« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu ; nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi, nous rentrons à la maison. », proverbe aborigène.

Les Aborigènes d’Australie sont considérés comme les premiers hommes à avoir foulé des pieds cette vaste île aussi grande qu’un continent. Ils s’y sont installés il y a plus ou moins 40 000 ans.

Durant les millénaires suivants, ils ont vécu sous la forme de groupes semi-nomades de plusieurs familles. Ils vivaient dans une parfaite autarcie et ont développé leur culture et leur mode de vie bien à eux.

Ils vivent essentiellement de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Ils se déplacent régulièrement en fonction des ressources de nourriture et d’eau dont ils disposent.

Dès la fin du XVIIIe siècle, le débarquement des colons anglais représente une catastrophe pour les Aborigènes. En déclarant que la « Terre d’Australie » n’appartient à personne donc à eux, les Britanniques balayent plusieurs millénaires d’une culture ancestrale.

Intéressez pas la civilisation Inca ? Découvrez toutes infos dans l'article suivant.

Revivez avec Superprof la formidable épopée des Aborigènes d’Australie.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Elisa
Elisa
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (3 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (20 avis)
Pierre
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Elisa
Elisa
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (3 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les origines des Aborigènes d’Australie

La culture des aborigènes d'Australie
Les aborigènes d’Australie possèdent leur propre culture, millénaire et unique

Pour la plupart des scientifiques spécialisés en ethnologie, les aborigènes d’Australie seraient arrivés sur ce que l’on a appelé le protocontinent « Sahul », il y a entre 40 000 et 50 000 ans. À l’époque, la terre se trouvait en pleine période de glaciation et l’Australie ne ressemblait pas du tout à ce qu’elle est aujourd’hui.

En effet, à cette époque le niveau de la mer était à peu près 100 à 150 m plus bas qu’aujourd’hui, ce qui signifie que l’Australie, la Tasmanie et la Nouvelle-Guinée étaient réunies pour constituer un seul et même continent. Il y a à peu près 10 000 ans, la période de l’holocène commençait, caractérisé par un réchauffement global de la température du globe. À partir de ce moment-là, le niveau global des mers et des océans se met à augmenter isolant l’Australie de la Tasmanie et de la Nouvelle-Guinée.

Les premiers habitants qui seraient arrivés il y a 50 000 ans venaient probablement d’un autre protocontinent que les scientifiques ont appelé « Sunda » et qui regroupait l’actuelle Indonésie et l’Asie du Sud-Est.

Néanmoins, on ne sait toujours pas à l’heure actuelle si cette vague de migration s’est réalisée sur de véritables embarcations ou des radeaux fortune. On ne connaît pas non plus la raison exacte qui a poussé ces populations à quitter leur région pour venir sur les terres d’Australie.

Intéressez par la civilisation Mésopotamienne ? Découvrez toutes infos dans l'article suivant.

L’histoire des Aborigènes d’Australie

Photos d'Aborigènes d'Australie
Les Aborigènes d’Australie ont énormément souffert dès l’arrivée des colons anglais

À leur arrivée sur le continent australien, les premiers hommes ont découvert un territoire vaste peuplé d’animaux ayant évolué de manière isolée depuis 65 millions d’années. À l’époque, il côtoyait encore des animaux géants comme le lion marsupial ou encore le diprotodon, une espèce de grand marsupial de la taille d’un hippopotame actuel et pouvant peser plus de 3 t. La présence de cette faune particulière a été attestée par la découverte de peintures rupestres datées d’il y a entre 40 et 50 000 ans.

L'Égypte ancienne vous intéresse tellement ? Superprof vous informe dans le moindre détail à ce sujet.

Les premiers Hommes

Depuis les premiers Hommes ayant atteint les côtes australiennes, il a fallu 30 000 ans pour que l’Australie soit peuplée jusqu’au nord de la Tasmanie. Les aborigènes de l’époque ont dû s’adapter à de nombreux changements climatiques et environnementaux.

Un squelette daté d’il y a 42 000 ans a été découvert sur le continent australien il y a quelques années. Il s’agit du plus ancien Homo sapiens découvert hors d’Afrique. Lors de sa découverte, ce squelette était placé dans une position particulière suggérant une croyance spirituelle.

Durant toute leur évolution, les aborigènes d’Australie conservent une particularité unique dans l’histoire de l’évolution. Ils sont en effet les seuls dans l’histoire de l’évolution et de l’humanité à ne jamais avoir eu recours à l’agriculture comme nous la connaissons. Les aborigènes d’Australie sont restés essentiellement des chasseurs-cueilleurs qui ont réussi à gérer leur écosystème et leur environnement de manière exceptionnelle tout au long leur évolution.

Les Aborigènes ne connaissent pas la notion de propriété

La notion d’agriculture conduit bien souvent à la notion de propriété puisqu’il faut posséder des terres pour pouvoir cultiver. C’est pourquoi les aborigènes d’Australie sont restés à l’écart de cette idée de propriété. Aucun aborigène et aucune tribu ne possède sa propre terre. Tout appartient à tout le monde et lorsque quelqu’un part chasser un gibier, il distribue des morceaux à tout le monde.

Leur manière de gérer l’environnement et la nature leur permet de ne jamais manquer de rien, quelle que soit la saison de l’année. Il passe donc beaucoup moins de temps à rechercher de la nourriture ce qui favorise l’évolution culturelle de leur société. Ils ont plus de temps pour se consacrer à leurs cultes, à leur cérémonie et à leur danse.

N’oublions pas que l’Australie est l’un des endroits au monde où l’on trouve le plus d’art pariétal avec des représentations exceptionnelles et des scènes graphiques d’une grande beauté.

En 1788, les Britanniques qui débarquent sur l’île continent d’Australie découvrent plus de 200 nations aborigènes qui vivent en parfaite harmonie les unes avec les autres et avec leur environnement, et ce depuis la nuit des temps.

Vous souhaitez en savoir plus sur la culture des Mayas ? Superprof vous donne toutes infos à ce sujet.

L’arrivée des Britanniques et la colonisation catastrophique de l’Australie

Kangourou en Australie
Les colons anglais ont tué des milliers de kangourous en Australie

Les Anglais débarquent effectivement en Australie en 1788. Ils y fondent à proximité de l’actuelle ville de Sydney une colonie de bagnards. Dans les pays européens, la notion d’accès à la propriété est intimement liée à la notion de travail qu’elle soit agricole ou foncière. Lors de leur rencontre avec les aborigènes chasseurs-cueilleurs, les Anglais estiment qu’il ne répond pas à cet ensemble de critères. Il déclare l’Australie comme étant une terre n’appartenant à personne et donc estime pouvoir se l’approprier.

La culture Aztèques aussi bien intrigante ? Découvrez toutes infos à ce sujet.

Destruction de la faune et de la flore

L’Australie qui, avant l’arrivée des Anglais, pouvait être considérée comme un véritable jardin d’Éden se voit à jamais « abîmée ». Les colons qui arrivent sur cet immense territoire importent leur bétail constitué de vaches, de moutons ou encore de dromadaires pour partir explorer les vastes contrées désertiques.

Malheureusement, ces animaux qui ne sont pas endémiques de l’Australie consomment énormément de plantes qui servent de base alimentaire à la faune locale d’Australie. L’eau est polluée par les déjections de ces animaux et devient impropre à la consommation pour les indigènes. Même les prairies se retrouvent recouvertes d’une quantité incommensurable de déjections de bovins que les insectes australiens ne parviennent pas à dégrader. Les mouches pullulent et la population doit sortir avec des filets antimouches sur le visage.

Quelques lapins d’élevage importé vont réussir à s’échapper de leur cage et faute de prédateurs vont envahir l’entièreté de l’Australie. Des dizaines de millions d’individus devront être éliminées en introduisant volontairement le virus de la myxomatose.

Si la faune importée fait énormément de dégâts sur l’écosystème australien de l’époque, les plantes importées font de même. En effet, nouvelles espèces végétales sont plantées, modifiant l’environnement à tout jamais.

Les animaux endémiques d’Australie comme le kangourou et l’émeu font concurrence aux animaux apportés par les Anglais. Ils sont massacrés sans aucune restriction.

Souffrances et massacres des Aborigènes

La population elle-même souffre énormément de cet arrivage de colons anglais. Certains aborigènes d’Australie sont massacrés et convertis de force au christianisme par les missionnaires.

Lorsque des gisements d’or sont découverts au début du XVIIIe siècle, les colons venus du monde entier, attirés par la soif de l’or n’hésitent pas à empoisonner la population locale avec de l’arsenic.

La population qui échappe au massacre va être parquée dans les réserves et se retrouver coupée de sa terre, de sa culture et de ses échanges avec les autres populations indigènes. Plusieurs dizaines de milliers d’aborigènes sont utilisées comme main-d’œuvre dans les fermes. Les femmes aborigènes sont régulièrement violées et les enfants qui naissent de ces actes atroces sont enlevés à leurs parents. Ils reçoivent alors un semblant d’éducation et sont placés chez des maîtres blancs. Les jeunes filles sont quant à elles mariées à des hommes blancs dans le but de « diluer » leur race à tout jamais.

La culture Grecs de l'Antiquité ? Découvrez tout à ce sujet dans l'article suivant.

Les Aborigènes d’Australie à notre époque

Aborigène d'Australie de nos jours
Il reste toujours des Aborigènes en Australie, mais ils vivent pour la plupart dans la pauvreté

Il existe toujours des aborigènes en Australie à notre époque, mais il ne représente plus qu’à peine 5 % de la population. Les jeunes Australiens « européanisés » ne savent pas grand-chose d’eux puisque le sujet des Aborigènes n’est même pas enseigné dans les écoles australiennes.

Toutefois, certains médias s’intéressent de plus en plus à l’histoire des aborigènes. La population australienne, la plupart du temps ébahie et étonnée, se rend alors compte de l’histoire et des difficultés qu’ont endurées ces populations.

Généralement, peu d’aborigènes réussissent à s’intégrer dans la société actuelle. Ils errent dans les grandes villes en devenant clochards et en consommant de grosses quantités d’alcool et d’essence qu’ils respirent. Certains métis parviennent néanmoins à s’intégrer s’ils ont reçu une éducation correcte, mais toute leur vie, ils devront traîner derrière eux un racisme toujours présent dans la population.

Ceux qui ne sont pas devenus clochards ont été déplacés dans des communautés que le gouvernement australien a créées pour eux. Malheureusement, la plupart d’entre eux sont sans travail et sont dépendants des aides sociales. Cet argent leur permet juste de se nourrir de nourriture basique dans laquelle il n’y a bien souvent aucun fruit et légume. Cette malnutrition, et l’impossibilité de cultiver leurs propres fruits et légumes en raison d’un environnement dégradé entraînent de gros problèmes de poids et d’hygiène.

L’histoire, finalement dramatique des aborigènes d’Australie, constitue l’exemple malheureux d’une intervention humaine catastrophique dans un pays et un environnement qui n’est, au départ, par le sien.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.