« La principale leçon de l’Histoire est que l’espèce humaine est incapable d’apprendre. », Sir Winston Churchill, ancien premier ministre de la Grande-Bretagne (1874-1965)

Le 20e siècle est une des époques les plus riches de l’histoire du monde. Elle a été profondément marquée par des événements historiques et des bouleversements politiques et sociaux qui ont changé le destin de l’Europe et du monde entier.

Le 21e siècle dans lequel nous vivons actuellement a été forgé par les différents conflits qui ont modelé le monde comme la révolution américaine, les deux guerres mondiales, la révolution russe ou encore l’établissement du régime nazi en Allemagne. L’Histoire a été également marquée par les différents conflits idéologiques entre les deux grandes puissances que sont les États-Unis d’Amérique et la Russie.

Superprof vous propose de revenir dans cet article sur les principaux événements historiques qui ont façonné l’Histoire, et aussi notre histoire individuelle.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (6 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (6 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert>

La révolution des colons américains

La déclaration des USA après la guerre d'indépendance
Rédaction de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis d’Amérique

Entre 1775 et 1783 se déroula un conflit entre la Grande-Bretagne et ses colonies installées sur la côte Est de l’Amérique du Nord. Il s’agit de la révolution américaine.

En 1763, le Royaume-Uni est le grand vainqueur de la guerre de Sept Ans et devient l’une des plus grandes puissances coloniales du monde.

Au fil du temps, l’économie américaine de Grande-Bretagne commence par se détacher de la couronne britannique. La confiance commence à s’effriter petit à petit surtout depuis l’instauration de taxes dans le but de limiter le commerce outre-mer.

Superprof vous propose de découvrir les points essentiels sur la création des États-Unis d’Amérique et la révolution américaine :

  • L’origine de la révolution américaine provient essentiellement des lois imposées par la Grande-Bretagne à ses 13 colonies installées dans le nord du continent américain. Le gouvernement anglais instaure des contrôles douaniers qui accentuent la rancœur des colons envers l’Angleterre ;
  • Parmi les différentes taxes décidées par le gouvernement anglais il y a la loi du timbre qui taxe les documents officiels et de la presse écrite. Celle-ci est rapidement abandonnée en raison des contestations, mais une nouvelle taxe apparait sur le verre, le thé, le plomb, la peinture et le papier. Les colons contestent ces taxes qui disparaissent en partie sauf celle sur le thé ;
  • La guerre d’indépendance débute en avril 1775 entre l’armée anglaise et les rebelles des colonies. Le Congrès américain se réunit et se transforme alors en gouvernement central des colonies unies d’Amérique. Une armée est créée avec son chef Georges Washington ;
  • À la fin de la guerre d’indépendance en 1783, la Constitution américaine est rédigée et entre officiellement en vigueur en 1799. Un président est élu en la personne de Georges Washington. Les États-Unis deviennent un état indépendant qui ne cesse de s’étendre au fil du temps.

La bataille de Waterloo et la chute de Napoléon

La bataille de Waterloo
La bataille de Waterloo. Napoléon sera exilé sur l’île d’Elbe peu après sa défaite.

La bataille de Waterloo est un conflit armé qui se déroule le 18 juin 1815 entre les troupes françaises de Napoléon Bonaparte et l’armée anglaise dirigée par le duc de Wellington rapidement rejoint par l’armée prussienne du maréchal Blücher.

Les combats se déroulent à quelques kilomètres de la ville belge de Waterloo avec la présence d’un côté des soldats britanniques, russes, allemands et néerlandais face à l’armée française emmenée par l’empereur Napoléon Ier lui-même.

Mais tout ne se passe pas au mieux pour Napoléon Bonaparte qui participe à son dernier combat. Revenons sur les points essentiels de la bataille de Waterloo :

  • Lorsque Napoléon Bonaparte perd la campagne de France en 1814, il abdique et s’exile sur l’île d’Elbe à proximité de la Corse. Il revient quelque temps plus tard à Paris non sans avoir remis sur pied une armée composée de plus de 130 000 hommes qu’il s’empresse d’installer à la frontière avec les Pays-Bas. Napoléon Ier souhaite éliminer l’armée anglaise du duc de Wellington ainsi que celle de Prusse qui se trouve toutes les deux sur le sol belge ;
  • L’armée anglaise possède de bien meilleures armes que l’armée française comme des canons qui tirent des boulets explosifs et des fusils d’un calibre bien supérieur à celui des fusils français ;
  • La bataille de Waterloo se déroule le dimanche 18 juin 1815 en fin de matinée pour se poursuivre jusqu’en fin de soirée. Le résultat est la déroute totale de l’armée française, la fuite de Napoléon et plus de 12 000 morts ;
  • Les conséquences de la bataille de Waterloo vont modifier l’avenir politique et économique de toute l’Europe : le congrès de Vienne va essayer de fixer une paix durable en Europe. D’ailleurs, les deux ennemis jurés que sont la France et l’Angleterre deviendront alliés lors des deux guerres mondiales.

La Guerre 1914-1918, le premier conflit moderne

Première Guerre Mondiale
L’ossuaire de Douaumont à Verdun

La Première Guerre mondiale, qui se déroule du 28 juillet 1914 au 11 novembre 1918, est un conflit majeur qui se déroule à l’échelle de tous les continents. Il oppose les alliés à la Triple Alliance constituée de l’Allemagne, de l’Autriche-Hongrie et de l’Italie.

Cette guerre qui est le premier conflit moderne de l’histoire de l’humanité débute en Europe pour rapidement se propager au reste du monde. C’est également durant ce conflit que sont utilisées les premières armes chimiques ainsi que de nombreuses armes modernes pour l’époque.

Superprof vous propose de revivre les principaux points de la Première Guerre mondiale :

  • La Première Guerre mondiale et due à des causes complexes et nombreuses comme les tensions internationales de plus en plus présentes à l’époque et la situation instable des Balkans. Mais l’élément déclencheur qui met le feu aux poudres est l’assassinat le 28 juin 1914 à Sarajevo de l’archiduc François Ferdinand d’Autriche-Hongrie. Ce meurtre commis par un nationaliste serbe déclenche toute une pléthore de déclaration de guerre qui débouche sur la Première Guerre mondiale ;
  • Au début du conflit, l’armée allemande s’est rapidement imposée, mais les armées alliées prennent le dessus avec l’aide de l’armée américaine pour mettre en déroute l’armée allemande et conduire à l’abdication de l’empereur Guillaume II d’Allemagne. L’armistice est signé le 11 novembre à six heures du matin ;
  • Les répercussions et séquelles de la Première Guerre mondiale sont nombreuses et catastrophiques. Les armes utilisées pour l’époque sont nouvelles et extrêmement puissantes et c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’un conflit se passe au sol, en mer et dans les airs. Les conditions de vie des soldats sont catastrophiques. La guerre 1914-1918 fait plus de 10 millions de morts, 6 millions d’invalides et des dégâts matériels colossaux. La majorité des pays qui ont participé au conflit sortent endetter.
Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (6 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Jonathan
5
5 (6 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert>

La révolution russe et la chute de Nicolas II

Le Tsar Nicolas II
Le tsar Nicolas II de toutes les Russies

Durant la Première Guerre mondiale, la Russie du tsar Nicolas II est une puissance militaire qui s’associe à la France et la Grande-Bretagne pour se battre contre l’empire allemand. Le pays met en place une économie de guerre colossale qui va mettre à mal l’économie du pays et creuser un fossé de plus en plus important entre la classe dirigeante et le peuple.

C’est pourquoi en février 1917 éclate la première révolution russe qui débouche sur l’abdication du tsar Nicolas II et la mise en place d’une république. En octobre de la même année éclate la deuxième révolution russe, la révolution d’octobre menée par Lénine qui finit par instaurer un régime communiste et par créer l’URSS.

Voici quelques points importants de la révolution russe :

  • La révolution russe de 1917 trouve son origine dans une répartition inégale des richesses du pays. Les paysans qui représentent une grosse partie de la population souhaitent de meilleures conditions de travail et des revenus plus intéressants. Les conditions de travail des ouvriers sont catastrophiques et les intellectuels demandent des droits politiques et la mise en place d’une constitution et d’un parlement. Le tsar Nicolas II instaure alors la Douma pour améliorer l’ordre public, mais rien ne change réellement ;
  • Le 8 mars 1917, une manifestation pacifiste qui se déroule à Saint-Pétersbourg se transforme en un soulèvement du peuple mené par des ouvriers. D’autres manifestations se déroulent les jours suivants et l’armée est appelée en renfort en tirant sur la population en faisant plus de 40 morts. Suite aux émeutes, le tsar Nicolas II se trouva dans l’obligation d’abdiquer ;
  • Lors de la révolution russe d’octobre 1917, les bolcheviques dirigées par Lénine prennent le pouvoir pour mettre en place une dictature du prolétariat calquée sur les principes de Marx. Les bolcheviques mettent alors en place une politique de propagande et la mise en place d’une dictature ;
  • À partir de 1922, la Russie s’unit à l’Ukraine, à la Biélorussie, à la Transcaucasie pour former l’URSS avec la mise en place d’une constitution qui assure les mêmes droits pour toutes les républiques. Lorsque Lénine meurt en 1924 il est remplacé à la tête du pays par Joseph Staline qui poursuit la mise en place de la dictature communiste.

Le krach boursier de Wall Street et la Grande Dépression

À la fin de la Première Guerre mondiale, les États-Unis d’Amérique, grands vainqueurs du conflit, se trouvent dans une période de très forte croissance économique. Malheureusement, cette croissance est vite balayée en une seule journée lors du « jeudi noir » qui se déroule à la bourse de New York dans le quartier de Wall Street.

Cette crise économique qui se déroule en 1929 est le point de départ de l’une des plus graves crises économiques de l’histoire. Elle ne se contente pas de rester aux États-Unis, mais se transforme rapidement en une crise mondiale provoquant 10 ans de récession économique catastrophique avec des conséquences sociales et politiques graves qui conduisent notamment à la mise en place d’un système dictatorial en Allemagne et à la Seconde Guerre mondiale.

Retrouvons les principaux points de la grande dépression :

  • Les causes de la grande dépression et de cette crise économique sont nombreuses, mais on peut pointer du doigt la croissance rapide et excessive que vécurent les États-Unis juste après la Première Guerre mondiale. Ils connaissent une très forte augmentation de la production des industries qui empruntent de l’argent aux banques pour améliorer leurs outils de travail. De plus de nombreuses personnes commencent à s’intéresser aux actions boursières qu’ils achètent bien souvent à crédit ;
  • Tout se passe le jeudi 24 octobre 1929 lorsque la bourse de New York subit de plein fouet la vente de plus de 13 millions de titres, sans trouver un seul acquéreur. Les cours dégringolent subitement et l’indice Dow Jones s’effondre ;
  • Tout s’enchaîne ensuite avec la faillite en 1931 de l’une des plus importantes banques d’Autriche en provoquant la chute de la bourse autrichienne. La même année la plus importante banque d’Allemagne tombe également en faillite avec toutes les conséquences sur l’économie du pays. En Grande-Bretagne la livre sterling connait une dévaluation phénoménale et les autres monnaies européennes subissent le même sort ;
  • Le président américain Franklin Roosevelt met en place la politique du New Deal dans le but d’essayer de redresser l’économie américaine et par la même occasion l’économie mondiale. Pendant plusieurs années de nombreux pays entrent en récession avec des taux de chômage catastrophiques et la misère qui s’installe petit à petit dans la plupart des pays. Le New Deal de Franklin Roosevelt permet néanmoins de relancer la consommation et les investissements et de réformer le système économique des États-Unis. Il faut néanmoins attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la croissance économique reprenne et soit durable.

L’Allemagne Nazie, un pays totalitaire

Adolf Hitler seconde guerre mondiale
Adolf Hitler, en présence de ses principaux généraux

En 1933 en Allemagne, Adolf Hitler devient Premier ministre du pays. À la mort d’Hindenburg, il accède au poste de président et de chancelier de l’Allemagne. Il se fait nommer Führer.

Il transforme toute la politique du pays et instaure un régime totalitaire basé sur un seul parti le parti nazi. Celui-ci contrôle l’entièreté de la société. Adolf Hitler instaure également un culte de la personnalité hors du commun et met en place également un culte de la race supérieure, les aryens.

Toute personne qui ose s’opposer au régime hitlérien est punie par de lourdes peines d’emprisonnement notamment dans des camps de concentration ou par la mort.

Superprof vous propose de passer en revue les points essentiels de l’Allemagne nazie :

  • Adolf Hitler est né le 20 avril 1889 en Autriche. Il devient orphelin jeune puisque son père décède lorsqu’il a 14 ans et sa mère décède quatre ans plus tard. Élève plutôt médiocre, il part à Vienne pour intégrer l’académie des Beaux-Arts de la ville. Il rate l’examen d’entrée puis vivote ensuite de petit boulot en petit boulot et commence à s’intéresser à la politique antisémite et nationaliste qui est de plus en plus croissante en Autriche et en Allemagne ;
  • Lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale, Adolf Hitler s’engage dans un régiment bavarois jusqu’à la fin du conflit. Il retourne à Munich et devient le chef du parti ouvrier allemand. Grâce à ses talents d’orateur, il met au point, avec d’autres sympathisants, le putsch de Munich de 1923 qui se solde par un échec et son emprisonnement. Il profite de son passage en prison pour rédiger ces pensées politiques publiées dans Mein Kampf ;
  • Avec la grande dépression de l’année 1929, l’Allemagne se retrouve dans un état de paupérisation catastrophique. Hitler transforme le parti ouvrier allemand en parti nazi et emporte une majorité des voix aux élections parlementaires de novembre 1932. Il devient alors chancelier en 1933. À partir de 1934, Adolf Hitler se fait nommer Führer et obtient les pleins pouvoirs. Il met en place la nazification de la population allemande en brûlant la majorité des ouvrages des bibliothèques, en interdisant tous les partis politiques, en éliminant les syndicats et en obligeant tous les fonctionnaires du pays à lui prêter allégeance.

La Seconde Guerre mondiale et la chute du nazisme

La Seconde Guerre mondiale est un conflit armé qui oppose les idées expansionnistes et autoritaires de l’Allemagne, de l’Italie et du Japon a presque la totalité des pays du monde. Ce conflit est également le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité avec des pertes humaines estimées à 85 millions de victimes par certains historiens.

C’est la première fois également qu’une guerre vise aussi bien les civils que les militaires. Les populations qui doivent subir les supplices les plus durs sont les juifs, les tziganes, mais aussi les homosexuels.

La Seconde Guerre mondiale peut se résumer comme étant la résultante des théories racistes d’un homme qui peut être considéré comme le pire criminel de l’histoire, Adolf Hitler le Führer du troisième Reich allemand.

Revenons sur les points principaux de la Seconde Guerre mondiale :

  • Les causes de la Seconde Guerre mondiale sont nombreuses : fin de la Première Guerre mondiale catastrophique pour l’Allemagne, dédommagement de guerre de 132 millions de marques impossibles à payer, pays appauvri par la crise économique de 1929 et ascensions au pouvoir Adolf Hitler. L’élément déclencheur du conflit est l’invasion de la Pologne en 1939 ;
  • Parmi les événements marquants de la Seconde Guerre mondiale il y a entre autres l’invasion de tous les pays européens par l’armée allemande, le bombardement des villes par l’aviation allemande et la conférence de Wannsee en Allemagne qui met en place les éléments nécessaires pour la Solution finale, c’est-à-dire l’extermination dans des camps de concentration de tous les Juifs, des Tziganes, des homosexuels, mais aussi des handicapés. Plus de 6 millions de personnes périssent dans les nombreux camps de concentration répartis dans toute l’Allemagne ainsi qu’en Pologne et en Autriche ;
  • La dernière année de la guerre 1940-1945 est marquée par la débandade de l’armée allemande, le suicide d’Adolf Hitler et l’utilisation par l’armée américaine de deux bombes atomiques qu’elle largue sur les villes d’Hiroshima et de Nagasaki au Japon. Cet acte marquera la fin du pire conflit de l’humanité.

La fin de la Seconde Guerre mondiale marque le partage de l’Allemagne en deux pays (RFA et RDA) et la construction du rideau de fer. L’une des deux Allemagne étant dirigée par les pays de l’Ouest et l’autre par l’URSS. C’est la naissance d’un autre conflit beaucoup moins meurtrier celui-là, mais qui perdura jusqu’à la chute des régimes communistes en Europe et la dislocation de l’URSS en 1991, la guerre froide.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.