« Il n'y a pas de bonne cuisine si au départ elle n'est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée. » Paul Bocuse

Envie d’apprendre les arts de la table ?

Selon un sondage mené par l’IFOP, 72 % des Français déclarent « bien cuisiner ».

Au quotidien, cuisiner des petits plats pour sa famille reste une activité qui en passionne plus d’un. Mais combien vont oser se lancer dans les métiers de la restauration ?

Sommelier, pâtissier, hôtelier, boulanger, passer par une école supérieure de cuisine est le rêve de beaucoup d’amateurs de gastronomie.

En lisant cet article, découvrez les grandes écoles de cuisine françaises et leurs parcours prestigieux !

Pour quelles raisons s'inscrire dans une école de cuisine ?

Devenir cuisinier, cela s’apprend.

Ce n'est hélas pas parce que l'on confectionne de super plats à la maison, en s'inspirant des meilleures recettes d'Instagram ou en laissant libre cours à sa créativité débordante, que l'on peut prétendre à un poste de grand Chef cuisinier.

A la manière d'un musicien qui, pour faire partie des meilleurs orchestres, voudrait s'affranchir des études au conservatoire national, ce n'est pas possible...

"Un don sans technique n'est rien qu'une sale manie", chantait Georges Brassens (1921-1981).

Que vous soyez encore au collège, que vous prépariez une reconversion professionnelle ou que vous travailliez déjà dans le secteur de la restauration, les écoles de cuisine peuvent être un véritable tremplin dans votre carrière.

Pour travailler en hôtellerie-restauration, en cuisine moléculaire ou restauration collective, choisir une école de cuisine reconnue dans le milieu est l’assurance d’apprendre auprès des meilleurs, mais aussi de gonfler son CV pour la suite.

Commet intégrer une école de cuisine ?
L'école de cuisine est une grande porte vers le secteur de la restauration.

Les écoles de cuisine proposent des formations classiques, que vous pouvez retrouver aussi bien dans un lycée, comme le CAP, ou le Bac Pro.

Mais ces écoles proposent également des formations spécifiques à leur établissement ou bien des stages pour les amateurs de la bonne cuisine.

Très réputées, elles sont aussi parfois très chères. Une année scolaire peut coûter environ 5 000 €.

Mais alors pourquoi choisir ces écoles ?

En plus d’avoir une bonne réputation internationale, ces écoles proposent souvent des enseignements de qualité et permettent d’acquérir un savoir-faire digne des plus grands chefs étoilés.

Le plus de ces écoles est également le matériel mis à disposition pour ses élèves et les opportunités de stages ou d’alternance pour les meilleurs élèves.

Vous cherchez des cours de patisserie ?

Comment choisir la bonne école de cuisine ?

Certaines écoles de cuisine figurent parmi les meilleures écoles de France.

Quelles études pour apprendre à gérer un restaurant ?
Trouver une formation en cuisine : où aller ?

Ces écoles proposent d’apprendre la profession de cuisinier dans toute la France. Alors comment choisir celle qu’il vous faut ? Comment faire le bon choix ?

Dans un premier temps, faites une liste de toutes les écoles qui vous intéressent et étudier leur offre de formation. Certaines écoles sont plus ou moins axées vers la cuisine moléculaire, d’autres vers les desserts gastronomiques, etc. Regardez donc bien toutes les matières et les professeurs qui enseignent dans ces écoles.

Il faudra choisir l’école hôtelière qui colle le plus à vos ambitions professionnelles. Management hôtelier, arts culinaires, sommellerie, tous les cursus sont possibles !

Les possibilités de stages et d’apprentissage sont également très importantes. Choisir d’apprendre la cuisine en apprentissage permet de se faire de l’expérience et des contacts. À la sortie de l’école vous aurez donc déjà travaillé dans le secteur de la restauration : un gros plus pour les recruteurs.

N’hésitez pas à contacter les anciens élèves des écoles afin de connaître les avantages et inconvénients des établissements (restaurant d’application, professeurs reconnus, etc) et leur parcours avant d’entrer à l’école (mention complémentaire, CAP cuisine, etc).

Dernier point important : les coûts de formation. En alternance, il est possible de faire diminuer ces coûts. Si vous ne souhaitez pas profiter de l’alternance, il faudra donc que vous preniez en compte les coûts de l’école.

Dans tous les cas, écoutez votre instinct et vos envies !

