« La réussite, c’est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir. », Jean Nohain (1900-1981)

En Belgique, les élèves des classes terminales de l’enseignement secondaire doivent présenter et réussir les épreuves certificatives qui conduisent à l’obtention du C.E.S.S ou certificat de l’enseignement secondaire supérieur.

Pour bon nombre de ces élèves rhétos, comme on les appelle dans le plat pays, ces examens sont source d’angoisse et de stress.

Pourtant, la difficulté de ces épreuves est bien souvent inversement proportionnelle à l’importance qu’elles ont. Leurs objectifs sont d’évaluer le niveau des élèves de 6e année des secondaires dans les branches fondamentales que sont les mathématiques, le français, les langues, les matières scientifiques, l’histoire et la géographie.

Si vous avez bien travaillé durant l’année scolaire, et avec une bonne organisation et quelques heures de révision, vous devriez réussir votre C.E.S.S sans aucune difficulté.

Le certificat de l’enseignement secondaire supérieur (C.E.S.S)

Le C.E.S.S, c'est une évaluation du savoir-faire
Les épreuves du C.E.S.S sont moins compliquées qu’il n’y parait. Il s’agit avant tout d’une évaluation du savoir-faire de l’élève

En Belgique, le certificat de l’enseignement secondaire supérieur, ou C.E.S.S, est le document officiel qui certifie que l’élève a suivi les deux dernières années de l’enseignement secondaire dans une même section et dans le même établissement.

Ce document est délivré après avoir réussi les épreuves officielles externes certificatives organisées par la Fédération Wallonie-Bruxelles dans les sections de l’enseignement général, de transition, technique, artistique ou encore professionnel.

Les conditions pour pouvoir passer les épreuves du certificat l’enseignement secondaire supérieur sont :

  • Être âgé d’au moins 16 ans accomplis au moment de l’inscription à l’examen ;
  • Être titulaire du certificat d’études du deuxième degré de l’enseignement secondaire.

Généralement, le certificat d’enseignement secondaire supérieur peut être obtenu :

  • En suivant les cours de l’enseignement secondaire classique dans n’importe quelle section : les élèves doivent avoir terminé la sixième année de l’enseignement secondaire général, technique de transition, technique de qualification ou avoir réussi la septième année de l’enseignement professionnel ;
  • En suivant les cours de promotion sociale : pour obtenir le C.E.S.S en promotion sociale il faut avoir suivi les cours de la formation « C.E.S.S humanité générale » ou bien encore la formation « complément C.E.S.S » qui permet de combiner certificat d’enseignement secondaire et certificat de qualification ;
  • En se présentant devant le jury central.

Les conseils indispensables pour réussir son C.E.S.S

Le sommeil est indispensable pour réussir les épreuves du C.E.S.S
Pensez à bien dormir pour être en forme lors des épreuves du C.E.S.S

Le certificat de l’enseignement secondaire supérieur est le document officiel qui permet aux élèves qui terminent leur sixième année de l’enseignement secondaire de devenir étudiants et d’accéder à l’enseignement supérieur.

Pour la majorité d’entre eux, le passage et la réussite de ces épreuves ne posent pas de problème particulier. En effet, il faut savoir que pour réussir l’élève doit obtenir 50 % des points dans toutes les branches ce qui, avec un minimum de préparation, est tout à fait envisageable.

Malheureusement pour une poignée d’élèves les épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur représentent un stress et une difficulté majeure.

Avec les quelques conseils qui suivent, vous devriez vous sentir plus à l’aise :

  • N’attendez pas le dernier jour pour commencer la révision de votre matière. Idéalement, vous devriez établir un planning de révision dans lequel vous inscrivez et vous programmez vos périodes de révision quelques semaines avant le début des épreuves officielles ;
  • Soyez attentifs en classe jusqu’au dernier cours de l’année : durant cette période, les professeurs en profitent pour souligner certains points importants de la matière ou pour donner aux élèves quelques pistes sur le type de questions qu’ils pourront rencontrer lors des épreuves ;
  • Pensez à dormir suffisamment : en effet, rien n’est pire que d’arriver le jour de l’examen avec la tête dans le brouillard par manque de sommeil. Votre cerveau fonctionne énormément en période de révision et a besoin de repos. Dormez au moins huit heures par jour et aérez votre chambre de manière à renouveler l’air ;
  • Éviter d’ingurgiter de grosses quantités de matière en un minimum de temps : c’est la meilleure façon pour oublier ce que vous avez étudié et pour souffrir d’une « indigestion intellectuelle ». Votre cerveau est votre meilleur ami, prenez-en soin et « nourrissez-le » par petites portions ;
  • N’oubliez pas de vous nourrir correctement : ne sauter aucun repas, manger équilibré et prenez un petit déjeuné complet ;
  • Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à réviser votre matière avec vos condisciples et à vous exercer sur les épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur des années précédentes.

Utiliser les différentes ressources gratuites pour réviser votre C.E.S.S

Vous pouvez étudier vos examens du C.E.S.S à plusieurs
Réviser ses épreuves du C.E.S.S à plusieurs ? Pourquoi pas

Pour pouvoir réviser sa matière et se préparer de manière active aux épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur, il existe de nombreuses ressources gratuites de révision.

N’oubliez jamais que les épreuves du C.E.S.S sont loin d’être aussi difficiles qu’on pourrait le croire, et qu’avec un minimum de préparation et un brin d’organisation vous réussirez haut la main votre certificat :

  • Sur le Web, vous avez accès à de nombreux sites de formation et de révision de vos cours. La Khan Academy, Studyrama et la plate-forme E-learning de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont les trois sites les plus indispensables. Ils permettent aux élèves de réviser leur matière en ayant accès à des vidéos d’apprentissage et à de nombreux examens et tests en ligne proche de ce que proposent les examens officiels ;
  • Sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les élèves peuvent télécharger gratuitement les épreuves des C.E.S.S des années précédentes. Ils y trouveront également les corrigés des examens et ils pourront ainsi s’entraîner à répondre à des questions qui demandent plus de savoir-faire que de connaissance encyclopédique ;
  • Vous trouverez sur Internet des professeurs particuliers qui offrent la première heure de cours. Chez Superprof, de nombreux enseignants sont prêts à vous proposer une heure de révision gratuite pour vous préparer à vos examens ou pour répondre à vos questions concernant certaines lacunes.

Le C.E.S.S vous ouvre la voie aux études supérieures

Le C.E.S.S vous ouvre la voie vers l'université
Le C.E.S.S, c’est votre billet d’entrée vers l’université

Une fois votre certificat l’enseignement secondaire supérieur en poche, vous avez accès à toute une pléthore de formation et d’études. Mais, avec la complexité de l’organisation de l’enseignement en Belgique, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les différentes filières :

  • Il existe en Belgique deux grands types d’études après l’enseignement secondaire : les études supérieures de type court, organisé sous la forme d’un seul cycle de formation qui durent trois ans et qui forment des bacheliers. Les études supérieures de type long sont quant à elle organisées sous la forme d’un premier cycle de trois ans qui conduit au titre de bacheliers, d’un second cycle d’un ou deux ans qui conduit au grade de Master et éventuellement d’un troisième cycle qui conduit au diplôme de docteur ;
  • Ceux qui sont attirés par les domaines artistiques et qui ont suivi des études secondaires dans ce domaine peuvent se diriger vers le même genre d’études au niveau supérieur. Les écoles supérieures artistiques proposent des cursus de type court et de type long dans les domaines des arts plastiques, des arts visuels, des arts de la parole, de la musique, des arts du spectacle et des techniques de diffusion ;
  • L’enseignement de promotion sociale propose des formations à horaires décalés en soirée ou le week-end. Le gros avantage de ce type de formation, c’est que l’étudiant peut se former tout en exerçant une activité professionnelle ;
  • En Belgique, les élèves en possession de leur certificat de l’enseignement secondaire supérieur peuvent intégrer l’École Royale militaire afin de devenir officiers, l’École Royale des sous-officiers qui forment les sous-officiers de l’armée belge ou intégrer l’école de police.

Les derniers conseils pour bien vous préparer aux examens du C.E.S.S

Bien se préparer pour les épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur, c’est non seulement connaître sa matière, mais c’est aussi apprendre à gérer son stress :

  • La période des examens est un moment difficile pour le corps, mais surtout pour l’esprit. Pensez à dormir suffisamment pour que « votre outil de travail » puisse être de nouveau utilisable et en forme pour la suite de la cession ;
  • Pour que votre cerveau puisse fonctionner correctement, il a besoin d’énergie. Pensez à manger équilibré, en quantité raisonnable et ne sauter surtout aucun repas ;
  • Scindez vos révisions et évitez d’étudier une même matière pendant plusieurs heures.

Ne dramatisez pas à outrance les examens du certificat de l’enseignement secondaire. Ils ont été créés avant tout pour tester votre savoir-faire dans les grandes matières de l’enseignement en Belgique.

Il s’agit donc le plus souvent d’exercices et de questions qui font appel à vos capacités d’analyse et de raisonnement plutôt qu’à vos capacités à mémoriser de la matière.

Avec de l’organisation et une bonne période de révision, vous devriez passer ces épreuves sans aucune difficulté. Si malgré tout vous rencontrez l’un ou l’autre problème ou si vous possédez certaines lacunes, vous pouvez faire appel, par exemple, à Superprof et ses professeurs particuliers.

Chez Superprof, nombre d’entre eux sont prêts à mettre leurs savoirs et leurs connaissances à votre service pour vous apprendre les bonnes techniques de révision et pour vous aider à combler vos lacunes.

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.