« Le son du piano est le bruit des pas d’un ange qui danse. », anonyme

Le piano fait partie de la grande famille des instruments de musique à cordes frappées. En réalité, lorsqu’une pianiste appuie sur une touche de son clavier, il actionne toute une mécanique qui vient lancer un marteau contre une corde tendue créant ainsi une résonance et un son.

Les facteurs de pianos ont créé des mécanismes sophistiqués afin d’empêcher que le marteau ne rebondisse plusieurs fois contre la corde.

Il existe actuellement sur le marché deux grands types de pianos : les pianos droits qui possèdent un cordier vertical et les pianos à queue qui sont équipés d’un cordier horizontal.

On doit l’invention du piano moderne à l’italien Bartolomeo Cristofori (1655-1731). Ce fabricant de clavecins, qui était également luthier et accordeur, eut l’idée de remplacer la mécanique de pincement des cordes du clavecin par une mécanique de frappe des cordes avec un marteau.

Bien évidemment, depuis ce jour, celui qui est considéré comme le plus beau des instruments de musique a évolué pour s’adapter à son siècle et à son époque.

Superprof vous propose dans cet article une plongée dans le monde fabuleux des pianistes et du piano.

Les meilleurs professeurs de Piano disponibles
1er cours offert !
Simon
5
5 (20 avis)
Simon
40€
/h
1er cours offert !
Guillaume
4,7
4,7 (10 avis)
Guillaume
40€
/h
1er cours offert !
Isis
5
5 (13 avis)
Isis
50€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (19 avis)
Patrick
25€
/h
1er cours offert !
Umut
5
5 (19 avis)
Umut
40€
/h
1er cours offert !
Moungi
4,9
4,9 (10 avis)
Moungi
35€
/h
1er cours offert !
Cormac
Cormac
25€
/h
1er cours offert !
Mélanie
4,9
4,9 (11 avis)
Mélanie
40€
/h
1er cours offert !
Simon
5
5 (20 avis)
Simon
40€
/h
1er cours offert !
Guillaume
4,7
4,7 (10 avis)
Guillaume
40€
/h
1er cours offert !
Isis
5
5 (13 avis)
Isis
50€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (19 avis)
Patrick
25€
/h
1er cours offert !
Umut
5
5 (19 avis)
Umut
40€
/h
1er cours offert !
Moungi
4,9
4,9 (10 avis)
Moungi
35€
/h
1er cours offert !
Cormac
Cormac
25€
/h
1er cours offert !
Mélanie
4,9
4,9 (11 avis)
Mélanie
40€
/h
1er cours offert>

Les grands pianistes qui ont fait l’histoire de la musique wallonne

Le piano est excellent pour les enfants
Il n’y a pas d’âge pour apprendre le piano

L’histoire du piano est jalonnée par de nombreux pianistes de talent. Grâce à eux, cet instrument de musique est devenu l’un des préférés des Belges et des Wallons.

Il est l’instrument choisi de préférence par les jeunes qui s’inscrivent dans les différentes académies de musique du pays.

Depuis son invention en 1709, cet instrument est devenu l’un des principaux instruments de musique de notre époque.

Parmi tous ces musiciens qui ont mis en valeur ce fabuleux instrument, il en existe beaucoup qui sont originaires de Wallonie. Retrouvez quelques-uns des grands pianistes wallons:

  • Louis Delune est un pianiste né à Charleroi en 1876 et décédé en 1940 à Paris. Diplômé du conservatoire royal de musique de Bruxelles, il compose en 1905 une cantate intitulée La mort du roi Reynaud. Il a écrit également des opéras ainsi que plusieurs symphonies ;
  • Félix-Etienne Ledent est un professeur de musique liégeois né en 1816 et décédé en 1886. Diplômé du conservatoire royal de Liège, il devient ensuite en 1844 professeur de piano dans ce conservatoire. En 1871 et 1872, il en devient même le directeur intérimaire ;
  • Jean Pâques de son vrai nom Jean-Pierre Paque est né en 1901 et est décédé en 1974. À partir de 1920 il devient un fervent admirateur d’un style musical que l’on appelle le novelty piano. Il part s’installer à Paris et y compose ses premières œuvres. 10 ans plus tard, il s’installe à Londres, ville dans laquelle il interprète de nombreuses musiques avec un orchestre ;
  • Les autres grands noms du piano et de la musique wallonne sont Clément Doucet (1895-1950), Mady Kirsten (1903-1992), E.L.T. Mesens (1903-1971), Charles Scharrès (1888-1957) et José Sevenanats (1868-1946).

Les pianistes wallons contemporains

Où se trouve cette salle de concert ?
Le rêve du pianiste : jouer sur un piano à queue devant un public

Le piano a été pendant très longtemps et reste toujours l’un des instruments les plus populaires auprès de la population belge et wallonne. Avec la guitare classique, il fait partie des instruments de musique préférée des jeunes qui souhaitent se lancer dans l’étude de la musique.

Malgré son grand âge, il s’adapte à tous les styles musicaux. Que ce soit du Rock, du blues, du jazz, du funk ou du reggae, rien ne lui fait peur. Le piano est réellement un instrument de musique extrêmement polyvalent.

Voici quelques pianistes wallons actuels :

  • Michel Bisceglia est un pianiste et compositeur de jazz né en 1970 en Belgique. Pianiste confirmé, il a participé à la création de nombreuses musiques de film et de musiques classiques. Avec son groupe de jazz, il parcourt le monde entier depuis une vingtaine d’années et a sorti sept albums solos ;
  • Ivan Georgiev : malgré son nom de famille et son prénom qui ne font pas très belges, ce pianiste contemporain est né à Bruxelles en 1966. