« On enrichit les langues en les fouillant. Il faut les traiter comme les champs : pour les rendre fécondes, quand elles ne sont plus nouvelles, il faut les remuer à de grandes profondeurs. », Joseph Joubert, écrivain et moraliste français (1754-1824)

Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure palpitante de l’apprentissage d’une langue étrangère. Votre choix s’est porté sur le néerlandais. Pour bien étudier et bien comprendre une langue, il peut être utile de se plonger dans son histoire et dans son évolution à travers les âges.

Le néerlandais est une langue germanique tout comme l’anglais, et l’allemand. Le néerlandais moderne, utilisé actuellement, présente des similitudes avec le bas allemand. Par exemple, au niveau de la construction des phrases le néerlandais place le verbe en fin de subordonnée tout comme dans la langue de Goethe.

Le terme « néerlandais » apparaît à la fin du XVe siècle et il faut distinguer plusieurs étapes dans son évolution en passant par le vieux néerlandais, le moyen néerlandais et le néerlandais moderne parlé aujourd’hui aux Pays-Bas, dans le nord de la Belgique ainsi que dans quelques autres pays du monde comme le Suriname, les Antilles néerlandaises et l’Afrique du Sud qui utilise une version quelque peu modifiée de la langue.

En route pour la découverte du néerlandais à travers les âges !

Les meilleurs professeurs de Néerlandais disponibles
1er cours offert !
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
1er cours offert !
Agnès
5
5 (11 avis)
Agnès
30€
/h
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
30€
/h
1er cours offert !
Alex
5
5 (8 avis)
Alex
25€
/h
1er cours offert !
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
1er cours offert !
Agnès
5
5 (11 avis)
Agnès
30€
/h
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
30€
/h
1er cours offert !
Alex
5
5 (8 avis)
Alex
25€
/h
1er cours offert>

Les origines du néerlandais

Carte des invasions barbares dont le Francs
Les invasions franques ont influencé l’évolution du néerlandais

Faisant partie des langues germaniques et indo-européennes, le néerlandais partage un ancêtre commun avec l’anglais, l’allemand, mais aussi les langues scandinaves.

Il faut savoir que les langues germaniques se différencient des autres langues indo-européennes par des caractéristiques de base qui ont été mise en évidence par deux linguistes du 19e siècle, Grimm et Verner.

Traditionnellement, les langues germaniques sont divisées en trois groupes principaux :

  • Les langues germaniques de l’est ;
  • Les langues germaniques de l’Ouest ;
  • Les langues germaniques du Nord.

La langue néerlandaise fait partie des langues germaniques de l’ouest comme l’anglais, l’écossais, le frison, le bas allemand et le vieil allemand.

Ces langues sont caractérisées par certaines innovations phonologiques et morphologiques.

À l’époque des Francs, les langues germaniques de l’ouest sont scindées en trois grands groupes de dialectes :

  • Le groupe germanique de la mer du Nord, l’ingvaeonic ;
  • Le weser-rhin germanique, appelé istvaeonic ;
  • Le groupe de l’Elbe germanique, l’irminonic.

Les tribus franques font partie du groupe dialectal istvaeonic dont subsistent certaines caractéristiques dans le néerlandais moderne.

La langue franque ou frankish du 3e au 5e siècle apr. J.-C.

Pourquoi les francs ont envahi les Pays-Bas ?
Enluminure représentant un cavalier franc

L’origine de la langue franque, dont provient le néerlandais, est mal connue. Des historiens ont néanmoins retrouvé en 1996 l’inscription « Bergakker » aux Pays-Bas à proximité de la ville de Tiel : ce texte runique en langue franque ornait le fourreau d’une épée. Il a été daté d’environs 425 à 450. Ce mot confirme la présence des Francs sur l’actuel territoire des Pays-Bas.

Bien que d’autres écrits notamment datant de l’époque romaine ont été retrouvés, l’inscription franque « Bergakker » a été qualifiée comme le plus ancien mot en néerlandais.

