« Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. », Albert Schweitzer, médecin (1875-1965)

Le certificat de l’enseignement secondaire supérieur ou C.E.S.S est le diplôme qui atteste que l’élève a atteint le niveau de compétence exigée à la fin des études secondaires.

Il est délivré par le conseil de classe aux élèves qui ont terminé les deux dernières années de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique dans la même section et la même orientation d’études. Il peut être également obtenu par les élèves de septième professionnelle.

Une fois son certificat en poche, l’élève peut accéder à l’enseignement supérieur de plein exercice à l’université ou dans une haute école.

Si pour certains, le passage des examens du C.E.S.S ne pose pas de problème particulier, pour d’autres, ces épreuves constituent un stress permanent et un défi difficile dans certains cas à surmonter.

Heureusement, il existe des petits conseils pour aider chaque étudiant réussir les épreuves conduisant à l’obtention du certificat de l’enseignement secondaire supérieur.

1. Pour réussir votre C.E.S.S, n’attendez pas le dernier jour pour vous y mettre

Les épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur se déroulent en matinée. Les élèves disposent donc de l’après-midi pour réviser leurs cours.

N’attendez pas ces après-midis pour étudier votre matière. Vous devez absolument vous fixer l’objectif d’être prêts quelques jours avant le début des épreuves officielles du C.E.S.S. Pour cela, préparez-vous un planning dans lequel vous programmerez des périodes de révisions quelques semaines avant.

De cette manière, vous pourrez utiliser les après-midis qui vous sont données après les examens comme moments utiles pour revoir les points essentiels de la matière et pour combler vos lacunes.

2. Soyez attentif jusqu’au bout, surtout lors des derniers cours

Il est important que vous soyez attentifs aux derniers cours dispensés dans chaque matière. Généralement, les élèves sont fatigués et ont tendance à être plus dissipés.

Néanmoins, vous devriez profiter de ces derniers cours pour poser vos questions à vos professeurs. Idéalement vous devriez avoir relu ou même réviser votre matière et avoir établi une liste des questions importantes que vous poserez sur des points de la matière qui ne sont pas clairs.

Soyez également attentifs lors de cette dernière leçon, aux questions des autres élèves et essayer d’y répondre par vous-même. C’est une excellente manière de connaître votre niveau d’études dans la matière.

Lors des dernières cours, les enseignants ont tendance à insister sur tel ou tel point de la matière. S’ils le font, c’est parce qu’ils savent très bien que cette partie du cours est importante et peut faire l’objet d’une question lors de l’épreuve du C.E.S.S. Faites bien attention à ce genre de remarques et notez-les dans un cahier pour les retrouver facilement.

3. Une bonne nuit de sommeil et une petite sieste

Une bonne nuit est capitale pour un bon sommeil réparateur
Ne négligez pas votre sommeil, il est important pour votre corps et votre esprit

Il n’y a rien de pire que d’arriver à l’examen la tête dans le brouillard parce que vous avez mal dormi. C’est l’échec assuré à votre épreuve.

Ne négligez surtout pas l’importance du sommeil. La période des examens est un moment fatigant et difficile pour les élèves et nécessite du repos et de bonnes nuits. Vous ne devez pas exagérément fatiguer votre corps et votre mémoire. Pour cela :

  • Dormez au moins huit heures par nuit, si possible dans une chambre correctement aérée pour en renouveler l’air ;
  • Si vous en avez la possibilité, vous pouvez couper votre journée par une petite sieste de 20 à 30 minutes ;
  • Si vous avez du mal à trouver le sommeil, vous pouvez lire un petit peu. Privilégier cependant de lecture facile qui ne demande pas trop de réflexion.

Évitez de revoir vos cours trop tardivement le soir. Votre cerveau en surcharge d’information risque de ne plus rien retenir.

Lors de la période des examens du C.E.S.S ou d’autres examens d’ailleurs, ne regardez pas la télévision trop longtemps et fuyez, si vous le pouvez, les écrans d’ordinateur, les tablettes et votre smartphone. La lumière bleue qu’ils diffusent est néfaste pour l’endormissement.

Si vous ne savez pas faire autrement, il existe des fonctions sur ces appareils qui permettent d’atténuer cette lumière nuisible au sommeil.

4. Prenez soin de votre meilleure amie, la mémoire

Le cerveau doit être "alimenté" par petites doses
Votre cerveau est votre allié pour réussir votre C.E.S.S. Prenez en soin !

Votre cerveau est l’une des plus brillantes réalisations de la nature. Il contient plus de 10 milliards de neurones qui transmettent et reçoivent les informations pour gérer votre corps et retenir ce que vous étudiez.

Il faut l’entretenir et en prendre soin. Pour éviter l’indigestion intellectuelle, ne lui donnez pas trop de matière à ingurgiter en une fois.

En d’autres mots, si vous tentez d’étudier toute la matière d’un cours en une fois, non seulement vous ne retiendrez rien sur le long terme, mais en plus vous bloquerez les fonctions d’apprentissages efficaces dont votre cerveau est capable.

Vous vous trompez vous-même en pensant que vous connaissez votre matière. Vous ne faites en réalité que la survoler, ce qui vous donne cette illusion de savoir, mais vous ne consolidez pas les apprentissages. Au moment de répondre aux questions, vous vous embrouillez et vous êtes perdu.

Or, pour bien retenir une matière, il faut pouvoir l’étudier plusieurs fois en s’y prenant de différentes manières. Vous devez apprendre à jongler avec vos acquis !

6. Privilégiez les repas équilibrés

Une alimentation équilibrée est nécessaire pour réussir votre C.E.S.S
En période d’examens, il faut bien s’alimenter. Le pain est source d’énergie pour la journée

Quelques semaines avant le début des épreuves du C.E.S.S, revoyez votre alimentation pour mettre toutes les chances de votre côté.

En effet, une alimentation équilibrée et adaptée permet de bien se préparer et d’être en forme physiquement, mais également de faire face à l’effort intellectuel que demandent les révisions pour les examens.

Voici quelques conseils qu’il est bon d’essayer de suivre :

  • Comme tout le monde, il vous arrive de sauter un repas. Évitez de le faire pendant les examens, car c’est une période durant laquelle les besoins sont importants. Prenez donc au moins trois repas par jour ;
  • Pour que votre cerveau puisse fonctionner correctement, vous devez absolument manger varié et équilibré ;
  • Le jour de l’examen prenez un petit déjeuner comprenant un produit laitier, un fruit et du pain ;
  • Si vous avez plusieurs examens sur la même matinée, profiter d’un moment de pause pour prendre une collation. N’oubliez pas de boire régulièrement de l’eau ;
  • Votre cerveau à des besoins en glucose régulier. Pour pouvoir faire cet apport, il est important de manger des aliments à index glycémique faible.

7. Testez-vous, seul ou en groupe

Vous pouvez réviser pour votre C.E.S.S avec vos amis
N’hésitez pas à réviser à plusieurs. C’est plus fun et plus motivant

Avec vos amis, pensez aux groupes de révisions. Non seulement ils vous aideront à ne pas vous sentir complètement isolé lors des épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur, mais ils vous permettront de vous tester.

En effet, avec vos amis vous pourrez vous interroger les uns les autres sur une ou plusieurs parties du cours. Essayer de répondre par écrit à ces questions plutôt qu’oralement, ce qui vous permettra de revenir sur les éventuelles lacunes que vous pourriez avoir.

Idéalement, en vous procurant les questionnaires des années précédentes téléchargeables sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, vous devriez être en mesure de vous entraîner à poser et à répondre à la question dans le même format que celle de l’examen.

7. Les épreuves des C.E.S.S des années précédentes

La Fédération Wallonie-Bruxelles conserve les questionnaires et les corrigés des épreuves du C.E.S.S sur une période de 10 ans. Ces documents sont facilement téléchargeables sur leur site ou même sur d’autres sites Internet belges.

Vous avez donc de quoi vous entraîner. Il est en effet important de se procurer ces questionnaires afin d’avoir une idée concrète du genre de questions posées lors de ses examens certificatifs et le genre de réponses qu’il faut y apporter.

Les élèves ne sont généralement pas ou peu habitués à ce genre de questions. Reprendre les anciens questionnaires représente donc une excellente manière de s’entraîner.

Vous remarquerez d’ailleurs que les questions posées lors des épreuves du certificat de l’enseignement secondaire supérieur sont avant tout des questions de savoir-faire plutôt que des questions qui portent sur la connaissance pure et dure.

8. Imaginez les questions que l’on pourrait vous poser

Lorsque vous aurez téléchargé les questionnaires des années précédentes, essayez d’imaginer d’autres questions du même type qui pourrait vous être posé.

Le but des épreuves du C.E.S.S est de déterminer vos capacités de raisonnement et votre savoir-faire. Grâce à cela, vous devez être en mesure d’imaginer le type de questions que l’on pourrait vous poser.

Ne vous creusez pas trop les méninges, ces questions ne sont pas faites pour vous piéger. Vous ne rencontrerez d’ailleurs aucun piège dans le questionnaire des épreuves certificatives de l’enseignement secondaire supérieur.

9. Au moment de l’examen, évaluez le temps dont vous disposez pour chaque question

Le jour J, seul assis à votre bureau devant votre questionnaire, essayez d’évaluer le temps dont vous disposez pour pouvoir répondre. La pire des choses, malheureusement classique, est de connaître la matière, mais de ne pas pouvoir répondre par manque de temps.

Pour cela, avant de commencer l’examen, lisez toutes les questions et essayez d’évaluer le temps qu’il faudra pour répondre. Ensuite, commencez par répondre à celle dont vous êtes certains de la réponse et ne perdez pas de temps sur les autres, vous y reviendrez par la suite.

Pensez également à réserver un petit peu de temps pour pouvoir relire votre examen et modifier l’une ou l’autre réponse si nécessaire.

10. Arrêtez de cogiter et gardez votre énergie pour la suite

Généralement, après l’examen, les élèves ont une idée de la façon dont celui-ci s’est déroulé. Faites attention à ce genre de ressenti qui pourrait bien vous induire en erreur. Il est très fréquent en effet d’avoir une impression négative finale de son examen.

De toute façon cet examen est terminé, vous y avez répondu et vous ne pourrez rien changer. Ce ne sont que des impressions. Arrêtez d’y penser et de cogiter, et tant qu’à faire, éviter d’en parler excessivement avec vos condisciples.

Pratiquez la pensée positive en vous disant et en répétant que vous vous êtes bien préparés pour vos examens et que vous allez réussir. Gardez votre énergie et votre concentration pour les examens qui suivent.

Sachez tout de même que les épreuves du C.E.S.S ne sont pas si compliquées qu’elles y paraissent. Il s’agit avant tout d’examens qui ont pour but d’évaluer votre savoir-faire dans les matières fondamentales. Et puis rassurez-vous, pour réussir vous devez obtenir 50 % des points dans les différentes matières.

Si malgré tout vous rencontrez des difficultés pour réviser vos cours, pour vous concentrer ou si vous souhaitez améliorer votre méthode de travail, vous pouvez vous faire aider. Chez Superprof, vous pouvez compter sur de nombreux professeurs particuliers prêts à vous aider pour vos révisions du certificat de l’enseignement secondaire supérieur.

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.