Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Tous les conseils pour vos cours de langue japonaise

De Yann, publié le 21/02/2018 Blog > Langues > Japonais > Comment Apprendre le Japonais ?

Se lancer dans l’apprentissage de la langue japonaise : un rêve pour de nombreux fans de mangas, de jeux vidéo ou de culture nippone.

En effet, dès notre enfance, nous avons, pour beaucoup, été bercés par les dessins animés japonais. De sorte que cette langue ne soit plus si étrangère que ça (surtout si vous êtes adepte de VO).

Mais comment faire pour se mettre en japonais ? Est-ce difficile d’apprendre la langue du pays du soleil levant ?

Et peut-on partir facilement en voyage au Japon ?

Tant de questions auxquelles nous répondons dans notre article.

Peut-on apprendre le japonais dès le collège ?

Ne perdons pas de temps à tourner autour du pot et répondons tout de suite à la question : oui il est possible (et même conseillé) de commencer l’apprentissage du japonais à partir de la 6ème.

D’ailleurs, savez-vous qu’un enfant a de meilleures capacités de mémorisation qu’un adulte ?

En effet, il n’est pas rare qu’un enfant plongé dès la naissance dans un environnement bilingue sache parler aussi bien les deux langues de ses parents.

Cela est lié au fonctionnement de notre cerveau et aux connexions synaptiques qui sont encore nombreuses, à notre jeune âge. Au fur et à mesure de notre croissance, nous en perdons de plus en plus. Surtout celles que nous n’utilisons pas tous les jours.

De ce fait, vous comprenez qu’il est intéressant de commencer à parler japonais le plus rapidement possible.

Maintenant, pour savoir où trouver un collège pour apprendre le japonais et les hiragana, katakana et les kanji, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’ambassade du japon.

Vous y trouvez une liste d’établissements scolaires qui vous aideront à débuter l’apprentissage de la culture japonaise en LV1, LV2, voire parfois LV3.

Débutez l'apprentissage de la langue japonaise dès le collège : bonne idée ? Parce qu’il est plus facile pour un enfant d’assimiler certains concepts linguistiques, commencez le plus tôt possible.

Et si, malheureusement, vous n’avez pas de collège près de chez vous, ne vous inquiétez pas. Vous avez des solutions pour vous mettre à l’écriture japonaise, pour en apprendre plus sur l’histoire du Japon ou pour étudier la langue nippone simplement.

Par exemple, vous pouvez demander à vos parents de vous payer des cours particuliers pour apprendre le vocabulaire japonais à votre rythme.

Vous avez aussi la possibilité de rentrer dans une école de japonais (type organisme ou institut) ou apprendre à lire et écrire grâce à une association d’amitié franco-japonaise.

Cette dernière peut d’ailleurs vous permettre d’apprendre le japonais gratuitement (ou à un tarif très intéressant).

Parfait si vous êtes débutant (ce qui est souvent le cas à cet âge).

Prenez un cours japonais en ligne.

Comment faire pour pratiquer la langue japonaise au lycée ?

Concernant les cours de japonais au lycée, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Soit vous avez commencé au collège : vous pouvez donc poursuivre normalement en LV1 ou LV2.
  • Soit vous ne connaissez pas du tout la langue de Tokyo et Kyoto et vous partez de 0.

Dans le premier cas, il vous suffit de trouver un lycée qui vous offre la possibilité d’en apprendre plus sur la culture du Japon. Le site de l’ambassade du Japon en France est, ici encore, très utile.

Dans le second cas, c’est plus compliqué de commencer le langage nippon en LV1 ou LV2. En effet, les professeurs demandent à leurs élèves de maîtriser les bases (donc de savoir écrire en japonais, lire et s’exprimer un minimum).

Le langage nippon au bac : comment décrocher une bonne note ? Les lycéens peuvent tout à fait se mettre à la langue japonaise (quel que soit leur niveau).

Si vous débutez, nous ne pouvons que vous conseiller de chercher à faire plutôt du japonais LV3.

Vous pourrez progresser à votre rythme, découvrir la grammaire japonaise, le vocabulaire japonais (les caractères chinois appelés kanji), ainsi que l’alphabet nippon.

Au lycée, vous devez penser avant tout au baccalauréat, en fin de terminale.

L’épreuve de langue possède un coefficient entre 2 et 3 en fonction du niveau et de la filière. Sauf pour la LV3 qui ne vous octroie que des points bonus.

En effet, si votre moyenne descend en dessous de 10 lors de l’examen japonais LV3, vous ne perdez rien.

Ceci peut faire la différence sur votre moyenne générale au bac. Pensez-y.

Si vous aimez la culture japonaise, faites d’une pierre deux coups en vous permettant d’en apprendre plus sur le pays et de recevoir quelques points supplémentaires en même temps.

Toutes les informations pour faire du japonais en études supérieures

Après avoir obtenu votre bac général ou technologique, vous aurez sûrement envie de poursuivre vos études dans une filière qui vous permet de parler japonais après le BAC ?

Si c’est le cas, vous avez deux choix de licence :

  • La licence LEA anglais/japonais ;
  • La licence LLCE japonais.

Bien que ces deux filières se déroulent toutes les deux en 3 années et débouchent toutes deux sur des masters en lien avec le japonais, elles possèdent des spécificités différentes.

Dans les faits, LEA (Langue Étrangère Appliquée) vous forme au monde de l’entreprise avant tout. Ainsi, en plus de continuer votre apprentissage du langage nippon, vous aurez différents modules pratiques et professionnels (gestion et droit entre autres).

C’est une formation assez généraliste qui s’adresse aux personnes curieuses.

À noter : en LEA, vous aurez aussi des cours d’anglais. On parle d’ailleurs de LEA anglais/japonais.

De l’autre côté, nous trouvons la filière LLCE (Langues, Littératures, Civilisations Etrangères). C’est une formation beaucoup plus théorique et littéraire que le LEA. L’objectif : vous permettre d’en apprendre plus sur la vie japonaise tout en vous aidant à vous perfectionner dans le langage ancien et moderne. Ainsi, en LLCE, vous devrez lire énormément, traduire et surtout, réaliser un séjour linguistique dans le pays.

En règle générale, les étudiants de LEA sont ceux qui ont envie de travailler avec le Japon (dans un contexte japonais français ou entièrement japonais). Les étudiants de LLCE, quant à eux, se dirigent plutôt vers la traduction et l’enseignement.

Dans tous les cas, vous aurez la possibilité de continuer votre apprentissage du japonais ou de le débuter assez facilement. Il vous suffit de trouver une université qui vous accueille. Il en existe dans la plupart des grandes villes de France.

Quelles sont les filières universitaires qui vous permettront de travailler avec le Japon ? La fac et les grandes écoles : un excellent moyen de vous spécialiser en langue japonaise.

Et n’oubliez pas que vous pouvez toujours avoir recours aux cours particuliers pour vous aider à rattraper votre retard ou assimiler certaines notions difficiles.

Comment trouver un prof particulier de japonais ?

Quelle que soit votre localisation en France, vous avez la possibilité de trouver facilement un prof de japonais capable de vous donner des cours particuliers.

Que vous soyez débutant ou expert, nous vous aidons à vous rapprocher d’un spécialiste en langue japonaise, à côté de chez vous.

En effet, en passant par Superprof, vous avez toutes les chances de trouver le pédagogue qui s’adapte à vos besoins (et cela, peu importe votre niveau de japonais).

Où habitez-vous ? Paris, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Lille ?

En quelques clics, vous trouvez votre enseignant, vous lisez sa fiche, vous évaluez ses tarifs et ses méthodes d’enseignement puis vous le contactez.

À savoir : généralement, la première séance est gratuite. Cela vous permet de voir s’il peut vous correspondre.

Dans tous les cas, quel que soit votre niveau, votre professeur peut vous aider :

  • Sur la prononciation des mots japonais ;
  • À compter en japonais ;
  • À construire chaque type de phrase en japonais ;
  • À engager une conversation ;
  • À assimiler le concept grammatical qui vous fait défaut ;
  • À mémoriser à votre rythme chaque verbe, adjectif, pronom ou mot japonais important.

Ce qui est intéressant avec un prof particulier, c’est qu’il est là pour vous. Il s’adapte donc à votre niveau et vos envies.

De plus, il peut vous proposer le support d’apprentissage qui vous aidera à progresser facilement.

Certains choisissent les livres, d’autres les mangas, les films, les jeux vidéo, l’art du débat ou l’histoire du Japon.

Concernant ses tarifs, une heure de cours de japonais coûte environ 25 € sur Paris et 20 € en province (en 2016).

N’oubliez pas que vous avez droit à une réduction d’impôts ou un crédit d’impôt quand vous embauchez un salarié à domicile (50 % de la somme engagée). C’est un argument qui peut peser dans la balance.

Aussi, vous pouvez voir avec la mairie de votre ville s’il existe des associations d’amitié franco-japonaise. Et peut-être des instituts de langue ?

Toutefois, ces dernières nécessitent un certain budget (bien plus qu’un prof particulier en autoentreprise).

Partir au Japon pour apprendre la langue : tout ce qu’il faut savoir

Dernière possibilité pour être bilingue français japonais : vous rendre directement dans le pays du soleil levant.

En effet, en vous plongeant dans la culture du pays et en jouant le jeu, il devient facile d’améliorer votre compréhension de la langue.

Quand nous parlons de jouer le jeu, nous voulons mettre l’accent sur le fait d’éviter à tout prix de rencontrer des Français sur place.

L’objectif de partir dans un pays est de vous plonger entièrement dans la langue et la culture de ce dernier.

Connaissez-vous le terme de « massive input » ? Cela signifie acquérir des automatismes de langage afin d’arriver à penser en japonais plutôt qu’en français.

Pour y arriver, vous n’aurez pas d’autres solutions que de changer vos habitudes et de mettre de côté, autant que possible, votre français (vous pouvez toutefois garder contact avec vos proches, rassurez-vous).

Ainsi, pour commencer, nous vous conseillons de vous rapprocher d’une école de langue sur place. En fonction de votre ville de résidence, vous en trouverez sûrement une qui vous aidera à progresser.

Par exemple : la JCLI Language School à Tokyo ou le Nihongo Center à Kyoto pour des cours japonais.

Pourquoi il est important de voyager pour devenir bilingue ? Partir à Tokyo : le rêve de tous les passionnés de culture japonaise.

La plupart des établissements vous proposent des cours pour tous niveaux, des logements à prix abordables et la possibilité de visiter la ville et le pays facilement.

C’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et d’exercer votre japonais en séjour linguistique.

Renseignez-vous tout de même au maximum avant de partir afin d’éviter les mauvaises surprises en arrivant.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour apprendre le japonais, il ne vous reste plus qu’à vous y mettre à fond.

N’ayez crainte, cette langue n’est pas difficile. Avec un bon professeur, vous deviendrez un expert rapidement et simplement.

Apprendre le japonais, c’est difficile ?

Vu de France, la langue de Mishima nous paraît tout de même bien complexe !

Un alphabet différent, des mots aucunement semblable aux nôtres… Cela ne présage rien de très bon ! Mais pour autant, doit-on affirmer que le japonais est une langue difficile ?

Et si nous vous disions que finalement, la langue japonaise possédait quelques ressemblances avec l’anglais ? C’est en effet le cas de ces mots :

  • “ending” → endingu,
  • “soccer” → sakkaa,
  • “half-time” → haafu taimu,
  • “referee” → « refurii »,
  • “mic” → maiku (マイク),
  • “table” → teeburu (テーブル)…

Notez par ailleurs que cela n’est pas la seule facilité que vous réserve le langage nippon :

  • absence de genre féminin et masculin,
  • pas d’accord sujet-verbe,
  • il n’est pas obligatoire de prononcer le sujet et l’objet,
  • les syllabes ne se prononcent que d’une seule façon,
  • Le « r » japonais se prononce un peu comme notre « l » en français…

Apprendre le japonais grâce aux jeux vidéo

Pour beaucoup d’enfants des années 80 et 90, les jeux vidéos étaient un fantastique moyen de découvrir la langue nippone !

A travers Nintendo notamment, et ses différentes consoles, les enfants européens et américains ont pu s’initier à un langage très éloigné d’eux et à une culture parfois dépaysante !

Peut-on apprendre le japonais grâce aux jeux vidéo ?

Dans les années 80, alors que les Etats-Unis essuient un cuisant échec dans le lancement de consoles à l’international, le Japon se lance et envahit la planète de jeux vidéos made in Japan. De quoi familiariser tous ces jeunes geeks aux kana, kanji, katakana, romaji…

Et si l’on apprenait auparavant via Tekken, Super Mario Bros, Final fantasy, Tetris et autres Street Fighter, aujourd’hui, les jeux sont bien plus concrets dans l’enseignement de la langue. Certains ont ainsi été conçus juste pour ce but :

  • Koe,
  • PURURUN! SHIZUKU-CHAN AHA☆ DRILL KOKUGO,
  • DS Rakubiki Jiten,
  • DS Rakubiki Jiten…
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar