« Toute connaissance est une réponse à une question. », Gaston Bachelard (1884-1962)

Pour des étudiants étrangers, faire ses études en Belgique est attirant et bien tentant. Pour de nombreux Français par exemple la partie francophone de la Belgique, la Wallonie, ressemble à peu de choses près à la France aussi bien du point de vue de la culture de sa population que des formations proposées au sein des universités, mais avec des avantages supplémentaires.

Les études supérieures en Belgique sont facilement accessibles au plus grand nombre et son peu élitiste. La sélection y est en effet beaucoup moins forte qu’en France et les frais de scolarité sont peu élevés.

De plus, la Belgique est connue pour la qualité de son enseignement universitaire dans des secteurs aussi variés que les formations paramédicales comme la kinésithérapie ou l’infirmerie, les formations vétérinaires ainsi que les études artistiques.

Les études supérieures en Belgique

Les études universitaires en Belgique
L’un des campus de l’Université libre de Bruxelles

L’enseignement supérieur en Belgique accessible dès la fin de l’enseignement secondaire aux élèves belge qui possède leur certificat d’enseignement secondaire supérieur est scindé en deux grands types d’établissements :

  • Les établissements universitaires qui dispensent des formations conduisant au diplôme de baccalauréat, de master et de doctorat dans de nombreuses disciplines ;
  • Les établissements d’enseignement non universitaires regroupant à la fois les hautes écoles et les écoles artistiques. Les hautes écoles dispensent un enseignement supérieur de type court qui conduit au diplôme de baccalauréat et un enseignement supérieur de type long, de niveau universitaire qui conduit au diplôme de Master.

Il existe encore en Belgique d’autres établissements d’enseignement supérieur plus spécifique comme l’École Royale militaire qui forme les officiers de l’armée belge, l’École Royale des sous-officiers qui offrent des formations de sous-officiers ainsi que l’école de police.

En fonction de l’endroit où vous suivez vos études supérieures, les cours sont dispensés en français, en néerlandais ou en anglais. Certains établissements, notamment universitaires, laissent le choix de la langue des cours à leurs étudiants.

Les avantages de la Belgique pour étudier

Située en plein cœur de l’Europe avec Bruxelles comme capitale, la Belgique est un pays européen reconnu mondialement pour son multiculturalisme et l’accueil des gens notamment pour les étudiants étrangers.

En matière d’éducation, la Belgique est internationalement reconnue comme étant un pays qui offre un enseignement supérieur universitaire ou non universitaire de grande qualité.

De plus la Belgique offre de nombreux avantages pratiques pour les étudiants étrangers qui viennent y faire leurs études : les frais de scolarité sont parmi les plus bas d’Europe, le prix des locations des logements étudiants n’est pas trop élevé et le pays dispose d’un des meilleurs soins de santé au monde.

De nombreux établissements universitaires

La Belgique, État fédéral constitué de la communauté française, de la communauté flamande, de la communauté germanophone et de la région de Bruxelles capitale possède de nombreuses universités.

Sans compter les nombreuses hautes écoles, ce n’est pas moins d’une dizaine d’universités qui accueillent des étudiants belges et étrangers et leur propose des programmes d’études de niveau baccalauréat, master ou doctorat dans de nombreux domaines tels que l’économie, les sciences, l’ingénierie, les langues ou encore la psychologie.

Les hautes écoles offrent quant à elle des formations dans des domaines allant de l’agronomie, aux arts appliqués en passant par l’économie, les études paramédicales, l’éducation, les sciences sociales, les technologies et la traduction interprétation.

Pays de l’art nouveau connu pour la bande dessinée, la Belgique possède 17 écoles artistiques de niveau supérieur dans tous les domaines de l’art plastique, de la musique, de l’art dramatique ou encore des techniques liées aux médias et à la télévision.

Une année académique en Belgique

Le déroulement d’une année académique en Belgique universitaire ou non universitaire se divise en trois trimestres :

  • Le premier trimestre de l’année scolaire commence généralement à la mi-septembre et se termine en décembre. Généralement la rentrée à l’université se fait un peu plus tardivement que dans les hautes écoles. Ce premier trimestre est directement suivi par des examens en janvier ;
  • Lorsque ces examens sont terminés, le deuxième trimestre de l’année commence, début février. Il se poursuit jusqu’à la mi-mai et est directement suivi par les examens de fin d’année scolaire qui commence généralement à la fin du mois de mai jusqu’à la mi-juin ;
  • Il existe encore un troisième trimestre qui a lieu pendant l’été et qui permet aux étudiants qui ont échoué aux examens de juin de repasser ceux-ci lors des sessions rattrapage qui ont lieu de la mi-août à la mi-septembre.

Les possibilités de travail après ses études dans le plat pays

Des étudiants français qui font leurs études supérieures en Belgique et qui obtiennent un baccalauréat ou un master peuvent travailler pour n’importe quelle entreprise belge.

Les étudiants étrangers qui rentrent dans leur pays d’origine n’auront aucun mal à trouver du travail en raison de la qualité de l’enseignement supérieur belge, mondialement reconnu.

Après l’obtention de leur diplôme de master, les étudiants étrangers peuvent également comme les étudiants belges, continuer leurs études et êtres admis dans un programme de recherche pour y décrocher un doctorat après défense d’une thèse devant un jury.

La Belgique est à la pointe des études médicales et paramédicales

Devenez médecin à l'université en Belgique
La Belgique possède l’un des meilleurs enseignements de l’art médical en Europe

Pendant longtemps la Belgique était reconnue comme le pays idéal pour les étudiants qui souhaitaient entamer des études dans les domaines de la santé, tout simplement parce que les cursus universitaires étaient beaucoup moins sélectifs qu’en France par exemple.

De nombreux étudiants français venaient d’ailleurs dans le plat pays pour entamer des études dans les domaines médicaux suivants :

  • Les études de médecine à l’université ainsi que les sciences dentaires ;
  • Les études vétérinaires dans les établissements universitaires ;
  • Des études de kinésithérapie, de logopédie dans les hautes écoles.

Depuis quelques années maintenant les établissements d’enseignement supérieur belge doivent respecter un quota et ne pas accepter plus de 30 % d’étudiants non belges dans les différentes filières médicales et paramédicales. Ces quotas sont limités aux études de kinésithérapie, de vétérinaires, de médecins, de logopèdes, de dentistes et d’audiologue.

Néanmoins, la Belgique reste une excellente opportunité pour des étudiants étrangers qui veulent venir faire leurs études supérieures dans les domaines médicaux et paramédicaux. Il faut néanmoins savoir que depuis 2017, un examen d’entrée pour la première année d’études de médecine et de sciences dentaires est organisé. Celui-ci porte sur les matières scientifiques dispensées dans l’enseignement secondaire telles que les mathématiques, la physique, la biologie et les sciences humaines.

Les écoles artistiques de niveau universitaire

Des cours d'art à l'université
Apprenez les arts graphiques dans un institut supérieur artistique

L’enseignement supérieur artistique en Belgique est d’excellente qualité et très réputé. Parmi les écoles supérieures artistiques, on peut citer l’académie de la Cambre à Bruxelles, les instituts supérieurs des beaux-arts Saint-Luc à Bruxelles, à Liège et à Tournai ainsi que la très réputée Académie royale des beaux-arts d’Anvers.

Néanmoins, certaines d’entre elles organisent des épreuves d’admission qui se déroule sur plusieurs jours. Par exemple, l’école supérieure des Beaux-Arts Saint-Luc de Bruxelles organise des épreuves d’admission sans limitation de place et 75 % des candidats qui se présentent à l’examen sont admis en première année.

L’institut Saint-Luc de Bruxelles accueille d’ailleurs en son sein à peu près 30 % d’étudiants français. Cette école propose des diplômes de baccalauréat et de master dans les disciplines suivantes :

  • Les arts numériques, l’illustration et la bande dessinée ;
  • L’édition, la publicité et le graphisme ;
  • Le dessin et la technologie en architecture, l’architecture d’intérieur et la création d’intérieurs.

Vos études en français, en anglais ou en néerlandais

Le choix des langues de ses cours universitaires
Vous pouvez choisir de suivre certains cours universitaires en langue anglaise

La Belgique est l’un des rares pays de l’Union européenne qui possèdent trois langues nationales : le français, le néerlandais et l’allemand. De plus, en tant que langue internationale, l’anglais y est couramment parlé et compris puisqu’enseigner dès l’enseignement secondaire.

C’est pourquoi si vous souhaitez faire vos études dans l’une de ces langues, de nombreux établissements universitaires proposent un certain nombre de leurs filières d’études ou un certain nombre de formations dans l’une de ces langues.

En Belgique un étudiant étranger sur deux inscrit à l’université est français. C’est donc un avantage certain pour les étudiants qui viennent de l’Hexagone et qui souhaite entamer des études supérieures et universitaires dans le plat pays. Grâce à cela ils peuvent faire des études de qualité en n’ayant pas besoin de passer une partie de leur temps à l’apprentissage d’une langue étrangère.

Malgré tout, celui qui souhaite faire ses études dans une langue étrangère et se mettre à l’étude du néerlandais peut très bien envisager de faire ses études supérieures dans l’une des deux universités flamandes du pays. Finalement ça peut être une excellente opportunité pour rendre sa formation supérieure plus « internationale ».

Une destination peu onéreuse

Au niveau du coût de l’enseignement supérieur, la Belgique est certainement le pays le meilleur marché pour les étudiants étrangers.

À titre d’exemple, le prix d’une année scolaire dans une école artistique ou dans une école supérieure de kinésithérapie ou de commerce peut-être jusqu’à 10 fois plus onéreux en France qu’en Belgique. On comprend mieux pourquoi ils sont nombreux à franchir la frontière pour venir faire leurs études supérieures.

Autre exemple frappant : une année d’études supérieures à l’institut des Beaux-Arts Saint-Luc à Bruxelles revient plus ou moins à 750 € par an, et à 835 € à l’université catholique de Louvain-la-Neuve, peu importe le type d’études entamées.

Ce qui signifie que pour moins de 1000 € par an il est possible de s’inscrire dans une école supérieure ou à l’université en Belgique. Bien évidemment ses tarifs restent indicatifs et n’incluent pas les coûts annexes comme le logement et les frais liés à la vie de tous les jours.

Finalement, l’enseignement supérieur et universitaire est en Belgique d’excellente qualité. Il offre une pléthore de formations aussi bien de types courts que de types longs et permet aux étudiants qu’ils soient belges ou étrangers, le choix de fréquenter l’établissement qu’ils souhaitent.

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.