« Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée. », Paul Bocuse, chef cuisinier (1926-2018)

La cuisine belge est à l’image de sa population : chaleureuse et accueillante. Un grand chef cuisinier belge a dit un jour qu’elle était la gastronomie française, mais avec la quantité en plus.

Il est vrai que le Belge est connu pour aimer bien manger et pour se resservir plutôt deux fois qu’une. Généralement, lorsque vous franchissez les portes d’un restaurant dans le pays de la bière et du chocolat, vous en avez pour votre argent. Même dans un restaurant gastronomique en Belgique vous n’aurez certainement plus faim après votre repas.

Eh oui, la Belgique est un pays gourmand avec toute une série de plats typiques et régionaux qui n’ont rien à envier à l’excellente cuisine de nos voisins français, connue pour être la plus gastronomique du monde.

Entre les carbonnades flamandes, les chicons au gratin ou le waterzooi à la gantoise, Superprof vous propose de découvrir les 10 meilleures recettes de la cuisine belge.

Bon appétit !

Les meilleurs professeurs de Cuisine disponibles
Veronica
5
5 (6 avis)
Veronica
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Noureddine
Noureddine
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Narissa
5
5 (3 avis)
Narissa
36€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valerie
Valerie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moïse vichineki
Moïse vichineki
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cindy
Cindy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mass
Mass
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Tanguy
Tanguy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Veronica
5
5 (6 avis)
Veronica
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Noureddine
Noureddine
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Narissa
5
5 (3 avis)
Narissa
36€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valerie
Valerie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moïse vichineki
Moïse vichineki
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cindy
Cindy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mass
Mass
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Tanguy
Tanguy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

1. Le plat national belge : les moules et les frites

Moules se mangent cuites ou crues
Les moules se consomment avec des frites et une bière belge

Le Belge consomme moins de moules que son voisin des Pays-Bas, mais ce petit crustacé servi le plus souvent dans sa petite casserole noire s’est rapidement imposé comme le plat national de la Belgique.

Généralement, la portion de moules par personne est proche de 1 kg, car quand la coquille est enlevée le poids est facilement réduit de moitié.

Dans la recette originale, les moules sont simplement cuites dans un bouillon de légumes (céleri et poireaux) et servies avec une portion de frites. Néanmoins, pour satisfaire tous les gouts, de nombreux restaurants du plat pays les accommodent de différentes manières :

  • Les moules marinières : elles sont cuites dans du vin blanc, des échalotes, du persil et du beurre ;
  • Les moules à la crème : elles sont préparées dans une sauce au vin agrémenté de crème et épaissie avec de la farine ;
  • Les moules parquées : il s’agit d’une recette ordinaire de Bruxelles. Les moules sont consommées crues accompagnées d’une sauce moutardée et vinaigrée ;
  • Les moules à la bière (nous sommes en Belgique !) : dans la préparation, le vin blanc est remplacé par de la bière ;
  • Les moules à l’ail sont cuites dans une sauce contenant de l’ail émincé.

2. Les carbonnades flamandes

Quelle bière entre dans la préparation des carbonnades ?
Les carbonnades flamandes : généralement à base de viande de bœuf et accompagnées de frites

Le Français se régale avec le bœuf bourguignon, et le Belge avec les carbonnades flamandes ! Ce délicieux plat qu’on laisse mijoter des heures à l’étuvée est composé de morceaux de bœuf accommodé avec une bière brune, belge bien évidemment. Dans certains cas, le bœuf peut être remplacé par du porc ou même du cheval.

Le plat est très bon préparé de cette manière, mais certains l’accommodent encore mieux en y ajoutant du pain d’épices, de la cassonade ou du sirop de Liège.

Pour que le plat soit parfait, il ne reste plus qu’à le déguster avec des frites cuites également dans la graisse de bœuf

Le sirop de Liège est une mélasse obtenue par cuisson et réduction de jus de pomme et de poire avec éventuellement des dattes. Après plusieurs heures de cuisson, le produit fini à l’aspect d’une pâte brun foncé très légèrement translucide.

3. Encore un plat qui vient du nord du pays : le waterzooi

Quels sont les ingrédients du waterzooi ?
Le waterzooi est préparé dans de nombreuses villes flamandes. Chacun le prépare à sa façon

Voilà un plat avec un nom étrange pour celui ou celle qui ne parle pas la langue néerlandaise. En effet, le terme waterzooi signifie tout simplement en néerlandais « eau qui bout ».

Le waterzooi, qui est originaire des Flandres, est un plat qui se consomme principalement en hiver en Belgique.

Le waterzooi est en réalité un plat unique que l’on peut comparer à une sorte de soupe-repas. Il est constitué de morceaux de poulet ou de poisson dans un bouillon lié avec de la crème au beurre. Des pommes de terre et des morceaux de légumes sont ajoutés à l’ensemble. L’aspect crémeux du bouillon et obtenu en ajoutant un jaune d’œuf.

Dans certains cas, on peut ajouter en fin cuisson un verre de bière belge ou un verre de vin blanc moelleux et fruité.

En quête de cours de cuisine bruxelles ?

4. Le plat typique du pays de Tchantchès : les boulets à la liégeoise

Un plat de boulets à la liégeoise
Les boulets à la liégeoise encore appelés boulets sauce lapin. Il n’y a pourtant pas de viande de lapin comme ingrédient.

La ville de Liège nous offre de nombreux plats pour égayer nos papilles. Les boulets à la liégeoise doivent être certainement le plus connu d’entre eux. Vous entendrez également certaines personnes employer les termes « sauce lapin » alors qu’il n’y a absolument pas de lapin dans cette spécialité culinaire de la cité ardente.

Il s’agit en fait de grosses boulettes d’où le mot boulets préparés à base de viande hachée. Il s’agit généralement d’un hachis de viande de porc et de veau ou bien encore de bœuf. Avant de façonner cette viande en forme de boulets, on ajoute y ajoute de la mie de pain, des oignons et du persil.

Elles sont préparées avec une sauce composée d’oignons, de sirop de liège, de vinaigre et de cassonade. Certains déposent en plus une tranche de pain entière durant la cuisson.

Les boulets à la liégeoise sont servis avec des frites, une portion de mayonnaise, des crudités et dans certains cas de la compote de pommes.

Les meilleurs professeurs de Cuisine disponibles
Veronica
5
5 (6 avis)
Veronica
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Noureddine
Noureddine
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Narissa
5
5 (3 avis)
Narissa
36€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valerie
Valerie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moïse vichineki
Moïse vichineki
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cindy
Cindy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mass
Mass
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Tanguy
Tanguy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Veronica
5
5 (6 avis)
Veronica
14€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Noureddine
Noureddine
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Narissa
5
5 (3 avis)
Narissa
36€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valerie
Valerie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moïse vichineki
Moïse vichineki
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cindy
Cindy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mass
Mass
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Tanguy
Tanguy
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

5. Un plat à base de bière : le lapin à la Gueuze

Voici un plat qui nous vient directement de la capitale belge, Bruxelles. Ce plat est préparé avec une bière belge typique de la cité bruxelloise, la Gueuze.

Ce délicieux breuvage, à consommer avec modération, ne se brasse normalement qu’en région bruxelloise. De nombreuses petites brasseries artisanales proposent leur gueuze.

La gueuze, qui peut s’écrire gueuse, est une variété de bière qui résulte de l’assemblage de différentes bières lambics jeunes (de 6 mois à un an) ou vielles (jusqu’à 3 ans).

Prêt pour des cours de cuisine liège ?

6. Mélange de froid et de chaud : l’américain frites

Ce plat est un peu particulier, car il associe un aliment froid, l’américain et un aliment chaud, les frites. Certaines personnes n’apprécient pas toujours cette association dans la bouche.

Ce que nous appelons « américain » en Belgique est un steak tartare confectionné à partir de viande de bœuf finement hachée et de câpre. Le tout est finement assaisonné pour en faire ressortir toutes les saveurs.

7. Un plat qui sent bon l’écume : les anguilles au vert

Quelles sont les anguilles utilisées dans ce plat ?
Ce plat d’anguilles au vert doit son nom aux herbes vertes utilisées dans la préparation de la sauce

L’anguille au vert est un plat typique belge de la région anversoise. Au vert, signifie tout simplement que l’anguille est accommodée d’une sauce de couleur verte. Celle-ci est réalisée à partie d’un ensemble d’herbes vertes et de plantes aromatiques :

  • De la sauge, de la menthe gentille, de l’origan, de l’oseille ;
  • De la mélisse citronnelle, du cerfeuil, du thym et du thym citron ;
  • De la sarriette, du persil, de l’ortie, du cresson, de la ciboulette et du basilic.

Il n’est pas nécessaire d’ajouter toutes ces herbes en même temps. Il s’agit surtout d’une question de gout et de saveur.

Généralement, le choix se porte sur l’anguille d’eau douce ou anguille de rivière, mais la pollution entraine de plus en plus l’achat d’anguilles de mer, plus rares et plus chères.

Où trouver des cours de cuisine hainaut ?

8. Le plat bruxellois par excellence : le stoemp

Quels sont les ingrédients de ce plat ?
Le stoemp aux carottes, le plat typique de Bruxelles

Le stoemp est un plat très populaire dans la capitale belge. Il est cuisiné depuis le 19e siècle. Le terme stoemp qui provient du néerlandais signifie « pommes de terre écrasées ».

Il s’agit en effet d’un plat composé d’une purée de pommes de terre mélangée avec différents légumes si bien qu’il existe différentes variétés de stoemp :

  • Aux carottes quand il s’agit du légume principal ;
  • Aux poireaux ;
  • Aux épinards ;
  • Aux choux de Bruxelles.

Cette purée de pommes de terre accompagnée du légume choisi est servie avec du boudin noir poêlé, du lard grillé, des saucisses de campagne ou une côte de porc au spiringue.

Dans le livre de Simone et Louis Binnemans intitulé Les Belles Heures de la gastronomie bruxelloise il est fait mention du stoemp en ces termes :

« Le stoemp a servi de régal obligatoire à un peuple entier de petits Bruxellois dont il a fortifié les muscles et encouragé la propension à la bedaine ».

9. Les chicons au gratin

Les chicons au gratin en Belgique correspondent aux endives au jambon consommées dans le Nord–Pas-de-Calais en France.

Les chicons qui entrent dans la préparation du plat sont braisés dans une casserole avec un peu de matière grasse pour les caraméliser légèrement. Comme ce sont des légumes qui contiennent beaucoup d’eau, ils cuisent généralement dans leur propre jus.

Les endives (ou chicons) cuites sont ensuite enroulés d’une tranche de jambon cuit et nappé d’une sauce béchamel. Le tout est gratiné au four.

Le chicon ou endive est un légume qui provient de la chicorée amère. En réalité, il s’agit de cette chicorée cultivée dans des conditions particulières :

  • Dans l’obscurité la plus complète ;
  • À une certaine température ;
  • Avec un certain taux d’humidité.

En plus de la consommer cuite, le chicon peut être consommé cru en salade. Il s’agit de l’un des légumes préférés des Belges surtout consommé en période hivernale.

10. Une préparation labélisée du sud de pays : le pâté gaumais

Le pâté gaumais est une spécialité culinaire de l’extrême sud de la Belgique. Il est exclusivement fabriqué en Gaume (Lorraine belge).

Il s’agit d’une tourte confectionnée en pâte levée et farcie de morceaux de viande de porc. Elle est marinée dans une préparation à base de vin blanc ou de vinaigre, d’herbes diverses et d’épices.

Le pâté gaumais doit avoir un diamètre minimal de 15 cm pour un poids de 200 g minimum et la quantité de viande doit représenter au moins 30 % en poids du produit fini.

Il peut se consommer froid ou chaud et s’accompagne bien souvent d’une salade.

Depuis le 12 juillet 1998, le pâté gaumais est un produit labélisé et depuis le 9 octobre 2001, il fait partie des cinq produits belges bénéficiant du label IGP (identité géographique protégée).

Une confrérie lui est même consacrée : la confrérie Saint-Arnoul de Chiny. Le pâté gaumais est fêté chaque 26 décembre à Virton durant la foire aux amoureux.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.