« Des connaissances profondes ne profitent pas toujours et nuisent souvent. », Joost Van den Vondel, écrivain, poète et dramaturge néerlandais (1587-1679)

Généralement lorsque l’on se lance dans l’apprentissage d’une langue étrangère comme le néerlandais, on essaye, tant bien que mal à certains moments, d’assimiler la grammaire et l’orthographe et d’accumuler un maximum de mots de vocabulaire.

La plupart des gens choisissent de s’inscrire dans une école de langue ou de suivre des cours de néerlandais en créant un compte sur l’un ou l’autre site Internet qui propose des formations intensives.

D’autres, plus motivés et bien décidés à connaître tous les secrets de la langue parlée en Flandre et aux Pays-Bas, décide de se lancer à corps perdu dans sa découverte et entament des études linguistiques à l’université ou dans une haute école.

Il reste pourtant une « zone » méconnue, même par les apprenants de langue de Vondel, qui pourtant peut se révéler intéressante : l’origine de la langue néerlandaise.

Pourtant, l’apprentissage d’une langue étrangère, quelle qu’elle soit devrait passer par l’étude et la découverte de son évolution à travers les siècles, mais également par la découverte de son origine.

Cet article vous propose de faire un grand bond en arrière dans le temps pour découvrir les origines du néerlandais.

Les meilleurs professeurs de Néerlandais disponibles
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Déborah
5
5 (20 avis)
Déborah
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Serdane
5
5 (8 avis)
Serdane
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Déborah
5
5 (20 avis)
Déborah
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Serdane
5
5 (8 avis)
Serdane
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Le néerlandais et la grande famille des langues germaniques

L'afrikaans parlé en Namibie
Le désert du Namib en Namibie. Ce pays d’Afrique du Sud possède l’afrikaans comme langue nationale, un dérivé du néerlandais

Le néerlandais fait partie de la grande famille des langues germaniques. Et pour être une grande famille, c’est une très grande famille ! En effet, les langues germaniques sont parlées dans le monde par plus de 450 millions de personnes ce qui correspond à peu près à 20 % des gens qui parlent une langue indo-européenne. À l’échelle de l’humanité, les langues germaniques représentent 8 % des langues parlées à travers le monde.

En plus d’être une très grande famille, les langues germaniques comprennent beaucoup de membres. L’anglais reste bien évidemment la langue la plus parlée avec plus ou moins 320 000 000 de locuteurs suivis par 98 millions de personnes qui parlent allemand et 25 millions de personnes qui parlent le néerlandais.

À ces langues, il faut ajouter le frison parlé par 730 000 personnes à travers le monde et le saxon parlé par des millions de personnes surtout aux Pays-Bas et en Allemagne. Le Luxembourgeois parlé dans le Grand-Duché de Luxembourg fait aussi parti des langues germaniques.

N’oublions pas les langues des pays scandinaves puisque les langues suédoises, danoises, norvégiennes et islandaises font également partie des langues germaniques sans oublier le féroïen parlé dans les îles Féroé en mer du Nord.

Terminons ce tour des langues germaniques par l’afrikaans qui est parlé en Afrique du Sud, au Botswana et en Namibie.

Toutes ces langues font donc partie de la grande famille des langues germaniques qui est scindée en plusieurs groupes :

  • Les langues germaniques de l’Est : langues gothiques mortes depuis le quatrième siècle ;
  • Les langues germaniques de l’Ouest comprenant l’anglo-frison avec l’anglais et le frison, mais également le germano-néerlandais comprenant entre autres la langue allemande et la langue néerlandaise ;
  • Les langues germaniques du Nord comprenant l’islandais, le norvégien, le féroïen, le danois et le suédois.

Les origines des langues germaniques et du néerlandais

Les invasions des Angles et des Saxons
Les grandes invasions germaniques à l’origine de la dissémination des langues germaniques

Les langues germaniques trouvent leur origine dans la langue parlée par les peuples germaniques, les germains lorsqu’ils vivaient dans le nord de l’Europe. Cette langue a reçu le nom de germanique commun. On ne connaît pas grand-chose sur cette langue, on sait juste qu’elle était parlée 1000 ans avant notre ère. On peut presque la comparer au latin en disant qu’elle est aux langues germaniques actuelles ce que le latin représente pour les langues romanes.

On sait juste qu’à un moment donné de son histoire elle a évolué en trois sous-ensembles de langues en fonction des régions où elle était parlée : le germanique de l’est, le germanique de l’Ouest et le germanique du Nord.

Il faut également savoir que la plupart des langues actuelles existaient déjà à l’époque de l’Empire romain notamment lorsque Rome a essayé d’envahir les populations germaniques. Malheureusement à l’époque, ces langues telles que le francique, le frison, l’anglais, et le vieux saxon étaient peu de choses et étaient surtout considérées comme des langues tribales.

Néanmoins, l’anglais parlé par les Anglo-saxons s’implanta et devint rapidement la langue des Britanniques. En Gaule à la même époque, le francique parlé par les francs disparus pour laisser la place aux Français. Par contre dans d’autres régions, le francique subsista pour s’imposer en Alsace, au Luxembourg, en Allemagne, en Suisse, en Autriche pour donner naissance entre autres à l’allemand et au néerlandais.

Comment prendre cours du soir néerlandais bruxelles ?

Les différents groupes de langues germaniques

Où sont situées les îles Féroées ?
Les langues germaniques du Nord sont parlées dans les îles Féroé

On a vu que le germanique commun s’était subdivisé en fonction de son lieu d’origine en trois groupes linguistiques.

Le germanique de l’est appelée aussi ostique

Il n’existe plus actuellement de représentants de ce groupe de langues germaniques. L’ostique germanique de l’Est étaient la langue parlée par les Burgondes, par les vandales et par les Goths.

Ces langues se sont donc éteintes et on ne connaît qu’un seul document écrit en langue gothique. Ce document est constitué de fragments d’une Bible traduite en gothique par l’évêque Wulfila mort en 383 après J.-C.

La langue gothique s’est donc éteinte au quatrième siècle après J.-C., mais certains auteurs signalent la subsistance d’une variante parlée jusqu’au XVIIIe siècle en Crimée.

Comment progresser en langue via un cours néerlandais en ligne ?

Le germanique de l’Ouest ou westique

Le westique ou germanique de l’Ouest est lui-même subdivisé en deux grands groupes linguistiques :

  • L’anglo-frison ;
  • Le germano-néerlandais.

L’anglo-frison est le groupe linguistique qui a donné naissance à l’anglais parlé dans les îles britanniques, et au frison aux Pays-Bas.

En réalité, les Angles, une autre peuplade germanique, et les Saxons ont envahi la Grande-Bretagne. Leurs deux langues se sont mélangées pour donner naissance à l’anglais.

Quant aux Frisons, ils sont restés sur le continent. Leur langue, le frison, a malgré tout conservé des similitudes linguistiques avec l’anglais.

Le germano-néerlandais s’est divisé en deux groupes, le bas-allemand et le haut-allemand :

  • Le bas-allemand est un terme utilisé pour désigner les langues du Nord. Parmi ces langues, on trouve le néerlandais et l’afrikaans parlé en Afrique du Sud et en Namibie notamment ;
  • Le haut - allemand se divise lui-même en moyen allemand et en allemand supérieur : le moyen allemand comprend le francique rhénan, le francique mosellan, le francique ripuaire, le haut saxon et le luxembourgeois parlé au Grand-Duché de Luxembourg. Quant à l’allemand supérieur, il est parlé dans les régions montagneuses, en Bavière et en Suisse.

Le germanique du Nord

Le germanique du Nord comprend toutes les langues parlées principalement dans les pays scandinaves et provient des langues vikings et du vieux norrois.

Ce vieux norrois a évolué pour donner d’un côté à la langue danoise et la langue suédoise et de l’autre côté la langue islandaise, à la langue norvégienne et à la langue féroïenne.

Les caractéristiques communes des langues germaniques

L'apprentissage du néerlandais dans une école
En suivant des cours de néerlandais, vous apprendrez la différence entre les verbes « forts » et les verbes « faibles »

Malgré leurs origines communes, les langues germaniques actuelles ne présentent pas toujours des similitudes faciles à saisir pour monsieur et madame tout le monde. Néanmoins elles possèdent certaines spécificités communes.

Généralement, les linguistes considèrent que les langues germaniques possèdent plusieurs caractéristiques communes qui les distinguent des autres langues indo-européennes.

Alors que les autres langues indo-européennes possèdent généralement plusieurs formes verbales, plusieurs temps et plusieurs modes, les langues germaniques n’en ont que deux, le présent et le prétérit.

Les langues germaniques possèdent deux classes de verbes :

  • Les verbes forts qui sont généralement des verbes anciens et qui ont conservé une conjugaison par alternance vocalique ce qui signifie par changement de la voyelle radicale ;
  • Les verbes faibles sont plus récents et proviennent souvent de la dérivation d’autres verbes. Ils se conjuguent en y ajoutant un suffixe en dentale au prétérit et au participe passé.

Une autre caractéristique commune des langues germaniques est l’utilisation de l’accent tonique sur la première syllabe du radical. En réalité, dans les langues germaniques, l’accent tonique est un accent d’intensité.

Enfin, les langues germaniques possèdent de nombreuses ressemblances de vocabulaire.

Vous savez maintenant d’où vient la langue néerlandaise que vous souhaitez apprendre. D’ailleurs, si vous êtes toujours disposé à devenir un parfait bilingue français néerlandais, n’hésitez pas à vous inscrire dans les nombreuses écoles de langue en Wallonie.

Entre les écoles de langue qui proposent des cours de jour et celles qui proposent des cours de néerlandais en promotion sociale, le choix est vaste.

Si vous le souhaitez, il existe également la possibilité de suivre des cours néerlandais sur Internet. De nombreux sites d’excellente qualité proposent des cours de langue facilement accessible de chez soi grâce à une simple connexion et un ordinateur et destiné à un large public.

Si malgré tout vous voulez avoir un contact avec un professeur, vous pouvez faire appel à un professeur particulier. Il existe en Belgique de nombreux enseignants en néerlandais disponibles pour vous transmettre leurs connaissances de la langue.

Pour trouver cet enseignant, c’est très simple : il suffit de passer par un site de soutien scolaire comme Superprof et de créer un profil. Ensuite il ne vous reste plus qu’à chercher et à trouver votre professeur particulier de néerlandais à domicile.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.