Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Découvrez l’histoire de la langue italienne ancienne et moderne

De Yann, publié le 21/02/2018 Blog > Langues > Italien > La Langue Italienne : Histoire et Évolutions

Connaissez-vous l’histoire de la langue italienne ?

Évidemment, vous savez qu’elle n’est pas apparue comme ça, du jour au lendemain.

L’italien, comme toutes les langues de la planète, possède un historique ancien et moderne qu’il est passionnant de découvrir.

Vous êtes linguiste, amateur d’histoire ou simplement amoureux de cette belle langue : notre article est fait pour vous.

Nous vous proposons un cours d’histoire et de géographie de la langue italienne, de ses prémices à aujourd’hui.

L’italien de l’ère romaine à nos jours

L’histoire de l’italien commence véritablement à la fondation de Rome, en -753 av. J.-C.

Créée par des peuples habitant la péninsule italienne (dont des Étrusques, des Romains et des Sabins), Rome fut le point central de la conquête de la région.

Rome, la capitale de l'empire Romain, est au cours de l'histoire de l'italien. Quelques vestiges de la Rome passée : aussi beau que mystérieux.

En 200 après J.-C., l’Empire romain s’étendait sur toute l’Europe occidentale. Il possédait aussi une partie de l’Arabie, de l’Afrique du Nord et de l’Arménie.

Si nous vous parlons de cela, c’est parce que ce vaste empire permit la création de deux langues différentes, bien que partant d’un socle commun : le latin classique et le latin vulgaire.

Le premier était parlé par les élites. Le second par les colons et les soldats.

Quand les invasions germaniques arrivèrent de l’est et fragilisèrent l’Empire romain, la fracture fut encore plus brutale entre ces deux langues.

L’instabilité de la région et le manque de connexion entre Rome (la capitale de l’Empire romain) et le reste du territoire firent perdre de son importance au latin classique.

À cela, il faut ajouter les nombreuses invasions. Parmi celles-ci, l’Italie vit arriver :

  • Les Ostrogoths (une tribu germanique) ;
  • Les Lombards ;
  • Les Francs ;
  • Les musulmans ;
  • Les Byzantins ;
  • Les Normands.

Ce panachage culturel et linguistique permit aux différents dialectes de cette époque de s’enrichir de nouveaux mots de vocabulaire. Nous sommes alors dans les environs du 10e siècle.

À la Renaissance, un nom permit de transformer la langue officielle de la région italienne : Dante Alighieri.

Ce célèbre poète et écrivain fut le créateur du roman : la Divine Comédie. Parce qu’il voulait ne pas offrir un récit seulement pour les élites, il choisit d’écrire en florentin (une forme de la langue toscane) plutôt qu’en latin.

Ce langage devint rapidement celui parlé par l’ensemble de la population de la région.

Évidemment, au fil des âges, il se transforma et évolua pour devenir la langue italienne que nous connaissons aujourd’hui.

À noter : pendant la Seconde Guerre mondiale, Mussolini (le chef du gouvernement italien) entreprit une campagne de « purification » de l’italien.

Il décida de terroriser les minorités linguistiques. De plus, il retira du dictionnaire tout le vocabulaire étranger.

La fin de cette période mit aussi un terme à cette persécution.

 

Les mots qui vont vous aider à vous débrouiller en italien

Vous souhaitez vous mettre à l’italien, mais vous ne connaissez rien à cette langue étrangère ?

Pas de soucis. Nous vous proposons une liste de mots utiles en italien qui vous enrichir votre vocabulaire et qui vont vous aider à échanger en italien.

Que ce soit pour un voyage que vous avez prévu ou pour séjourner sur place, vous aurez besoin de connaissances basiques en italien.

Concernant le vocabulaire de base :

  • Oui/Non : Si/No ;
  • Bonjour/Au revoir : Buongiorno / Arrivederci ;
  • S’il vous plait/Merci : Per Favore / Grazie ;
  • Droite/Gauche : Destra / Sinistra.

Avec ces mots en tête, vous connaissez le b.a.-ba de l’italien. Si vous le désirez, vous pouvez aussi apprendre les dates, les couleurs et les chiffres.

Ce peut être une bonne aide pour communiquer avec des Italiens natifs.

Pour entamer une discussion en italien, vous aurez besoin de savoir dire :

  • Je ne comprends pas : Non Capisco ;
  • Parlez-vous le français : Parle Francese ?
  • Je m’appelle : Mi Chiamo.

Ensuite, vous voudrez sûrement discuter de tout et de rien avec votre interlocuteur.

Évidemment, chaque sujet possède son propre vocabulaire.

Pour autant, dans votre vie de tous les jours, vous aurez sans aucun doute besoin de connaitre les mots les plus courants pour vous nourrir :

  • Poulet : Pollo ;
  • Bœuf : Carni Bovine ;
  • Porc : Carne du maiale ;
  • Poisson : Pesce ;
  • Fromage : Formaggio ;
  • Œuf : Uova ;
  • Pâte : Pasta ;
  • Eau : Acqua ;
  • Café/Thé : Caffè/Tè ;
  • Pain : Pane.

Une fois sur place, vous pourrez avoir envie de savoir où se trouvent les bâtiments les plus importants.

Par exemple :

  • L’hôtel : l’albergo ;
  • Le supermarché : Il supermercato ;
  • Le restaurant : Il ristorante ;
  • L’hôpital : l’ospedale ;
  • La poste : l’ufficio postale ;
  • Le commissariat : la polizia ;
  • La boulangerie : il panificio.

Si nécessaire, utilisez des gestes. Les Italiens aiment parler avec les mains. C’est même devenu une habitude chez eux.

Vous ne pouvez toujours pas vous faire comprendre ? Essayez de passer dans une autre langue ou utilisez un appareil de traduction (votre smartphone peut vous être d’un grand secours dans ce cas-là).

Même si vous ne savez pas encore bien parler l’italien, l’objectif est d’aller vers les autres.

Communiquer en langue étrangère : le meilleur moyen de progresser rapidement. Plutôt que de parler à des statues, profitez de vos séjours en Italie pour rencontrer des italiens et italiennes.

C’est le meilleur moyen de vous améliorer dans la langue.

Bien sûr, vous ne pourrez pas vous passer de cours d’italien pour vous perfectionner en langue et culture italienne.

 

La répartition de la communauté italienne à travers le monde

Contrairement à ses pays voisins, l’Italie n’a pas été le pays européen le plus colonisateur.

En effet, nous nous apercevons que peu de contrées dans le monde parlent l’italien comme langue officielle.

Parmi les quelques pays qui parlent italien (en plus de l’Italie évidemment), vous trouvez :

  • La Suisse ;
  • La Croatie ;
  • La Slovénie ;
  • Le Vatican ;
  • Saint-Marin.

Nous trouvons aussi de nombreuses communautés italiennes sur l’ensemble du globe.

Les pays où les Italiens sont les plus présents :

  • La Grèce ;
  • La Belgique ;
  • La France et la Corse ;
  • Monaco ;
  • La Tunisie ;
  • L’Albanie ;
  • La Roumanie ;
  • Le Brésil ;
  • L’Argentine ;
  • L’Uruguay ;
  • Le Costa Rica ;
  • Le Mexique ;
  • Les États-Unis ;
  • Le Canada.

Comment les italiens se répartissent à travers le globe ? La moitié de la population de Buenos Aires, en Argentine, aurait des ascendances italiennes.

À noter : certaines anciennes colonies italiennes ont eu l’italien comme langue officielle. Aujourd’hui pourtant, elle y a presque disparu. C’est le cas, entre autres, de :

  • La Libye ;
  • L’Érythrée ;
  • La Somalie ;
  • L’Éthiopie.

Nous comprenons donc que l’italien (et, par ce biais, la culture italienne) s’est développé plus particulièrement en Europe.

 

Le latin : la langue qui a donné naissance à l’italien contemporain

Dans l’histoire de la langue italienne, vous avez compris que tout débute avec le latin.

Certains disent que le latin est une langue morte, mais savez-vous qu’elle est encore utilisée aujourd’hui ? Elle est une des langues officielles du Vatican.

Pourquoi le latin n'est pas encore une langue morte ? Memento mori (souviens-toi que tu vas mourir) : une expression latine encore utilisée aujourd’hui.

En réalité, l’italien et le latin ont pris des chemins d’évolution différents.

Ainsi, le premier latin parlé fut le latin archaïque. Très utilisé par les Romains, il était scindé en latin vulgaire (qui donna naissance aux langues romanes, dont l’italien) et le latin classique.

Avec la chute de l’Empire romain (au 5e siècle), le latin vulgaire (ou populaire) prit le dessus sur le latin classique, comme on peut l’apprendre en cours italien.

Il devint le latin médiéval au 9e siècle. Puis le latin humaniste au 15e siècle.

À cette période, le latin était de moins en parlé par le peuple. Pour autant, avec l’invention de l’imprimerie (et la publication de la Bible en latin), il devint la langue de la religion.

Au 16e, les historiens et spécialistes de la langue évoquent le terme de néolatin. La langue n’est alors plus employée que dans l’éducation et le vocabulaire scientifique international.

À partir de 20e siècle, le latin est un langage méconnu du grand public. Seul le Vatican l’utilise encore en tant que langue officielle. Le reste du monde a de plus en plus de difficulté à le comprendre, l’écrire ou le lire.

Pour autant, il faut rappeler que ce latin (qui vient lui-même des langues italiques) est le dialecte parent de nombreuses langues romanes (dont l’italien).

À ce titre, si vous souhaitez apprendre l’italien, étudier le latin nous semble pertinent.

Il est très utile pour améliorer votre compréhension de la grammaire italienne, de la conjugaison, de l’alphabet italien ou de la construction de phrase en italien.

De même, si vous êtes passionné de littérature ancienne ou si vous aimez l’histoire de l’art, la langue latine vous aidera à en savoir plus sur la facette culturelle de l’Italie.

 

Maintenant que vous savez tout sur l’histoire et la géographie de la « lingua italiana », nous vous invitons à vous rendre dans une école de langue universitaire ou associative, à prendre des cours d’italien en ligne ou à trouver un professeur particulier.

Avec votre enseignant de cours particulier ou en cours de langue, vous aurez tous les outils pour apprendre la langue italienne (ou toutes autres langues étrangères).

Idéal pour passer de débutant en expression italienne à expert en conversation orale et écrite.

Et si vous pouvez vous organiser un séjour en Italie (à Pise, en Sardaigne, à Florence, à Rome ou à Venise, entres autres), n’hésitez pas.

Vous y rencontrerez des Italiens de langue maternelle qui pourront vous aider à améliorer votre accent.

Parfait pour apprendre l’italien gratuitement en découvrant la richesse et la chaleur de ce pays magnifique.

Pour apprendre une langue, communiquer est la meilleure solution.

C’est pourquoi un cours individuel intensif est particulièrement intéressant (cours italien paris).

En plus de pouvoir vous exprimer à l’oral à votre aise sans pouvoir être jugé, vous pouvez vous entrainer autant que nécessaire à la prononciation.

De plus, contrairement aux cours à l’école, un prof à domicile peut vous aider à approfondir un point précis, à consolider vos acquis et à vous fournir l’aide pédagogique nécessaire (des exercices d’italien spécifiques par exemple) pour vous permettre de progresser à votre rythme.

Surtout que la plupart de nos profs vous proposent un premier cours italien débutant gratuit.

Profitez-en !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar