Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment photographier professionnellement ?

De Yann, publié le 21/03/2018 Blog > Art et Loisirs > Photographie > Devenir Photographe : Nos Astuces pour y Arriver !

« Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas. » Martine Franck

Il semble bien loin le temps de l’argentique, de la chambre noire et des galeries photo pour exposer son travail et trouver des clients…

A l’ère du numérique, les photographes ont dû se réinventer et s’approprier un métier qu’ils pensaient connaître par coeur. Il semble plus facile pour la nouvelle génération, addict aux réseaux sociaux, de faire de la photographie son métier.

Est-il si facile de devenir photographe de nos jours ?

Superprof vous guide dans votre découverte du métier préféré des français.

Comment devenir photographe professionnel ?

Être photographe, ce n’est pas seulement prendre des photos. Pour devenir photographe professionnel, il faut avoir plus d’une corde à son arc :

  • Prise de vues,
  • Post traitement,
  • Comptabilité, assurance,
  • Rendez-vous et échanges client,
  • Blogging et réseaux sociaux,
  • Réseautage,
  • Marketing et publicité,
  • Commande de tirages…

Il faut donc être technique mais également créatif, savoir communiquer mais aussi savoir travailler seul et se tenir au courant des dernières nouveautés.

Pour apprendre tout cela, mieux vaut se diriger vers une formation photo parmi :

  • Un BTS photographie : deux ans de formation après un bac pro photographie (ou non),
  • Une licence photo : trois ans de formation photographie en école privée,
  • Une école de photographie : en cinq ans à Louis Lumière, l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles ou encore Les Gobelins.

Mais il est aussi possible de suivre des cours photo auprès de photographes professionnels directement ou de faire un stage photo rapide pour apprendre la photo en expérimentant directement sur le terrain.

Comment immortaliser l'instant de manière originale ? Faites des reportages photos de votre vie quotidienne pour vous entraîner !

Le photographe pro ne gagne pas des mille et des cents au début. Si vous avez la chance de trouver du travail dans une entreprise, vous aurez la stabilité de l’emploi mais commencerez au SMIC. En revanche, il est possible de se mettre à son compte et de gagner de 700 à 1200 € par séance photo.

Peut-on devenir photographe sans diplôme ?

Même si les diplômes peuvent être rassurants, notamment afin d’être sûr de maîtriser les bases techniques de la photographie, ils ne sont pas indispensables.

Dans le sens où, personne ne vous demandera votre diplôme pour travailler.

Mais ne pas avoir de diplôme ne veut pas dire ne pas se former à la photo :

  • Commencez par acquérir du bon matériel photo : un reflex numérique, quelques objectifs, un trépied et d’autres accessoires pour votre confort (sac, sangle, grip…),
  • Apprenez les concepts fondamentaux de la photo : de nombreux tutos sont disponibles sur internet, souvent gratuitement, sur l’exposition, la mesure de la lumière, la vitesse, l’ouverture et la sensibilité,
  • Comprenez les règles de composition d’une photo : la règle des tiers vous invite à diviser votre image en 9 rectangles. L’idée est de ne pas centrer le sujet principal de l’image mais de le positionner à l’une des 4 intersections de ces rectangles. Le nombre d’or est une autre règle de photographie, un peu plus difficile à capter,
  • Pratiquez ! Une fois que vous connaissez les bases, il n’y a pas de secret. Il faut pratiquer. Ne sortez jamais sans votre appareil photo et shootez tout ce qui passe.

Comment faire de la prise de vue en studio ? Si vous n’avez pas votre appareil sous la main, utilisez votre téléphone et faites parler votre créativité !

Bien sûr, savoir faire des photos est une chose, en faire son métier en est une autre. Pour devenir photographe professionnel, il va falloir vous créer un réseau. Photographes, clients, modèles…

Il va falloir savoir vous vendre !

Comment devenir photographe ?

Nous avons parlé du matériel photo mais le matériel informatique est tout aussi important quand on souhaite être photographe pro. Les photos prises en .raw sont lourdes et la retouche photo demande beaucoup de mémoire. Privilégiez un ordinateur puissant avec une mémoire vive qui suit et une carte graphique qui tient la route.

Mais ce n’est pas tout ! Un photographe doit aussi avoir :

  • Un logiciel de traitement de l’image : Photoshop, Lightroom…
  • Une sonde de calibration : cela permet de voir votre image aux mêmes couleurs qu’à l’impression et de la modifier dans ce sens,
  • Une solution de sauvegarde : et même plusieurs ! Deux disques durs stockés à deux endroits différents en cas de sinistre, des cartes mémoires, un cloud…

Choisissez ensuite une spécialisation en tant que photographe. Plus vous êtes spécialisé, plus vous aurez de chance de réussir ! Photographe d’art, photographe mariage, photographe de presse, photographe de nu, photojournaliste, photographe studio… Les spécialités sont nombreuses et variées.

La dernière étape importante pour devenir photographe, c’est de savoir se vendre ! Le photographe est avant tout un entrepreneur et il doit pouvoir attirer des clients.

Pour votre nom commercial, ne faites pas compliqué : c’est vous le photographe, prenez votre nom.

Deuxième chose importante : créez un site internet ! Sur Tumblr, Wix, WordPress ou fait par un professionnel, il faut montrer votre galerie de photos à tout le monde.

Le référencement est très important, jouez bien dessus !

Et bien sûr, cela va de pair avec les réseaux sociaux. Photographe est un métier visuel, les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Pinterest sont particulièrement adaptés à votre communication. Plus on vous voit, plus il y a de chances de trouver des clients !

Devenir assistant photographe peut vous faire progresser rapidement. Choisissez vos meilleures photos pour votre site internet !

Comment devenir photographe animalier ?

Nous parlions plus haut de spécialisation en tant que photographe. La photographie animalière en est une !

Il n’y a pas de diplômes spécifiques pour devenir photographe animalier. Il est possible de suivre une formation standard (BTS photo, licence, école de photo, etc.) et de faire sa propre expérience par la suite et/ou de trouver un stage auprès d’un photographe animalier.

Il est également possible de se former en autodidacte à la photo et de privilégier la formation animalière. Quand on shoote des animaux, et notamment des animaux sauvages, les comprendre et avoir conscience de leur environnement et de leur mode de vie peut fortement aider le photographe. Un BTS animalier, un bac pro animalerie, un BTA Aménagement de l’espace ou encore un BEPA option animalerie peut être la solution.

A moins que vous ne souhaitiez prendre des cours photo en plus de suivre une formation animalière ? Tout est possible !

Le métier de photographe animalier est difficilement accessible et la plupart des photographes ont d’autres sources de revenus (soit avec une autre spécialisation, soit avec un métier totalement différent). Dans tous les cas, certaines règles sont à respecter pour bien faire son travail et réussir à faire de belles photos :

  • Etudier son sujet avant d’aller sur le terrain,
  • Réfléchir à son image avant la séance photo,
  • Se fondre dans le décor et être silencieux,
  • Ne pas isoler l’animal de son environnement,
  • Être patient,
  • Respecter l’environnement,
  • Utiliser une longue focale d’au moins 300 mm.

Comment devenir photographe publicitaire ? Faire de sa passion son métier.

Nous vous conseillons de vous inspirer des plus grands photographes animaliers qui réalisent un travail formidable et ont un engagement auprès d’associations de défense des animaux et de la planète. Vincent Munier et Laurent Baheux en sont deux exemples parlants.

Devenir photographe indépendant : le guide du débutant

Pour devenir photographe pro, il faut se déclarer et ainsi devenir photographe freelance. Plusieurs options s’offrent au photographe amateur devenu grand :

  • Le statut d’auto entrepreneur : le plus facile au début. En quelques clics, on est inscrit sur internet. En quelques jours, on reçoit son numéro de SIRET et on peut commencer à facturer ses prestations. Si vous gagnez de l’argent, vous le déclarez, si vous n’en gagnez pas, vous n’avez rien à payer. Problème : le statut ne reconnaît pas les droits d’auteur. Le chiffre d’affaires est plafonné à 32 900 € mais pour commencer, cela devrait suffire. La TVA ne peut pas être récupérée notamment sur vos investissements matériels et on ne cotise pas pour la retraite,
  • Le statut d’auteur-photographe : bien particulier, il ne concerne que les photographes d’art. Il ne sera pas possible de faire de la photographie sociale et de vendre ses services aux particuliers directement. Idéal pour les photographes souhaitant publier et exposer leurs oeuvres. Une photo est cependant limitée à 30 tirages puisque le métier est davantage considéré comme celui d’artiste que photographe,
  • Le statut d’artisan : il faut obligatoirement être en possession d’un CAP photographie ou équivalent puisque cela n’existe plus. Il est nécessaire ensuite de s’inscrire et de s’immatriculer à la Chambre des Métiers et à la Chambre des Commerces. Idéal quand on souhaite monter sa boîte et avoir une véritable émulation d’entreprise, la charge administrative est cependant considérable et peut en décourager plus d’un.

Quelle formation photographe privilégier ? Une fois les bases de la photographie acquises, il n’y a plus qu’à se lancer !

En bref, mieux vaut commencer par un statut d’auto-entrepreneur pour ne prendre aucun risque : si ça ne marche pas, aucune perte financière, si ça marche, il faudra penser à changer de statut par la suite (EI, SA, EURL, etc.).  

En synthèse :

  • Un photographe aujourd’hui est polyvalent. Véritable entrepreneur, il ne fait pas seulement de la prise de vues mais également de la retouche d’images, du marketing, de la gestion de réseaux sociaux et de site internet, de la commande de tirages, du réseautage…
  • Les diplômes ne sont pas obligatoires mais la formation si ! Nuance… On peut tout à fait se former avec des tutoriels sur internet gratuitement ou décider de contacter son photographe préféré pour suivre une formation spécialisée.
  • Le bon matériel implique le matériel photo mais également le matériel informatique pour pouvoir faire de la retouche d’images sans que son ordinateur ne plante…
  • Pour mieux se vendre, le photographe doit se spécialiser ! Et ne communiquer que sur sa spécialisation sur les réseaux sociaux et son site internet.
  • Enfin, nous conseillons de commencer avec un statut d’auto entrepreneur pour ne prendre aucun risque. Rien ne vous empêche de changer de statut après quelques mois d’activité.

Bac Pro Photographie : le cursus idéal !

Pour devenir photographie, il est aussi possible de passer par des études post-bac.

Certains photographes voudront évidemment tout apprendre en autodidacte. Seuls et sur le terrain. Via un stage en presse magazine ou journal par exemple. Il est vrai que cela est tout à fait possible.

Mais pourquoi ne pas apprendre le 8ème art académiquement, scolairement et s’engager dans un Bac Pro Photographie ?

Notez ainsi que, dès la fin de la Troisième et du collège donc, les candidats peuvent s’inscrire. La formation photo durera alors 3 années, sous l’égide de l’Education Nationale.

Un diplôme d’Etat qui forme d’ailleurs à plusieurs disciplines importantes :

  • Histoire et culture de la photographie,
  • Infographie et images numériques,
  • Apprentissage du matériel,
  • Communication visuelle,
  • Photo animalière, de paysage, de mode, artistique, mariage…
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar