Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Maîtriser l’idiome de Rome à l’oral : comment faire ?

De Yann, publié le 09/04/2018 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Apprendre à Parler Latin ?

Abeunt studia in mores.
Les études deviennent les habitudes.
Proverbe latin 

Et si vous faisiez de l’étude du latin, une habitude ?

Vous pensez qu’un apprenant en latin ne peut pas apprendre à parler couramment la langue des Romains ?

Ce n’est pas parce qu’on ne peut plus converser avec des locuteurs natifs de l’Empire Romain qu’il est impossible d’apprendre à parler latin correctement.

Si vous souhaitez apprendre la langue latine, autant apprendre à la prononcer correctement et cela commence par des règles de prononciation et de position de l’accent tonique.

Suivez nos conseils et vous pourrez prétendre au bilinguisme en latin. Et pourquoi pas ? Il y a bien des personnes qui apprennent des langues qui n’existent pas comme le klingon ou le dothraki 😉

Apprendre à parler latin en commençant par étudier l’alphabet

Comment mémoriser de nouveaux mots romains ? Suivre un cours de langue latine est plus logique qu’un cours de dothraki 😉

En tant que français, on pense souvent qu’il n’est pas indispensable de s’attarder sur l’alphabet latin puisque nous utilisons le même.

C’est en partie faux. En effet, l’alphabet français n’est pas une copie de l’alphabet latin. Du temps de Cicéron, on comptait 21 lettres : le J, le U, le W, le Y et le Z n’existait tout simplement pas.

Au cours du 1er siècle, les lettres Y et Z furent ajoutées généralement pour écrire les mots étrangers, grecs pour la plupart, ces deux lettres étant d’origine grecque.

La particularité du I et du V

Le I et le V étaient à la fois des voyelles et des consonnes. Cela dépendait des mots latins. Parfois, ils pouvaient être écrits deux fois à la suite dans le même mot et jouer la première fois le rôle d’une consonne et la deuxième fois le rôle d’une voyelle :

  • Servvs : servus,
  • Ivvenis : juvenis.

Il a fallu attendre le Moyen-Âge au 16ème siècle, pour que ces mots soient simplifiés avec l’apparition des lettres J et U.

  • Le I devient à part entière une voyelle et le J une consonne : iam devient jam,
  • Le V demeure une consonne dans tous les cas tandis que le U prend le rôle de la voyelle : vurbs devient urbs.

Le latin ne comporte aucun accent écrit.

A l’arrivée, l’alphabet latin ressemble à l’alphabet français sans le W. Mais attention, si la prononciation est souvent similaire, il existe quelques exceptions et le latin reste une langue différente de la nôtre.

Apprendre à parler latin à travers la prononciation

Pour apprendre l’espagnol, apprendre le portugais ou apprendre l’italien, il faut apprendre à rouler les R. Saviez-vous qu’en latin aussi ?

Déjà en 1960, dans le très sérieux Bulletin Officiel de l’Education nationale, on constatait une « anarchie qui règne dans la plupart de nos établissements du second degré ». Cela concernait la prononciation du latin. Les professeurs des collèges et lycées ont en effet délaissé la prononciation latine pour une prononciation « à la française ». Il n’y a qu’à voir comment nous prononçons « curriculum vitae » en français, bien loin de la prononciation originelle.

Il n’y a que dans certaines universités que l’on se retrouve comme en immersion dans la véritable prononciation latin d’époque.

Pour atteindre un niveau intermédiaire en romain, répéter et réviser sont deux bons moyens. La messe en langue latine se rapproche plus d’un cours d’italien finalement.

Même au Vatican, lorsqu’on déclame la messe en latin, la prononciation se rapproche de l’italien mais nullement de la prononciation romaine.

Mais alors comment doit-on prononcer ? 

Deux règles sont absolument indispensables pour lire le latin et le prononcer de la bonne manière :

  • Toutes les lettres se prononcent. Aucune lettre muette n’existe à l’exception du H,
  • Une lettre se prononce toujours de la même façon.

Les différences avec le français

Il existe 11 différences de prononciation avec la langue française :

  • La lettre C se prononce toujours [k] et jamais [s] comme dans canis (le chien),
  • La lettre E n’est jamais muette comme dans poule en français,
  • La lettre G se prononce toujours [g] et jamais [ʒ] (comme dans singe en français) : gallus (le coq), 
  • Le J se prononce [j] comme dans yack en français et jamais [ʒ] : jam (déjà), 
  • Le M se prononce toujours [m] et n’est jamais nasalisé comme dans emporter : columba (la colombe),
  • Le N se prononce toujours [n] et n’est jamais nasalisé lui non plus comme dans éléphant : anas (le canard),
  • QU se prononce [kw] et jamais [k] : aquila (l’aigle),
  • La lettre S se prononce toujours [s] comme dans serpent et jamais [z] comme dans oiseau : mus (la souris),
  • Le U se prononce toujours [u] comme dans ours et jamais [y] comme dans perruche : ursus (l’ours),
  • Le V se prononce toujours [u] ou [w] comme dans ouistiti et jamais [v] comme dans vipère : avis (l’oiseau),
  • Enfin, la lettre Y se prononce toujours [y] comme dans buse jamais [i] comme dans mystère : orys (la gazelle).

Pour s’entraîner et entendre la bonne prononciation, voici une petite vidéo :

Vous remarquerez que le R n’est pas roulé dans cette vidéo, mais si vous souhaitez prononcer à la romaine, faites-le comme en espagnol 😉

Le cas des diphtongues

Si en français, on prononce l’écriture latine Caesar comme César, ce n’est pas la prononciation originale. Les diphtongues n’existent pas en français mais vous avez pu en rencontrer si vous avez décidé d’apprendre l’allemand, l’anglais ou l’espagnol par exemple.

Voici comment prononcer les diphtongues si vous décidez d’apprendre le latin :

  • -ae- [aï] comme dans aequus (uni, égal) à prononcer comme « aïe » en français,
  • -au- [aw] comme dans audire (entendre) à prononcer comme « haus » en allemand,
  • -eu- [eou] comme dans neuter (aucun des deux) à prononcer comme « Europa » en espagnol,
  • -oe- [oï] comme dans poena (châtiment) à prononcer comme « boy » en anglais.

Apprendre à placer l’accent tonique en latin

Comment devenir polyglotte avec une langue ancienne ? Comme la langue anglaise, le latin comporte des accents toniques qui peuvent changer le sens des mots.

Pour améliorer ses compétences linguistiques, apprendre à parler latin efficacement et atteindre un niveau avancé quand on apprend une nouvelle langue comme le latin, il est nécessaire de savoir placer l’accent tonique.

En français, vous aurez remarqué que nous n’utilisons pas d’accent tonique contrairement à une multitude d’autres langues comme l’anglais, l’espagnol, l’italien mais aussi le chinois, le coréen et d’autres langues asiatiques.

Chaque mot latin est accentué :

  • Dans les mots de deux syllabes, c’est la première qui porte l’accent tonique (marqué ‘). ‘Rosa, ‘cogo, ‘Roma, ‘rosae (la diphtongue ne compte que pour une seule syllabe),
  • Dans les mots de plus de deux syllabes, l’accent tonique est sur la pénultième (l’avant-dernière) si elle est longue comme dans co‘rona. Si la syllabe est courte, l’accent tonique est sur l’antépénultième (avant l’avant-dernière) comme dans ho‘minibus,
  • Certains monosyllabes sont accentués, d’autres non comme les prépositions et les conjonctions.

Une syllabe est longue si la voyelle est suivie de deux consonnes, d’un X ou si elle est constituée d’une diphtongue (ae, oe, au et parfois ui, ei). Dans les dictionnaires, elles sont notées āēīōū :

  • ‘Pax,
  • ‘Pactum,
  • ‘Poena,
  • ‘Pauper.

Une syllabe est brève si la voyelle est suivie d’une autre voyelle ou d’un H, notée ăĕĭŏŭ dans les dictionnaires :

  • ‘Puer,
  • ‘Puella,
  • ‘Veho.

Comme pour les autres langues, vous vous poserez des questions au début mais au fur et à mesure de la pratique, le positionnement de l’accent tonique deviendra instinctif et vous apprendrez à vous débrouiller !

Une petite astuce qui vous servira également pour écrire le latin sans problèmes !

Rappelez-vous vos premières leçons d’espagnol : une vraie galère ces histoires de pénultième et d’antépénultième ! Et au final, en pratiquant, l’accent se place de lui-même sans avoir à réfléchir au nombre de syllabes du mot.

S’entraîner à parler latin en lisant des oeuvres à haute voix

Est-ce que voyager en Italie peut m'aider à apprendre le latin ? Pour approfondir sa connaissance d’une langue, il faut savoir la déclamer !

Pour se perfectionner dans une deuxième langue, on fait généralement un séjour linguistique dans le pays source. Evidemment, ce n’est pas possible pour le latin. A moins de prendre la place du Pape, vous n’aurez pas l’occasion de le parler dans la vie courante.

Comme progresser alors ?

Pour améliorer sa compréhension orale, il est possible de trouver des podcasts en latin sur le site Latinitium. Une façon de s’immerger dans la langue latine dès le niveau débutant et d’assimiler ses premiers mots et la manière de les prononcer pour épater votre professeur en cours particuliers ou au collège.

Les sonorités vous sembleront de plus en plus naturelles et vous comprendrez de mieux en mieux au fur et à mesure des écoutes. C’est aussi une excellente manière de découvrir des textes classiques sans avoir à les lire 😉 Votre progression ne s’en trouvera que boostée et une immersion totale quotidienne vous permettra de gravir les échelons du latin rapidement.

Après avoir acquis un peu de vocabulaire, pour améliorer votre prononciation et arriver à la maîtrise de l’accentuation, vous pouvez aussi vous entraîner à lire à haute voix. Mieux vaut avoir un latiniste confirmé ou un professeur pour vous corriger au début.

Depuis l’origine du latin, les grands auteurs de la littérature antique écrivaient en latin. A vous les textes de Virgile, de Cicéron, de Sénèque ou encore de Marc-Aurèle en version originale !

Au fur et à mesure de votre pratique, vous deviendrez un véritable orateur en latin. Et pour améliorer votre compréhension, ne recourez pas systématiquement au dictionnaire dès que vous ne comprenez pas un mot : essayez d’en deviner le sens avec le contexte.

Si vous prenez des cours particuliers avec un enseignant de latin, demandez-lui s’il applique la méthode Orberg qui consiste à apprendre en parlant et en écoutant le latin. Votre progression n’en sera que meilleure.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar