« Ce ne sont point les hommes qui mènent la révolution, c’est la révolution qui emploie les hommes. », Joseph de Maistre, homme politique originaire du Royaume de Sardaigne (1753-1821)

Lorsque débute la Première Guerre mondiale en 1914, la Russie du Tsar Nicolas II est une grande puissance militaire. Elle est l’une des forces majeures du conflit au côté de la France et de la Grande-Bretagne. Le pays met sur pied une économie de guerre qui coute une fortune et qui creuse encore plus le fossé entre la classe dirigeante et le peuple.

En février 1917 éclate la première révolution russe avec le renversement du régime tsariste et l’enfermement de la famille impériale. En octobre de la même année, la deuxième révolution permet aux bolchéviques de prendre le pouvoir. Après une guerre civile d’une rare violence et une famine meurtrière, Lénine parvient à instaurer un régime communiste sous le nom de l’URSS.

Quelles sont les causes majeures de cette révolution ? Quels sont les moments forts de mars et d’octobre 1917 ? Quelles ont été les conséquences de cette prise de pouvoir ?

Superprof vous fait faire un pas de plus de 100 ans en arrière pour répondre à toutes ces questions.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les causes de la révolution russe de 1917

Le dimanche rouge en Russie au début du 20e siècle
Lors du « dimanche rouge », la police russe tue plus d’une centaine de personnes à proximité du Palais d’Hiver du tsar Nicolas II

Au début du 20e siècle, la population russe vit sous l’autorité d’une monarchie absolue dirigée d’une main de fer par le tsar Nicolas II, empereur de toutes les Russies. Mais la population souffre :

  • Les paysans qui représentent presque 80 % de la population souhaitent une meilleure répartition des terres agricoles ;
  • Les conditions de travail des ouvriers sont intolérables ;
  • Les intellectuelles du pays demandent des droits politiques avec la mise en place d’une constitution et d’un parlement.

Le 9 janvier 1905, plus de 150 000 travailleurs se rendent au Palais d’Hiver de Nicolas II pour lui remettre un document contenant toutes leurs revendications. La seule réponse sera une intervention policière et une fusillade faisant plus d’une centaine de morts. Cet événement est connu sous le nom de « dimanche rouge ».

Face à ces troubles, Nicolas II ordonne le 17 octobre 1905 la création de la Douma afin d’améliorer l’ordre public et de garantir certaines libertés à la population.

Malgré cela, rien ne change vraiment et la Russie continue de réprimer dans le sang et la violence les troubles à l’ordre public.

L’éclatement de la première guerre mondiale à l’Ouest va causer la perte définitive de la Russie tsariste. Pourtant les débuts du conflit sont victorieux pour l’armée russe. Elle s’engage aux côtés des alliés pour éliminer le tyran et envahisseur allemand.

Le pays met sur pied une économie de guerre qu’il est incapable de maintenir en place notamment en raison de ses industries d’un autre âge.

Durant l’hiver 1915-1916, la révolte gronde et les grèves deviennent généralisées entrainant de violents affrontements avec les forces de l’ordre.

Les conditions de vie de la population se dégradent peu à peu avec des pénuries alimentaires récurrentes. La lassitude face à la guerre interminable s’installe et la famille impériale devient de plus en plus impopulaire.

Du 8 au 13 mars 1917, la première révolution russe éclate de manière inattendue et spontanée. Elle est le résultat de toutes les tensions accumulées au fur et à mesure des années.

D'autres points clés dans l'histoire contemporain est le krach boursier et la crise économique de 1929. Découvrez toutes infos grâce à Superprof.

La révolution russe de mars 1917

Le tsrar Nicolas II, souverain de toutes les Russies
Le tsar Nicolas II (à droite) fut exécuté avec toute sa famille le 16 juillet 1918 !

Le 8 mars 1917, une manifestation pacifiste a lieu à Saint-Pétersbourg, la capitale de la Russie. Les travailleurs défilent à l’occasion de la journée des femmes. Mais très vite, cette manifestation va se transformer en un soulèvement du peuple : des ouvriers des usines Poutilov se joignent à la foule en réclamant du pain, la paix et la République.

Les jours suivants, d’autres manifestations et soulèvement populaires éclatent en réclamant les mêmes choses. Le dimanche 11 mars, l’armée est appelée en renfort et doit faire face à plus de 200 000 manifestants en colère. Les officiers de l’armée obligent les soldates à tirer dans la foule faisant une quarantaine de morts.

Contre toute attente, les ouvriers et les soldats s’unissent et fraternisent le lendemain. Ils créent le conseil des ouvriers et des soldats, appelé le Soviet.

Le 15 mars, les députés socialistes de la Douma se rallient au Soviet et confient le gouvernement au prince Lvov. Le tsar Nicolas II abdique dans la soirée et ne sera pas remplacé. La dynastie des Romanov et l’Empire sont vaincus. Pendant près de 5 mois, le tsar déchu et sa famille seront maintenus en captivité jusqu’au 16 juillet 1918 où ils seront exécutés sans aucune autre forme de procès !

La Grande Guerre fait toujours rage et il n’est pas possible d’établir des élections ou d’élire une assemblée constituante. Le gouvernement provisoire en place doit se contenter du Soviet mis en place à Saint-Pétersbourg.

Celui-ci demande l’instauration immédiate de la paix et la redistribution équitable des terres aux agriculteurs. En outre, des conseils de représentants sont créés dans chaque unité de soldats.

Le gouvernement allemand offre son aide à Lénine en exil en Suisse pour le rapatrier en Russie dans l’espoir qu’il renversera le tout jeune gouvernement républicain mis en place.

Un différent moment clé quelques siècles plus tôt dans l'histoire contemporain mondiale fut la naissances des Etats-Unis. Connaissez chaque détails dans l'article suivant.

La révolution russe d’octobre 1917

Lénine, le chef des Bolchéviques
Lénine, en avant plan sur cette photo, chauve, gilet et cravate sombre, est l’instigateur de la révolution d’octobre à Saint-Pétersbourg

Dans la nuit du 6 au 7 novembre 1917, les bolchéviques emmenés par Lénine (de son nom complet Vladimir Ilitch Lénine) font main basse sur les grands centres de décision de la capitale russe, Saint-Pétersbourg rebaptisée Petrograd. Même s’il se déroule en novembre, cet assaut est appelé « révolution d’octobre » selon le calendrier julien utilisé en Russie à cette époque.

Le but de Lénine est de faire tomber la toute jeune république pour instaurer une dictature du prolétariat calquée sur les principes de Karl Marx. Il prépare cette insurrection avec Trotski.

Les bolchéviques vont alors mettre en place une politique de propagande d’une grande efficacité basée sur trois éléments :

  • L’établissement de la paix immédiate ;
  • Le retour de la terre aux paysans ;
  • L’entièreté du pouvoir aux mains des soviets (assemblées de terrains où se prennent les décisions).

Les partisans de Lénine assiègent le palais d’Hiver où se trouve le gouvernement de la jeune république. Tout se passe presque sans heurt en raison du peu de soldats présents. Ceux-ci se rendent sans résistance et peu après minuit, le gouvernement capitule.

Dès la prise du pouvoir, Lénine met en place la dictature. Il crée la police politique le 7 décembre et interdit les grèves le 20 décembre.

Dans le même temps, il interdit les partis politiques et fait dissoudre l’Assemblée.

Le 5 février 1918, Lénine annule la dette du pays et conclut un traité de paix avec l’Allemagne. Il fait transférer le gouvernement à Moscou qui deviendra la nouvelle capitale du pays.

Une toute différente histoire clé dans l'histoire contemporaine mondiale ; Waterloo. Intéressez ? Jetez un coup d'oeil sur l'article suivant.

Les conséquences politiques et sociales des révolutions en Russie

Joseph Staline au centre sur la photo
Joseph Staline au centre sur cette photo, est le successeur de Lénine. Il va instaurer un régime dictatorial.

Dès 1922, l’URSS est créée par l’union de la Russie, de l’Ukraine, de la Biélorussie, de la Transcaucasie et de quelques républiques d’Asie Centrale.

En 1924, une constitution est mise en place garantissant les mêmes droits de souveraineté aux différentes républiques.

C’est aussi en 1924 que meurt Lénine, dans des circonstances encore un peu mystérieuses aujourd’hui.

Son successeur est Joseph Staline, le secrétaire général du Parti communiste. Dictateur dans l’âme, il réussit à faire naitre autour de lui un culte de la personnalité fantastique pour l’époque. Il se sert de la presse, du cinéma et organise de grandes parades pour asseoir son pouvoir.

En 1932 et 1933, de grandes périodes de famine touchent le sud de la Russie et l’Ukraine. Plus de 6 millions de personnes mourront de sous-alimentation.

La police politique appelée NKVD est officialisée en 1937 et gère à la fois les fonctions de police et celles de la justice. De grands procès se déroulent à Moscou de 1936 à 1938 : ce sont les grandes purges. Les individus dangereux sont envoyés dans les Goulags. Plus de 15 millions de personnes y seront envoyées.

Staline impose la nationalisation des entreprises et la planification de l’économie. L’agriculture est modernisée et deux grands types d’exploitations agricoles sont créées :

  • Les kolkhozes : les paysans sont payés en fonction des résultats de l’exploitation. Les kolkhozes représentent 93 % des exploitations du pays ;
  • Les sovkhozes qui emploient des salariés de l’état comme ouvriers agricoles.

En 1940, l’URSS est la 3e puissance économique au monde. Les villes se développent, mais le niveau de vie de la population reste très bas. Malgré son amélioration, l’agriculture reste très en retard dans son développement. En raison du manque d’outillage et d’engrais, la production agricole s’effondre. Les industries des biens de consommation sont négligées et n’évoluent pas suffisamment.

La dictature mise en place par Lénine puis par Staline favorise surtout l’industrie par rapport aux autres secteurs. L’agriculture, destinée à nourrir les Hommes, reste malheureusement défavorisée.

Finalement, la révolution socialiste prônée au départ par Lénine a surtout profité à un homme, Joseph Staline qui a su créer un véritable culte de la personnalité. Il a dirigé le pays avec une main de fer en instaurant un régime totalitaire et de terreur, éliminant tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin. Le même type de massacre se déroulera pendant la deuxième guerre mondiale, à la base dû au régime nazi en Allemagne.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (4 note(s))
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.