« Une personne convenablement chaussée ne risque rien même à marcher sur des cailloux et des épines : tout lui convient. De même, quiconque trouve toujours sa satisfaction en lui-même ne souffre d’aucune peine ; il est heureux partout. », texte ancien sacré dans la religion hindouiste.

L’hindouisme fait partie des plus vieilles religions au monde, car on estime que son origine remonte à plus de 4000 ans. Actuellement, elle compte à peu près 900 millions de pratiquants à travers le monde ce qui en fait la troisième religion la plus importante derrière l’islam et le christianisme. Parmi eux, plus de 95 % des hindous habitent en Inde.

Le terme religion n’est pas celui qui est le plus approprié pour parler de l’hindouisme, car il ne s’agit pas réellement d’une religion, mais plutôt d’un ensemble de traditions et de philosophie. L’hindouisme, à la différence des autres religions, ne possède pas une date de fondation fixe. Il s’agit avant tout du résultat de l’enseignement de nombreuses personnes ayant rédigé des écrits philosophiques divers.

Superprof vous propose de faire un agréable voyage dans l’histoire de l’hindouisme, dans ses croyances, mais aussi de découvrir les écrits qui rythment la vie des hindous.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
5
5 (6 avis)
Arnaud
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-yves
5
5 (9 avis)
Pierre-yves
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alison
5
5 (5 avis)
Alison
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
François-guillaume
5
5 (4 avis)
François-guillaume
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Kenzo
5
5 (5 avis)
Kenzo
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Côme
4,7
4,7 (7 avis)
Côme
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Charlotte
5
5 (9 avis)
Charlotte
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ryan
5
5 (4 avis)
Ryan
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

La naissance et l’histoire de l’hindouisme

Le Gange est l'un des plus grand fleuve de l'Inde
Le Gange en Inde est un fleuve sacré dans l’hindouisme

Il est très difficile de trouver l’origine de l’hindouisme, mais la plupart des spécialistes en religion et en philosophie estime que l’hindouisme a officiellement débuté dans la vallée de l’Indus entre 2300 et 1500 avant J.-C.

L’Hindouisme dans la préhistoire

En effet, dans la vallée de l’Indus en Inde des traces de civilisation ont été retrouvées. Les personnes de cette époque pratiquaient des rituelles et possédaient des symboles phalliques semblables aux Shiva Lingam, des swastikas et de nombreuses figurines représentant des déesses mères.

Sur le site archéologique de Mohenjo-Daro dans la vallée de l’Indus, une figurine semblable à celle de Shiva et une autre représentant un yogi ont été retrouvés : il s’agit d’un homme assis dans une position de yoga est entouré d’animaux.

La place de l’Hindouisme dans l’Antiquité

Les Indo-européens qui arrivèrent en Inde en -1500 av. J.-C. en provenance de l’Iran pratiquaient une religion appelée le védisme. Cette religion peut être considérée comme l’ancêtre de l’hindouisme. Elle était constituée des quatre textes rédigés en sanskrit archaïque.

Entre le dixième et le sixième siècle avant J.-C., les mantras du Véda se développent et la caste des prêtres védiques augmente en nombre et de nombreuses écoles sont créées pour l’enseignement de l’hindouisme.

La religion hindouiste au Moyen Âge

À partir du huitième siècle après J.-C., l’hindouisme commence à être moins populaire. En effet, de nombreuses sectes se sont approprié la littérature hindouiste et la détournent pour l’utiliser à leur manière.

C’est également au huitième siècle que les musulmans commencent à étendre leur territoire jusque dans les régions hindouistes et bouddhistes de l’Inde. L’islam s’y répandra pendant plusieurs siècles.

L’hindouisme moderne et contemporain

Entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle, l’Inde est divisée en une multitude de petits royaumes et se retrouve sous la domination britannique. C’est à cette époque que l’hindouisme est utilisé pour développer de nouveaux mouvements religieux inspirés notamment du romantisme européen, de l’ésotérisme occidental et de la théosophie.

Actuellement, l’hindouisme contemporain comprend le Vaishnavisme, le Shivaïsme, le Shaktisme et le Smartisme qui sont différents mouvements de l’hindouisme.

Les croyances dans la religion hindouiste

Représentation de Brahma
Brahma est l’une des trois divinités importantes de l’hindouisme

L’hindouisme est réellement une « religion » particulière puisqu’un nombre incalculable de divinités sont vénérées et adorées par les hindous. Voilà ce que le philosophe, historien et écrivain américain William James Durant en dit dans son livre sur l’histoire des civilisations :

« En Inde, le panthéon des divinités est plus qu’encombré ; en effet, si on essayait de toutes les recenser, cela prendrait des centaines de volumes. Certaines ont une nature proche de celle des anges, certaines sont ce que nous pourrions appeler des démons, certaines sont des corps célestes, comme le soleil, certaines autres prennent la mort de simples talismans, etc. Beaucoup d’entre elles sont des animaux des champs ou encore des oiseaux, par exemple l’éléphant est devenu la divinité appelée Ganesh, considéré par les hindous comme étant le fils de Shiva, selon leurs croyances, la nature animale de l’homme s’incarne en lui. Par ailleurs, la peur inspirée par des animaux tels que les singes ou les serpents fait partie de la nature des divinités ; c’est ainsi que le serpent, dont une seule de ses morsures peut entraîner une mort rapide, et qui est appelé Naja, a pour les hindous une sacralité particulière, on peut donc voir les hindouistes dans de nombreuses régions indiennes organiser des cérémonies religieuses afin d’honorer les serpents, ils déposent diverses offrandes en général constituées de lait et de bananes devant les trous des reptiles, de même que des temples ont été érigés pour que soit honorer et adorer cet animal à sang froid dans l’est du pays »

Heureusement, dans l’hindouisme toutes ces divinités sont « sous la responsabilité » de trois grandes divinités :

  • Brahma : elle est la divinité créatrice du monde et de toutes choses selon les croyances hindouistes ;
  • Vishnu : elle est la divinité conservatrice, car son rôle est de protéger le monde créé par Brahma ;
  • Shiva : elle est la divinité de l’anéantissement et de la destruction.

Les livres sacrés de l’hindouisme

Qui est Shiva dans la religion de l'Inde ?
Shiva, la divinité de la destruction dans l’hindouisme

L’hindouisme propose de nombreux livres saints. Certains sont actuellement très connus et ont été largement diffusés alors que d’autres sont beaucoup plus rares.

Parmi les ouvrages saints les plus importants de l’hindouisme, il y a le Véda. On ne connait pas du tout son auteur, mais bien son contenu. Il relate l’histoire des anciens Aryens quand ils arrivèrent dans leur nouveau pays, l’Inde. Ce livre est riche de nombreuses informations et raconte en détail leur périple, leur religion, leur mode de vie, mais aussi leur manière de s’habiller et même leur alimentation.

Le Véda est constitué de livres religieux principaux :

  • Le Rig Veda qui est constitué de 1017 vers liturgiques. Ces vers sont utilisés par les hindous pour supplier les divinités. D’après l’Histoire ou la légende, ils auraient été rédigés en l’an 3000 avant notre ère ;
  • Le Yajur Veda se compose de paroles et de prières que les hindous prononcent lors de rites de présentation des offrandes aux divinités. Ce sont surtout les moines qui les prononcent ;
  • Le Sama Veda est constitué de différents chants et psaumes chantés ou prononcés par les pratiquants lors de leurs prières ou de leurs invocations ;
  • Le Athar Veda et le dernier livre constitué de textes sur la magie et l’exorcisme. On y retrouve également de nombreuses légendes et de nombreuses histoires mythologiques. Le tout rédigé dans un style ancien.

Il est très difficile de déterminer avec exactitude la date de rédaction des Védas, mais les historiens pensent que ce sont des commerçants indiens de l’ethnie des Darafides qui seraient les premiers à avoir écrit ces livres saints.

Plus tard, les brahmanes et les prêtres hindous ont amélioré le travail d’écriture de ses textes sacrés afin qu’il soit une arme religieuse pour leur garantir la domination sur les autres et obtenir une position de pouvoir dans la société.

Les rites sacrés dans l’hindouisme

Qui a construit ce temple en Inde ?
Le temple d’or en Inde

Dans l’hindouisme, la pureté est le premier rite pratiqué. Les hindous considèrent deux types de pureté : la pureté physique qui s’obtient en se lavant avec de l’eau et du savon et la pureté spirituelle qui s’obtient en purifiant son cœur et son âme par la méditation et la connaissance des sciences religieuses.

Autres rites sacrés importants de l’hindouisme : la prière. Les hindous prient à des moments différents de la journée :

  • Le matin dès l’apparition des premiers rayons du soleil ;
  • Le soir lorsque les étoiles commencent à luire dans le ciel.

Les hindous ne prient jamais en groupe, mais toujours de manière individuelle et la prière de l’homme est différente de celle de la femme. De plus, il n’y a pas d’endroits particuliers pour prier. Il peut s’agir d’un temple, de la maison ou dans le calme d’une forêt.

Le yoga fait partie des rites sacrés de l’hindouisme. Il s’agit en réalité d’un ensemble d’exercices physiques qui sont utilisés pour développer aussi bien le corps et l’esprit. Son but ultime dans la religion hindouiste et de faciliter l’union avec la divinité suprême.

Une fois par an, les hindous doivent partir en pèlerinage vers le Gange, l’un des plus grands fleuves indiens. Ils doivent s’y laver pour se purifier de leurs péchés et au besoin y déposer les cendres de leurs proches décédés.

Les hindous organisent un repas en l’honneur de leur défunt afin d’aider l’âme de ce dernier à rejoindre le ciel. Dans l’hindouisme, ne pas accomplir ce rythme funéraire condamne l’âme du mort à déambuler sur terre avec les âmes impures. Vous souhaitez en savoir plus sur le catholicisme ? Découvrez dans l'article suivant de Superprof.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.