Les francs constituent un peuple germanique qui est apparu lors des grandes invasions et qui a joué un rôle important dans l’histoire des Pays-Bas, mais aussi l’histoire de France de Belgique.

Parmi tous les peuples francs existants à l’époque, les francs saliens se sont installés dans le sud des Pays-Bas actuel et les francs riverains ont occupé le centre de l’Allemagne. Ces peuplades sont ensuite descendues en Gaule où elles se sont emparées du pouvoir pour gouverner pendant près de 300 ans.

Leur langue, le franc, a disparu de la majeure partie de la France et a été remplacée par différentes formes dans le Luxembourg et l’Allemagne vers le septième siècle. En France il était remplacé par une langue romane, l’ancien français.

Malgré tout, la langue franconienne n’a pas complètement disparu à cette époque puisqu’elle a continué à être parlée dans les Pays-Bas pour évoluer en un nouveau langage que l’on appelle actuellement l’ancien bas franconien ou vieux néerlandais.

Les meilleurs professeurs de Néerlandais disponibles
1er cours offert !
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
1er cours offert !
Agnès
5
5 (11 avis)
Agnès
30€
/h
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
30€
/h
1er cours offert !
Alex
5
5 (8 avis)
Alex
25€
/h
1er cours offert !
Marcel
5
5 (9 avis)
Marcel
30€
/h
1er cours offert !
Maelle
5
5 (18 avis)
Maelle
30€
/h
1er cours offert !
Pascale
5
5 (10 avis)
Pascale
35€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (5 avis)
Julie
30€
/h
1er cours offert !
Leo
4,9
4,9 (15 avis)
Leo
30€
/h
1er cours offert !
Agnès
5
5 (11 avis)
Agnès
30€
/h
1er cours offert !
Sophie
5
5 (7 avis)
Sophie
30€
/h
1er cours offert !
Alex
5
5 (8 avis)
Alex
25€
/h
1er cours offert>

Le vieux néerlandais parlé du cinquième au XIIe siècle

Le plus ancien document en runes néerlandaises
L’un des plus anciens documents retrouvés. Il date de 510 et il atteste de la libération d’un serf de la domination de son seigneur

Le vieux néerlandais appelé aussi vieux bas franconien est considéré par les linguistes comme l’ancêtre du néerlandais actuel parlé Pays-Bas et en Belgique.

Le terme « bas » attribué au bas franconien fait référence aux Pays-Bas ou à l’époque, la langue franque n’a été que très peu influencée par la modification des consonnes du haut allemand.

Cette modification du haut allemand a entraîné une différenciation de la langue avec le Franconien central et le haut franconien parlée en Allemagne.

À la même période, le vieil anglais, le vieux frison et le vieux saxon se sont également développés en Europe occidentale de l’Est.

Le vieux néerlandais quant à lui a été peu influencé par ses développements et est resté très proche de la langue originale des francs. Néanmoins, la langue a tout de même connu des évolutions qui lui sont propres telle que la déviation très précoce des obstructions finales.

On a retrouvé peu de documents écrits en vieux néerlandais. À part quelques reliques fragmentaires, ils sont très rares. Malgré tout, le plus ancien document retrouvé concerne la loi salique et a été rédigé vers l’an 510. Ce document relate la libération d’un serf de la servitude de son seigneur.

Un autre texte daté probablement entre 776 et 800 rédigés en vieux néerlandais a été également retrouvé. Il s’intitule « le baptême d’Utrecht ».

Un autre écrit plus récent daté des environs de l’an 1100 a également été retrouvé. Ce document a été rédigé par un moine flamand qui résidait à l’époque en Angleterre dans le monastère de Rochester.

Du XIIe siècle au XVe siècle, l’époque du moyen néerlandais

Pourquoi autant de divisions du pays ?
Carte du comté de Flandres, très influent à l’époque

Le moyen néerlandais est né de l’évolution du vieux néerlandais. L’année 1150 est souvent citée comme l’année charnière où le vieux néerlandais a basculé vers le moyen néerlandais. En réalité, cette année marque le début d’une abondante création littéraire néerlandaise médiévale.

Néanmoins, à cette époque il n’y avait pas de langage standard général. Le moyen néerlandais était plutôt un nom général pour désigner différents dialectes proches les uns des autres, compréhensibles et provenant tous du vieux néerlandais.

La différence avec le vieux néerlandais se marque surtout dans la compréhension des textes. Le vieux néerlandais est très difficilement compréhensible même pour les néerlandophones plus avertis. À partir du moyen néerlandais, les écrits deviennent beaucoup plus lisibles et compréhensifs. Les diverses œuvres littéraires de l’époque sont donc plus facilement accessibles.

Au niveau de la syntaxe et de la structure des phrases, la différence la plus importante entre l’ancien et le moyen néerlandais réside dans ce que l’on a appelé la réduction des voyelles : les voyelles rondes des syllabes finales sont très fréquentes en vieux néerlandais. Elles sont beaucoup moins en néerlandais moyen.

Il existe à l’époque plusieurs divisions politiques qui ont été à l’origine de divers dialectes du moyen néerlandais :

  • Le flamand occidental parlé dans le comté de Flandre ;
  • La Brabançonne parlée en Flandre orientale et principalement dans le duché de Brabant. C’est un dialecte très influent dans la majeure partie du Moyen Âge ;
  • Le hollandic : c’est le dialecte du comté de Hollande ;
  • Le Limbourg utilisé par les habitants des provinces actuelles du Limbourg belge et du Limbourg néerlandais ainsi que dans quelques territoires allemands ;
  • Il reste encore le néerlandais bas saxon qui n’est pas à strictement parler un dialecte néerlandais, mais qui a servi néanmoins à la formation du néerlandais moderne.

L’avènement du néerlandais moderne à partir du XVe siècle

Le néerlandais moderne tel que nous le connaissons de nos jours est né d’un long processus d’uniformisation qui a commencé au Moyen Âge à partir du XVe siècle sous l’impulsion du flamand occidental et du dialecte Brabant.

En 1585, le siège de la ville d’Anvers est un des épisodes les plus importants de la guerre des quatre-vingts ans. À cette époque, la ville d’Anvers est la plus grande ville des Pays-Bas avec un rayonnement commercial et financier important dans toute l’Europe.

Le siège de la ville débute en juillet 1584 pour se terminer un an plus tard en août 1585 par une victoire de l’Espagne. À cause de cette défaite, plus de la moitié de la population anversoise, soit plus de 40 000 personnes émigrent alors vers les provinces du nord des Pays-Bas. Un peu plus tard, ils créent la république néerlandaise et déclarent leur indépendance face à l’Espagne.

Dans le sud des Pays-Bas de l’époque qui correspond actuellement à la Belgique et au Luxembourg, les évolutions de la langue ont été différentes. La région était sous la domination de l’Espagne, de l’Autriche et de la France et la standardisation de la langue néerlandaise s’est arrêtée.

Dans ces régions, la langue française était la langue utilisée pour l’enseignement, mais également la langue de l’État et la langue des lois. De plus, une bonne partie de la population belge située dans le nord du pays parlait une variante du néerlandais.

Au cours du XIXe siècle, peu après l’indépendance de la Belgique en 1831, le mouvement flamand a défendu les droits des néerlandophones de parler leur propre langue. La Belgique néerlandophone a donc adopté le néerlandais des Pays-Bas avec néanmoins quelques différences de prononciation.

En 1980, la Belgique et les Pays-Bas ont signé le traité d’union linguistique : ce document pose les bases pour que les deux pays adoptent la même politique linguistique notamment pour un système orthographique commun en ce qui concerne l’usage du néerlandais.

Vous en savez maintenant un petit peu plus sur l’histoire de la langue néerlandaise et son évolution au fil des siècles. Il ne vous reste plus maintenant qu’à suivre des cours de néerlandais intensif. Si vous souhaitez, vous pouvez faire appel à Superprof et ses professeurs particuliers de néerlandais.

Besoin d'un professeur de Néerlandais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.