"Parfois, la plus belles chose à faire avec une guitare est juste la regarder." Thom Yorke

Mais en la regardant, vous ne risquez pas progresser ! C'est peu de le dire, puisque la guitare est un instrument de musique qui nécessite de la pratique, de la patience, mais aussi des connaissances clés. Des connaissances, qui permettent de maîtriser au mieux les rouages de la guitare, et de la musique que l'on écoute quotidiennement.

Les Français écoutent en moyenne la musique 2h25 par jour selon Ipsos, mais ce n'est pas pour cette raison que tous savent jouer d'un instrument de musique. Loin s'en faut, par ailleurs, puisque la guitare est un instrument qu'absolument tout le monde connaît, mais que la plupart ne connaissent qu'en surface.

Il en va de même avec la guitare qu'avec la musique en général. Ce n'est pas en la regardant ou en l'écoutant que vous allez apprendre à jouer la gamme pentatonique, l'harmonique, la mélodique ou encore la gamme de Do majeur. Concept clé, la gamme majeure est une connaissance à acquérir pour se mettre efficacement à la guitare.

Alors au travail ! On commence donc par cette gamme principale, universelle mais peu connue en soi : la gamme majeure.

Qu'est-ce que la gamme majeure à la guitare ?

Comment apprendre ses gammes ?
La théorie musicale est importante si l'on souhaite savoir lire une partition. C'est la raison pour laquelle en guitare, la gamme majeure est un concept de base, qu'il est essentiel de connaître pour pouvoir la pratiquer au mieux.

La gamme majeure, mais qu'est-ce que c'est ? En réalité, elle est bien plus connue qu'il n'y paraît, oui oui ! La gamme majeure en guitare, c'est celle que tout le monde connaît, même les non musiciens, même sans le savoir.

En effet, faites le test, demandez à quelqu'un de réciter une suite de notes, il vous dira sans aucun doute :

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do.

Et voilà, nous avons la gamme majeure de Do. C'est aussi simple que cela, mais pourtant, comme tout possède un nom, il suffisait de le connaître !

De manière un peu plus concrète, ces notes correspondent aux touches blanches du piano. C'est la gamme de référence pour tous les musiciens parce que toutes les autres gammes sont construites à partir de la gamme majeure. Autant dire que lorsqu'on débute l'apprentissage de la guitare, comprendre et assimiler l'intérêt de la gamme majeure nous semble vite essentiel.

Les différences viendront d'une altération des notes, la suppression ou l'ajout d'un demi-ton à une note.

Comprendre le fonctionnement et la structure de la gamme majeure est primordial pour apprendre la guitare et les autres gammes guitare. Car c'est en maîtrisant la base que l'on pourra tourner autour de plus en plus précisément par la suite.

Mais penchons nous davantage sur ce concept de musique incontournable !

Quelle est la structure de la gamme majeure ?

Gamme majeure et gamme classique : est-ce pareil?
La gamme majeure est, en guitare, ce qui permet à tout un chacun de faire des boeufs au coin du feu, ou des concerts dignes de Johnny Hallyday. Mais encore faut il savoir en quoi elle est si importante dans la bonne pratique de son instrument.

La gamme majeure est constituée de 7 notes. Elle est dite heptatonique car on peut compter 7 tons entre la première note (tonique) et la dernière note (fondamentale). D'un point de vue totalement logique, "hepta" signifie, en grec ancien, "sept" (ἑπτά). Ca ne s'invente pas !

Dans une optique plus musicale et plus concrète, chaque note est espacée au maximum d'un ton (soit un ton, soit un demi-ton).

Ce sont justement ces intervalles qu'il faut travailler et retenir lorsqu'on souhaite se mettre à la guitare plus efficacement :

  • I à II : 1 ton,
  • II à III : 1 ton,
  • III à IV : 1/2 ton,
  • IV à V : 1 ton,
  • V à VI : 1 ton,
  • VI à VII : 1 ton,
  • VII à I : 1/2 ton.

À titre d'exemple, sur un piano, il n'y a pas de touche noire entre le Mi et le Fa, ni entre le Si et le Do. Sur la guitare, un intervalle d'un demi-ton s'obtient en passant à la case suivante tandis qu'un intervalle d'un ton s'obtient en sautant une case.

Chaque instrument est donc différent des autres, c'est la raison il est essentiel de saisir chaque gamme majeure de chaque instrument. Et ici, la guitare !

En guitare donc, deux moyens mnémotechniques simples peuvent vous aider à retenir cette structure :

  • 1T - 1T - 0,5T - 1T - 1T- 1T - 0,5T,
  • 2 - 2 - 1 - 2 - 2 - 2 - 1.

La deuxième formulation correspond aux demi-tons entres les notes mais aussi au nombre de cases (ou frettes) entre les notes. Plutôt simple, non ?

Qu'est-ce qu'une gamme majeure en guitare ?
Chaque gamme majeure possède une structure bien particulière, selon les tonalités, en guitare. Mais selon les musiciens, les choses peuvent également être modifiées, c'est la raison pour laquelle une bonne pratique et un apprentissage rigoureux est la garantie d'une réussite musicale !

En retenant cette structure, pas besoin d'apprendre la tonalité, ce qui représente un gain majeur de temps et d'énergie. Vous pourrez commencer à n'importe quelle note pour proposer la gamme majeure dans toutes les tonalités. Elle est pas belle la vie ?

Attention cependant, pour respecter les intervalles d'une gamme majeure, il faudra parfois altérer des notes d'un dièse (+1/2 ton) ou d'un bémol (-1/2 ton).

Plus techniquement, la gamme est dite majeure car il y a un intervalle de deux tons entre la tonique (Do), première note de la gamme et la tierce majeure (Mi), troisième note de la gamme. Car une gamme n'est évidemment pas la même tout le temps, partout.

En guitare, on peut aussi décomposer la gamme majeure comme suit :

  • Seconde majeure (2M),
  • Tierce majeure (3M),
  • Quarte juste (4J),
  • Quinte juste (5J),
  • Sixte majeure (6M),
  • Septième majeure (7M).

Voici, en bref, un panorama du concept de la gamme majeure lorsqu'on veut être guitariste ou que l'on est déjà guitariste en herbe. Mais avec les cordes, comment comprendre la gamme majeure ? Voici nos réponses !

Quelles sont les notes de la gamme majeure à la guitare ?

Pourquoi faut-il apprendre de la théorie à la guitare ?
Même en métal, on se sert de la gamme majeure ! Et oui, ce concept clé est la base de toute bonne pratique musicale de la guitare. Il serait dommage de s'en priver, non ?

En cours de guitare, vous apprendrez probablement la gamme diatonique avec un accord guitare et peut-être la gamme blues dans le mode mixolydien. On apprend généralement les gammes mineures après la gamme majeure qui a une importance, comme son nom l'indique, majeure.

Que ce soit en guitare jazz, en guitare acoustique ou en guitare électrique, vous vous en servirez sur tout de votre manche de guitare. C'est en effet une partie essentielle de l'instrument, qui donne toute sa perspective à la gamme majeure de la guitare, électrique ou acoustique.

Mais tout dépend de la tonalité, que vous ayez l'oreille absolue ou non !

Pour vous aider à transposer la gamme majeure en fonction de la tonalité, voici les différentes possibilités et les notes qui accompagnent chaque tonalité :

  • Do Ré Mi Fa Sol La Si Do,
  • Sol La Si Do Ré Mi Fa# Sol,
  • Ré Mi Fa# Sol La Si Do# Ré,
  • La Si Do# Ré Mi Fa# Sol# La,
  • Mi Fa# Sol# La Si Do# Ré# Mi,
  • Si Do# Ré# Mi Fa# Sol# La# Si,
  • Fa Sol La Sib Do Ré Mi Fa,
  • Réb Mib Fa Solb Lab Sib Do Réb,
  • Lab Sib Do Réb Mib Fa Sol Lab,
  • Mib Fa Sol Lab Sib Do Ré Mib,
  • Sib Do Ré Mib Fa Sol La Sib,
  • Fa# Sol# La# Si Do# Ré# Mi# Fa#,
  • Do# Ré# Mi# Fa# Sol# La# Si# Do#,
  • Sol# La# Si# Do# Ré# Mi# Fa# Sol#,
  • Ré# Mi# Fa# Sol La Si Do# Ré#,
  • La# Si# Do## Ré# Mi# Fa## Sol## La#,
  • Solb Lab Sib Dob Réb Mib Fa Solb.

Avec cela, vous devriez être paré(e) à affronter les petites difficultés de l'apprentissage de la guitare, mais aussi le plaisir de réussir à mener à bien ses objectifs, et à maîtriser ce qui nous intéresse aujourd'hui : la gamme majeure !

Comment jouer la gamme majeure à la guitare ?

Comment devenir un meilleur guitariste ?
La gamme majeure peut être jouée sur tout le manche de guitare. Et c'est bien là sa force principale : elle est indispensable à tout musicien guitariste qui se respecte, et est universellement connue, même de ceux et de celles qui ne le savent pas !

Jouer la gamme majeure est donc important et pas impossible pour tout un chacun. Mais pour jouer la gamme majeure à la guitare, il faut d'abord partir d'une note, encore faut il savoir par laquelle commencer.

Vous pouvez commencer par la gamme majeure de Do, que nous citions un peu plus haut. La note Do se trouve sur la troisième case et la deuxième corde de votre manche. Il est souvent assez facile de la repérer, notamment parce qu'avec l'habitude, on remarque vite qu'elle sert assez souvent.

La gamme majeure peut se jouer horizontalement en décalant de deux cases, deux cases, une case, deux cases, deux cases, deux cases, une case. Tout (ou presque) est envisageable !

Bien connaître la gamme majeure et savoir la transposer est primordial pour bien comprendre les intervalles dans les accords de base et les accords barrés mais aussi pour composer et improviser sans faute (cours guitare).

Car oui, s'il s'agit d'un mouvement de base, il est donc pertinent de savoir la décaler pour chaque ton, puisque le geste reste le même. C'est en cela que l'on remarque que le musicien ou la musicienne connaît son sujet... et son instrument !

Quel est l'utilité de la gamme majeure en guitare ?
Maîtriser la gamme majeure est un point fondamentale lorsqu'on souhaite se mettre à la guitare. mais que l'on soit musicien ou non, il est toujours intéressant d'en saisir les contours, pour savoir de quoi on parle lorsque son nom est évoqué.

Mais pour éviter quelques difficultés, voici quelques conseils avant de vous lancer dans le travail de la gamme majeure :

  • Commencez évidemment par apprendre lentement, à vitesse réduite et ne sautez pas les étapes, qui sont primordiales pour assimiler l'enchaînement musical,
  • Vous avez vu que la gamme majeure possède sept positions mais rien ne sert de les apprendre toutes d'un coup ! Soyez efficace ! Concentrez-vous sur une position et travaillez-la à fond avant de passer à la deuxième mais tout en continuant de travailler la première. Ajoutez les positions une à une sans cesser pour autant de travailler les précédentes. C'est comme à l'école : tout apprendre en un bloc est bien souvent plus contre productif que productif. Réagissez avec parcimonie dans l'apprentissage,
  • Il est conseillé d'utiliser un mediator à la main droite (ou main gauche pour les gauchers) et en aller retour. Si vous n'êtes pas très à l'aise avec le mediator et l'aller retour, c'est un excellent moyen de travailler ce point. Petit à petit l'oiseau fait son nid, courage, tout arrive à qui sait attendre et travailler,
  • Utilisez votre métronome quand vous vous exercez pour progresser. Cela permettra de vous habituer au geste, à l'objet, mais aussi au mouvement, digne d'un vrai guitariste,
  • N'hésitez pas, de nos jours, à regarder des tutos sur Youtube ou sur les sites spécialisés. Cela permettra de non pas vous comparer, mais de vous appuyer sur certains conseils encore plus pratiques. Et lorsqu'on fait de la guitare, la pratique, il n'y a que ça de vrai, qu'on se le dise !

Besoin d'un cour guitare ?

Comment lire un diagramme de gamme ?

Le diagramme est comme le support de la lecture musicale. C'est lui qui va permettre à tout un chacun de comprendre et d'assimiler la gamme majeure dont il est question. De façon assez logique, il est donc conseillé d'apprendre à lire des diagrammes de gammes pour mieux réussir à faire ses gammes. Ainsi :

  • Les lignes horizontales correspondent aux cordes guitare et la ligne la plus basse correspond comme sur une partition guitare à la corde la plus grave, celle de Mi grave,
  • Les traits verticaux correspondent aux frettes en commençant par le sillet (la corde à vide),
  • Les numéros en bas des lignes correspondent aux numéros des cases (ce n'est pas toujours présent),
  • Les ronds les plus sombres représentent la tonique, la première note de la gamme,
  • Chaque lettre correspond à la note qui va être jouée (apprenez la notation anglaise).

Vous voici désormais un as du diagramme, et, par extension, de la gamme majeure en guitare. À noter qu'un diagramme de gamme peut être joué de manière différente. Pour commencer, vous pouvez jouer les notes de la plus grave à la plus aiguë.

Comment lire un diagramme d'accords ?
Voici les deux premières positions de la gamme majeure. Entre le fameux schéma "Do Ré Mi Fa Sol La Si Do" que l'on apprend à l'école, et l'apprentissage de la gamme majeure en guitare, il n'y a qu'un pas. Encore faut-il avoir le bon doigté.

Pour la première position de la gamme majeure, il faudra donc jouer comme suit :

  • Corde de Mi grave : case 8 puis case 10 puis case 12,
  • Corde de La : case 8 puis case 10 puis case 12;
  • Corde de Ré : case 9 puis case 10 puis case 12,
  • Corde de Sol : case 9 puis case 10 puis case 12,
  • Corde de Si : case 10 puis case 12 puis case 13,
  • Corde de Mi aigu : case 10 puis case 12 puis case 13.

Quels doigtés de la main droite utiliser ?

Sur tous les diagrammes de la gamme majeure, on joue trois notes sur chaque corde. Il faudra donc en toute logique utiliser trois doigts sur chaque corde (cour de guitare). Et oui, être guitariste, c'est aussi avoir un bon doigté !

Dans la perspective d'une gamme majeure, trois positions différentes existent :

  • Deux cases entre les deux premières notes et deux cases entre la deuxième et troisième note,
  • Deux cases entre les deux premières notes et une case entre la deuxième et troisième note,
  • Une case entre les deux premières notes et deux cases entre la deuxième et troisième note.

Trois doigtés sont donc à apprendre. Rassurez vous, ils sont assez simples, et sont surtout la porte d'entrée vers le professionnalisme. Voici les trois doigtés en question :

  • 2 cases/2 cases : l'écart est assez grand, il y a deux possibilités
    • Index sur la première note, majeur sur la deuxième note et auriculaire sur la troisième note,
    • Index sur la première note, annulaire sur la deuxième note et auriculaire sur la troisième note,
    • A vous de voir la solution la plus confortable pour vous,
  • 2 cases/1 case : l'index est utilisé pour la première note, l'annulaire est utilisé sur la deuxième note et l'auriculaire pour la troisième note,
  • 1 case/2 cases : index sur la première note, majeur sur la deuxième note et auriculaire sur la troisième note.

Attention, le détail à ne pas oublier : il faut garder ses doigts appuyés lors de la production de la deuxième et troisième note de la corde. On ne les enlève que lorsqu'on passe à la corde suivante.

Mais cette technique n'est à utiliser que dans le sens des graves vers les aigus, ne l'oubliez pas, auquel cas, le résultat ne sera pas le même !

Pour aller plus loin

Vous voici prêt(e) à maîtriser la gamme majeure comme un as en guitare ? Félicitations, vous pouvez désormais jouer bon nombre de morceaux, parmi les plus classiques. Mais lorsqu'on réussit quelque chose, on est parfois tenté(e) de progresser, de s'acheminer vers une étape plus complexe, et de se lancer des défis musicaux.

Voici donc les sept positions appliquées à la gamme majeure de Sol, pour aller plus loin avec son instrument :

N'oubliez pas de travailler progressivement pour bien mémoriser chacune des positions de la gamme majeure et ne pas tout apprendre approximativement. Car certaines qualités sont évidemment à prendre en compte pour réussir à maîtriser la gamme majeure.

Gamme majeure à la guitare : les qualités nécessaires

Existe-t-il plusieurs gammes en guitare ?
Savoir connaître, définir et jouer la gamme majeure en guitare ne relève pas du parcours du combattant. Toutefois, il est bien utile d'en saisir les contours, notamment dans la pratique. Des qualités non pas à avoir naturellement, mais à développer, qui permettront de mener au mieux la culture musicale.

La seule différence entre un ouvrier qui travaille à la mine et un musicien de jazz, c’est que le musicien n’a pas de lampe frontale - Daniel Humair

Après tout ce que l'on vient de vous énoncer, il y a fort à parier que vous saisissiez davantage les contours de la gamme majeure en guitare. Si bien que vous avez peut-être envie de vous y mettre à votre tour ! Dans cette perspective, il y a des qualités qu'il est important de développer pour la maîtriser au mieux, et, de ce fait, des erreurs à ne pas faire :

  • Il faut une bonne capacité d'apprentissage pour chacun des morceaux à jouer,
  • Il faut ne pas abandonner devant la difficulté, ne pas perdre patience, car tout se passe par étapes. Une bonne capacité de résilience, en somme,
  • Il faut également avoir un bon doigté, puisqu'il s'agit là d'un mouvement de base et un peu technique que la guitare représente,
  • Avoir bonne mémoire, pour retenir où placer ses doigts à chaque tonalité,
  • Il faut savoir s'avouer vaincu(e), faire preuve d'humilité si on en maîtrise pas un point, puisque dans une gamme majeure, tout est essentiel. C'est elle qui s'impose comme la base d'une pratique musicale, et ne pas en maîtriser un rouage équivaut à partir d'une course à pied en boitant,
  • Ne pas hésiter à être ambitieux ou ambitieuse, et à vouloir aller toujours plus loin, car c'est le propre de l'exercice musical,
  • Prendre du temps (et autant de temps qu'il le faudra) pour s'entraîner, encore et encore, pour progresser au mieux !

En effet, si la gamme majeure en guitare est une base sans laquelle on ne maîtrise rien d'autre, il est essentiel de savoir s'adapter à sa pratique. Entre la patience, la technique et le travail, tout se mélange pour pouvoir, à la fin arriver, à la maîtriser.

on comprend donc aisément que la musique - et plus particulièrement la guitare - est un monde magnifique, qui demande toutefois un peu de travail. Car Rome ne s'est pas faite en un jour !

Chaque concept, à l'instar de la gamme majeure - base musicale par excellence - est un élément de plus à étudier, pour comprendre les coulisses d'un instrument universellement partagé, mais pas toujours bien connu : la guitare.

Travailler régulièrement et méthodiquement est le meilleur moyen de progresser à la guitare ! 

Besoin d'un professeur de Guitare ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.