Comme pour tous les secteurs d'activité, les formations destinées aux restaurateurs ont plusieurs niveaux de cursus, permettant d'atteindre - en théorie - plusieurs grades.

Les cursus proposés en France pour apprendre l'art culinaire vont du bac+1 au bac+6 et proposent des formations d'excellence, qui chaque année, attirent des milliers de candidats.

Il existe en France, de très nombreuses formations dispensées allant de la restauration pour apprendre ou perfectionner les techniques de bases à la grande cuisine, au tourisme-hôtellerie jusqu'aux écoles de type Business School.

Le CAP Cuisine

Au niveau lycée, les étudiants peuvent intégrer un CAP Cuisine et un bac pro cuisine.

Où apprendre l'art culinaire en France ?
Loin d'être une voix de garage, la cuisine est un métier autant prisé que difficile !

C'est le diplôme de niveau IV ou V, qui oriente vers l'organisation de la production culinaire.

Les élèves y apprendront un ensemble d'aptitudes telles que la réception, la conservation, le stockage et l'utilisation des aliments.

Les cours s'articulent autour de travaux pratiques pour organiser leur poste de travail en fonction des impératifs de production.

Au programme :

  • Préparations d'aliments,
  • Réalisation des plats, entrée et desserts,
  • Maîtrise des cuissons,
  • Prévention des risques sanitaires et professionnels,
  • Dressage,
  • Travail en équipe,
  • Apprentissage de la technologie culinaire.

En plus de ces travaux pratiques, les étudiants suivent un socle commun en français, mathématiques, histoire-géographie, anglais, sciences physiques et sciences appliquées.

Apprendre la cuisine n'est donc pas une simple formalité !

Le cursus peut être suivi en école de cuisine, en école hôtelière, en lycée professionnel ou en Centre de Formation des Apprentis (CFA).

Le cursus en Bac Pro Cuisine

Un peu plus poussé que le CAP Cuisine, le Bac Professionnel mène à la fabrication des pâtisseries, à la maîtrise des cuissons, au dressage, permet d'apprendre les techniques de réalisation de tous les mets.

La formation vise également la gestion des commandes, les relations avec les fournisseurs et l'approvisionnement, la gestion des stocks de produits.

L'étudiant acquiert aussi des compétences en gestion et en comptabilité, ce qui lui permet de calculer (et optimiser) les coûts pour analyser sa politique commerciale.

Pour cela, il veille à l'optimisation budgétaire sous contrainte : fixation des tarifs, analyse des dépenses de fonctionnement, masse salariale, etc.

Il doit également maîtriser les règles d'hygiène, de santé et de sécurité d'un restaurant.

Le bachelier d'une telle formation peut débuter en tant que premier commis, chef de partie dans la restauration traditionnelle, chef-gérant ou responsable de restauration collective.

Un bon plan : être diplômé d'une école de cuisine française ouvre de belles portes pour travailler à l'étranger (et être bien payé) !

Les élèves entrent en 2nde professionnelle, option Métiers de l'hôtellerie-restauration.

Les formations de cuisine de niveau bac+2

Les étudiants diplômés d'un baccalauréat professionnel peuvent poursuivre leurs études après le bac (ES, S ou STMG).

Comment dresser de jolies tables ?
Se former pour maîtriser les accords mets et vins d'un restaurant gastronomique, ça n'a pas de prix !

La voie royale en la matière, au niveau bac+2, c'est le BTS Hôtellerie-Restauration.

Ce brevet de technicien supérieur permet d'obtenir, en deux ans (120 crédits ECTS), un ensemble de compétences abouties dans le domaine concerné.

Les cours sont notamment les thèmes suivants :

  •  Restauration,
  • Maîtrise des boissons,
  • Gestion des ressources humaines,
  • Gestion comptable et gestion financière,
  • Droit,
  • Génie culinaire,
  • Sciences appliquées à la restauration,
  • Français,
  • Economie,
  • Langues vivantes.

Souvent, les années sont validées à l'issue d'un stage de perfectionnement, ou débouchent sur un cursus en alternance.

Les débouchés après le BTS peuvent être notamment chef-cuisinier, chef garde-manger, ou réceptionniste.

De nombreux lycées proposent cette filière dans les grandes villes de France : Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Lille, Bordeaux, Rennes, Grenoble, etc.

Les autres études supérieures de cuisine !

Les étudiants en niveau licence peuvent poursuivre dans les formations de niveau bac+3, notamment en bachelor cuisine et en licence professionnelle de cuisine.

Quelles sont les meilleures écoles de restauration et hôtellerie ?
Vous ferez peut-être un jour, parti du cénacle des cuisiniers de grande renommée !

En Bachelor, ce sont souvent des écoles privées, dont les frais d'inscription sont colossaux : compter entre 8 500 € et 12 000 € par an !

Les écoles proposent toutefois des bourses au mérite et d'autres moyens de financement.

Ce genre d'école forme les étudiants à être polyvalents sur des domaines théoriques et techniques poussés.

Les cours mènent notamment à aborder les matières suivantes :

  • Œnologie,
  • Pratique culinaire,
  • Production traiteur,
  • Accords mets & vins,
  • Arts de la table,
  • Gestion des stocks,
  • Gestion d'entreprise,
  • Marketing,
  • Langues vivantes,
  • Culture culinaire et gastronomique.

Enfin, aux niveaux bac+5 et bac+6, certaines formations s'ouvrent aux titulaires d'une licence : l'élite de la cuisine.

Ce sont les masters en cuisine ou restauration, les master MBA et les masters en Business School.

Par exemple, le MBA en management de l'hôtellerie et du tourisme de luxe à l'école Mod'Art International (Paris 11).

École de cuisine : la très réputée Ferrandi

Grande école de cuisine installée à Paris, l’école Ferrandi a vu passer les plus grands et continue de former la crème de la crème de la gastronomie française.

Souvent baptisé le « Havard de la gastronomie », l’école a vu le jour en 1920 et est désormais reconnue par l’État.

Du CAP au bac+5, Ferrandi propose des formations en cuisine mais aussi en œnologie, pâtisserie, service en salle, boulangerie, etc.

Souvent en contrat d’apprentissage (pour 75 % des étudiants), les élèves se préparent aux métiers de la gastronomie en situation réelle.

L’expérience en cuisine est alors une des meilleures façons de progresser. Entourés de grands chefs, les apprentis cuisiniers apprennent les bases de la cuisine et de la gestion d’un restaurant gastronomique.

Cette école est idéale pour les futurs cuisiniers désirant travailler dans la gastronomie de luxe.

Avec des professeurs comme Anne-Sophie Pic, Pierre Hermé, ou encore Éric Frechon, l’école Ferrandi forme les meilleurs depuis maintenant un siècle. Une expérience que l’école sait mettre en avant.

L’école organise également quelques formations à l’étranger et des voyages d’études pour ses élèves.

Pour eux, c'est l’occasion de découvrir d’autres façons de cuisiner, d’autres saveurs mais également d’autres cultures.

L'école forge une ouverture d’esprit qui permet de mieux appréhender par la suite la diversité des équipes au sein d’une brigade.

Ces voyages favorisent également la cohésion et l’esprit d’équipe au sein de la promotion.

L’école met aussi à disposition de ses élèves un « laboratoire de créativité culinaire » afin que ces derniers puissent expérimenter et créer de nouvelles recettes selon ce qu’ils ont appris et selon leur inspiration du moment.

C'est une façon de développer le talent de chacun des élèves qui peuvent profiter des 25 000 mètres carrés de locaux installés en plein Paris.

Comment apprendre la cuisine de luxe ?
Prêt à devenir le meilleur cuisinier ?

L’institut Paul Bocuse, l’école de cuisine du chef

Grand nom de la cuisine française, Paul Bocuse (1926-2018) a su marquer les amateurs de gastronomie.

Le chef a voulu transmettre son savoir-faire en créant l’Institut Paul Bocuse en 1990 avec Gérard Pélisson.

Peu à peu, l’école s’est fait une réputation encore plus grande que le nom de l’établissement.

Installée à Lyon, plus exactement dans la petite ville d’Écully, l’école accueille des élèves du monde entier afin de les former aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration.

Plus d’une centaine de professeurs enseignent les bases du métier.

Pour se professionnaliser, les élèves peuvent aussi compter sur de nombreux chefs cuisiniers comme Alain Le Cossec ou encore Olivier Poussier, l’un des meilleurs sommeliers du monde.

Intégrer cette école de cuisine permet de bénéficier de la popularité du nom de Paul Bocuse et d’intégrer par la suite de nombreux complexes hôteliers ou restaurants.

Il est possible de postuler dans l’école après un niveau bac ou équivalent. Il faut bien sûr réaliser un dossier de candidature et pouvoir payer les frais d’inscription.

Des bourses sont possibles pour financer les études si besoin.

Loin des CAP ou BAC pro, vous pouvez espérer cependant atteindre le doctorat dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.

Il est possible de s’arrêter au bachelor ou bien au master.

Tout comme l’école Ferrandi, l’Institut Paul Bocuse offre à ses étudiants un laboratoire de recherche en sciences et innovations gastronomiques afin que ces derniers s’expriment et progressent derrière les fourneaux.

Le Cordon Bleu : une école de cuisine internationale

L’école « Le Cordon Bleu » a une histoire qui dépasse le simple établissement de formation culinaire.

L’histoire commence avec la création d’un magazine culinaire à la fin du 19ème siècle.

En 1895, Marthe Distel, une journaliste, invente le magazine La Cuisinière Cordon Bleu.

Pourquoi choisir une école de cuisine ?
L'école vous prépare à travailler en brigade (source: le Cordon Bleu).

Le développement de ce magazine prend la direction de cours de cuisine.

Initialement réservés aux lecteurs du magazine, les cours de cuisine intéressent de plus en plus du monde : c'est alors que naquit l’école de cuisine.

Désormais, cette école privée enseigne différents domaines de la restauration parmi lesquels l’œnologie, la boulangerie, la pâtisserie, la cuisine mais aussi l’hôtellerie et le management.

L’attrait de l’école ? Des formations courtes qui attirent les élèves en reconversion ou bien qui ne souhaitent pas passer des années sur las bancs de l'école avant de pratiquer.

L’école est réputée dans le monde entier, et pour cause : plusieurs campus ont été installés à travers le globe. France, Canada, Chine, Japon, Espagne, Angleterre, Australie, et bien d’autres encore !

Conclusion : les nationalités se côtoient sur tous les campus de l’école.

Seul point négatif ? Les frais de scolarité sont aussi élevés dans cette école. Cependant, les formations sont plutôt courtes et évitent donc de dépenser beaucoup d’argent sur plusieurs années.

L’école de cuisine Alain Ducasse Éducation

Impossible de faire l’impasse sur un autre grand nom de la gastronomie française : Alain Ducasse.

Ce grand chef est notamment connu pour ces trois restaurants étoilés : le Louis XV à l’hôtel de Paris Monte-Carlo, le Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris et le Alain Ducasse at The Dorchester à Londres.

En 1999, le chef décide lui aussi de lancer son école de cuisine pour former la prochaine génération. L’établissement s’installe alors à Argenteuil en région parisienne.

Au programme ?

Pratique culinaire, hygiène, communication, économie d’entreprises, sciences appliquées, langues vivantes, management, technique culinaire ou encore droit du travail. Les matières sont diverses et variées et permettent aux élèves de se former aussi bien au métier de cuisinier que de manager ou barman.

Les élèves peuvent ainsi aller jusqu’au bachelor après avoir déposé leur dossier de candidature et passé le concours.

Comme les autres écoles de cuisine, les frais de scolarité ne sont pas donnés.

Mais c’est le prix à payer pour bénéficier de l’enseignement de professionnels reconnus dans le monde culinaire. Guy Savoy, Stéphanie Le Quellec, Christophe Quentin, font partie des têtes connues qui ont arpenté les couloirs de l’école pour transmettre leur savoir-faire.

Et bien sûr, les élèves peuvent également profiter de la venue occasionnelle du chef Alain Ducasse pour demander conseil.

Comment apprendre la cuisine avec les meilleurs ?
L'école bénéficie d'un nom largement reconnu dans le milieu (source: 1001 salles).

Les grands noms de la cuisine : l'école Lenôtre de Paris

Cette école des arts culinaires délivre des formations de haut niveau depuis 1971.

L'entreprise de gastronomie, de pâtisserie et de chocolaterie Lenôtre est fondée en 1957 par le pâtissier Gaston Lenôtre.

Avec 450 chefs, donc 5 sont Meilleurs Ouvriers de France en 2019, la Maison Lenôtre représente de nos jours la plus grande brigade de France.

L'école dispense des formations de haut niveau à destination des publics en reconversion, des professionnels et des amateurs souhaitant découvrir la cuisine.

Plusieurs certificats sont ainsi proposés :

  • Cuisine,
  • Pâtisserie,
  • Relation de service, secteur tourisme,
  • Fabrication de charcuterie cuite,
  • Conception et réalisation de produits chocolatés,
  • Cuisson sous vide,
  • Conception et réalisation de pièces salées pour cocktails et buffets,
  • Conception et réalisation de produits de boulangerie et de viennoiserie.

La Maison Lenôtre propose également des cours de cuisine, de pâtisserie et d’œnologie aux amateurs qui souhaitent se perfectionner dans leur art culinaire.

Ainsi, vous pourrez apprendre les techniques de décoration en chocolat, réaliser des repas complets avec des mets de saison et apprendre les accords mets et vins.

Les stages de perfectionnement à destination des professionnels coûtent entre 400 € et 2 100 € (HT) selon la spécialité souhaitée, pour 1 à 5 jours de formation.

Ces formations génèrent un investissement non négligeable, mais 2 100 € pour 5 jours (soit 35 heures) de formation, ce n'est pas tant : cela revient à 60 € de l'heure.

Les meilleures écoles de cuisine en France : Ritz Escoffier

Au cœur de Paris, l'école Ritz Escoffier est un autre grand nom de la cuisine française.

Le centre se présente comme une école unique au monde, où l'on peut apprendre le savoir-faire à la française, pour des publics allant du néophyte aux cuisiniers débutants.

Comment diriger une équipe de restauration ?
En tant que Chef cuisinier, il faut aussi savoir travailler en équipe et gérer le stress !

L'offre de formation se décline en deux volets :

  • Les formations professionnelles et le consulting aux pros,
  • Les cours et ateliers cuisine pour tous.

Les formations concernent à la fois la cuisine et la pâtisserie.

Vous pourrez apprendre à faire des macarons, des cocktails et des plats gastronomiques.

Au sein des formules, plusieurs parcours sont disponibles : initiation, perfectionnement et jusqu'au niveau avancé.

Vous n'avez pas les fonds pour payer une formation complète ou un stage de cuisine à votre proche ?

Vous pouvez lui offrir un cours de cuisine ou de pâtisserie avec la carte cadeau de l'Ecole Ritz Escoffier : pour apprendre les techniques d'un grand Chef, les recettes végétariennes, les viandes, les poissons, les sauces, les desserts ou bien la cuisine de street-food de luxe, cela peut être une belle idée de cadeau aux passionnés de cuisine !

Voici quelques tarifs indicatifs :

  • Cours de cuisine 1 jour : 350 €,
  • Cours de cuisine 4 heure "Prestige" : 240 €,
  • Cours de cuisine 4 heures "Gourmet" : 220 €,
  • Cours de cuisine 4 heures "Découverte" : 195 €,
  • Cours de cuisine 3 heures : 150 €,
  • Cours de pâtisserie 3 heures : 140 €,
  • Cours de pâtisserie 2 heures : 110 €.

Pour vous inscrire au diplôme de master en arts culinaires du Ritz Escoffier, il faudra casser vos économies !

La formation, certes prestigieuse, est dirigée par le Chef Nicolas Sale.

Elle se déroule sur 24 semaines (6 mois) et coûte 40 200 € (TTC) !

Pour apprendre les techniques culinaires auprès de formations supérieures bien moins chères, vous pourrez vous rapprocher des 10 meilleurs masters, MSc et MBA hôteliers de France :

  • ESSEC Business School : MSc in Hospitality Management (Cergy),
  • EM Lyon Business School Institut Paul Bocuse : MSc in Hospitality Management,
  • Académie Internationale de Management : MBA Professional en Management Hôtelier et Tourisme (Paris),
  • SKEMA Business School : Master of Science Luxury Hsopitality and Innovation (Lille, Valbonne (Nice), Courbevoie),
  • Ecole Supérieure Internationale de Savignac : MBA en management de l'hôtellerie-restauration, (Savignac, Dordogne),
  • Paris School of Business : MSc in Hospitality & Tourism Management,
  • MBA ESG : MBA Management de l'hôtellerie (Paris),
  • Toulouse Business School : MSc Tourism and Hospitality Management,
  • INSEEC : MSc2 Tourism Marketing & Hospitality Management (Bordeaux, Paris, Lyon, Lille, Le Bourget-du-Lac).

Vous cherchez encore une école de cuisine en France ?

Besoin d'un professeur de Cuisine ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.