Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les astuces pour devenir chanteur sans prendre de cours !

De Yann, publié le 21/02/2018 Blog > Musique > Chant > Apprendre à Chanter Seul : Comment Faire ?

“La voix est un second visage.” G. Bauër

Une définition académique stipule qu’un autodidacte est celui qui a appris tout seul, sans professeur.

Un écrivain breton, Georges Le Meur, nous apporte une définition plus fournie du concept d’autodidaxie dans son livre Les nouveaux autodidactes, Néoautodidaxie et formation (1998).

Selon lui, l’autodidaxie est une « démarche formative non soumise à un tiers […] librement décidée et dirigée complètement par l’acteur social lui-même. Il se forme sans confier à un intermédiaire éducatif aucune des responsabilités de son apprentissage. […] Cela ne signifie pas qu’elle n’en appelle pas à d’autres personnes. A cet effet, nous rappelons que la permanente quête des experts apparaît primordiale tout au long de la recherche. »

L’autodidacte est un travailleur acharné, passionné, à la fois pugnace, intrépide et créatif.

Il en va de même pour devenir chanteur : comme l’informatique et comme tout autre domaine artistique, le chant se prête merveilleusement bien à l’apprentissage en autodidacte.

On apprend à écouter sa voix, puis on corrige les fausses notes, on ajuste ses cordes vocales et son timbre, on apprend à maîtriser la respiration, puis, petit à petit, l’on peut un peu plus se dire chanteur.

Voyons en quelques points comment devenir un chanteur en autodidacte !

Superprof livre à ses lecteurs ses meilleures astuces pour prendre confiance en soi et apprendre à bien chanter seul.

Apprendre à chanter seul : préparer son corps et savoir s’entendre

Lorsque l’on entend notre musique préférée, nous ne pouvons pas nous empêcher d’ajuster le volume et commencer à chanter. Encore faut-il adopter une bonne posture propice au chant.

Une préparation physique et mentale au chant

Avant de commencer à chanter, il est fondamental de bien positionner son corps, car une bonne posture – comme en sport – permet d’atteindre pleinement ses capacités maximales.

Dire les paroles en rythme nécessite une position optimale du corps. Il est important d’avoir une bonne posture pour libérer sa cage thoracique en chant.

La règle de base est de se tenir bien droit : en position debout ou assise, les jambes doivent être parallèles, écartées de la largeur des épaules, avec les pieds bien à plat au sol.

Un dos maintenu bien droit permet au chanteur débutant d’ouvrir sa cage thoracique et de charger pleinement les poumons en oxygène. 

Se tenir droit permet d’obtenir de jolies notes et un meilleur phrasé, avec précision et justesse.

Autre règle fondamentale, la respiration.

La voix étant reconnue comme un instrument à vent, la respiration forme 80 % du chant.

Des exercices de respiration lente et profonde – lente inspiration et lente expiration – stimulent les muscles abdominaux, ceux-là même qui donneront « plus de coffre ».

S’entendre soi-même

En fait, lorsque l’on se met à pousser la chansonnette, on peut même vouloir développer notre propre style de chant, mais nous ne sommes pas sûrs d’être capable de faire cela de notre propre chef.

Beaucoup de timides s’empresseront de recruter un professeur de chant, expert en coaching vocal professionnel.

Logiquement, la seule autre alternative serait d’essayer de s’enseigner soi-même à chanter.

Mais le découragement fait loi chez les autodidactes, qu’ils soient timides ou qu’ils s’estiment piètres musiciens.

Comment chanter juste, comment s’y prendre et par où commencer ?

Il faudra d’abord entendre sa voix, c’est-à-dire développer son oreille musicale et croire en ses compétences.

Car tout chanteur célèbre n’a pas attendu qu’on lui diagnostique une oreille absolue pour s’adonner à sa passion pour le chant.

L’entraînement de ses cordes vocales, le travail et la persévérance passent surtout par la prise de confiance en soi, la prise de conscience que tout le monde peut avoir une belle voix et chanter.

