Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Tout savoir pour apprendre les règles grammaticales anglaises

De Yann, publié le 26/09/2018 Blog > Langues > Anglais > Apprendre la Grammaire Anglaise !

« La langue anglaise est du hollandais brodé de français. » John Howell (né en 1955).

Apprendre une langue étrangère n’est jamais un exercice facile : parler anglais, par exemple est la bête noire pour nombre d’élèves qui ne savent même pas se débrouiller dans un milieu anglophone.

Selon le site Digischool, parmi les Français qui pratiquent une langue étrangère, 14 % seulement parviennent à obtenir un bon niveau en « LV1 ».

La grammaire anglaise ennuie beaucoup d’élèves et les découragent à continuer. Pourtant il s’agit d’une étape indispensable pour progresser.

Alors pour se motiver à apprendre la grammaire et l’anglais professionnel, sachez qu’une personne bilingue séduit beaucoup plus facilement que les autres personnes.

Voici nos conseils pour maîtriser la grammaire anglaise et apprendre l’anglais facilement !

Pourquoi apprendre la grammaire anglaise ?

Pourquoi améliorer mon anglais ? Après tout, nous sommes en France…

Lorsque j’étais étudiant, je me rappelle d’une remarque étonnante d’un professeur d’économie dans l’amphithéâtre : « les anglophones sont les meilleurs producteurs de théorie à usage externe. »

Être anglophone permet de parler à plusieurs milliards de personnes sur Terre. Quels intérêts a-t-on à maîtriser l’anglais ?

La culture anglo-saxonne (d’entreprise) pénètre toutes les sociétés, que les pays soient occidentaux ou moins avancés : si les pays hispanophones, francophones, lusophones, italophones, germanophones, arabophones et russophones doivent subir la culture américaine et britannique, quelle conclusion en tirer ?

Dans ce contexte où les pays sont mis volontairement en concurrence et en interdépendance croissante entre eux, il apparaît qu’il est fondamental d’apprendre à parler anglais.

Pour s’adapter à la culture des pays anglophones, pour être en mesure de communiquer avec des étrangers, dans un milieu professionnel ou non.

Certains y voient le délitement de notre identité française, se risquant même à parler de colonisation économique ou de soumission à un empire, quand d’autres s’adaptent et cherchent à tirer leur épingle du jeu.

Si l’on n’entre pas en réaction contre cela, comment et où trouver un professeur d’anglais pour apprendre la langue anglaise ?

Que ce soit pour connaître l’anglais des affaires, se débrouiller lors d’un voyage à l’étranger, améliorer sa prononciation anglaise et réviser son niveau de grammaire anglais s’avèrent toujours utiles.

Saviez-vous que seulement 11 % des élèves Français ont un bon niveau en deuxième langue ?

Saviez-vous que le niveau moyen en anglais des Français n’est pourtant pas si mauvais qu’on le dit ?

Sur un total de 120 points à l’examen du TOEFL, la France obtient 88 points, juste derrière l’Espagne (89 points) et l’Italie (90 points), certes bien que loin derrière l’Allemagne (96 points) ou les Pays-Bas (102 points).

Le score français affiche 88/120, avec une moyenne de 22/30 à chacune des 4 sections du TOEFL : reading, listening, speaking et writing.

Nous ne sommes donc pas si mauvais !

Apprendre à parler anglais implique de faire de nombreux exercices de conjugaison et de grammaire. C’est primordial si l’on veut étendre ses horizons.

Comment apprendre la grammaire anglaise ?

Comment faire, donc ?

Même si l’apprentissage de la grammaire anglaise n’est pas toujours très intéressant, il existe différentes façons de le rendre attractif en fonction des envies de chacun et de son profil.

Apprendre l'anglais aux Etats-Unis et revenir bilingue : la formation tout au long de la vie ! Un séjour linguistique à New-York ? Comparez les prix des cours intensifs !

Beaucoup d’applications sur smartphone ou de sites internet rendent les cours d’anglais paris amusants. Ils sont développés de façon pédagogique et permettent de suivre des exercices interactifs et ludiques.

Utiliser les applications permet d’apprendre en s’amusant. En outre, c’est un excellent moyen de retenir les leçons sans avoir le sentiment de travailler pour se perfectionner.

On peut également profiter de la culture anglophone en lisant des livres anglais ou bien en regardant des films et séries en version originale.

C’est là une bonne façon de s’habituer à l’accent anglophone, familiariser son cerveau aux sonorités anglaises ainsi qu’à la mémorisation de la construction grammaticale des phrases.

Apprendre l’anglais peut également se faire en partant en immersion lors d’un séjour linguistique ou pour un voyage touristique.

En partant, on aura l’occasion de pratiquer l’anglais tous les jours et de progresser beaucoup plus vite.

« Lorsque je suis arrivé en Australie avec mon visa vacances-travail en poche, je n’étais même pas capable de prononcer une phrase correcte : verbes irréguliers anglais méconnus ou mal conjugués, manque de vocabulaire anglais, hésitations, etc.

En six mois d’immersion linguistique, je comprenais tout ce que l’on me disait. »

Il n’y a pas mieux que voyager pour améliorer son anglais. Le voyage fonctionne comme des cours d’anglais gratuits, où l’on travaille tous les jours sa phonétique, la prononciation, des cours de grammaire à chaque coin de rue…

Pour reconnaître les éléments grammaticaux d’une phrase, il faut bien entendu savoir reconnaître les mots anglais :

  • Les noms,
  • Les pronoms,
  • Les articles,
  • L’adjectif,
  • Le verbe,
  • L’adverbe,
  • Les prépositions,
  • Les interjections.

La bonne nouvelle des cours particuliers d’anglais est que cette langue tire ses racines du nord de l’Europe, mais son vocabulaire et sa grammaire furent modifiés par les Normands et les Francs au Moyen-Âge : il en résulte que 70 % du lexique anglais est d’origine française et normande.

L’anglais n’a pas de genre grammatical et la différence entre le féminin et le masculin ne se fait qu’avec les pronoms personnels he et she : tous les autres noms sont neutres.

La langue anglaise répond à un ordre SVO comme dans notre langue maternelle française : sujet-verbe-objet.

Par exemple, on réalise l’accord du verbe en fonction du sujet (I am, you are, he/she is, we are, you are, they are) mais l’adjectif est souvent invariable :

  • The table is blue (la table est bleue),
  • The tables are blue (les tables sont bleues).

La plupart des noms anglais prennent un « s » au pluriel : one ball (un ballon) devient two balls (deux ballons) au pluriel.

A la différence des langues romanes (français, espagnol, italien, portugais, roumain), il n’y a pas d’article défini s’accordant en genre et en nombre avec le sujet (le, la, les en français).

Il n’y a qu’un seul article défini en anglais : the, et deux articles indéfinis : a, utilisé devant une consone et an, employé devant une voyelle : a dog, a cat, an apple, an orange, a table, a house, a computer, an idea, a glass.

Une astuce mnémotechnique à retenir : en anglais, on n’est pas obligé d’inclure l’article the si ce substantif a valeur de généralisation. Par exemple, la phrase « le chat est blanc » :

  • The cat is white (singulier),
  • Cats are white (les chats sont blancs, au pluriel).

En revanche, si l’on désigne un groupe de chats blancs parmi d’autres, on emploiera l’article the : the cats are white.

Le groupe nominal en anglais est relativement simple : on accorde le nom selon son sujet, et l’on applique un pluriel pour l’accorder en nombre.

La règle du pluriel est la suivante :

  • On ajoute un « s » à la forme singulière (cat/cats, table/tables, shoe/shoes, spoon/spoons, dog/dogs, etc.),
  • On ajoute « es » pour les mots terminant par s ou ss, sh et ch : bus/busses, glass/glasses, kiss/kisses, beach/beaches,
  • On ajoute « ies » pour les mots se finissant par y : party/parties, supply/supplies,
  • Prendre garde aux mots irréguliers : man/men, woman/women, foot/feet, mouse/mice, tooth/teeth, child/children, leaf/leaves, knife/knives, etc.

Ces petits points essentiels de la grammaire anglaise ne s’arrêtent pas là. Il faut ensuite apprendre la conjugaison, les temps et modes, les comparatifs et superlatifs, puis travailler sa prononciation en anglais (intonation).

Apprendre l’anglais : choisir de bonnes méthodes de langues

Apprendre la grammaire fait partie des étapes de l’apprentissage des langues étrangères.

La grammaire permet de comprendre les règles qui régissent la langue et donc son fonctionnement.

Construction de phrases, utilisation de la ponctuation, utilisation des verbes, autant de leçons à mémoriser et appliquer au quotidien.

Pour aider les élèves qui apprennent l’anglais, en autodidacte, avec un professeur particulier ou en école de langues, il est très utile de se servir de livres de grammaire anglaise.

Ces derniers permettent d’apprendre les règles en suivant des leçons de façon cohérente et de progresser rapidement.

 

On ne comprend pas les textes anglophones ? Alors on a sans doute un niveau débutant A1.

Les livres sont aussi un outil pédagogique pour les professeurs d’anglais, qui les utilisent comme support d’exercices de grammaire.

Mais qu’est ce qu’un bon livre de grammaire anglaise ?

Un bon livre de grammaire est un livre de grammaire complet et adapté à votre niveau. Autrement dit, chacun doit trouver le livre adapté à ses besoins. Sachez que des niveaux ont été établis par le Cadre européen commun de référence pour les langues afin de mettre tout le monde sur la même longueur d’ondes.

C’est à partir de ces références que les programmes scolaires sont élaborés.

Beaucoup de professeurs utilisent également ces niveaux de langues. Ils correspondent à des compétences précises en compréhension et expression écrite et orale.

Les livres de grammaire utilisent également ces niveaux. Il n’y a donc plus qu’à choisir votre niveau d’anglais (A1, A2, B1, B2, C1, C2).

Mais il ne sert à rien d’avoir un bon livre de grammaire si l’on ne sait pas l’utiliser.

Il convient alors de lire les premières pages.

Elles constituent généralement un guide aux utilisateurs. Certains manuels d’apprentissage doivent être utilisés comme une banque à exercices alors que d’autres doivent être suivis leçons par leçons pour un meilleur apprentissage.

Certains manuels sont de véritables références, mais ne seront pas forcément adaptés à vos besoins. Il est alors important de feuilleter le livre et demander conseils aux vendeurs.

Ainsi trouvera-t-on le meilleur livre de grammaire selon son profil.

Quels exercices pour apprendre la grammaire anglaise ?

La grammaire englobe de nombreuses leçons qu’il faut étudier mais surtout mettre en pratique :

  • Ponctuation,
  • Pronoms personnels,
  • Utilisation des temps,
  • Adjectifs,
  • Modaux,
  • Superlatifs,
  • Possessifs,
  • etc.

Exprimer le passé en anglais : difficile ? Comment traduire « cela fut une ville dynamique, une zone industrielle qui pourvoyait beaucoup d’emplois. » ?

Une fois la leçon lue et comprise, il faut vérifier qu’elle soit réellement acquise. Les exercices de grammaire anglaise sont une excellente façon de se rendre compte de son niveau en anglais.

Il en existe alors de différentes sortes :

  • Remplir des textes à trous : il s’agit alors de trouver la bonne réponse entre différents choix ou bien de conjuguer un verbe en fonction de pronom personnel.
  • Traduire un texte : du français à l’anglais et vice versa, la traduction permet d’enrichir aussi son vocabulaire.
  • Retranscription audio : écrire les phrases que l’on entend sur un CD permet d’apprivoiser l’accent anglophone.

Tous les types d’exercices sont bons à prendre pour progresser.

Ils permettent de se rendre compte des lacunes que les élèves ont encore afin de retravailler certains points.

Les exercices d’anglais se trouvent le plus souvent dans des livres et manuels de grammaire que l’on peut retrouver en boutique ou bien en bibliothèque. On peut également en trouver facilement sur des sites pour apprendre l’anglais en ligne gratuitement.

Pour réellement progresser, il est nécessaire de réaliser ces exercices régulièrement.

Utilisez un crayon à papier afin de pouvoir gommer vos réponses et recommencer l’exercice autant de fois qu’on le souhaite.

Regardez également du côté des cours d’anglais en ligne.

La grammaire anglaise pour préparer le Toeic

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est un test d’aptitude en langue anglaise reconnu dans le monde entier par le milieu professionnel.

Il permet de rendre compte des capacités linguistiques d’un employé ou d’un candidat à l’un des postes d’une entreprise.

Celles-ci sont nombreuses à demander le TOEIC lors d’une offre d’emploi. Air France par exemple le demande pour devenir pilote ou hôtesse de l’air.

À quoi peut servir l'anglais ? Connaître la langue de Shakespeare permet de devenir pilote. Pourquoi pas vous ?

Des milieux qui demandent des compétences solides en langues étrangères, la langue de Shakespeare en première ligne.

Mais alors comment se préparer à cet examen ?

La première chose à savoir sur le TOEIC est qu’il est impossible de ne pas réussir. Je m’explique.

Le TOEIC est calculé sur un total de 900 points. Le barème permet d’obtenir une note en fonction de son niveau. Mais aucun niveau minimum est demandé afin d’obtenir le certificat.

Chacun des candidats reçoit alors le petit papier avec son score inscrit dessus.

Seules les entreprises décident d’un minimum requis pour entrer dans leurs sociétés. C’est alors à chaque candidat apprenant de faire en sorte d’atteindre le niveau pour avoir plus de chances d’être retenu par l’entreprise de ses rêves.

Mais alors comment augmenter son score ?

Pour booster son score, il est important de tout travailler : règles de grammaire anglaise, conjugaison, liste des verbes irréguliers, conjugaison anglaise, prononciation, construire une phrase en anglais, etc.

Mais le TOEIC touche surtout à la compréhension orale et la compréhension écrite.

Il n’y a pas d’exercices de grammaire basiques, mais des textes à lire et des dialogues à écouter. Il faut ensuite pouvoir répondre aux questions dans le temps impartis.

Mon petit conseil est de travailler les tests blancs, à retrouver dans certains manuels dédiés au TOEIC.

On pourra ainsi se faire une idée sur le niveau des questions et les points de grammaire qui ne sont pas maîtrisés, ou que l’on n’a pas encore assez dominé pour pouvoir y répondre.

Comment améliorer son score au test d'anglais ? Il n’y a pas de minimums pour obtenir le TOEIC.

Apprendre la grammaire anglaise : temps, modes et verbes anglais

Pour apprendre à conjuguer le verbe anglais, une règle de base : il faudra apprendre à déconstruire notre façon de conjuguer le verbe français pour penser en anglais, car la conjugaison anglaise ne raisonne pas vraiment de la même façon.

Mémoriser les verbes anglais quand on est jeune, le meilleur moyen pour bien parler ! Quels exercices donner à des enfants pour leur faire assimiler la grammaire anglaise ?

Le Bescherelle français renseigne un présent, passé, futur de l’indicatif et un mode subjonctif. En anglais, plusieurs temps différents s’applique selon que l’action est terminée ou non, si celle-ci produit des conséquences dans le présent ou non.

En outre, la concordance des temps est différente.

La langue anglaise a recours à deux auxiliaires, que sont les verbes être (To be) et avoir (To have), comme en français.

Ils sont très fréquemment employés et l’on s’en rendra compte assez vite lors des cours de conversation. Ils se conjuguent comme suit :

  • I am,
  • You are,
  • He/she/it is,
  • We are,
  • You are,
  • They are.
  • I have,
  • You have,
  • He/she/it has,
  • We have,
  • You have,
  • They have.

Au passé maintenant :

  • I was,
  • You were,
  • He/she/it was,
  • We were,
  • You were,
  • They were,
  • I had,
  • You had
  • He/she/it had,
  • We had,
  • You had,
  • They had.

Pour l’instant, c’est plutôt de l’anglais facile. On complique un peu.

On utilise le présent simple, le présent continu, le preterit simple, le preterit continu, le present perfect, le present perfect continu, le past perfect, le futur, le conditionnel, l’impératif, sans oublier le subjonctif.

Cela fait beaucoup, mais on se rendra compte que la conjugaison anglaise est plus facile à assimiler que la grammaire espagnole ou allemande.

Le présent simple est utilisé pour décrire l’action en cours non achevée, une habitude, des propos généraux ou des choses que l’on affectionne. Exemple : I eat everyday (je mange tous les jours), I want to go to south America (je veux aller en Amérique Latine).

Une subtilité du présent est qu’on l’emploie également pour évoquer ce que l’on va faire dans un futur proche : il s’agit d’appliquer l’auxiliaire être + verbe + ing. Exemple : I am leaving tomorrow (je pars demain), You are getting to Paris (tu arrives à Paris), etc.

Pour exprimer une action révolue, on conjugue le verbe au preterit : c’est la base verbale + ed, souvent, sauf dans le cas de verbes irréguliers qu’il faut apprendre par cœur.

Au même mode du passé, pour une action qui a connu une interruption ou se déroulant à un certain moment du passé, on conjugue l’auxiliaire être + participe présent :

C’est l’une des formes verbales les plus courantes en anglais, même à l’oral : I was sleeping when it happened (j’étais en train de dormir lorsque c’est arrivé), they were walking when it started to rain (ils étaient en train de marcher lorsqu’il s’est mis à pleuvoir).

Pour parler d’actions qui viennent juste de se passer, mais qui ont une conséquence sur le présent : le present perfect, avec have + preterit.

Comment évoquer une action révolue qui n’a plus d’effet sur le présent ? On conjugue le sujet + auxiliaire Have au passé (had) + participe passé : I had been two times in Spain (je suis allé deux fois en Espagne), He has been working there for two years (il a travaillé ici pendant deux ans).

Conjuguer les verbes en grammaire anglaise

Pour bien comprendre l’anglais et le parler, les temps de la conjugaison anglaise sont essentiels dans l’apprentissage de la langue.

Etudier le système grammatical anglais en autodidacte : la bibliothèque, une mine d'or ! Quels livre choisir pour apprendre la grammaire anglaise ?

Impossible de comprendre un anglophone si l’on ne comprend pas s’il parle au présent, passé (preterit, pluperfect) ou futur.

Pour s’aider à s’y retrouver, il vaut mieux savoir que plusieurs conjugaisons se ressemblent.

Qu’il s’agisse du présent, du passé ou du futur, on retrouve toujours une forme de conjugaison simple et une forme de conjugaison qu’on appelle « continu ».

Il y a donc le présent simple et le présent continu, etc.

  • Le présent se forme en ajoutant un « » à la troisième personne du singulier,
  • Le passé (preterit) se forme en ajoutant « ed » à la base verbale,
  • Le futur se forme en ajoutant l’auxiliaire « will » devant la base verbale.

Les temps nommés « continu » (présent continu, passé continu, futur continu), sont eux composés de la combinaison suivant : « be + base verbale + ing ».

On dira donc « I am walking » pour dire « Je suis en train de marcher. »

Ces temps permettent d’exprimer une situation qui est en train de se passer, qui était en train de se passer ou qui va être en train de se passer dans un futur proche.

En revanche,

Comment travailler tous ces temps ?

Il est nécessaire d’apprendre et comprendre leur fonctionnement et leur utilisation, puis de mettre tout cet apprentissage des verbes anglais en pratique à l’aide d’exercices ou en partant en séjour linguistique.

Organiser l’apprentissage de la grammaire anglaise

Il n’y a pas de bons ou mauvais moments pour se mettre à la grammaire. Il faut s’y mettre, c’est tout.

Quelle méthode utiliser pour apprendre l'anglais ? Les workbook légendaires des cours de collège et lycée.

Cette étape n’est pas toujours séduisante. Prépositions, pronoms, prétérit,… les cours d’anglais peuvent parfois être démotivants.

Progresser en anglais demande pourtant de connaître toutes les règles grammaticales.

Que l’on s’y mette dès le début des cours de langue ou en cours d’année scolaire, cela ne change pas grand-chose.

Il faut surtout choisir sa manière d’apprendre.

On peut apprendre par cœur les règles et les mettre en pratique dans des exercices ou bien apprendre le fonctionnement des mots et des phrases comme le font les enfants en bas-âge, en apprenant sur le tas et en répétant les phrases.

Chaque apprenant finira toujours par développer un instinct grammatical.

Si ce dernier choisit d’apprendre les leçons selon la méthode du système scolaire, il lui faudra alors consacrer un peu de temps à la grammaire entre des cours comme l’apprentissage du vocabulaire anglais et les expressions idiomatiques.

On peut suivre le programme d’anglais élaboré dans les manuels pour apprendre l’anglais.

Ces programmes sont généralement très bien adaptés et cohérents dans l’apprentissage de l’anglais.

Quoi qu’il en soit, la meilleure façon d’apprendre la grammaire anglaise est la méthode qui est la plus adaptée à son profil et ses envies.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar