Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Être personal trainer pour avoir un corps sain

De Yann, publié le 13/03/2019 Blog > Sport > Coach Sportif > Devenir Coach Sportif pour Avoir une Bonne Hygiène de Vie

S’il est vrai que prendre des cours de coaching sportif est évidemment bon sur bien des points pour vos élèves, en termes de motivation, de perte de poids ou pour adopter une philosophie différente, en donner l’est tout autant pour vous, futurs coachs sportifs !

Nous allons voir ensemble que le sentiment de plénitude que les sportifs développent sont autant liés à des aspects purement sportifs que psychiques.

Il est donc important de visualiser l’hygiène de vie sous l’angle totalement sportif mais également psychologique.

« Mens sana in corpore sano »

Littéralement, « un esprit sain dans un corps sain ».

Devenir entraineur personnel ou coach à domicile va vous permettre d’une part de garder une très bonne condition physique mais également d’apaiser votre esprit. 

Bon nombre de coachs sportifs concèdent que le sentiment d’oppression qu’ils ressentaient dans un métier plus classique a été une raison forte pour leur reconversion en tant que personal trainer !

Mon coach sportif à domicile m'a permis une remise en forme rapide. Pratiquer un sport peut vous permettre de diminuer votre consommation d’excitants comme la caféine, la nicotine et l’alcool.

Ainsi, moins de stress peut d’une certaine façon signifier moins de café ou moins de cigarettes ! D’ailleurs en termes d’image, reconnaissons qu’un coach fumeur, ça perd tout de suite en crédibilité !

Fini le stress des journées de travail qui n’en finissent plus, le fameux dossier sur lequel votre patron vous relance sans cesse depuis deux semaines et qui vous empêche de dormir.

Devenir coach sportif a domicile lorsque vous êtes travailleur indépendant, rime avec autonomie et notamment dans vos horaires.

Ajoutez à ça le fait que vous allez pratiquer dans votre domaine de prédilection, il y a fort à parier pour que votre santé psychique et votre mental en ressentent les effets bénéfiques ! Votre bonne humeur doit être contagieuse, déteindre sur vos élèves et leur donner une forte motivation pour s’entrainer plus assidument et mieux.

Le coaching sportif comme thérapie

Si vous décidez de franchir le pas et de devenir coach sportif personnel à domicile ou en salle de sport, c’est en grande partie pour deux choses :

  • Le contact humain et la transmission de connaissances aux autres vous attirent et contribuent à ce que vous vous sentiez utile. Effectivement, exercer dans les services à la personne requiert un certain nombre de qualités comme la communication, la pédagogie, la bonne humeur ou encore la capacité à savoir accompagner, motiver et faire progresser vos futurs élèves !
  • Le sport est pour vous un véritable mode de vie, et vous ne concevez pas une vie sans séance de musculation, sans cardio training ou de façon plus globale sans entrainement sportif ni activité physique régulière.

Les abdominaux permettent de se sculpter un ventre plat s'ils sont pratiqués régulièrement. Le sport peut vite devenir une véritable addiction comme pour Ludovic Chorgnon qui a réalisé 41 Iron Man en 41 jours ! Un Iron Man comprend 3,8 km de natation, 180, 2 km de vélo et un marathon.

Si l’activité sportive est bénéfique pour vos élèves et leur permet de gagner en qualité de sommeil, en efficacité pour perdre du poids ou encore s’avère utile en matière de bien-être, sachez qu’elle l’est tout autant sur vous.

D’un point de vue physique sur votre organisme, le sport vous fait entrer dans un cercle vertueux.

Pratiquer ou dispenser un cours de gym, un cours de fitness, de stretching ou une séance de course à pied vous permettra de mieux dormir la nuit et d’avoir un sommeil réparateur. Se sentir mieux au réveil vous donnera plus d’énergie, et contribuera à votre bonne humeur. Vous serez ainsi plus motivé pour attaquer une nouvelle journée !

Néanmoins, il est important de segmenter votre préparation physique avec celle de vos élèves. Entendez par là, qu’il n’est pas pensable de profiter des cours que vous prodiguez pour faire vous-même vos propres exercices.

Pensez donc à segmenter votre préparation et les exercices de vos élèves, ce sont deux choses différentes.

Coupler le sport avec une alimentation équilibrée

Si votre activité principale de coach personnel ou de préparateur physique est de dispenser des cours de sport, qu’ils soient de remise en forme ou de renforcement musculaire, vous n’en restez pas moins indispensable dans des domaines complémentaires comme l’alimentation.

Devenir coach sportif rime inéluctablement avec une montée en compétence sur l’aspect alimentaire. Effectivement, avoir un élève qui souhaite retrouver la forme implique de lui prodiguer des conseils en terme de diététique et de nutritionnel. Sinon, l’amélioration de sa condition physique sera beaucoup plus longue et le risque de découragement prendra rapidement le dessus.