Certains sont effectivement plus doués que d’autres, cependant toute voix médiocre peut être corrigée et améliorée. Il faut pour y parvenir savoir s’écouter chanter, soit en s’enregistrant, soit en s’écoutant d’oreille.

Connaître ma voix pour apprendre à chanter seul

Nous devons commencer notre parcours de formation vocale avec une connaissance de la manière dont la voix fonctionne réellement.

Comment chanter en maitrisant sa voix ? Les bases à connaitre pour améliorer ses capacités vocales.

Le fondement d’une belle voix de chant dépend de 5 éléments de base :

  • La respiration : bien que la respiration soit une pratique naturelle pour nous, la respiration pour le chant est technique et très différente. En utilisant un bon contrôle de la respiration grâce au diaphragme, en ouvrant bien la cage thoracique, le chanteur est en mesure de détendre le corps (en supprimant ainsi la tension) et de mieux faire circuler l’air pendant l’inspiration et l’expiration,
  • La Diction : c’est une compétence qui exige une bonne prononciation (voyelles et consonnes) ainsi que de l’articulation,
  • Le Rythme : savoir où commencer et arrêter par rapport au flux de notes d’une chanson est la clé d’un grand chanteur,
  • L’Emplacement : la hauteur est la qualité de la note que l’on chante, ce qui nous permet de percevoir le son comme relativement élevé ou bas. En chantant une chanson, nous voulons faire correspondre les notes avec les parties vocales et rester sur la clé pendant que nous passons d’une note à l’autre, d’un accord à l’autre,
  • La Voix : notre voix est unique et comme aucune autre. Le corps, le genre, les passages aériens, la forme de nos plis vocaux, l’âge et de nombreux autres facteurs détermineront le son et la qualité de votre voix. Il déterminera également le type de voix et la gamme que l’on possède.

L’on connaît mieux son organisme, disposé bien droit pour corriger les erreurs de justesse (maintenant que l’on sait s’écouter) ?

Passons aux choses sérieuses, comment travailler véritablement sa voix.

Des exercices pour apprendre seul le chant

Il faut souvent procéder par étapes avant de parvenir à réaliser tout objectif. Il en va de même pour le chant.

Poser sa voix au sein d'un orchestre, une bonne formation musicale. Quand on joue dans une chorale, soliste ou non, l’art du chant n’a plus de secret !

Nous recommandons d’échauffer la voix, surtout avant une représentation scénique, un concert par exemple. N’importe quel musicien ferait la même chose, le pianiste pour ses doigts, le trompettiste pour son souffle.

Pour ce faire, opérer des exercices vocaux dans une gamme moyenne, puis dans une gamme grave, puis enfin dans une gamme aiguë.

En revenant vers la gamme moyenne, réitérer l’exercice deux ou trois fois jusqu’à ce que la voix commence à « se tendre ».

Ensuite, commencer à chanter en augmentant le volume petit à petit (en crescendo), puis diminuer la hauteur de la voix progressivement (decrescendo). Cela a pour objectif d’élargir la tessiture vocale.

On complique un peu : chanter les notes de la gamme de do majeur, avec les demi-tons inclus, puis redescendre vers le do initial.

Prononcer toutes les notes – y compris les dièses et les bémols – va optimiser l’agilité et la souplesse de la voix.

Ensuite, faire des gammes pendant 20 à 30 minutes par jour afin de renforcer les cordes vocales et de trouver son registre de chant (ténor, baryton, alto, soprano, à la manière d’un chanteur d’opéra).

On pourra s’aider d’un clavier de piano, en chantant chaque note jouée au piano.

C’est personnellement ce que je fais avant de trouver la bonne tonalité d’une chanson.

Chaque chanteur célèbre est passé par là : le piano est peut-être finalement un excellent complément au professeur particulier.

Et si vous vous découragez, il est toujours temps de trouver des cours de chant bruxelles académie.

Sélection des plus grands chanteurs autodidactes

Comme pour beaucoup de choses dans la vie, on a souvent besoin d’un modèle afin d’être sûr qu’il est possible de réussir à travailler sa voix sans cours de chant ou professeur de chant.

Comment les stars ont-elles appris à chanter ? Est-il possible d’apprendre le chant sans professeur de chant ?

Voici, pour encourager les progrès des apprenants débutants, quelques chanteurs aux styles très différents qui ont appris en autodidacte.

Georges Brassens

Le maître des mots et roi du verbe Georges Brassens (1921-1981) ne pensait pas, du temps de sa jeunesse, devenir chanteur de renommée internationale.

Même les plus grands apprennent à poser la voix sans professeur. Reprenez les chansons de Brassens, et chantez comme le roi du verbe !

Plutôt timide et mauvais élève à l’école, sa mère lui refuse les cours de musique dans les années 1930 afin qu’il travaille davantage à l’école.

Lorsqu’il apprend la guitare et le chant en autodidacte, il méconnaît parfaitement le solfège.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il compose ses premiers poèmes, notamment au STO à Basdorf près de Berlin en pleine Allemagne nazie.

C’est à la fin des années 1940-début 1950, alors qu’il vit dans la pauvreté, qu’il écrit des chansons qui deviendront très célèbres, à l’instar de : Hécatombe, La Mauvaise Réputation, Le Mauvais Sujet Repenti, La Prière, Je suis un voyou, Le Parapluie, Chanson pour l’Auvergnat, La Chasse aux papillonsJ’ai rendez-vous avec vousBrave Margot, JeanneLe Gorille, Je me suis fait tout petit, Saturne, Rien à jeter et La Non-Demande en mariage, et tant d’autres.

Pourtant, G. Brassens ne souhaite pas devenir chanteur.

Timide, terrassé par le trac sur scène, dégoulinant de sueur, la scène le met profondément mal à l’aise. Il eut préféré faire interpréter ses textes à des vedettes de la chanson.

Il a appris la musique, la poésie et le chant en autodidacte, se levant à 5 heures du matin tous les jours et travaillant sans relâche ses chansons jusqu’au coucher du soleil jusqu’à sa mort.

Quand on connaît sa verve affûtée contre les injustices de son époque – en tant qu’anticlérical, antimilitariste et libertaire -, son talent pour rendre hommage en chanson à ceux dont on ne parle jamais et son amour inconditionnel pour la gent féminine – que l’on retrouve à chaque chanson -, l’on se dit que pour un artiste ne sachant pas chanter, cela vaut bien le coup d’apprendre en autodidacte.

Renaud

Né Renaud Séchan en 1952, le chanteur auteur compositeur célèbre pour sa voix engagé, écorchée et éraillée n’a jamais pris de cours de chant en ligne.

Ceux qui ne l’aiment pas diront « cela se voit dans ses chansons », ceux qui l’adulent diraient que cela ne l’a pas empêché de trôner parmi les monuments de la chanson française depuis les années 1975.

Issu d’un milieu bourgeois de par son père et populaire par sa mère, il prend goût pour la musique et l’écriture très jeune.

Peu intéressé par l’école, plus prompt à courir les filles, aller dans les boums et s’intéresser aux mobylettes qu’aux cours de mathématiques, il sèche les cours pour écrire des poèmes au Jardin du Luxembourg (Paris).

Les événements des années 1960 (guerre d’Algérie, drame de Charonne, mai 68, guerre du Vietnam) l’amènent à se politiser et à devenir musicien et auteur de textes engagés à gauche, parfois anarchistes et vindicatifs, parfois plus doux.

On connaît la suite : les chansons Hexagone, Laisse béton, Les Charognards, Marche à l’ombre, Dès que le vent soufflera, Déserteur, Mistral Gagnant, Morgane de toi, Son bleu, C’est quand qu’on va où, Où c’est qu’j’ai mis mon flingue, Aquarium, La médaille, Marchand de cailloux, et tant d’autres sont couronnées de succès pendant près de trois décennies.

Renaud a pourtant appris le chant et la musique en autodidacte. Sa sensibilité et son tempérament écorché à vif ont transformé ses chansons en chefs-d’oeuvre intemporels.

Luciano Pavarotti

Quand on pense belle voix, on peut penser aux chanteurs d’opéra. Luciano Pavarotti (1935-2007) fait figure d’exemple chez les ténors.

Issu d’un milieu modeste, il voulait être instituteur. Bien loin de la grande carrière de chanteur classique qu’on lui connaît.

Il apprend le chant tout seul, au sein des chœurs de l’opéra de Modène et commence réellement sa carrière à l’âge de 26 ans après avoir passé un an à enseigner.

Si on le connaît avant tout comme un ténor talentueux, il a contribué à populariser et à moderniser la musique classique, n’hésitant pas à enchaîner les duos avec des stars de la pop comme U2 ou l’accompagnement de chanteurs comme Sting ou Mariah Carey lors de concerts caritatifs.

 

Prince

Dans un autre style et avec un timbre bien différent, on retrouve Prince (1958-2016), le kid de Minneapolis.

Ce musicien excentrique était avant tout un réel génie. A l’âge de 20 ans, il produit son premier album, sur lequel il joue de 27 instruments.

Les plus grands virtuose de la scène musicale. Comment devenir un chanteur hors-pair ?

Il a tout appris seul, à commencer par le piano et la guitare mais également le chant.

Et ce ne sera pas une exception.

Prince produit tous ses albums seul, en studio, en commençant généralement par le piano et en terminant par les voix.

Certaines de ses compositions ont nécessité plus de 24 heures de travail d’affilée en studio.

Un réel exemple à suivre.

Aretha Franklin

La Queen de la Soul A. Franklin (née en 1942) apprend le chant au sein de la chorale de son père, pasteur, à l’âge de six ans.

Elle est propulsée directement devant un public puisque son père l’emmène avec lui sur les « gospel caravan tours »Aretha chante des solos dès l’âge de 14 ans.

En 1968, Aretha Franklin est classée en seconde position des personnalités afro-américaines les plus connues au monde, juste derrière Martin Luther King. Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps.

C’est là qu’elle est repérée par John H. Hammond mais pas à ce moment-là qu’elle trouve le succès. Il faudra attendre 1967 pour que les tubes s’enchaînent.

Elle a indiqué : « quand je suis allé chez Atlantic Records, ils m’ont juste assise près du piano et les tubes ont commencé à naître. »

Il fallait seulement qu’elle fasse ce dont elle avait envie et ce pourquoi elle était faite…

Eminem

Comment prendre confiance en soi pour chanter ? L’école de musique, ce sont les battles pour Eminem !

Auteur, compositeur et interprète de rap, Eminem (né en 1972) a commencé seul et pourtant il est aujourd’hui l’un des artistes ayant vendu le plus d’albums dans l’histoire de l’industrie musicale.

Après une enfance difficile où il est le souffre-douleur de ses camarades de classe, Eminem découvre le rap et commence à participer à des battles. Il doit se faire une place et construire sa réputation dans un milieu principalement fréquenté par les noirs-américains.

Pour puiser de la ressource et de la motivation, le film retraçant les débuts d’Eminem 8 Miles sera très fécond pour ceux qui ne l’ont toujours pas visionné.

Apprendre à chanter seul sur Youtube

Apprendre à chanter juste en autodidacte ne veut pas dire délaisser les outils pour améliorer sa technique vocale et l’harmonique.

De nombreuses vidéos Youtube peuvent en effet aider les débutants à progresser rapidement.

Comment devenir chanteur ?

La chaîne Youtube « Comment devenir chanteur » porte bien son nom.

L’angle abordé y est intéressant.

Au-delà de simplement apprendre à chanter, l’auteur de la chaîne – Adrien Bougassov alias Booga, chanteur, auteur, compositeur et interprète – vise à aider les chanteurs débutants à découvrir et développer leur voix avec des méthodes simples et concrètes, dans une démarche progressive

La première série de vidéo « comment bien chanter » aborde différents thèmes :

  • Se libérer des idées reçues,
  • 3 astuces pour libérer vos oreilles,
  • Libérer son corps,
  • Libérer son esprit,
  • Gérer ses émotions.

Une autre série est consacrée à l’apprentissage vocal à proprement parler. Si la vidéo suivante ne suffit pas, plusieurs thèmes sont abordés par la suite :

 L’on pourra aussi apprendre à chanter en dehors de sa zone de confort pour ne pas laisser la routine s’emparer de sa voix et toujours progresser.

Cela pour mettre de la puissance dans la voix, pour projeter sa voix ou encore chanter anglais, le tout sans forcer et sans sortir de sa tonalité ou tessiture vocale.

Tout est prêt pour ne pas passer par des cours de chant la louvière.

Cours de chant privés TV

Sur cette chaîne, Isabelle donne des conseils concrets qui s’adressent aux débutants pour apprendre à bien chanter.

Dans les vidéos suivantes, Isabelle aborde plusieurs thèmes :

L’association de ses deux chaînes Youtube donne une base solide aux débutants.

Apprendre à chanter seul en ligne

Améliorer sa technique de chant sans bouger de chez soi, c’est possible ! Des outils en ligne fournissent une grande aide :

Acadezik

Acadezik propose des cours gratuits en ligne de solfège, de danse ou encore de chant. Il suffit de s’inscrire pour pouvoir suivre le cours du coach vocal Nicolas Dupuis.

Musicologue, il offre des tutoriels gratuits pour partager ses connaissances de la musique et du chant à travers différentes vidéos abordant :

  • La tessiture des voix,
  • La technique de respiration,
  • L’échauffement vocal,
  • La résonance de la voix,
  • La différence entre voix de tête et de poitrine.

L’ensemble du cours dure près de deux heures, avec un quiz à la fin pour valider les acquis.

Imusic-school

Ce site propose différents cours de musique , de la guitare à la batterie, en passant par la basse et bien sûr le chant.

Les avantages :

  • 240 vidéos de cours,
  • cours de chant nantes
  • S’adresse à tous : de débutant à confirmé,
  • Accès illimité 24h/24 depuis un ordinateur ou une tablette,
  • Possibilité de prendre des cours avec des coachs réputés.
  • cours de chant grenoble

De tous les chanteurs, qui a appris seul ? Envie d’une formation musicale avec Jasmine Roy ?

Parmi les coachs vocaux reconnus, citons Jasmine Roy à travers 219 vidéos abordant :

  • La posture,
  • L’articulation,
  • Les bases rythmiques,
  • Les résonances,
  • La contre-pression,
  • L’harmonie,
  • Ou encore les combinaisons.

Évidemment, tout travail mérite salaire et les prestations ou les formations en ligne sont donc souvent payantes. Plusieurs possibilités d’abonnement sont possibles : de 7 jours (9,90 €) à 1 an (12,50 € par mois).

Apprendre à chanter seul devant sa caméra

Comment chanter juste seul ? Pas besoin d’un matériel ultra sophistiqué !

Une fois en main les clés pour avoir une belle voix transmises, il est temps de savoir s’en servir à bon escient : s’écouter, s’entraîner, s’évaluer, n’est-ce pas ?

Pour continuer à se perfectionner, s’enregistrer est un très bon moyen de prendre conscience de ses qualités, de ses défauts et de les corriger.

Quand on fait des vocalises, l’articulation est importante et tout professeur préconisera à son apprenti chanteur de se regarder dans une glace quand il/elle chante pour être juste et éviter les fausses notes.

Se filmer peut être bénéfique pour :

  • Voir ses défauts de formation d’une note,
  • Observer ses mimiques et les corriger si elles sont déplaisantes,
  • Ecouter les notes réalisées et vérifier leur justesse,
  • Entendre le timbre, la tessiture et la résonance,
  • Améliorer la hauteur des notes.

Le meilleur moyen est de choisir une chanson que l’on affectionne particulièrement, ou dont on maîtrise bien les paroles, et de la chanter une première fois en se filmant.

Regarder ensuite la vidéo et corriger ce qui ne va pas.

Recommencer jusqu’à obtenir satisfaction de sa prestation.

Une fois cette étape passée, pourquoi ne pas la montrer à un proche pour voir ce qu’il/elle en pense et recevoir ses critiques positives et/ou négatives ?

Même si vous ne prenez pas de cours de chant huy, il est indispensable de se produire en public.

Chanter seul : comment passer le cap et chanter devant un public ?

C’est principalement parce qu’on a peur du jugement des autres que l’on est pris d’angoisse, d’anxiété, ou que l’on est soudainement pilonné par le trac.

Voici dix conseils pour passer outre et se produire enfin devant quelqu’un, voire devant un pare-terre de spectateurs.

Comment trouver sa voix sans cours de chant ? Allez, on prend son courage à deux mains et on y va !

  • Bien choisir son titre : ne pas placer la barre trop haut, choisir une chanson que l’on maîtrise et sur laquelle on se sent bien à l’aise,
  • Répéter : il n’y a pas de secret, travailler pour être à l’aise est la base de tout,
  • Commencer par ses proches : leur jugement est souvent plus indulgent qu’un inconnu, un jury ou un producteur,
  • Se projeter dans l’endroit où l’on va chanter : essayer de choisir un endroit familier pour éradiquer tout crispation,
  • Choisir sa tenue : une tenue qui ne serre pas, pour ne pas couper la respiration et dans laquelle on se sent bien,
  • Arriver en avance : pour ne pas stresser inutilement, bien échauffer sa voix et faire des essais micro,
  • Se détendre avant de monter sur scène : exercices de respiration, méditation, yoga, relaxation, etc. Tout ce qui fait se sentir détendu est bon à prendre,
  • Manger et boire : manger peu, mais se nourrir permet d’éviter qu’un concert de borborygmes ne viennent perturber la préparation physique et mentale avant de monter sur scène. Et soigner l’hydratation : le stress dessèche la bouche, penser à boire est donc primordial,
  • Ne pas se laisser perturber : les choses se passent très rarement – voire jamais – comme prévu. Un coup de vent ou de frais sur scène, une plus grande affluence que prévu, des lumières aveuglantes, un problème de réglages, un manque de retours de scène, etc. : tout musicien chanteur doit subir les petits aléas de la scène, et doit donc être imperturbable,
  • Rester concentré du début à la fin : profiter de l’instant présent et faire taire la petite voix intérieure qui dévalorise la prestation proposée au public, qui martèle que l’on aurait plutôt dû faire cette note plutôt que celle-ci, que l’on est nul en improvisation.

En synthèse :

  1. Apprendre à chanter seul est possible. Les arguments qui pleuvent en faveur d’une incompétence notoire et avérée sont le reflet d’un manque de confiance en soi,
  2. Apprendre à chanter juste est possible : la preuve, le chanteur célèbre Georges Brassens y est parvenu, comme beaucoup d’autres. Attention, en revanche, cela demande énormément de travail. Être seul dans son apprentissage du chant requiert probablement encore plus de travail de sa voix que lorsque l’on prend des cours,
  3. L’on pourra s’aider d’outils en ligne comme les chaînes Youtube ou les cours de chant rennes sur Imusic-school,
  4. Une bonne astuce consiste à s’enregistrer et se filmer pour améliorer sa prestation,
  5. Passer le cap et chanter devant un public, à commencer par ses proches dans un premier temps.

Tous les chanteurs sont passés par là. Chaque chose en son temps, l’on ne fait pas de grande envolée lyrique au niveau débutant.

Mais l’étape supérieure sera peut-être le cabaret ou le bar du coin, en montant un petit groupe de musique.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar