« Du ciel l’être suprême envoie les douces fleurs qui chassent notre amertume », citation de sagesse aztèque

Entre l’an 1200 et 1521 vécurent sur les terres de l’actuel Mexique en Amérique du Nord, un peuple amérindien, surgi de nulle part. Originaires de l’île Aztlan au milieu d’un lac hypothétique, ils ont conquis un immense empire dans le centre et le sud du Mexique et bâti une merveilleuse cité, Mexico-Tenochtitlan.

Dès le début du 14e siècle, cette ville devient la capitale de leur Empire. Cette cité lacustre est éblouissante avec ses temples de pierre et son architecture très avancée pour l’époque. Pourtant, ce peuple ne connait ni la roue ni l’utilisation des animaux de trait pour les aider dans leurs travaux agricoles !

En moins de deux siècles, cet empire de plus de 20 millions de Mexicas comme il faudrait appeler la population, disparut. Pour certains historiens, la raison de cette fin brutale est la rencontre de l’empereur Moctezuma II avec Hernán Cortés le 8 novembre 1519.

Est-ce vraiment la raison d’une disparition si soudaine ?

Superprof nous éclaire sur la formidable civilisation des Aztèques.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Thomas
5
5 (1 avis)
Thomas
15€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
1er cours offert !
Pauline
5
5 (1 avis)
Pauline
18€
/h
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
1er cours offert !
Thomas
5
5 (1 avis)
Thomas
15€
/h
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
1er cours offert>

Les origines de la civilisation aztèque

Mexico city au Mexique
La ville de Mexico au Mexique a été le berceau de l’Empire aztèque

Les Aztèques sont les descendants directs des Toltèques. Ceux-ci vécurent au Mexique entre l’an 900 et l’an 1200 de notre ère. D’après la légende, les Toltèques sont à l’origine de toutes les civilisations. Ils étaient très doués dans les arts dont la sculpture, la peinture et l’écriture pictographique (style d’écriture dont les dessins symboliques remplacent les lettres).

Les Toltèques

Les Toltèques se sont installés dans les Hautes Terres du Mexique et ont fondé leur capitale, Tula, à partir de l’an 980. La population est composée de personnes essentiellement sédentaires, mais comprend aussi des nomades et des barbares.

Ce peuple amérindien vénère le dieu serpent à plumes appelé Quetzalcoati. À la tête de cette « religion », les prêtres tout puissants dirigent la population d’une main de fer. Ils se font appeler du même nom que le dieu.

Peu après le 12e siècle, des rivalités internes finirent par entrainer la dispersion du peuple des Toltèques. Ils créèrent de tribus différentes qui s’installèrent dans différentes régions. L’une d’elles s’installa sur une île mystérieuse dont on met encore en doute l’existence aujourd’hui, l’île d’Aztlan.

C’est à partir de cette île, probablement mythologique, que les futurs Mexicas ou Aztèques effectuèrent leur migration vers les steppes du nord. Ils accomplissaient ainsi la prophétie de Huitzilopochtli, le dieu de la guerre, selon laquelle la migration du peuple prendrait fin à la vue d’un aigle dévorant un serpent sur un cactus. Ce qui se produisit vers 1325 dans la vallée de Mexico.

Tenochtitlan, la capitale des Aztèques

La capitale de l’Empire aztèque s’appelle Tenochtitlan. Elle est construite vers l’an 1370. Dominant tout le golfe du Mexique, cette ville prend ce nom en l’honneur du prêtre Tenoch qui guida l’expédition au départ de l’étrange île d’Aztlan.

La cité est très moderne et son niveau d’organisation est exemplaire. Ce sont plus de 600 000 personnes qui se pressent quotidiennement sur le grand marché de la ville.

Les souverains les plus puissants de l’Empire aztèque sont Moctezuma I suivit par Moctezuma II en 1502. Croyant que les mauvaises conditions climatiques étaient dues aux colères divines, ces souverains instaurèrent les sacrifices humains pour calmer les dieux.

Les Aztèques, une civilisation riche et organisée

Tenochtitlan capitale aztèque
Représentation artistique de Tenochtitlan, la capitale de l’Empire aztèque

La capitale de l’Empire aztèque, Tenochtitlan, est une ville magnifique et extrêmement peuplée. La population varie de 500 000 à un million d’habitants, bien plus que les villes européennes de l’époque.

Des temples et des palais

Au plus fort de son apogée, la cité aztèque se compose de temples magnifiques, de palais richement décorés, de jardins somptueux. L’ensemble se trouve organisé en îlots naturels et artificiels. La ville reçoit de l’eau potable grâce à des aqueducs intelligemment construits.

La ville a été construite sur d’anciens marécages asséchés. Il s’agit d’un sol riche qui permet la culture intensive et une formidable production de cacao, de maïs, de courgettes ou encore de tomates.

La société aztèque fonctionne selon le principe de la méritocratie : les titres et le rang social ne sont pas héréditaires, mais se gagnent au combat ! Capturer des ennemis lors des guerres permet d’obtenir un rang social plus élevé. Dès lors, la société aztèque se divise en une vingtaine de clans, les Calpulli. Voici la hiérarchie aztèque de l’époque :

  • Moctuzema se trouve à la tête de cette hiérarchie ;
  • Viennent ensuite les prêtres et les seigneurs ;
  • Le peuple se trouve juste en dessous ;
  • Les esclaves constituent les êtres inférieurs.

Les vêtements et les parures permettent de différencier les différentes appartenances au sein de la population.

La langue parlée par les Aztèques appartient à la branche nahuati. Leur écriture est basée sur des pictogrammes. Tous leurs écrits sont rédigés sur des manuscrits appelés « codex ». Les plus connus sont le codex Borbonicus, le codex Boturini et le codex Mendoza.

La vie de tous les jours chez les Aztèques

Les Aztèques vivent à proximité et sur le grand lac Texcoco dont les parties marécageuses ont été asséchées pour bâtir la ville. Ce grand lac, dont il ne subsiste quasiment plus rien de nos jours, se trouve à plus de 2000 mètres d’altitude. Il constitue la source alimentaire principale de la population. Ses eaux poissonneuses permettent de bonnes pêches.

Les Aztèques pratiquent également la culture de pomme de terre, de maïs, de haricots, de courges, de tomates, d’oignons ou encore d’arachides d’une manière un peu particulière. Ils utilisent des chinampas qui sont des sortes de jardins flottant sur le lac, composés d’immenses paniers remplis de feuilles, de terre et de cendre.

La religion pratiquée par le peuple des Aztèques

Le serpent à plumes, dieu aztèque
Le dieu Quetzalcoatl, le serpent à plumes, symbole des quatre éléments

Les Aztèques, qui se considèrent les élus du soleil, pratiquent une religion polythéiste. Dans leur culte, les différents dieux de leur panthéon se sont sacrifiés pour apporter la lumière sur le monde. Il s’agit du sacrifice divin que le peuple aztèque renouvelle sans cesse avec le sacrifice humain.

Cette cérémonie du sacrifice se déroule sur la pierre sacrificielle tout en haut du grand temple. Le prêtre ouvre la poitrine de la victime et fait cuire son cœur dans une urne en pierre. Bien souvent les victimes sont des prisonniers ou des esclaves.

Parmi les différents dieux aztèques, il y a :

  • Quetzalcoatl (le serpent à plumes) : il est représenté avec un épi de maïs pour symboliser la terre, un poisson pour l’eau, un lézard pour le feu et un vautour pour l’air ;
  • Huitzilopochtli (le colibri de gauche) : il est le dieu principal des aztèques, également dieu de la guerre ;
  • Itzlacohuihqui (le couteau d’obsidienne courbe) : le dieu de la cécité et de l’entêtement ;
  • Cihuacoati (la femme serpent) : la déesse de la terre est représentée avec une jupe et un chemisier blanc. Sa bouche ouverte possède d’horribles dents ;
  • Tonatiuh : il est le dieu soleil.

La disparition de l’Empire aztèque

Le conquistador Cortes ches les Aztèques
L’espagnol Cortes fut reçu comme la réincarnation du Serpent à plumes lors de son arrivée. Mais cela ne dura pas.

La chute des Aztèques commence au 16e siècle avec l’arrivée du conquistador Hernán Cortés. Tout avait pourtant bien commencé puisqu’il s’allie avec des autochtones qui souhaitent se libérer de l’emprise de l’Empire aztèque.

Ils pénètrent ensemble dans la capitale de l’Empire le 8 novembre de l’an 1519. Cortés y est considéré presque comme un dieu, car les Aztèques voient en lui la réincarnation de Quetzalcoatl, le serpent à plumes.

Les relations ne tardent pas à rapidement devenir très mauvaises. Le lieutenant de Cortés, Pedro Alvarado est un homme violent à tel point que les Aztèques décident de l’éliminer en même temps que l’empereur Moctezuma II.

Après la lapidation de celui-ci, les Aztèques parviennent à chasser les Espagnols de la capitale.

Un an plus tard, le 13 août 1521, la ville, symbole du pouvoir impérial, tombe sous la puissance espagnole. La cité est détruite et Cortés fonde alors la ville de Mexico.

Mais malgré tout, Hernán Cortés a été fasciné par la ville de Tenochtitlan qui était à son apogée lors de l’invasion espagnole. Il a comparé la ville à Venise et voici ce qu’il en dit :

« Il y a dans cette grande ville des temples ou maisons d’idoles d’une fort belle architecture. Parmi ces temples, il y en a un, le principal dont nulle langue humaine ne pourrait dire la grandeur et la beauté. »

Au 20e siècle, il subsiste toujours des Aztèques au Mexique. Ils seraient, d’après les derniers recensements, une minorité d’un million de personnes. Ils ont conservé, de leurs lointains ancêtres, la langue aztêque-nahuati et une religion, mélangé entre catholicisme et traditions aztèques.

Ils souhaitent la reconnaissance de leur peuple et la restitution de la couronne de plume qui aurait appartenu à l’empereur Moctezuma. Cette pièce est actuellement exposée au musée ethnologique de Vienne.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.