Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment s’y prendre pour acheter un piano ?

De Yann, publié le 21/02/2018 Blog > Musique > Piano > Quel est le Prix d’un Piano ?

Le piano n’est pas un instrument à prendre à la légère. Et l’achat d’un piano n’est pas anodin non plus !

Que ce soit avant, pendant et même après la pratique.

Cet instrument est un investissement. Un investissement à long terme souvent, mais un investissement quand même. Sauf si vous choisissez la location de piano. Mais ce n’est pas l’idéal, malgré la gamme de prix large pour les mélomanes passagers.

Mais alors que l’on pourrait s’attendre à ce que le piano nous coûte de l’argent lorsqu’on l’achète et du temps de pratique, on va s’apercevoir que ce n’est pas aussi simple.

Donc pour reprendre la formulation du titre, on pourrait plutôt dire « Que ne nous coûte le piano ?». Et même pourquoi pas rajouter « Que nous rapporte également la pratique du piano suite à cet investissement ? »

Bien que considérer tous les paramètres comme des coûts peut sembler négatif. Or dans les faits ce n’est pas le cas du tout. Il suffit juste d’en être conscient, et de savoir composer en fonction de tous ces paramètres pour faire la meilleure affaire possible. Et donc avoir l’esprit libre pour balader ses doigts sur la clavier. Pour admirer ces magnifiques meubles d’acajou noir laqué ou d’épicéa blanc brillant, et ces belles touches noires et blanches qui font rêver tant de musiciens en herbe se prenant pour Chang ou Chopin. Avec ou sans arrangeurs et cables USB d’ailleurs.

Que coûte un piano au niveau financier ?

On ne va pas se le cacher, un piano, ça coute de l’argent.

Combien coquet un piano neuf ? Tout piano à une valeur, qui se matérialise de différentes manières.

Les différents types de pianos font varier le montant, mais pour se donner le droit d’apprendre le piano, il faut sortir de l’argent. Sachez tout de même que selon les modèles, les marques, les caractéristiques techniques et sonores des dizaines de modèles existants vont vous aider. Tous cela va vous permettre de choisir efficacement le clavier et le cadre qui vous correspondent le plus. A vous et à vos envies musicales.

Le piano électronique, le plus économique

Lorsque l’on veut débuter le piano, mais qu’on ne sait pas encore où cela va nous mener, il est conseillé de se rabattre sur un piano passe partout. Donc, oubliez le vieil orgue diatonique ou le clavecin à la Beethoven.

Un piano au prix accessible, que l’on peut amortir rapidement, et qui ne demande pas d’entretien particulier si ce n’est une petite couverture ou tout autre recouvrant pour protéger l’instrument de la poussière.

En ce qui concerne les prix, on peut retrouver les premiers pianos électroniques autour de 99€. Evidemment sans les accessoires comme la banquette piano, une interface midi, une console de mixage ou encore un résonateur à placer dans l’instrument.

Ils sont équipés au minimum, mais permettent quand même de profiter d’un clavier assez grand ainsi que d’un assez bonne sonorité. Ce qui est largement suffisant pour progresser efficacement, et suffisamment rapidement.

On retrouve plusieurs gammes de pianos électroniques, qui offrent au fur et à mesure que les prix augmentent toujours plus de possibilités. Sans aller évidemment jusqu’au piano virtuel, facile d’accès mais plus proche du matériel de DJ que de vrai pianiste.

Les prix peuvent donc monter jusqu’à plus de 1000 euros, pour des pianos électroniques de grande qualité.

Mais dans ces cas-là l’objectif du musicien va bien sûr au-delà du simple apprentissage. Et un piano de gamme supérieure comme un piano classique peut être plus dans vos cordes. Ou alors vous jouez la pratique avec un piano portable, un super synthé, voire (soyons fous) un piano quart de queue. Ceux dont on va parler maintenant.

Les pianos droits et à queue, les plus coûteux

On va pas se mentir, quand on achète un piano droit ou un piano à queue, c’est que les ambitions que l’on a par rapport à nos objectifs de jeu de piano sont élevés.

Je ne conseille donc absolument pas à quelqu’un qui ne sait pas encore si sa pratique du piano va durer ou non d’acheter un piano droit ou à queue.


Pour donner un ordre d’idée, les premiers prix pour ces pianos sont à 2500 euros pour un piano droit, et 9000 euros pour un piano a queue. Et je parle là de pianos d’occasion. 
Vous l’aurez donc compris, ces pianos-là sont de véritables investissements à long terme, sur plusieurs générations.

Au delà du simple prix d’achat, ils faut prévoir les accessoires de piano spécifiques: siège, métronome, lampe, pupitre…

Il faut anticiper également l’entretien de ce genre de pianos.

Tout comme les pianos électroniques il faut évidemment combattre la poussière en recouvrant l’instrument, mais il faut aussi surveiller le sonorité.

Il faut faire accorder son piano au moins deux fois par an pour garder une sonorité juste.
Un accordage de piano, c’est au minimum 90 euros pour un piano droit, et 110 euros pour un piano à queue. En vérifiant les références de celui qui va accorder votre piano.

Pour profiter au maximum de votre piano, il faut que l’argent ne soit pas une contrainte. Il faut donc choisir un piano dans vos moyens. Dans votre gamme de prix.

Pourquoi acheter un piano d'occasion ? Un piano, c’est du temps, de l’entretien. Et tout cela a un coût non négligeable.

Les dépenses annexes

Une fois que vous aurez trouvé le piano qui vous convient, il faut savoir qu’il y a d’autres dépenses à prévoir, et donc un vrai budget à calculer:

  • Un professeur si vous souhaitez prendre des cours de piano (prix moyens: 25 euros le cour de piano)
  • Des livres de partitions si vous souhaitez étudier un musicien ou des musiques en particulier (prix moyen d’un livre de partition: 20 euros)
  • Une partition seule en téléchargement internet si vous ciblez une musique en particulier (prix moyen: 3€)
  • Un éventuel réparateur de piano, en cas de soucis technique (petit conseil, gardez près de vous le numéro de série de votre instrument).

Que coûte un piano niveau temps ?

On n’y pense pas au premier abord, mais il est vrai qu’un piano ça prend du temps.Alors on pourrait croire que je joue uniquement sur les mots, mais si on dit que le piano coûte du temps, ça induit une certaine idée négative. Je m’explique. 
Si on considère que le piano coute du temps, cela veut dire qu’on considère sa pratique comme une contrainte.Et vous pouvez me croire, on ne peut pas pratiquer très longtemps, surtout lorsque la contrainte concerne la pratique d’un loisir au départ de détente.

Le temps de pratique pour les cours de piano, et surtout au quotidien

Pour les pianistes qui prennent plaisir à s’asseoir devant le clavier et à jouer (c’est quand même la base, d’aimer ce que l’on est en train de faire), le temps passé au piano est variable. 
Au minimum, l’intérêt est de rester un quart d’heure.

Cela permet de jouer le même morceau trois-quatre fois, et même à la limite d’en commencer un nouveau. Ou alors d’en jouer quatre maîtrisés, mais différents. En comptant une à deux minutes d’échauffement et d’assouplissements à base d’exercices de dextérité et de gammes. On parle bien au minium.

Car tous les professeurs de musique et donc de piano le diront: trop jouer n’est pas forcément positif non plus. C’est d’ailleurs pour cela que la durée moyenne d’un cours de piano est de 40-45 minutes. Le temps de pratique quotidienne chez soi ne doit pas excéder ce temps là d’une heure. Mieux vaut pratiquer peu, souvent et intensément plutôt que rarement mais longtemps.
A l’instar ce de ce qui peut se passer pendant les études, le temps moyen d’attention ne dépasse pas quelques minutes. Mieux vaut les utiliser à bon escient. Surtout lorsqu’il s’agit de lecture de partition, d’accords concernant au moins trois doigts de chaque main. Bref des situations où la concentration doit être maximale. Privilégiez donc l’efficacité et la qualité à la quantité. Et ça ne s’applique pas qu’au piano évidemment.

Quels sont les accessoires indispensables à la pratique du piano ? Jouer du piano prend du temps. Il faut fructifier ce temps au maximum.

Si l’on joue uniquement lors des cours de piano, il n’est pas forcément nécessaire de préciser que votre progression se fera très lentement. Apprendre le piano, c’est un travail de longue haleine. L’expertise du professeur est importante, mais elle n’est qu’un complément au travail quotidien. les sportifs se reconnaîtront dans cette matière de fonctionner.

Par ailleurs, il faut savoir que le piano est un formidable remède anti-stress. 
Si vous avez eu une journée difficile, ça fait vraiment du bien de se poser, et de jouer sans se préoccuper de ce qui nous entoure, que ce soit 15 minutes, ou 45.L’idée et de se retrouver à la fin dans un état plus stable et plus calme.

Vous verrez, le piano peut donc devenir une drogue. Mais c’est une drogue très douce, qui peut amener un équilibre de vie non négligeable.

Le temps d’achat de votre piano

Ce temps là est difficilement quantifiable. Evidemment le conseil est de ne pas se précipiter lorsque vous choisissez votre instrument. Prendre le temps d’essayer, de comparer, d’échanger avec le vendeur. Le tout en fonction de votre niveau et de vos objectifs.

Si en shopping la technique peut marcher, l’achat compulsif pour un piano n’est pas forcément conseillé. L’investissement est différent, l’impact n’est pas le même. C’est évidemment beaucoup plus difficile de se débarrasser d’un piano. Et vous vous en apercevrez, la rapport sentimental entre un musicien et son instrument est très fort. Soyez donc patients, minutieux et méthodiques. C’est aussi ça, un pianiste.

Quels sont les pianos inaccessibles (ou presque) ?

Ce sont des instruments de luxe, de gala. Ceux qui donnent envie d’apprendre le solfège, de maîtriser les rythmes et les tempos. Ceux sur lesquels on ne peut jouer qu’une, deux fois. Voire jamais. Comme dans toute pratique artistique il y a un graal. Ce sont ces pianos là, que l’on peut catégoriser en deux familles

Les pianos de concert

Ce sont de véritables oeuvres d’art. Ils sont réservés à l’élite des musiciens. Les meilleurs pianistes du monde. Vous pouvez les retrouver dans les plus belles salles de spectacles. En France on peut avoir accès à ce genre de piano à la sonorité pure. La plupart des scènes nationales en possèdent. Et si votre école de musique vous offre l’opportunité d’un concert en fin d’année, il est largement possible que vous ayez le privilège de montrer votre talent sur ces instruments.

Ainsi donc si vous croisez la route d’un Bluthner, Roller et Blanchet, Schiedmayer ou encore Steinway, veillez à immortaliser le moment. Car vous vous en souviendrez toute votre vie à coup sûr.

Qui sont les pianistes les plus célèbres ? Certains pianos peuvent s’accessoiriser, et ne servir que sur scène.

Les pianos de virtuoses

Ceux-ci sont, pour le coup, totalement inaccessible. Ce sont des pièces de musée chargés d’histoire. Ils ont appartenus aux maîtres. Aux référence. Si bien qu’ils en sont presque mystiques.

Ainsi en vous rendant à Majorque, vous pourrez admirer le Pleyel fétiche de Chopin. En Allemagne est exposé le piano Lipp ayant appartenu à Schumann. Dans les musées du piano du monde entier vous retrouverez les claviers ayant inspiré des générations entières de pianistes. Un pan d’histoire en quelque sorte.

Quelles sont les meilleures marques de piano actuelles ?

Pour simplifier cette partie, vous pouvez retrouver dans le tableau ci dessous un tableau avec les meilleures marques et les meilleurs modèles de piano, regroupés en deux catégorie: Les pianos droits et les pianos électroniques. Ceux-ci étant les instruments les plus prisés des acheteurs.

Sachez tout de même qu’un modèle ou une marque ne va pas tout faire. Avec le minimum vous pouvez vous en sortir. Faites également attention aux garanties. Même avec un clavier d’occasion, il est toujours possible d’être à l’abri plusieurs années. Pour du neuf, veillez à pourquoi pas négocier une année de plus.

[table “98” not found /]

Où acheter les pianos les moins couteux ?

Pour choisir à qui faire confiance, deux options s’offrent à vous. Et selon votre état d’esprit, vos moyen et votre confiance aux nouvelles technologies le choix devrait être évident. Mais prenez tout de même le temps de réflexion suffisant. Puisqu’on l’a vu plus haut, c’est un achat à long terme. Et on ne parle jamais de petites sommes. Donc pesez bien le pour et le contre. Essayez tout avant d’aller au plus avantageux pour vous.

Les boutiques et magasins de musique, ou de particulier à particulier

C’est évidemment la solution la plus prudente. vous avez un contact direct avec le vendeur, vous pouvez essayer l’instrument. Tester la sonorité, balader les mains sur l’ensemble des touches pour repérer un éventuel défaut. Profitez en également pour échanger avec le professionnel à qui vous aurez affaire. Parlez de votre niveau, de vos objectifs, de votre fréquence de pratique. Plus il aura d’éléments en main, et plus il pourra vous aiguiller sur les modèles qui vous correspondent le plus à court et moyen terme.

Vous avez néanmoins moins de chances de faire une bonne affaire financière. Les prix sont en général arrêtés et non négociables. Rabattez vous sur le siège, un livre de partitions ou un métronome pour être gagnant tout de même. Mais au moins, vous avez l’assurance de rentrer chez vous avec un piano de qualité.

Les achats en ligne sur les sites spécialisés

Dans ce cas de figure là la situation s’inverse par rapport à la précédente. Vous aurez beaucoup plus de chances de faire une bonne affaire en achetant un piano sur un site de vente. Les offres promotionnelles, les destockages pullulent. Mais prenez garde aux modalités d’achat (sécurisation du paiement par exemple) , aux modalités d’envoi et de réception. Mais surtout à la finesse de la description, encore une fois pour éviter une mauvaise surprise.

En récapitulatif, vous avez plus de chances de faire des économies, mais c’est en quelque sorte un coup de poker. Vous n’êtes pas à l’abri de pianos de mauvaise qualité. Je parle ici bien sûr de pianos d’occasion. Pour un piano neuf, la question ne se pose pas donc vous pouvez foncer si le site est sûr.

Quels sont les autres éléments coûteux du piano ?

L’investissement personnel

Cela se rejoint avec la gestion du temps sur plusieurs. mais évidemment, le piano coûte en investissement personnel. Dans cette catégorie on est dans le même état d’esprit que pour le coût en temps. Si l’on considère que s’investir dans le piano est une contrainte, ce n’est pas la peine de pousser.

L’investissement personnel est une évidence lorsque l’on veut s’engager dans la pratique d’un loisir comme le piano.

Alors par quels éléments, par quelles attitudes on peut jauger cet investissement personnel ?

Il existe évidemment des « voyants » permettant de déceler la force que l’on met dans notre pratique. 
Un pianiste qui tient à jouer régulièrement, même avec un manque de temps, montre son investissement.

Au même titre, un musicien qui souhaite faire régulièrement écouter sa progression et les morceaux qu’il joue à ses proches ou à ses amis est un joueur de piano qui s’investit, qui se donne à fond dans ce qu’il entreprend.

Et cette fierté qu’il a, c’est le signe évident de son investissement. Un investissement couteux en énergie, mais bénéfique lorsque tout le monde y trouve son compte.

Où apprendre le piano en France ? Lorsqu’on joue du piano, où que l’on soit, on est dans notre bulle.

L’ambition à long terme

Jouer du piano et suivre des cours de piano,  on ne sait jamais où cela peut emmener. Lorsque l’on commence on ne se pose pas forcément la question « Où est-ce que la pratique du piano va me conduire ? » 
Jusqu’au jour où l’on se retrouve à devoir faire un choix. 
Et ce choix peut couter pas mal de choses, au niveau de l’avenir à court et long terme du pianiste. 
Si jamais le niveau est adéquat, la barrière qui sépare le loisir du professionnel est très basse.

Le choix est donc : est ce que je continue à pratiquer cet instrument de prestige qu’est le piano pour mon plaisir personnel, ou est ce que je prend le risque de me lancer dans une carrière professionnelle, avec le piano comme outil de travail ? 
Ce choix-là a un vrai impact, et donc un vrai coût.

Il n’est bien sûr pas du même style que les coûts financiers qui sont palpables. Mais il est clair qu’un choix de ce style impacte une vie. Il est donc important d’être conscient que ça peut se produire en anticipant la décision que l’on prendrait dans ce cas-là. 
Si j’ai un conseil a donner là-dessus, c’est de garder le piano comme un plan B par rapport au premier choix de carrière. De garder ça sous le coude au cas où vous pourriez en avoir besoin. Cela vous fait plusieurs cartes, qui ne sont pas négligeables.

En conclusion, le piano est-il vraiment coûteux ?

Oui, un piano est coûteux. Économiquement, mentalement, et au niveau du temps. Mais il ne faut pas perdre de vue que la pratique du piano reste un loisir.

Cela veut donc dire qu’en amont, on a forcément pensé à toutes ces contraintes, qu’on a pesé le pour et le contre, et qu’on a donc décidé de foncer, et de jouer la carte de la pratique. Même pour un enfant donc, c’est un choix d’adulte, pour le coup encadré par des adultes.

C’est donc un choix en toute connaissance de cause qui est fait par le pianiste et son entourage.

Et lorsqu’on franchit le pas et qu’on fonce pour un loisir passionné comme le piano, l’énergie et les investissements que l’on met dedans passent au second plan. Comme dans toute pratique artistique, le temps est la meilleure des armes pour progresser, évoluer, et ainsi franchir les étapes qui font de nous de bons pianistes capables de s’adapter à n’importe quel style, n’importe quel registre musical. La préparation et le travail font office de préparation pour pouvoir profiter au maximum de la pratique par la suite.

Car ce qui compte, et ce qu’il ne faut jamais perdre de vue c’est le jeu et la beauté de ce jeu (+ en savoir plus sur les cours de piano).

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar