Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos conseils pour avoir rapidement un meilleur niveau en mathématiques

De Yann, publié le 20/02/2019 Blog > Soutien scolaire > Maths > Les Meilleures Astuces pour Progresser en Maths

Une entrée dans la filière Bac scientifique à préparer ? En licence de maths ? A Maths Sup ? En école d’ingénieur ou école de commerce ? Ou tout simplement le Brevet à assurer ?

Vous cherchez désespérément à progresser en maths et le plus rapidement possible.

Et si cela passait premièrement par une révision complète des bases de la matière ?

C’est toujours utile de procéder à une « mise à jour » de son cerveau, notamment en cours de mathématiques ou les formules et autres théorèmes s’enchaînent. Commencez donc votre programme par le calcul mental et découvrez avec nous comment calculer plus vite.

Superprof vous propose également une vingtaine d’astuces et conseils pour mettre en place un programme de révision des maths efficaces, ainsi que quelques tips que l’école de la République n’apprend pas forcément à ses élèves.

Augmenter sa moyenne est désormais à votre portée !

Faites le point sur votre niveau en maths

Comment connaître son niveau en maths ? Êtes-vous plutôt team Penny ou team Sheldon en maths ?

Avant de parler de progrès en mathématique, il faut bien déterminer votre niveau actuel de compréhension, que ce soit en raisonnement scientifique, en connaissance des formules ou en capacité de résoudre des problèmes. Parce que oui, pour progresser, encore faut-il savoir d’où l’on part et où l’on va.

Par exemple, un exemple qui n’aime pas les maths aura une marge de progression plus grande qu’un matheux dans l’âme, toujours premier de classe. De plus, la progression peut se faire dans le but d’obtenir une certification, un diplôme ou un examen  à chacun ses objectifs mathématiques !

Pourquoi faut-il déterminer son niveau en maths ? Simplement pour se donner des points de repère ! 

Déterminer son niveau en maths peut avoir plusieurs intérêts :

  • Se situer par rapport au reste de la classe, en fonction de vos connaissances,
  • Quantifier ses affinités avec les nombres et la géométrie,
  • Connaître ses forces et ses faiblesses en matière de projection mathématiques,
  • Entamer un planning de révisions en maths.

Mais alors, comment déterminer son niveau en maths ? Est-il possible de se fier uniquement aux notes reçues en classe de maths ? La réponse est : non. Même avec des devoirs à la maison, les notes ne reflètent pas nécessairement la capacité en maths, alors qu’un test de niveau le pourra. Voici quelques ressources pour évaluer votre niveau :

  • Les tests en ligne,
  • Les ouvrages spécialisés.

Pour les tests en ligne, on retrouve notamment :

  • L’Étudiant, Test Quiz de culture générale, pour connaître votre niveau général,
  • Coursmaths.com, avec des tests spécialisés pour vous évaluer dans chaque domaine,
  • digiSchool, Quiz mathématiques brevet, pour vous entraîner à vos futurs examens,
  • mathematiquesfaciles.com, pour tout réviser.

En fonction de cela, vous pourrez imaginer un programme de révisions pour vous améliorer qui sera adapté à votre situation.

Alors, plutôt : progression des notes, progression vers un objectif, progression vers un niveau attendu ? 

La technique des « 3 R » pour faire mieux avec les nombres

Comment réviser les nombres ? Les trois clés pour progresser en algèbre : persévérer, continuer, avancer !

« Réviser, répéter, réessayer » : voilà votre nouveau crédo ! C’est sur cette base que votre programme de révisions pour progresser en maths doit se faire. Un plan de révisions en maths doit être :

  • Cohérent, par rapport à votre niveau actuel en maths,
  • Approprié, à votre objectif visé,
  • Accessible, en visant le niveau juste,
  • Réaliste, car on sait comment finissent les plannings de révisions.

Pourquoi le credo « réviser, répéter, réessayer » ? 

Pour progresser en maths, la première étape consiste à réviser. Mais réviser quoi ? Votre programme actuel bien sûr ! Il y a deux solutions :

  • Si vous êtes au collège ou au lycée, revoyez tous vos cours de maths depuis l’année précédente, voire l’année d’encore avant,
  • Si vous êtes en études supérieures, reprenez les cours de l’année de Terminale.

Ces révisions vous permettront de consolider vos acquis et de revoir les basiques. Mais cela va de pair avec la répétition.

Saviez-vous qu’il faut apprendre en moyenne 7 fois une formule ou une équation pour qu’elle soit apprise à vie ? Alors, continuez ! 

En effet, la révision n’est utile que si elle est associée à la deuxième étape, la répétition. Comme indiqué au-dessus, il faut apprendre par coeur des aspects des maths à plusieurs reprises pour que cela soit définitivement encré dans votre esprit. La connaissance est la première pierre de la compréhension : en vous appropriant les contenus de maths, vous pourrez plus facilement résoudre des problèmes. Pour y parfaire, utilisez des astuces comme :

  • Répertorier les formules et équations importantes dans un petit cahier,
  • Utilisez des supports papier et électronique : écrivez même sur votre smartphone,
  • Ayez une application mobile de révision des maths.

Enfin, la troisième étape de la progression en maths est de réessayer : une fois que vous avez appris, répété, il faut réessayer et recommencer jusqu’à ce que ça soit compris. Les mathématiques sont très complexes parfois et réussir un problème une fois ne garantit pas que vous ferez de même avec le prochain. Procédez ainsi :

  • Essayez un exercice, faites-le plusieurs fois jusqu’à trouver la solution rapidement,
  • Faites le même mode de calcul avec des chiffres ou données différents,
  • Si vous réussissez, passez au niveau de difficulté suivant,
  • Si vous ne réussissez pas, reprenez dès la base.

Attention à ne pas enchaîner 4 ou 5 heures de répétition, il faut bien répartir votre travail de progression (« répartir » serait-il le quatrième verbe de ce credo ?). Consultez notre rubrique sur les ressources pédagogiques pour progresser en maths, juste un peu plus bas !

Et apprenez le credo des 3 R

Comment devenir bon en calcul mental ?

L’une des bases les plus importantes des mathématiques, au-delà du théorème de Pythagore, du théorème de Thalès, triangle rectangle, angle droit, arithmétique, équation, nombre premier, division euclidienne, entier naturel, nombre complexe, racinée carrée… C’est bel et bien le calcul mental !

A quoi sert le calcul mental ? Oubliez Einstein et calculez aussi vite qu’Alan.

La calculatrice, c’est bien beau, mais si un élève n’est pas capable de calculer une équation (multiplication, poser une division, addition, soustraction) dans sa tête ou de la coucher sur le papier… Il aura toujours un peu de mal en cours de mathématiques.

Vous pourrez par exemple devenir bon en calcul mental !

Et ses bienfaits sont nombreux, en cours de math, cours de maths en ligne, soutien scolaire, cours particuliers, examens ou même dans la vie quotidienne :

  • Gain de temps en exercices de maths,
  • Chiffrer ses courses,
  • Calculer des proportionnalités,
  • Faire fonctionner sa mémoire et ses neurones…

Le but pour tout élève, pour progresser en mathématiques, est d’arriver à un niveau où certains résultats deviennent un réflexe automatique.

La pratique du calcul mental, de façon régulière, voire quotidienne, est donc essentielle pour ça. 10 minutes par jours sont conseillées.

Voici les basiques à connaître en cours de maths : tables de multiplication, racine carrée, les compléments du nombre 10, les règles de factorisation… A signaler que plusieurs astuces existent pour calculer rapidement :

  • Regarder le dernier chiffre d’un nombre par exemple,
  • La décomposition des nombres pour les grosses additions,
  • La simplification des nombres pour soustraire,
  • Regrouper les unités, etc…

Comment calculer plus vite qu’une calculatrice ?

En cours de soutien, aide aux devoirs, cours particuliers, cours de maths à l’école ou cours de maths en ligne, les occasions de calculer sont nombreuses (de l’école primaire à la Terminale) : pour étayer une démonstration, faire une suite arithmétique, une fonction logarithme, en physique chimie, pour résoudre une équation de second degré, trouver une racine carrée, faire une équation différentielle, pour un nombre complexe, un nombre entier, des nombres relatifs…

Mais comment gagner du temps pour calculer plus vite ?

Commencez par revoir les basiques du calcul mental : tables de multiplication, d’addition, de division, soustraction et racines carrées jusqu’à 15. Pour les apprendre par cœur. Nous vous conseillons également de vous faire aider d’un prof de maths pour cela, en cours particulier à domicile. Afin que ce professeur de mathématiques vous donne les bonnes clés. Cela vous permettra de « remettre à jour » votre cerveau. Une étude californienne a ainsi établi que le cerveau humain aurait une capacité mémorielle et de stockage d’environ 1 pétaoctet (10 puissance 15). Mais les nouvelles informations étant tellement nombreuses chaque jour, il s’agit de se remettre à jour pour progresser en maths !

Et donc revoir les fondamentaux du calcul mental et des mathématiques appliquées. N’hésitez pas à vous replonger dans des annales, annales Bac, exercices de mathématiques et surtout, de vous amuser en travaillant les mathématiques !

Combien de temps faut-il pour devenir bon en maths ?

Comment trouver un professeur particulier de maths ? En maths, chacun progresse à sa vitesse. Nous ne sommes malheureusement pas égaux face aux chiffres…

Après avoir décortiqué la thématique du calcul mental, nous vous proposons d’aborder désormais un programme plus global et complet.

A savoir : Combien de temps faut-il pour devenir bon en maths ?

Combien de cours faut-il (soutien scolaire, aide aux devoirs, cours particuliers…) pour progresser en maths en somme ? Une question très subjective évidemment, puisque certains auront besoin de cours de soutien réguliers, durant une année, quand d’autres nécessiteront un suivi plus ponctuel pour combler certaines lacunes.

Les mathématiques sont une discipline qui implique une grande organisation de la part de l’élève. Si elle n’est pas acquise, la méthodologie est donc hautement importante. Pour cela, il est recommandé de comprendre avant d’apprendre. Comprendre le raisonnement global avant d’apprendre par cœur une formule ou un théorème. Ne soyez pas tentés non plus les exercices de maths corrigés : ne pas regarder la solution avant d’avoir essayé soi-même !

Enfin, l’attention en classe, la curiosité de poser des questions et la pratique régulière sont essentielles pour gagner en organisation et devenir bon en maths.

Notez par ailleurs que progresser en mathématiques, c’est parfois aussi simple qu’apprendre à lire ! Se focaliser sur la compréhension de l’énoncé et du vocabulaire employé. Évitez les erreurs courantes : faire trop confiance à son intelligence, être dissipé en cours de maths seconde (ou autre niveau), réviser la veille d’un contrôle et compter uniquement sur sa calculatrice au détriment du calcul mental.

10 stratégies pour avoir de meilleures notes en maths ?

Et si nous passions à des choses plus concrètes encore ? Tous ces cours de soutien, cours à domicile et autres leçons en compagnie d’un professeur de maths, ça doit bien servir à quelque chose n’est-ce pas ? Avoir de meilleures notes évidemment.

Mais comment procéder pour avoir une meilleure moyenne en maths ?

Que vous soyez élève en école primaire, au collège, en classe de seconde, en Terminale ES, S, à l’université ou en Maths Sup, l’objectif est le même pour tout le monde. Voici donc nos 10 conseils pour améliorer ses notes en mathématiques :

  • Connaître un sujet parfaitement avant de passer au suivant,
  • Entraîner sa mémoire régulièrement avec des exercices de mathématiques,
  • Toujours écrire sur du papier,
  • Travailler dans un endroit calme : chambre, bibliothèque, médiathèque,
  • S’entraider entre camarades sur les sujets les plus complexes : équation différentielle, nombre entier, nombre complexe, calcul littéral, trigonométrie, corrigés annales Bac et enseignement supérieur, fonction exponentielle, loi binomiale, loi normale, probabilité, symétrie, intervalle de fluctuation…
  • Notez vos solutions ligne par ligne,
  • Ne jamais rédiger à l’encre,
  • Ecrire son brouillon au crayon à papier,
  • Ne pas réviser trop tard la nuit,
  • Ne pas hésiter à illustrer un problème avec des représentations visuelles.

10 astuces de maths que l’on devrait vous enseigner à l’école

Comment retenir le nombre Pi ? Sans mentir, après 3,14, vous vous souveniez des autres chiffres du nombre Pi ?

Pour compléter votre programme olympique d’entraînement aux mathématiques, nous avons décidé de vous donner 10 ultimes conseils pour progresser en maths. Des astuces que l’on ne donne pas à l’école, mais qui sont pourtant très utiles :

  1. Convertir les degrés Fahrenheit en degrés Celsius et inversement. Idéal lorsqu’on voyage.
  2. Connaître n’importe quelle date de l’année. Si c’est possible !
  3. Effectuer de grosses multiplications de tête,
  4. Multiplier par 11,
  5. Se rappeler les premiers chiffres du nombre Pi,
  6. Trouver la racine carré de n’importe quel nombre,
  7. Ajouter et déduire des fractions,
  8. Savoir reconnaître différents multiples,
  9. Convertir son salaire en chiffre horaire,
  10. Mettre au carré les multiples de 5.

Les ressources utiles pour progresser en mathématiques

Peut-on réussir en maths à l'école ? Gardez le cap : la réponse est dans l’intitulé (Source: TES)

Pour progresser, il est bien d’avoir un objectif en tête et de chercher à l’atteindre tranquillement, d’où l’adage « keep calm« . Si la clé est bien sûr la révision, encore faut-il savoir ce que vous révisez. Il est par exemple inutile de vous mettre à potasser un programme de collège si vous avez un niveau de lycée, et inversement. Après avoir procédé au credo des 3 R, faites la liste des ressources pédagogiques à votre disposition. Il s’agit de :

  • Livres spécialisés en maths,
  • Cahiers d’exercices selon le niveau,
  • Ouvrages dédiés à un chapitre sur les maths, comme la géométrie ou l’algèbre,
  • Applications mobiles pour apprendre ou réviser les maths.

Il existe plusieurs milliers de références pour réviser les maths : choisissez en fonction de votre niveau et de votre objectif de progression ! 

Parmi les livres pédagogiques les plus réputés, on retrouve :

  • Méthod’s Mathématiques, de Thomas Petit, un cahier d’exercices pour s’améliorer,
  • Exos Maths résolus, chez Broché, pour travailler en autonomie sur les calculs,
  • Le Bled Maths Collège/Lycée, pour avoir tous les essentiels,
  • Les mathématiques au collège : exercices corrigés progressifs, pour faire de mieux en mieux,
  • Formulaire de maths (collège ou lycée), pour retrouver toutes les formules importantes,
  • Cahier de soutien, maîtriser la géométrie, pour s’entraîner au quotidien.

Sans oublier les livres avec les annales du brevet ou du baccalauréat en maths, selon la filière au lycée : plus de 500 références sont disponibles chaque année ! 

Côté applications mobile, on vous conseillera d’opter pour :

  • Au collège : myBlee Maths, pour réviser les grands classiques,
  • Au lycée : iTooch Maths, pour faire des progrès visibles,
  • Au cours de vos études supérieures : PrepApp, qui permet de développer significativement son niveau.

Aussi, il existe des astuces pour se familiariser avec les maths : regardez des séries scientifiques ou liées uniquement aux chiffres, comme Numbers ou The Big Bang Theory. Les maths deviendront une partie de plaisir !

Sinon, vous pouvez aussi chercher un prof de maths particulier

Trouver un prof particulier pour faire des progrès en algèbre

Qui peut vous aider à réussir en mathématiques ? Quand on voit le niveau de Charlie, génie des maths, on se dit qu’il ferait un bon prof particulier (série Numbers)

Vous avez des difficultés à suivre votre planning de révisions ? À déterminer votre niveau en maths ? Vous avez peur de ne pas atteindre votre objectif ? Dans ce cas, l’option d’un prof particulier de mathématiques peut s’imposer comme une alternative idéale de progression. Réviser l’arithmétique tout seul, ça n’est jamais une partie de plaisir, mais avec un prof, qui est à la fois votre guide et votre partenaire de travail, c’est beaucoup plus facile de progresser.

Que ce soit pour travailler le calcul mental, le théorème de Pythagore ou la trigonométrie, un prof de maths pourra toujours vous aider !

Les avantages à choisir un prof de maths, à distance ou pour des cours du soir, sont nombreux :

  • Une progression plus nette que si vous faites de l’auto-révision,
  • Un planning de révision adapté à vos besoins et vos objectifs,
  • L’expertise d’un professionnel (agrégé, professeur à l’université, étudiant en spécialité maths) à votre disposition,
  • Des horaires flexibles pour travailler quand vous le pouvez.

Saviez-vous que les profs de maths offrent une meilleure progression des étudiants : en moyenne +41% (basé sur les notes et résultats aux évaluations), contre seulement +30% en auto-révision ? 

Pour trouver un prof de maths, vous avez plusieurs solutions :

  • Consultez les petites annonces de votre collège, lycée ou université : parfois, une personne au niveau supérieur suffira à vous faire travailler,
  • Vérifiez les plateformes de mise en relation, comme Superprof, pour trouver un enseignant de maths dans votre département ou dans votre ville,
  • Cherchez dans votre entourage et faites passer le mot.

En moyenne, un cours particulier de maths coûte entre 15 et 40 euros, cela dépendant du niveau, des exigences attendues et du délai prévu pour le travail. Par exemple, réviser le brevet pour obtenir de meilleures notes deux mois avant l’échéance sera un plus gros défi pour votre prof particulier que si vous voulez simplement mieux comprendre les maths, de manière générale.

Attention : un professeur est seulement complémentaire à votre travail personnel et n’exclut pas de travailler sur des ressources pédagogiques. Prévoyez ces deux temps afin d’envisager une progression durable en équations différentielles ou en mathématiques appliquées.

Les tarifs se négocient en fonction de la ville d’origine et du planning de révision escompté 

Faites le point en début de session, dès votre premier cours : attentes, besoins, forces et faiblesses, et n’hésitez pas à bien communiquer avec votre professeur. Le dialogue est aussi l’une des pierres triangulaires de la compréhension… Surtout en mathématiques !

Alors, quelle solution vous semble la plus adaptée pour progresser en mathématiques ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar