« Le protectionnisme ne mène qu’à la régulation économique et sociale. Spirale destructrice, il a conduit, par le passé, à l’aggravation de la crise de 1929 et à la guerre. », Jacques Chirac, ancien président de la France (1932-2019)

La crise économique de 1929 et la grande dépression furent les plus grands traumatismes économiques du 20e siècle. Or, la période qui suivit la fin de la Première Guerre mondiale fut pour les États-Unis d’Amérique une ère nouvelle de forte croissance économique. Ce fut un moment clé dans l'histoire contemporaine mondiale.

Malheureusement, personne ne se doute qu’il ne s’agit que d’un « mirage économique ». La croissance va rapidement être balayée en une seule journée qui avait commencé de manière ordinaire dans les bâtiments du New York Stock-Exchanges, à Wall Street, l’une des plus importantes bourses du monde à l’époque.

Cette journée appelée le « jeudi noir » de 1929 fut le point de départ de l’une des plus graves crises économiques de l’histoire, la Grande Dépression.

Cette crise économique se transforma vite en une crise mondiale provoquant dix ans de récession économique accompagnée de toutes les conséquences sociales et politiques dont la montée en puissance d’Adolf Hitler, en Allemagne.

Superprof vous propose d’en apprendre plus sur la Grande Dépression.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les causes de la Grande Dépression

La cité de la pomme dans les années 20
La ville de New York dans les années 1920 : l’économie est florissante

Dans les années 1920, juste après la fin de la Grande Guerre, l’économie américaine semble se porter à merveille contrairement aux pays européens qui s’enlisent dans les difficultés économiques.

Les États-Unis connaissent une croissance rapide due notamment à une forte augmentation de la production industrielle, des progrès techniques et des évolutions dans l’organisation du travail. Dans ces conditions, les banques prêtent aux entreprises sans aucune retenue.

Cette période marque également un engouement sans précédent de la population américaine pour la bourse et les actions. Beaucoup de personnes achètent, bien souvent à crédit, des actions dont les cours ont fortement augmenté.

Dans cette optique, les banques ne se méfient pas et placent également leurs capitaux de réserve en bourse. De plus elles permettent au plus grand nombre de réaliser des prêts. Le nombre de crédits grimpe alors rapidement et la bourse américaine se met à tourner à vide dès 1928.

Néanmoins dans toute cette euphorie financière, quelques problèmes commencent à se lever : certaines entreprises tombent en faillite et des indicateurs annoncent une surproduction industrielle.

Les premières réactions apparaissent vers septembre 1929. La bourse commence à se montrer hésitante. Les actionnaires qui veulent éviter la baisse des cours vendent plus de 13 millions de titres le 24 octobre 1929, mais sans trouver d’acquéreur.

Les cours dégringolent alors dans une panique générale. L’indice Dow Jones s’effondre de manière catastrophique. Cette journée est connue comme le fameux « jeudi noir » de 1929.

Une toute différente histoire clé dans l'histoire contemporaine mondiale ; Waterloo. Intéressez ? Jetez un coup d'oeil sur l'article suivant.

Les dates clés de la grande dépression jusqu’au 31 mars 1933

La bourse de Wall Street
La bourse de New York, la source de la pire crise économique mondiale

Le « jeudi noir » de Wall Street marque ce qui allait devenir la pire crise économique de l’Histoire. Les États-Unis vont en sortir ruinés et la crise financière va se propager dans le monde entier avec des répercussions catastrophiques.

Le 11 mai 1931, suite au Krach boursier de Wall Street à New York, la plus grande banque autrichienne de l’époque est contrainte de déposer le bilan et de se déclarer en faillite. Cette fermeture provoque la chute de la bourse autrichienne avec des conséquences économiques qui se ressentiront jusqu’en Allemagne déjà appauvrie à la fin de la Première Guerre mondiale.

Le 13 juillet 1931, c’est au tour de la banque allemande Danat Bank de tomber en faillite qui doit fermer ses portes et licencier tout son personnel. Cette fermeture est due aux banques américaines qui tentent de sauver les meubles en récupérant leurs capitaux investis à l’étranger dans d’autres banques. De nombreux autres établissements européens connaitront le même sort.

En Grande-Bretagne, la livre sterling connait une dévaluation monstrueuse de près de 40 %. Les autres monnaies européennes subissent également la crise financière et sont dévaluées.

Franklin Roosevelt, gouverneur de l’État de New York, introduit la notion de « New Deal » dans l’un de ces discours.

Le 20 juillet 1932, la Grande-Bretagne signe des accords avec des pays du Commonwealth pour essayer de se sortir de cette tragédie économique. Un mois plus tard, des tarifs douaniers sont appliqués afin de tenter de renflouer les caisses du pays.

En novembre de la même année, Roosevelt devient président des USA. Il lance alors sa politique de New Deal pour essayer de redresser l’économie.

Le 5 mars 1933, le président Franklin Roosevelt fait fermer les banques américaines durant 4 jours. Il souhaite ainsi enrayer la panique liée aux faillites des banques.

Le 6 mars 1933, le président décide d’un embargo sur l’exportation de l’or.

Fin mars 1933, le Civilian Conservation Corps lancé suite au New Deal de Roosevelt permet d’engager à peu près 2 millions de personnes au chômage dans le cadre d’un programme national de reboisement.

Un différent moment clé quelques siècles plus tôt dans l'histoire contemporain mondiale fut la naissances des Etats-Unis. Connaissez chaque détails dans l'article suivant.

Les dates clés de la grande dépression, jusque 1936

Franklin Roosevelt
Le président américain Franklin Roosevelt

À partir de 12 mai 1933, les mesures du New Deal de Roosevelt sont appliquées dans le domaine de l’agriculture. Il signe alors l’Agiculture Adjustement Act. Cette loi est mise en place pour augmenter les prix des produits de l’agriculture afin de stopper la surproduction catastrophique.

Les compensations financières de cette décision sont versées aux agriculteurs par l’État. En échange, ils s’engagent à diminuer les surfaces cultivées. Le remboursement des dettes des agriculteurs est facilité. Malheureusement, alors que la population américaine meurt de faim, les surplus de production agricole sont détruits.

Le 18 mai 1933, la Tennessee Valley Authority est mise en place par le gouvernement américain. Son but est d’engager le plus possible de personnes parmi les 12 millions de chômeurs à cette époque dans de grands travaux. Ces travaux sont par exemple l’aménagement du bassin du Tennessee et la construction de barrages pour produire de l’électricité.

Le 16 juin 1933, les USA adoptent la NIRA ou National Industrialn Recovery Act. Cette loi est votée afin d’enclencher le redressement industriel des États-Unis. Son but est de permettre aux entreprises américaines de se concurrencer loyalement grâce à des accords sur les prix, les salaires ou encore la durée du travail pour des entreprises du même secteur.

Un peu plus de 6 mois plus tard, le dollar subit une dévaluation de près de 41 %, soit un record.

Le 14 août 1935, les USA créent le Social Security Act pour aider les plus vulnérables. Il s’agit d’un avant-gout d’une sécurité sociale.

Un peu plus d’un an plus tard, la France décide également de dévaluer sa monnaie, mais elle le fait bien trop tard. La situation dans le pays entre les prix du marché français et ceux du marché étranger sont trop déséquilibrés.

Le 5 octobre 1936 a lieu une marche contre la faim à Jarrow en Angleterre. Les personnes sans emploi prennent en grand nombre la direction de Londres.

Durant cette même période, le régime nazi commence à gagner en popularité en Allemagne. Découvrez dans l'article suivant toutes infos grâce à Superprof.

Les conséquences de la grande dépression

Sans abri dans la Grande Dépression
Les conséquences de la Grande Dépression furent entre autres le chômage et la pauvreté

La grande dépression fut l’une des plus graves crises de l’économie capitaliste qui s’est vite transformée en crise mondiale d’une ampleur sans précédent et avec des conséquences désastreuses.

Un autre moment clé dans l'histoire contemporaine mondiale fut l'insurrection russe de 1917. Découvrez tous les détails grâce à Superprof.

La récession s’installe aux USA dès 1930 avec une chute de la production, un nombre conséquent de faillites et une croissance exponentielle du chômage. Plus de 35 000 personnes marchent dans les rues de New York en guise de protestation.

Au niveau des industries, la production chute de moitié entre 1929 et 1932 et le chômage passe de 3,1 % à 24 %. En début de 1933, la moitié de la population active des USA est sans emploi.

Si les villes souffrent de cette situation, les campagnes subissent également la crise de plein fouet. De plus, les conditions climatiques désastreuses nuisent aux récoltes : la sécheresse et de nombreuses tempêtes de poussières détruisent les cultures.

Les habitants fuient la misère en allant de petit boulot en petit boulot qu’ils trouvent en vagabondant à travers le pays.

La Grande Dépression s’installe également en Europe en détruisant les économies. La France doit subir un taux de chômage record durant ces années. De 1930 à 1936, le nombre de chômeurs passe de 12 000 à 175 000.

Cette crise économique sera également le facteur clé qui amènera Adolf Hitler au pouvoir en Allemagne. En raison de sa politique expansionniste et raciale, il amènera son pays et le monde entier aux portes de la Seconde Guerre mondiale.

Le New Deal de Franklin Roosevelt constitue un plan d’aide indéniable pour gérer cette exceptionnelle crise économique. Ce plan est destiné à lutter efficacement contre la chute des prix, le chômage et l’effondrement des revenus des travailleurs de la terre.

Le New Deal à deux objectifs :

  • Relancer la consommation et les investissements ;
  • Réformer le système économique du pays.

C’est l’économiste anglais John Maynard Keyenes qui a mené la campagne de relance de l’économie américaine. Grâce à ses théories, le New Deal permet de relancer l’économie des États-Unis ainsi que l’économie mondiale dès 1935.

Cependant, le succès mit du temps pour arriver et en 1939, il y avait encore 9 millions de personnes sans emploi aux USA. Pour que la croissance économique mondiale soit durable, il faudra attendre la fin de la seconde guerre mondiale en 1945.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.