Si ce n’est pas déjà le cas, il va vous falloir apprendre quels aliments sont à conseiller et lesquels sont à proscrire dans des cas de figure bien différents, des objectifs et des attentes de chacun. L’apport nutritionnel et calorique ne sera pas le même pour quelqu’un qui cherche à prendre de la masse musculaire que pour une personne qui souhaite perdre du poids.

Enseigner le step, la zumba ou la gymnastique demande une certaine souplesse. Les salades composées peuvent aider vos élèves dans leur perte de poids.

Outre vos futurs élèves, ces connaissances doivent vous permettre de rester en forme et de mieux comprendre les mécanismes de votre corps. En effet, il serait assez peu crédible de donner des cours de prise de masse musculaire si vous êtes vous même peu musclé ou encore des cours d’affinement de la silhouette pour se sculpter un ventre plat si vous avez vous même quelques kilos en trop…

L’important va être de rester cohérent par rapport au service que vous proposez et d’appliquer également ce que vous préconisez pour la réussite de vos futurs élèves.

La maxime « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » ne doit pas s’appliquer dans votre travail, vous devez être irréprochable pour que vos élèves aient confiance en vous et se sentent pris en charge complètement.

Le coaching sportif vous permet « d’investir dans votre développement personnel »

Chaque coach sportif qui franchira le pas aura ses propres motivations. Qu’elles soient financières, pour s’affranchir des contraintes du travail salarié ou encore pour gérer soi-même son emploi du temps.

Une caractéristique est souvent citée par des professionnels étant devenus coach ou préparateur physique d’athlètes de haut niveau : la volonté de reprendre sa vie en main et d’axer sa vie professionnelle sur le développement personnel et l’épanouissement.

Il s’agit bien sûr d’apporter du bien-être aux personnes que vous prendrez en charge et de les aider à se développer et à s’épanouir grâce au sport, mais cela vous concerne également !

Je vous propose de pratiquer la course à pied, un sport complet pour se raffermir et tonifier ses muscles. S’accomplir avec la pratique du sport et l’échange avec ses élèves est essentiel dans le métier de coach sportif !

Il serait assez difficile de définir le développement personnel, cette notion recouvrant des choses bien différentes d’une personne à une autre. En psychologie, le développement personnel exprime « un courant de pensées et de méthodes destinées à améliorer la connaissance de soi, sa qualité de vie et la réalisation de ses aspirations et de ses rêves ».

Le coaching sportif en ligne peut être pour vous une façon de travailler sur des points faibles et de vous aider à vous accomplir professionnellement :

  • Améliorer votre rapport aux autres
  • Accroitre l’estime de soi
  • Affiner votre pédagogie et votre façon de transmettre un message

Vous l’aurez compris, chacun peut trouver midi à sa porte dans le coaching personnalisé, se basant sur des compétences déjà acquises et sur des connaissances ou des savoirs qu’il va falloir peaufiner.

Devenir coach sportif peut également vouloir dire pour vous reprendre les études et vous retrouver à nouveau le nez dans les bouquins en vue de préparer un diplôme d’Etat ou un brevet professionnel comme le BJEPS AGFF qui viendra valider vos compétences comme spécialiste du coaching sportif à domicile ou d’éducateur sportif.

Quoi qu’il en soit, il est important pour vous que le coaching individuel ou collectif soit un rapport gagnant-gagnant avec vos futurs élèves. Gardez à l’esprit que vos élèves, selon leurs sensibilités, leurs caractères auront également quelque chose à vous apporter, bien au-delà de la sphère purement sportive.

En synthèse :

  • Le coaching sportif fait partie des « métiers passion » et nécessite de votre part un investissement dans vos méthodes. Si vous n’avez ni l’envie, ni la capacité de communiquer et d’établir une relation de confiance avec vos élèves, il y a de fortes chances pour que l’échec soit la conclusion de votre aventure sportive.
  • En tant que coach, les bienfaits et les apports sur votre hygiène de vie doivent être vu sous deux angles : l’un physique, l’autre psychologique ou psychique. Ces deux angles sont extrêmement complémentaires et c’est pour cela qu’il va falloir les travailler conjointement.
  • Effectivement, devenir coach sportif va dans un premier temps vous conduire à pratiquer encore plus de sport, que ce soit pour créer un programme sportif personnalisé pour vos futurs élèves, mais également pour avoir plus de connaissances dans un domaine bien précis (cours de zumba, de gymnastique par exemple). Au niveau de votre organisme, faire plus de sport va vous conduire à mieux dormir et à être de meilleure humeur mais également à réfléchir plus efficacement. En un mot, à vous sentir mieux physiquement et moralement.
  • Ainsi, pourquoi ne pas profiter et vous nourrir des sensibilités parfois bien différentes de vos élèves pour à votre tour avancer et progresser dans vos façons d’appréhender le coaching mais également sur votre vision des rapports humains.

Et oui, le coaching sportif ne se résume pas simplement à faire soulever des haltères à vos élèves ou leur expliquer les principes de la nutrition.

Coaching sportif et hygiène de vie : un idéal de vie

Comment être sain et musclé ? Entre alimentation, sommeil, sport et régularité, bon nombre d’éléments entrent en compte dans la perception d’une hygiène de vie idéale, et le coach sportif est là pour vous l’apporter !

On a souvent tendance a idéaliser le sport, les valeurs que la pratique sportive véhicule, ou les effets qu’a l’exercice physique sur certaines personnes. Cette idéalisation, qu’elle soit bonne ou mauvaise, s’explique tout simplement par le capital bien-être que procure un coach sportif.

Cette sensation de faire du sport, de se muscler, est une sensation qui est sensiblement décuplée grâce à un professeur particulier. Car oui, alors que le coach sportif se place en figure de guide, de support, son action va être aussi globale que particulière sur notre pratique gymnique.

En prenant individuellement soin de nous, il va déterminer ce qui sera le plus à même de nous convenir. Cette vision du cas particulier, c’est ce que l’on peut appeler un « idéal de vie », constitué de sport, mais pas que ! Car oui, se muscler, avoir des abdos, ça n’est pas seulement pousser de la fonte tous les deux jours à la salle de sport, loin s’en faut.

Le coach sportif va alors mener une véritable préparation mentale, accompagnée d’un programme complet, qui correspond à notre mode de vie : alimentation, bien sûr, mais aussi pratique de la méditation, respiration, organisation de notre journée, sommeil, bref, autant d’éléments qui nous feront apprécier le sport à sa juste valeur.

Bien évidemment, lorsqu’on est coach sportif, il faut avoir soi-même une bonne hygiène de vie, et cela s’apprend. Sachez que la plupart des enseignants ont en leur possession un brevet d etat, un bpjeps, une formation staps ou tout simplement une formation coach. C’est ce qui leur permet d’être pédagogue et de maîtriser aussi bien leur sujet.

Tel un entraineur sportif, le coach est donc cette personne qui combine une passion et un métier, et qui maîtrise tous les points pour être en bonne santé, et décupler notre capital bien-être. Et devinez quoi ? Son seul but est de nous le faire découvrir !

Devenir coach sportif pour accompagner les gens

Peut-on être coach sportif et fumer ? Aider, tirer vers le haut, accompagner pour un défi personnel, tels sont les buts d’un coach sportif, et les attentes d’un client pour avoir une bonne hygiène de vie globale.

Et oui, on le disait précédemment, mais un coach sportif, c’est comme un guide, il va nous permettre de rendre compte d’un état d’esprit, d’une vision de la vie, qui se confond très souvent avec une bonne hygiène de vie. Cette hygiène de vie, elle va obligatoirement être liée à nos propres habitudes, nos propres envies, nos propres objectifs.

C’est la raison pour laquelle développer un programme personnalisé est la meilleure solution pour mettre en valeur une bonne hygiène de vie, qu’il s’agisse du coach ou de l’apprenant. Et oui, car accompagner les gens, les mettre en situation face à la pratique sportive, c’est aussi développer soi-même des connaissances supplémentaires.

Apprendre à se connaître de jour en jour en tant que coach se fait donc aussi grâce aux autres, et au suivi que l’on mène sur eux. On y découvre alors des travers, des sensations, que l’on ne maîtrisait peut-être pas jusqu’alors.

Accompagner un élève signifie aussi s’adapter, et, pourquoi pas, devoir trouver de nouveaux exercices que l’on ne connaissait pas encore jusqu’alors. Ces nouveaux exercices nous permettront alors nous-même de travailler d’autres parties de notre corps, ou de développer davantage nos capacités physiques.

Car l’hygiène de vie ne se résume pas à bien se nourrir, bien au contraire ! Il peut également s’agit de ne pas stagner dans sa pratique, dans son enseignement, et l’accompagnement d’un élève est le terrain fertile à cette évolution personnelle.

Sans le dire à son élève, sans se placer en position d’apprenant, faire du coaching à domicile, ou du coaching personnalisé, c’est aussi savoir se remettre en question. C’est se trouver des objectifs supplémentaires, sur le plan de l’enseignement, mais aussi sur le plan personnel.

N’oublions pas que le contact d’autrui est souvent le meilleur moteur pour nous faire avancer, pour nous faire reconsidérer certaines choses, et réaliser qu’on en a besoin d’autres. Un véritable travail sur soi, en somme !

Le coaching sportif comme modèle

L'alcool est-il interdit quand on est coach sportif ? Dans la mesure où le coach sportif se place comme un professeur, il a une position qui le contraint à adopter une bonne hygiène de vie, pour notre plus grand bonheur !

Ce travail sur soi, il est nécessaire pour bien exécuter sa mission de coach, mais il faut toutefois garder à l’esprit qu’on est placé ici comme un modèle par l’élève. Un modèle, qu’est-ce que c’est ? C’est une personne que l’on va suivre, et dont les indications auront valeur de prescriptions, presque d’ordres.

Il y a donc une vraie notion de confiance, qui se matérialise ici par les fessiers, les abdos, ou encore les squat. Des valeurs, qui nécessite d’adopter soi-même une véritable hygiène de vie pour être crédible et pour maîtriser son sujet. Car on ne peut décemment pas être sédentaire et se vouloir coach sportif, à moins d’être très bon acteur !

Un coach sportif, c’est donc quelqu’un qui applique ses propres conseils, qui a réussi à se créer une routine quotidienne aussi saine que ce qu’il prescrit. Bien évidemment, chaque écart est toléré, mais le sport est un véritable mode de vie, qui rassemble bon nombre de valeurs propres à cette fameuse hygiène de vie :

  • La partage,
  • L’entraide,
  • La régularité,
  • La confiance,
  • Le goût de l’effort,
  • L’envie de se dépasser,
  • Le sens des proportions,
  • Le tempérance,
  • La capacité à se fixer des limites,
  • Et bien d’autres encore !

En bref, être coach sportif, c’est être porteur de valeurs auxquelles on croit soi-même, et les diffuser auprès d’élèves qui ont envie d’y croire. Cela implique donc de se comporter comme on aimerait qu’un apprenant agisse, et comme une « bonne hygiène de vie » implique d’agir.

Presque un jeu d’acteur, ce métier peut alors apporter une certaine pression, dû à l’exemple parfait que l’on est censé donner. Alors que tout le monde doit trouver son compte dans un cours de sport, il est évident que le professeur sera la personne supposée la plus saine.

Et être perçu comme quelqu’un de sain, combiné au rôle de modèle, implique d‘adopter une hygiène de vie irréprochable sur tous les plans : alimentation, exercice physique, régularité, mais aussi sur le plan de la psychologie.

En effet, être coach sportif, c’est être équilibré sur tous les plans, pour pouvoir équilibrer la vie des autres !

Donner de son temps, de son énergie, de sa force, mais aussi de sa personne à un apprenant, c’est avoir une envie de partager assez forte pour être donnée, et pour ça, l’hygiène de vie est le premier moteur ! 

Une hygiène de vie différents selon les sports

Comment savoir si on a une bonne hygiène de vie au sport ? Qu’il s’agisse de natation, de danse ou de football, l’hygiène de vie est un concept qui, au final, varie beaucoup et souvent, en fonction du coach !

Contre toute attente, ce point n’est pas si souvent abordé lorsqu’on parle de coaching sportif. En effet, on évoque très souvent, à juste titre, le concept d’hygiène de vie, que l’on couple au sport, mais en réalité, chaque activité sportive comporte des particularités qu’il faut prendre en compte dans la bonne tenue de son quotidien.

Car oui, l’hygiène de vie, lorsqu’on est coach sportif, c’est aussi et surtout une démarche de chaque jour, qui se vit en fonction de son propre sport. Ainsi, un coach en musculation aura une routine différente d’un coach en danse classique.

Le premier ira à la salle de sport et prendra peut-être même des protéines animales et végétales en grand nombre, alors que le second aura un entraînement rude, même les week-end, et basera sa pratique sur les étirements. Deux manières d’appréhender l’hygiène de vie qui, même si elles ont des socles communes, ne sont pas forcément les mêmes pour chaque coach sportif.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un élève se doit de bien déterminer par avance ce qu’il attend de son enseignant, et, de fait, ce que ce dernier peut lui apporter.

Lorsque vous êtes coach sportif, il est alors primordial de bien décrire votre activité, votre parcours et vos valeurs, de sorte à permettre à l’élève de se reconnaître ou non dans votre vision du sport, et de la vie en général !

Un coach sportif, c’est donc avant tout un passionné, qui maîtrise son activité sur le bout des doigts, et sait adapter sa vision de la vie et son hygiène quotidienne en fonction de cette même activité. Car oui, le sport, c’est avant tout un mode de vie, et le coach sportif, s’il veut être le meilleur, se doit de l’adopter pour la transmettre ! Allez, à vous de jouer à présent !

C’est avant tout un rapport humain dans lequel chacun doit pouvoir trouver une forme d’accomplissement !

Notez enfin que le coaching sportif est une profession originale, avec des journées qui ne se ressemblent jamais !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar