Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment partir à l’étranger pour devenir hispanophone  ?

De Yann, publié le 26/03/2019 Blog > Langues > Espagnol > Voyager pour Améliorer ses Compétences en Espagnol

L’Espagne figure parmi les destinations touristiques préférées des Français.

En cause, la proximité géographique, le climat chaud, l’hospitalité des Espagnol(e)s, la culture espagnole, son histoire, etc. : les Français se plaisent dans la quatrième économie de la zone euro.

Parmi les 81,8 millions de touristes ayant visité l’Espagne en 2017, on comptait 11,2 millions de Français(es). La France contribue donc pour 13,7 % à la fréquentation touristique espagnole totale.

Bien que l’on dise que c’est un pays idéal pour progresser en espagnol, c’est loin d’être le seul !

Et oui, l’espagnol c’est la langue officielle de 21 pays, parlée par plus de 400 millions de locuteurs – langue maternelle et langue seconde – à travers le monde !

Mais alors comment optimiser ses vacances façon « stage intensif » pour progresser en langue espagnole ? Voici nos idées.

Apprendre l’espagnol avant les vacances scolaires !

Comment apprendre l’espagnol avant de partir ?

La beauté de tout un pays à 1h30 d'avion de Paris : changer de pays, de langue est devenu facile. Choisir l’Espagne pour apprendre l’espagnol : quoi de plus logique ?!

L’idiome ibérique est une langue incontournable à maîtriser pour se faire une place dans le monde professionnel – le domaine des affaires (de nombreux échanges internationaux ont lieu durant l’année), la traduction, l’enseignement – ou pour pouvoir communiquer avec une grande partie de la population mondiale.

Vous avez réservé un séjour par l’intermédiaire d’une agence de voyage ou avez opté pour lastminute et pour trouver un voyage de dernière minute ?

Tout inclus, vous avez trouvé un séjour pas cher pour des vacances de rêve dans un pays hispanophone : l’Espagne avec Barcelone, Madrid ou encore Séville ou bien l’Amérique du Sud avec un cap en Argentine, au Pérou au Mexique ou en Colombie ?

Si vous voulez que vos vacances en immersion linguistique soient parfaites : avant de partir à l’étranger, prenez les mesures qui s’imposent !

Si vous ne maîtrisez pas la langue de Cervantès, ni même les bases d’espagnol, vous allez devoir vous y mettre !

Voici quelques conseils pour vous familiariser avec la langue espagnole avant de vous envoler pour votre séjour en sac sur le dos, chez l’habitant ou à l’hôtel :

  • Écouter de l’espagnol : musique, films en VO, radios,
  • Se constituer un lexique de survie en vocabulaire espagnol, en grammaire espagnole, avec des notions importantes, des expressions espagnoles, des formules de politesse « por favor », « gracias », « lo siento », et d’expressions courantes « hola que tal », « puede ayudarme », « puede darme », « espere un momento », « no entiendo »… C’est parfait pour l’expression orale et le développement du vocabulaire espagnol !,
  • Optez pour un livre qui propose des listes thématiques : ne vous encombrez pas avec de la conjugaison espagnole ou des termes trop compliqués,
  • Commencer à étudier l’espagnol en ligne ! On trouve de nombreux cours gratuits. Cherchez « cours d’espagnol gratuit », « étudier l’espagnol », « cours de langue espagnole », « apprendre l’espagnol gratuitement » ou « cours espagnol en ligne » sur internet !,
  • Télécharger des applications ludiques (Nemo Espagnol par exemple, pour s’entraîner à parler espagnol avant de côtoyer des natifs hispanophones,
  • Aller sur des sites d’apprentissage comme Espagnol Facile,
  • Choisir un professeur particulier pour un cours intensif avant le grand départ.

Pour cette dernière idée, on vous conseille évidemment d’opter pour une plateforme en ligne telle que Superprof, plutôt qu’un organisme de soutien scolaire privé qui exige un abonnement coûteux et régulier.

Pourquoi ne pas opter pour un professeur ayant pour langue maternelle l’espagnol ?

Parmi nos professeurs particuliers, 18 611 sont enseignant(e)s de langue espagnole !

Espagnol cours : améliorer son espagnol en vacances

Comment améliorer son espagnol en vacances ? Apprendre l’espagnol en Espagne par exemple !

Où aller pour cet été ? Et si on allait en Andalousie ? Libération !!! C’est les vacances !

Votre voyage n’aura pas la même saveur si vous connaissez quelques mots en espagnol.

Il n’y a pas besoin de maîtriser une langue pour voyager dans un pays. Toutefois, il va de soi que pouvoir parler quelques mots d’une deuxième langue aide à se débrouiller sur place.

Les Espagnols, locuteurs d’une langue latine comme en France, ne sont pas les meilleurs élèves quand il s’agit de parler anglais.

Du coup, on est vite désemparé(e) si on ne parle pas un mot d’espagnol.

Pour demander des services, demander une direction, avoir des informations sur un moyen de transport, se renseigner les plus belles plages, partir à la découverte de certains endroits méconnus du grand public ou encore tout simple savoir où sortir la nuit…

Savoir parler et comprendre l’espagnol est un atout de taille.

Alors comment progresser et améliorer son niveau d’espagnol dans un pays hispanophone ?

Si vous avez entre 10 et 18 ans, faites le choix d’un séjour linguistique : une immersion totale dans un pays de culture hispanique vous permettra de vous familiariser rapidement avec cette nouvelle langue.

Sinon optez pour un programme humanitaire à l’étranger ou enchaînez les petits boulots dans un pays étranger.

Certes vous n’aurez pas d’hôtel 5 étoiles et vous ne partirez pas en formule all inclusive, mais vous découvrirez un pays sous un autre jour.

Les salariés n’ayant que 5 semaines de vacances par an, bien souvent, ne peuvent partir apprendre l’espagnol en Espagne, mais ils peuvent toutefois dédier leurs congés à la péninsule ibérique.

A chaque séjour en Espagne, s’immerger même pendant une semaine, aide à progresser rapidement.

Vous allez vous perfectionner bien plus rapidement car vous serez amené(e) à côtoyer quotidiennement des hispanophones auprès de qui il faudra se faire comprendre.

Vous n’avez pas la possibilité de partir, que ce soit pour un voyage en famille ou pour une évasion en amoureux ?

Si vous souhaitez améliorer votre espagnol, oubliez les sites de voyage et votre rêve de farniente : offrez-vous un aller simple pour prendre des cours d’espagnol à Salamanque, Séville, Valencia ou Barcelone.

C’est sûr, c’est moins attrayant que l’Amérique Latine, mais cela peut être tout aussi efficace si vous vous investissez sérieusement !

Les cours d’été d’espagnol peuvent être élaborés sur mesure : cours intensifs, cours en groupe ou cours particuliers, cours de conversation ou cours plus académiques.

L’offre de formation linguistique est très variée.

Enfin, si prendre des cours dans une école d’espagnol ou en ligne ne vous intéresse absolument pas : sortez, rencontrez des gens de préférence hispanophones, cherchez sur internet pour trouver un correspondant !

Ce n’est pas en restant chez soi, et en France, que l’on va pouvoir parler espagnol couramment !

B

Où partir pour progresser en espagnol ?

Quelle destination de rêve choisir pour apprendre l’espagnol ?

Découvrir la société costaricaine : un des incontournables du continent latino-américain. Quel est ce paysage tropical ? Philippines ? Indonésie ? Et non, c’est au Costa Rica !

Vous êtes décidé à programmer votre départ en vacances pour améliorer vos compétences linguistiques en espagnol, mais vous bloquez sur le choix de la destination ?

Club vacances en Espagne ? Pension complète sur une île paradisiaque ? Faire un séjour en Espagne, à Cuba, en République Dominicaine, au Chili, etc. ?

Les idées voyages ne manquent pas mais vous n’arrivez pas à vous décider.

Mais alors quelle destination choisir ?

  • Espagne,
  • Costa Rica,
  • Mexique,
  • Argentine,
  • Équateur,
  • Chili,
  • Bolivie,
  • Cuba,
  • Pérou,
  • Guatemala, etc.

Vous avez le choix entre 22 pays dans le monde !

On pourrait même rajouter les États-Unis : 17,6 % de la population totale du pays est hispanique d’origine latino-américaine, soit plus de 50,5 millions de personnes (2010).

C’est la première minorité ethnique du monde, devant les Afro-américains.

Voyager dans le deuxième pays hispanique du monde ! Le désert texan : je n’aurais pas cru y trouver tant d’hispanophones…

A titre de comparaison, l’Espagne a une population totale de 46,5 millions de personnes.

Il y a donc plus d’hispanophones aux États-Unis qu’en Espagne !

Voici la listes des pays hispanophones les plus peuplés du monde :

  • Mexique : 130,2 millions d’habitants,
  • États-Unis : anglophone, mais 51 millions de locuteurs sont hispanophones,
  • Colombie : 49 millions de personnes,
  • Espagne : 46,5 millions d’habitants,
  • Argentine : 44,2 millions d’habitants,
  • Pérou : 32,1 millions de locuteurs.

On oublie le Venezuela, en raison des tensions politiques qui déchirent le pays depuis le décès de H. Chávez en 2013 et surtout, depuis le putsch (dont l’issue actuelle n’est pas claire) de Juan Guaidó contre Nicolás Maduro.

Dommage, c’est un pays superbe qui mériterait d’être visité.

Barcelone demeure souvent la destination préférée des Français(es).

Cela se ressent lorsqu’on se balade dans les rues de la cité catalane… D’ailleurs, il n’est pas rare que les habitants montrent des signes d’exaspération à ce sujet.

Alors que tous les locaux parlent à la fois le catalan et le castillan, certain(e)s feindront de ne pas comprendre vos mots en espagnol !

On comprend l’attractivité de Barcelone : soleil, plage à proximité, monuments historiques et culturels, architecture remarquable, nombreux restaurants, bars où faire la fête, communauté étudiante, etc.

Les activités ne manquent pas dans la deuxième plus grande ville d’Espagne !

Si vous tombez amoureux de la ville et que vous souhaitez y rester pour travailler, veillez à obtenir un NIE, numéro d’identification des travailleurs étrangers.

Vous souhaitez voyager plus loin à l’autre bout du monde ?

Optez pour l’Argentine, la Colombie ou le Mexique.

Les points forts ?

Le coût de la vie est beaucoup moins élevé qu’en Europe :

  • Le revenu mensuel moyen en Argentine s’élève à 998 US$, soit 883 € environ,
  • Le revenu mensuel moyen au Mexique est de 753 US$ par mois, soit 666 €,
  • Celui au Chili est de 1 128 US$, soit 998 €,
  • En Colombie, le salaire mensuel moyen est de 526 US$ seulement : 465 € !

En aparté : notez que le salaire mensuel moyen par habitant dans le monde est de 858 US$, soit presque le double du revenu moyen d’un Colombien.

Bien évidemment, ces chiffres ne sont que des moyennes et masquent de profondes disparités dans la répartition des richesses produites et voilent aussi les inégalités socio-économiques d’un pays donné : si le salaire mensuel moyen aux États-Unis est de 4 734 US$, tous les Américains sont loin de percevoir chacun(e) un tel montant.

Le salaire mensuel brut – avant paiement des cotisations sociales – français est de 2 998 € : dans ce chiffre, il y a des milliardaires vivant dans l’opulence et des gens qui vivent avec des enfants mal-nourris dans un logement mal isolé, avec 600 € par mois…

Bref, parenthèse fermée, ce n’est pas le salaire moyen qui révèle le mieux la pauvreté relative d’un pays et l’allocation optimale des ressources, mais ce n’est pas non plus ce qui présidera vos choix de destinations pour les vacances !

Vous préférez une destination davantage paradisiaque avec un décor de carte postale ?

La République Dominicaine, avec les plages renommées de Punta Cana, est une destination rêvée.

On parle aussi peu de Cuba, mais un séjour sur l’île cubaine peut aussi être une façon d’apprendre l’espagnol en-dehors des sentiers battus : plutôt renfermée sur elle-même depuis le début de la révolution castriste, l’île et sa population en font une belle destination à explorer !

En République Dominicaine, le coût de la vie est très bas : estimé à 43 % inférieur à la France.

De plus, vous pourrez profiter de paysages à couper le souffle, de plages de sable fin et d’une chaleur humaine incontestable.

Question pratique : un visa de travail sera nécessaire si vous souhaitez rester là-bas quelques temps pour y vivre.

Devenir hispanophone au Mexique ou en Colombie ?

Les deux, mon capitaine !

Qui n'aimerait pas découvrir la société colombienne ? Medellin, Colombie : entre jungle tropicale et vie urbaine endiablée !

Mexique et Colombie ont tous deux un lourd passé émaillé de violences et de crimes liés à la guerre contre le narcotrafic : affrontements entre les cartels, conflits entre la DEA, le gouvernement, les groupes paramilitaires d’extrême-droite, les banques, les guérillas et les trafiquants de drogue…

Ce sont les ingrédients d’un conflit armé qui ternissent l’aura touristique de ces deux joyaux de l’Amérique Latine. En 2018, 33 341 personnes ont été assassinées par balle au Mexique, enregistrant un nouveau record macabre d’homicides.

Pourtant, ces pays demeurent touristiques et les touristes et étudiants étrangers ne sont pas visés !

Le Mexique a frôlé les 40 millions de visiteurs en 2017 : entre les sites archéologiques Maya, Toltèques et Zapotèques, le climat tropical et les plages paradisiaques de la côte Caraïbes, l’incroyable richesse de la culture mexicaine, il y a en effet de nombreuses raisons de partir visiter le Mexique.

Prendre des cours espagnol bruxelles, améliorer sa compréhension orale, passer d’un niveau débutant à un niveau intermédiaire – voire un niveau avancé -, ça vous dit ?

Que ce soit en cours individuels ou en cours collectifs, on peut tout à fait envisager un voyage linguistique à Mexico, Oaxaca ou Playa del Carmen.

Pour prendre des cours d’espagnol débutant, on aura encore plus de sécurité en Colombie : le pays s’est largement pacifié et a tourné la page de son sanglant passé lié aux cartels de Medellín – dirigé par Pablo Escobar jusqu’en 1993 – et de Calí, dirigé par les frères Rodriguez.

L’accent colombien est réputé, avec l’accent mexicain, pour être l’un des plus faciles à comprendre.

L’accent colombien est l’un des plus neutres à Bogotá.

Alors où trouver une école d’espagnol en Colombie ? En voici quelques-unes :

  • Babel International Language Institute à Carthagène,
  • Enforex à Carthagène,
  • Centro Catalina à Carthagène,
  • International House Bogotá.

Pays haut en couleurs vives, la Colombie est l’un des pays les plus variés du continent latino-américain. On y rencontre à la fois de la jungle équatoriale, des plages tropicales de rêve, une vie festive dynamique, une population hospitalière et accueillante, une culture très riche.

Don Quijote est une école d’espagnol présente à la fois dans les villes espagnoles (Alicante, Cadix, Madrid, Marbella, Séville, Valencia, Barcelone, Grenade, Málaga, Salamanque et Tenerife), et en Amérique Latine (Mexique, Équateur, Argentine, Bolivie, Pérou, Chili, Cuba, Uruguay, etc.).

A Bogotá, l’école de situe dans le quartier Quinta Camacho, au nord de la ville. C’est un quartier sûr.

Les cours d’espagnol se déclinent en 20 à 25 cours intensifs, 20 classes particulières et des cours d’espagnol pour les professionnels de la santé.

Les cours n’excèdent pas 8 personnes.

Vous êtes plutôt attiré(e) par le sud de l’Amérique Latine ?

Besoin de cours d’espagnol en ligne ?

Apprendre l’espagnol : en Argentine ?

On peut considérer que voyager n’a de sens que si l’on en revient culturellement enrichi.

Apprendre l'espagnol dans la Cordillère des Andes, une expérience inoubliable. Le désert de Salta, en Argentine : une destination de rêve.

Désormais, écumer les villes et pays juste pour prendre en photo les bâtiments et voir les musées intéresse de moins en moins de monde.

Les voyageurs de ce monde digital 2.0 se tournent plutôt vers l’écotourisme, le développement durable et l’apprentissage des langues.

Faites donc un échange linguistique pour apprendre l’espagnol rapidement en Argentine !

La meilleure méthode pour apprendre l’espagnol reste l’immersion totale, pour découvrir langue et culture hispaniques dans les meilleures conditions.

En famille d’accueil, en logement chez l’habitant – même en Airbnb, ça suffit -, le fait de converser avec les hôtes permet de mieux mémoriser et assimiler les spécificités de la langue : règles de grammaire, conjugaison espagnole, vocabulaire, accent tonique, par exemple.

Découvrez également l’histoire de l’Argentine, le tango argentin, prenez des cours du soir à Buenos Aires dans une école de langue – une solution idéale pour se faire des amis sur place -, et on maîtrisera déjà quelques phrases courantes en très peu de temps.

L’Argentine est un grand pays – 2 791 819 km², plus de 5 fois la France – abritant 44,3 millions d’habitants. C’est également la troisième plus grande puissance du continent après le Brésil et le Mexique.

L’Argentine dispose de l’aire d’influence où la culture européenne est la plus répandue, en raison de son histoire récente : vers les années 1890-1900, Buenos Aires – et Montevideo en Uruguay – deviennent la terre d’immigration privilégiée des européens, dont des milliers d’Italiens, espérant trouver un nouvel eldorado.

Ils s’entassent dans les faubourgs de Buenos Aires, côtoient les populations déjà mixées – indigènes afro-américains, etc. – et leurs descendants créent un nouveau style de musique qui aura un succès planétaire et fera ses lettres de noblesse dans le bottin parisien des années 1920 : le tango argentin.

Conjointement, la langue italienne pénètre l’espagnol, ce qui fait que de nombreux mots d’espagnol argentin comportent des sonorités particulières aujourd’hui : le son « che », l’absence de la lettre « Ll » en sont les plus fidèles exemples.

Entre les hautes montagnes de la Cordillère des Andes, les glaciers et parcs nationaux, les quartiers de Buenos Aires : vous ne vous ennuierez pas en prenant des cours d’espagnol en Argentine.

Avant de partir : téléchargez quand-même quelques ebooks gratuits, ou prenez des livres en espagnol à emporter partout : notamment le lexique espagnol d’Amérique Latine, publié par Lonely Planet.

Vous voulez apprendre l’espagnol débutant ?

Voyage en Espagne : plutôt Madrid ou Barcelone ?

Où faut-il partir en Espagne ?

La France est le deuxième fournisseur et est le premier client de l’Espagne, loin devant l’Allemagne.

Choisir la capitale catalane pour étudier : pourquoi pas ! Barcelone : tellement prisée par les Français que l’on dirait parfois que c’est une ville de la région Occitanie !

Proximité géographique, partage d’une langue latine commune, niveau de développement économique proche, proximité également interculturelle : les Français optent logiquement régulièrement pour des vacances en Espagne.

La question qui se pose le plus souvent est celle de la ville où aller.

Madrid ou Barcelone ?

Pour des vacances d’été, choisissez Barcelone.

A Madrid, l’été est extrêmement intense avec des températures pouvant atteindre les 40 degrés !

De plus, aucune plage à proximité pour se prélasser au soleil en lisant Don Quichotte en version originale.

Cependant, si vous souhaitez partir au printemps ou en automne, la différence se fera peut-être sur les possibilités qui s’ouvrent à vous.

A Barcelone, vous pourrez :

  • Descendre la Rambla considérée comme les Champs-Elysées de Barcelone et flâner à la Boqueria,
  • Aller faire un tour au parc Güell. Saviez-vous qu’une scène du film l’Auberge espagnole y a été tournée ?,
  • Visiter la Sagrada Familia : monument le plus visité d’Espagne, déclaré patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 2005,
  • Passer par le mythique stade Camp Nou du F.C Barcelone,
  • Faire la fête place Reial et au port Olympica.

A Madrid, pas d’architecture de Gaudi, cependant vous avez la possibilité de trouver des lieux tout aussi remarquables comme :

  • Le Palais Royal,
  • Le musée du Prado : galerie d’art renommée avec ses 3000 œuvres dont certaines de Goya,
  • Le Centro de Arte Sofia : musée national espagnol d’art moderne et contemporain,
  • Le Parque Del Buen Retiro pour faire une pause dans ce parc majestueux,
  • Le quartier animé Chueca pour les fêtards.

Par contre si vous souhaitez partir pour travailler, optez pour Madrid.

En effet, Barcelone a opté pour le bilinguisme conjuguant castillan et catalan, alors que Madrid parle exclusivement castillan.

Quoiqu’il en soit si vous voulez devenir bilingue, vous pourrez apprendre à parler espagnol dans ces deux villes !

En rentrant pourquoi ne pas passer un test comme le DELE pour faire valoir vos compétences en orale et à l’écrit dans la langue espagnole ?

Les autres villes étudiantes espagnoles à privilégier

Quelles sont les meilleures villes étudiantes ?

Les grands espaces naturels du nord : devenir hispanophone loin des villes ! Quand certains vont à Barcelone, Valencia ou Séville, moi c’est au pays Basque que je me retire pour apprendre l’espagnol…

Vous souhaitez partir pour un séjour linguistique par l’intermédiaire d’un programme d’échange universitaire ? C’est souvent une bonne méthode, du moins une méthode efficace pour apprendre une langue.

Si vous êtes aventureux et désireux de devenir bilingue en espagnol, foncez !

Vous devrez demander une équivalence de diplôme auprès de l’Universidad Nacional de Education a Distancia (UNED) et de l’office pour l’éducation de l’ambassade d’Espagne à Paris.

Après seulement, vous pouvez faire votre choix parmi les nombreux établissements présents dans les villes universitaires qui vous intéressent, pour parler espagnol aussi bien qu’un natif !

Mais où partir ? Voici quelques idées :

  • Barcelone : pour son architecture remarquable couplée à la proximité des plages, cela fait rêver plus d’un étudiant !,
  • Séville : les charmes de l’Andalousie empruntés de la période arabo-musulmane, le soleil, le flamenco, les danses gitanes, la fête…,
  • Valencia : sa vie nocturne, la vie universitaire sur 3 campus, la mer, le climat méditerranéen, la fête. Cette ville abrite près de 8 % d’étudiants étrangers,
  • Salamanque : son architecture, le lieu où aller pour chaque apprenant : sur la via de la Plata, c’est une école de langue à ciel ouvert, la ville espagnole enseignant le « vrai » castillan.

Aussi, la capitale de l’Espagne, Madrid, regroupe 20 % des étudiants ERASMUS.

Futurs ingénieurs ? L’Universidad Politécnica de Madrid pourrait vous intéresser.

Pour les autres, l’Universidad Carlos III ou Complutense seraient une bonne alternative pour parvenir à maîtriser un espagnol professionnel en plus d’un castillan courant.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar