Un journal, c'est la conscience d'une nation - Albert Camus

L'actualité est le ciment de notre culture. Elle est l'outil indispensable à le bonne compréhension du monde et de ce qui nous entoure. La diversité des points de vue, des supports et des langues s'avère donc efficace, voire primordiale pour s'élever.

Pourquoi ne pas donc se mettre à la presse anglophone ? Les journaux anglo-saxons nous apportent une ouverture d'esprit et une marge de progression évidente, lorsqu'il s'agit d'apprendre l'anglais d'une manière plus atypique et stimulante qu'un simple cours particulier, qu'un test de toefl, ou qu'un film en version originale.

Découvrir de nouvelles réflexions sur le monde et sur les faits d'actualité à travers le prisme des pays anglophones, challenge accepted ! Voici une petite sélection de titres de presse anglo-saxons, pour progresser en immersion totale dans la langue anglaise.

Les journaux anglophones américains

Les États-Unis font partie des gros producteurs anglophones de presse. Ils figurent parmi les acteurs les plus importants de l'influence que cette dernière a sur l'actualité. Sa langue, sa tournure et son vocabulaire, souvent très intéressante à analyser, est une manière très efficace de s'initier à la langue anglaise, pour se perfectionner, voire se débrouiller dans la vie courante.

Qui peut s'abonner à un journal anglais ?
S'ouvrir au monde en se perfectionnant en anglais, c'est possible avec les journaux !

The New York Times

Comment ne pas citer l'un des journaux américains les plus prestigieux ? The New York Times est, comme son nom l'indique, un quotidien new-yorkais, créé en 1851 par un banquier et un journaliste natif de la ville.

Orignellement appelé New York Daily Times, le journal prend son nom actuel en 1857. En 1918, il obtient son premier Prix Pulitzer, pour ses articles à propos de la Première Guerre Mondiale.

Un titre plein d'histoire, qui permet d'avoir une vision globale du monde, et de prendre un cours de langue intensif, de s'immerger dans un univers d'actualité, où l'on apprend énormément sur le vocabulaire anglais et les mots anglais en général.

En 1996, la version en ligne du journal est lancée, donnant un nouveau souffle au contenu développé. Il est désormais possible de s'initier à l'anglais des affaires tout seul et sans effort, sans bouger de son domicile, quel que soit son pays.

De mai à juillet 2017, le New York Times gagne 348 000 abonnés en ligne, en raison de sa surveillance accrue de l'actualité politique américaine. Rien ne prédispose pour l'instant le journal à s'éteindre. Organe de presse ancestral, il est un monument anglophone qui permet, en outre, de apprendre une langue étrangère et d'augmenter son niveau d'anglais, en plus de sa propre culture !

Lisez-vous des livres en anglais ?

USA Today

Quels journaux anglais font les meilleures ventes ?
Se concentrer autour d'une revue de presse américaine.

Quotidien national américain depuis 1982, avec une ligne éditoriale au centre, USA Today est le journal le plus diffusé aux États-Unis. Il est, avec le Wall Street Journal, le seul quotidien qui couvre l'actualité du pays entier. Un outil supplémentaire et complémentaire pour s'approprier l'anglais professionnel de l'Amérique.

Même si la compréhension orale n'est pas le premier avantage de ce titre de presse écrite, USA Today a le mérite d'aborder les faits avec un ton et une langues simples, de sorte que l'apprentissage de l'anglais est plus aisé que ses concurrents.

Un quotidien plus pédagogue lorsqu'il s'agit d'apprendre à parler anglais, c'est ce que propose USA Today, pour notre plus grand plaisir !

Où trouver des cours anglais bruxelles ?

The Washington post

The Washington Post est l’un des journaux les plus vieux des Etats-Unis puisqu’il a été fondé en 1877. Basé à Washington, comme son nom l’indique, il est aujourd’hui dirigé par Donald E. Graham et est détenu par le fondateur et président-directeur général d'Amazon, Jeff Bezos. Un rachat en qui ne cesse de faire de bruit depuis 2013.

Le Washington Post est un quotidien très réputé grâce aux révélations publiées dans ses pages notamment sur les mensonges du Pentagone à propose de la guerre du Viêt Nam en 1971, ou encore sur le fameux scandale du Watergate dans les années qui ont suivi. Qualifié de journal d’investigation indépendant, le journal trempe tout de même parfois dans des histoires politiques qui le rendent critiquables aux yeux de certains.

Le journal est le premier à être imprimé tous les jours de la semaine en 1880 et à engager une personne afin de s’assurer de l’indépendance des publications.

Lire le Washington Post est une façon de comprendre l’histoire et l’actualité des Etats-Unis. Il est possible de l’acheter dans les kiosques disposant d’une section en presse internationale.

Comment apprendre l'anglais débutant ?

The New Yorker

The New Yorker n’est pas un journal, mais plutôt un magazine généraliste imprimé de façon hebdomadaire. Créé en 1925, il est aujourd’hui tiré à plus d’un million d’exemplaires. Son rédacteur en chef, David Remnick, et son équipe de journalistes impriment désormais une quarantaine de version dans l’année plus quelques numéros hors-séries.

Le magazine est un ensemble de reportages, essais, bandes dessinées, fictions et œuvres littéraires concernant, pour la plupart du temps, la ville de New York. Cependant, sa réputation dépasse les frontières et le magazine est donc vendu dans plusieurs pays du monde. La qualité des articles et des critiques fait du magazine, l’une des publications de presse les plus plébiscités par les habitants de la grosse pomme.

La réputation du magazine ne sort pas de nulle part puisqu’en plus d’avoir de très bons journalistes au sein de sa rédaction, The New Yorker a également une équipe imbattable de secrétaires de rédaction afin vérifier l’orthographe et la qualité de tous les textes publiés.

Les fans de littérature et de la vie new-yorkaise sauront apprécier la lecture du magazine. Apprendre l’anglais des Etats-Unis grâce à ce magazine est une façon d’être sûr de ne jamais lire de fautes.

Pourquoi lire en anglais ?
Le New Yorker est vendu dans le monde entier !

La meilleure façon d'apprendre l'anglais débutant !

Time Magazine

Le Time Magazine est tout aussi célèbre que les précédents médias cités. Créé en 1923, il est le premier magazine d’actualité hebdomadaire. Tous les thèmes du magazine couvrent l’actualité nationale et internationale. Sous le nom du magazine est parfois écrit : « Today Information Means Everything » qui signifie « aujourd’hui l’information veut tout dire ».

Inventé par Briton Hadden et Henry Luce, le magazine est aujourd’hui tiré à plus de 3 millions d’exemplaires. Il est notamment connu pour décerner chaque année le titre de « Personnalité de l'année ». Titre à prendre avec des pincettes puisqu’Adolf Hitler a fait partie de ce classement.

Récemment, c’est la chanteuse Christine and the Queens qui a fait la couverture du magazine ; une consécration pour une artiste française.

Le magazine a aussi une version publiée à Londres et à Hong Kong.

Le magazine est l’occasion de découvrir l’actualité dans les yeux des américains. Vous pourrez aussi apprendre de nombreux mots de vocabulaire anglais pour impressionner vos amis lors de prochains discussions polyglottes.

Pourquoi ne pas apprendre l'anglais en ligne ?

The Wall Street Journal

Impossible de passer à côté du journal économique et financer, the Wall Street Journal. Son nom ne peut bien évidemment pas cacher sa ligne éditoriale. Le journal, créé par Dow Jones and Company en 1889, traite toute l’actualité du plus grand marché financier et du monde économique de manière générale. Impossible de passer à côté car le journal a désormais dépassé le nombre d’exemplaires du quotidien USA Today.

Vendu dans le monde entier, tous les économistes jettent un œil sur ce quotidien qui a déjà reçu 33 prix Pulitzer, grand prix journalistique. Cependant, les articles se veulent plutôt conservateurs et ne s’en cachent pas. La ligne éditoriale défend notamment le libéralisme mais aussi de nombreuses figures de l’extrême droite comme Pinochet ou Bolsonaro.

La lecture du journal reste toutefois très intéressante pour les étudiants en économie qui souhaitent améliorer leur niveau d’anglais. Il est ainsi possible d’acquérir du vocabulaire technique tout en se cultivant.

En plus d’acheter le journal, vous pouvez aussi consulter le site internet correspondant. Il s’agit du plus grand site business du monde avec plus d’un million d’abonnés sur formule payante.

Laura
Laura
Prof de Anglais
4.92 4.92 (24) 35€/h
1er cours offert !
Noureddine
Noureddine
Prof de Anglais
4.67 4.67 (3) 30€/h
1er cours offert !
Marc
Marc
Prof de Anglais
4.71 4.71 (7) 35€/h
1er cours offert !
Ruw
Ruw
Prof de Anglais
4.85 4.85 (33) 35€/h
1er cours offert !
Kaoutar
Kaoutar
Prof de Anglais
4.67 4.67 (14) 20€/h
1er cours offert !
Daniela
Daniela
Prof de Anglais
5.00 5.00 (4) 20€/h
1er cours offert !
Charles-henri
Charles-henri
Prof de Anglais
4.75 4.75 (4) 20€/h
1er cours offert !
Paolina
Paolina
Prof de Anglais
5.00 5.00 (9) 19€/h
1er cours offert !

Les journaux anglophones britanniques

Le Royaume-Uni, et l'Angleterre en particulier, n'est pas en reste pour proposer des titres de presse stimulant sur le fond et sur la forme. Toujours avec un ton et une langue particuliers, ils font et défont l'actualité du monde pour nous permettre de pratiquer l'anglais le plus couramment possible.

L'anglais de la presse est-il différent de l'anglais courant ?
Une pile de parutions bilingues pour apprendre l'anglais simplement !

The Times

La rotative à vapeur, vous connaissez ? Et bien sachez que le Times fut le premier quotidien à avoir été imprimé ainsi ! Créé en 1785 par John Walter, on l'appelait avant le London Daily Universal Register jusqu'en 1888.

Considéré comme un référence journalistique de qualité, ce journal britannique a su composer une équipe de rédaction forte de son expérience et de sa pertinence. Toutefois, le journal se popularise peu à peu, donnant ainsi à voir une langue plus accessible.

Loin d'une méthode Assimil qui permet de travailler une intonation, ou une expression orale, le Times est ce journal écrit qui donne à langue de Shakespeare une forme plus simple, de sorte à progresser rapidement, digne d'une formation anglais de qualité. De quoi devenir polyglotte sans séjour linguistique !

D'un point de vue du contenu, le Times soutient publiquement le parti travailliste, puis les conservateurs, et donne de plus en plus une part belle à la culture populaire ! De quoi constituer un bon outil pour apprendre cette seconde langue qu'est l'anglais.

Avez-vous l'habitude d'analyser les titres des chansons anglophones ?

The Guardian

Fondé en 1821, The Guardian est un quotidien d'information social-libéral britannique, fondé par John Edward Taylor, et dont le site internet est l'un des plus lus au monde. Un titre de presse où penser en anglais s'avère le meilleur moyen pour progresser efficacement, et atteindre un bon niveau général.

On résume parfois The Guardian avec cette phrase :

Comment is free, but facts are sacred... The voice of opponents no less than that of friends has a right to be heard  : "Les commentaires sont libres, mais les faits sont sacrés... La voix des opposants, non moins que celle des amis, a le droit d'être entendue."

Une ligne éditoriale simple et efficace, qui s'inscrit au service de la langue anglaise. En effet, on a alors accès à un panel large d'avis et de réflexions, de sorte à bien assimiler telle expression anglaise, telles règles de grammaire, et, au final s'habituer et se familiariser avec l'anglais dans toutes ses formes avec aisance.

Un journal indépendant, qui n'hésite pas à heurter, à critiquer, à dénoncer. Une parole plus libre que ses concurrents, qui donne une image moins lisse de cette langue maternelle anglaise et de l'univers de la presse anglophone. Comprendre l'anglais par l'ouverture d'esprit, c'est aussi ça, avoir un bon niveau !

Envie d'apprendre l'anglais en ligne ?

The Sun

Peut-on apprendre l'anglais avec des journaux ?
Une pause à l'anglaise, à la lecture d'une revue.

The Sun est un tabloïd anglais créé en 1964, qui peut se vanter d'être le journal le plus vendu au monde ! Créé en 1964, il paraît 7 jours sur 7, contrairement à une époque, où sa production était plus réduite.

Alors qu'il compte de très nombreux lecteursThe Sun essuie régulièrement des critiques, notamment sur son contenu. En effet, ses détracteurs juge le traitement de l'information trop sensationnaliste, et, de fait, le travail journalistique pas assez déontologique.

The Sun comporte une particularité depuis 1969. Située "Page 3", elle a également fondé sa popularité auprès d'un public plus varié. Cette fameuse page 3 expose la photo du buste dénudé d'une ou plusieurs femmes, connues ou pas, qui changent selon les numéros. Un moyen de retenir l'attention qui a fonctionné.

Au-delà de ces considérations et du contenu sujet à polémique, il s'avère qu'il peut être intéressant de le lire en parallèle des journaux comme le Times, notamment d'un point de vue de la langue.

Car un vocabulaire anglais sera utilisé différemment selon le journal. Un échange linguistique et des phrases en anglais qui seront pris dans des contexte singuliers, via un traitement alternatif, c'est là l'intérêt de lire la presse anglophone, et de bonnes raisons de se motiver à apprendre de nouveaux mots.

Essayez aussi d'écouter les discours de personnalités anglophones célèbres pour progresser !

The Daily Telegraph

Grand quotidien d’information britannique, The Daily Telegraph est lu dans le monde entier. C’est en 1855 que le journal voit le jour grâce à Arthur B. Sleigh. Alors appelé Daily Telegraph and Courier, le journal a beaucoup évolué depuis. Une version dominicale est d’ailleurs imprimée sous le nom de
The Sunday Telegraph.

The Daily Telegraph est connu pour son lien étroit avec le parti conservateur de l’Angleterre. Des sondages ont d’ailleurs montré que ses lecteurs étaient pour la plupart attirés par le même parti. Cependant, le journal reste un quotidien d’information générale. Il révèle notamment en 2009 un scandale sur les notes de frais des membres du Parlement britannique.

La même année, il était le quotidien grand format le plus vendu en Grande-Bretagne. Il dépassait alors ses concurrents The Guardian et The Independent.

Le journal vaut le détour pour apprendre à parler anglais mais surtout comprendre la langue de Shakespeare. L’information généraliste ne devrait pas poser trop de problèmes pour comprendre le sens général de chaque article. De quoi réaliser quelques exercices de compréhension écrite quotidiens.

The Independent

Quel journal choisir pour apprendre l'anglais ?
Lire la presse anglaise permet d'apprendre de nouveaux mots.

Créé en 1986, The Independent propose une actualité quotidienne généraliste aux habitants britanniques. Après avoir été tiré sur papier grand format, puis en format compact, le journal finit par n’être plus qu’une version électronique. Cela reste toujours l’un des quotidiens britanniques les plus connus et pourra vous aider dans vos cours d’anglais.

Au départ, le quotidien britannique est vendu à près de 400 000 exemplaires. Sa réputation se fait au niveau international et dix-sept bureaux sont mis en place un peu partout dans le monde. Une version dominicale voit le jour en 1990, appelée The Independent on Sunday.

Seulement, le journal connaît la crise de la presse et voit ses ventes partir en chute libre. En 2015, le journal ne vendait plus que 54 000 exemplaires. En 2016 la direction décide alors de stopper l’impression du journal et de le passer en version numérique.

Ce journal peut donc se lire sur tablette ou smartphone pour aider les personnes qui souhaitent se mettre à l’anglais grâce à la lecture de journaux.

The Economist

Hebdomadaire d'actualité internationale, The Economist est fondé par James Wilson en 1843. Il est l’hebdomadaire le plus influent du monde selon les journaux Le Monde et L’Obs. Publié dans six pays différents, le journal britannique compte de nombreux journalistes aux Etats-Unis. Il est possible de trouver la version papier et la version numérique pour une lecture adaptée à chaque lecteur. Plus de d’un million d’exemplaires sont vendus pour chaque numéro.

The Economist est reconnu dans la monde entier pour sa grande qualité de rédaction. Le journal est aussi apprécié pour ses prises de positions libérales et analyses économiques, politiques et sociales.

Avec près de cent journalistes et éditorialistes pour la totalité de la rédaction, The Economist à réparti tous ces journalistes dans les différents pays concernés par sa publication.

Le journal est particulièrement connu pour ne pas signer ses papiers. Aucun journaliste, y compris le rédacteur en chef, ne pose son nom sur le papier. Une volonté de la rédaction pour marquer son unicité dans les prises de positions et les propos publiés.

The Economist est certainement l’un des journaux britanniques les plus importants du monde de la presse. Le lire peut apporter un réel bénéfice pour comprendre la société et la politique de Grande-Bretagne et du monde entier tout en progressant en langue anglaise.

Quelle astuce pour apprendre une langue ?
Lisez le plus possible pour progresser rapidement.

D'autres organes de presse anglophones

Même si les États-Unis et le Royaume-Uni dominent largement le paysage journalistique anglophone, les petits pays possèdent également leurs organes de presse, et les lire s'avère tout aussi intéressant pour acquérir des bases solides en anglais.

The Australian

Comme son nom l'indique, The Australian est un journal...australien ! Quotidien fondé en 1964, on l'appelle également parfois The Oz, de façon plus détendue. Alors que des bureaux se situent un peu partout dans le pays, son siège social est à Sydney.

Très lu par la classe politique et le monde des affairesThe Australian s'avère être un journal assez influent, malgré un tirage assez modeste. Une approche libérale sur les affaires sociales, un parti pris en faveur du libre-échange et de l'économie du marché ont notamment fondé son identité.

De ce fait, il s'agit là d'une bonne méthode pour s'initier à un anglais plus international, et apprendre, de la meilleure façon qui soit, l'anglais rapidement, en autodidacte.

Une immersion linguistique dans l'un des journaux qui fondent le monde de l'actualité, qui s'apparente presque à un voyage à l'étranger, sans avoir à partir !

The New Zealand Herald

S'imprégner d'une culture, c'est bien, mais savoir en découvrir d'autres, c'est mieux ! La Nouvelle-Zélande voit ce journal national paraître chaque jour, principalement dans le région d'Auckland.

The New Zealand Herald est le journal le plus lu du pays. Fondé en 1863, il était politiquement axé à droite, pour désormais se situer à gauche, suite à l'achat d'Independent News & Media en 1996.

Une histoire assez riche, dont la langue néo-zélandaise est très intéressante à étudier, lorsqu'il s'agit de s'améliorer en anglais sans passer par des cours en ligne ou partir à l'étranger.

Une ouverture sur le monde à la maison, à mille lieux de l'anglais américain basique, avec des sonorités parfois différentes, un vocabulaire souvent propre à la culture, bref, une véritable plongée dans la culture du pays !

Loin des cours d'anglais redondants, du e learning comme Babbel, ou du séjour à l'étranger, lire les journaux anglophones est donc un excellent moyen de progresser en anglais, ou tout simplement de réviser ses verbes irréguliers en se cultivant. Le bilinguisme est à notre porte !

Quel journal choisir pour lire l'anglais ?
Faites votre liste de journaux à lire au quotidien !

Irish Independent

Créé en 1905 par William Martin Murphy, le journal Irish Independent est un quotidien irlandais publié sous forme de journal et en taille magazine.

Le journal devient très populaire dans les années 1970. Dans les années 2000, le journal décide de se décliner en sous deux formats : le format large et le format tabloïd. Avec plus de 80 000 exemplaires pour chaque version, le quotidien Irish Independent est le plus lu de l’Irlande. The Irish Times, son concurrent est toutefois plus réputé dans le milieu journalistique.

The Irish Independent est apprécié des Irlandais par sa proximité avec la vie des citoyens. Le journal accorde d’ailleurs sa seconde page aux petites annonces et publie des suppléments sur le monde agricole.

Le patron du journal n’est autre que Tony O'Reilly, l’homme d’affaire irlandais qui a racheté le journal britannique The Independent.

Lire plusieurs journaux de nationalités différentes pour apprendre une langue permet de se faire une idée sur les différences de langages entre pays anglophones. On ne parle pas de la même manière en Irlande qu’en Australie ou aux Etats-Unis. Cependant, il ne vous sera pas possible de connaître la prononciation exacte. Bonne lecture !

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.