« Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une nation, l’une est par les armes, l’autre par la dette. », John Adams, second président des États-Unis de 1789 à 1797 (1735-1826)

La révolution américaine se déroula de 1775 à 1783. Il s’agit d’un conflit entre la Grande-Bretagne et ses colonies installées de l’autre côté de l’océan Atlantique sur la côte Est de l’Amérique du Nord.

L’Angleterre est à cette époque, la plus grande puissance coloniale du monde, surtout depuis sa victoire sur la France en 1763 lors de la guerre de Sept Ans.

Au fil du temps, la loyauté des treize colonies vis-à-vis de la Couronne britannique commence à s’effriter peu à peu, surtout depuis l’instauration de taxes et de restrictions sur le commerce outre-mer.

Les colonies américaines souhaitent se libérer de la toute-puissance de l’Europe pour obtenir leur indépendance qui est proclamée en 1776. C’est le début de la révolution américaine qui se soldera par la création des États-Unis d’Amérique.

Superprof vous propose d’en savoir plus sur la révolution américaine et la guerre de l’Indépendance. Un moment clé dans l'histoire contemporaine mondiale.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Elisa
Elisa
14€
/h
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (3 avis)
François-guillaume
20€
/h
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Elisa
Elisa
14€
/h
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (3 avis)
François-guillaume
20€
/h
1er cours offert>

Les origines de la révolution américaine

Un indien d'Amérique
Le conflit entre les Français et les Indiens d’Amérique a couté la vie à une population qui n’avait rien demandé, sinon de vivre en paix

Dès le 17e siècle, la côte Est de l’Amérique du Nord voit régulièrement arriver des marchands et des émigrants qui quittent la Grande-Bretagne bien souvent pour des questions de religions. Dès lors, vers 1776, l’Amérique du Nord comprenait 13 colonies comprenant plus ou moins 2 millions d’habitants.

Ces colonies avaient été établies avant tout par intérêt commercial : en effet elles devaient servir l’Angleterre en matières premières pour ses industries, mais aussi permettre l’exportation de produits et de marchandises vers d’autres pays et régions du monde.

Cependant, dans le courant du 17e siècle, la Grande-Bretagne imposa des lois à ses colonies concernant le commerce qu’elles pratiquaient avec les autres pays. Ces lois n’eurent d’autres effets que de favoriser et d’entretenir le commerce clandestin de marchandises avec les Antilles françaises, les Antilles espagnoles et les Antilles hollandaises.

C’est durant le conflit franco-indien que les colons de la Nouvelle-Angleterre commencèrent à voyager avec leurs propres bateaux pour exporter leurs produits vers la vieille Europe.

Lorsque cette guerre prit fin, le gouvernement anglais prit soin de mettre fin à ces activités clandestines en renforçant les contrôles douaniers. Ces mesures furent mal vécues et ne firent qu’attiser la rancœur envers la Grande-Bretagne.

En 1763, un traité interdit aux colons de s’installer à l’ouest des Appalaches pour éviter les heurts avec les Indiens. Cette décision s’ajoute à la liste des revendications qui était déjà bien longue.

Une toute différente histoire clé dans l'histoire contemporaine mondiale ; Waterloo. Intéressez ? Jetez un coup d'oeil sur l'article suivant.

La révolution américaine et la « Boston Tea Party »

Les présidents du mont Rushmore aux USA
Le mont Rushmore avec les têtes sculptées des « pères » de la nation américaine dans le Dakota du Sud

La guerre de Sept Ans mit à mal l’économie britannique qui avait bien du mal à se redresser. Les caisses de l’État étaient relativement vides. Pour se renflouer, le gouvernement anglais décida d’imposer des taxes à ces colonies outre-Atlantique.

La première d’entre elles fut la loi du Timbre ou Stamp Act qui taxa les documents officiels et la presse écrite. Cette première taxe fut évidemment très mal accueillie par les colonies et ses habitants. C’était la première fois qu’on leur demandait de payer ce genre de contribution.

Les colons décidèrent d’un commun accord de boycotter les produits venant du vieux continent. Dans le même temps, les représentants des colonies se réunirent pour discuter des représailles.

Ils décidèrent de ne pas payer ce Stamp Act en invoquant que comme ils n’avaient pas d'autorité ni de voix eu sein du Parlement britannique ils ne voyaient pas pourquoi ils devraient s’acquitter de ce payement !

Ce Stamp Act fut alors abandonné par l’Angleterre qui n’en resta pas à ce stade. Elle décida de taxer le thé, le verre, le plomb, la peinture et le papier. De nouveau les colons boycottèrent cette loi et de nouveau le gouvernement anglais céda sauf pour la taxe sur le thé.

Les protestations des colons américains devinrent de plus en plus violentes à tel point qu’une émeute à Boston fit 5 morts parmi les colons. Ils furent abattus par des soldats britanniques. C’est le massacre de Boston. Un massacre incomparable se déroulera pendant la deuxième guerre mondiale, à la base dû au régime nazi en Allemagne.

En fin d’année 1773, la Boston Tea Party fut menée. Cette action conduite par des citoyens de la ville de Boston avait pour but de protester contre la taxe sur le thé. Le gouvernement britannique ne se laissa alors pas faire et riposta. Ce fut les fameuses « lois intolérables ».

Toutes les colonies étaient à ce moment-là en rupture avec la Grande-Bretagne. Le Congrès dut se réunir pour débattre de l’avenir des treize colonies.

D'autres points clés dans l'histoire contemporain est le krach boursier et la crise économique de 1929. Découvrez toutes infos grâce à Superprof.

La guerre de l’Indépendance

Le président George Whasington
George Washington, commandant en chef et premier Président des États-Unis d’Amérique

Le but de cette réunion n’était pas de briser la relation avec le Royaume-Uni. Le congrès souhaitait arriver à une entente qui permettrait de définir des droits pour les colonies d’Amérique et de fixer les limites du pouvoir du Parlement.

Malheureusement, le Congrès n’eut pas le temps de se réunir. Les combats débutèrent à Lexington et à Concord en avril 1775. Ils opposaient les troupes britanniques aux rebelles des colonies. Cette bataille fut le début d’un soulèvement général.

Néanmoins, le Congrès parvint enfin à se réunir le 10 mai 1775, mais dans une tout autre optique. Ils décidèrent de transformer le Congrès en gouvernement central des Colonies unies d’Amérique. Les colons engagés dans le siège de Boston devinrent l’armée continentale américaine avec Georges Washington comme commandant en chef.

Les idées d’indépendance s’accentuèrent encore quand parut en janvier 1776 un pamphlet intitulé le Sens commun de Thomas Paine. L’auteur se moque du roi du Royaume-Uni George III en le traitant de brute royale.

Le 4 juillet 1776, le Congrès continental proclame la déclaration d'indépendance.

En décembre de la même année, l’armée continentale américaine franchit le Delaware pour attaquer la garnison de Trenton.

Dès 1777, la France envoie en secret de l’argent et des ravitaillements aux colons d’Amérique du Nord. Le marquis de La Fayette traverse l’Atlantique pour venir en aide aux insurgés.

Le roi Louis XVI lui-même reconnait l’indépendance des colonies britanniques d’Amérique du Nord le 17 décembre 1777. Il signe d’ailleurs deux traités :

  • Un traité d’amitié et de commerce ;
  • Un autre traité qui prévoit l’aide de l’Amérique à la France en cas de déclaration de guerre de l’Angleterre à la France.

En juin 1778, la France entre officiellement en guerre en Amérique du Nord avec les colons contre le Royaume-Uni. Ces deux pays deviendront même des alliés lors de la Première Guerre mondiale et lors de la Seconde Guerre mondiale.

Après de nombreuses batailles dont celle de Yorktown, le Royaume-Uni reconnait l’indépendance totale de ses anciennes colonies d’Amérique du Nord le 30 novembre 1782.

Le traité de Paris du 3 septembre 1783 renforce encore le traité de paix. Les Américains qui souhaitent rester sujets britanniques s’en vont vers le Canada, territoire de la Couronne.

Un autre moment clé dans l'histoire contemporaine mondiale fut l'insurrection russe de 1917. Découvrez toutes infos grâce à Superprof.

La Constitution et l’expansion de l’Union

La louisiane et la Nouvelle-Orléans
Le quartier français de La Nouvelle-Orléans en Louisiane

À la fin de la guerre, la convention chargée de rédiger la Constituion se réunit en 1786 et 1787 à Philadelphie. Ce sont notamment John Adams, George Washington et Benjamin Franklin qui furent chargés de cette tâche.

Les treize colonies britanniques furent donc les premières à devenir indépendantes vis-à-vis de la Grande-Bretagne. Cette indépendance ne remettait nullement en cause les échanges économiques et commerciaux entre le vieux continent et le tout nouveau pays.

La Constitution américaine fut ratifiée en 1788 et entra officiellement en vigueur en 1799. Tout pays doté d’une telle Constitution se doit d’avoir à sa tête pour en assurer le maintien et le respect un chef d’État. George Washington fut élu le premier président des États-Unis.

Rhode Island fut incorporée aux États-Unis en 1790, mais l’Union ne s’arrêta pas en si bon chemin. L’expansion territoriale continua vers l’ouest. Bientôt, le Kentucky et en 1792, le Tennessee furent aussi associés à l’Union.

En 1800, l’Espagne céda le bassin du Mississippi à la France. En 1803, Napoléon qui devait trouver de nouvelles sources de financement pour ses campagnes militaires européennes décida de vendre l’ensemble du Mississippi aux USA. Avec la Louisiane, les jeunes États-Unis doublèrent presque leur Superficie.

La conquête de l’Ouest américain pouvait alors commencer : les colons américains décident d’étendre les États-Unis jusqu’à la côte ouest le long de l’océan Pacifique. Ce sont alors des millions de migrants européens qui vont arriver pour coloniser ses immenses territoires bien souvent dans le mépris des populations autochtones, les Indiens, qui vont être chassés et massacrés dans le non-respect des pères fondateurs et de la constitution des États-Unis d’Amérique !

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.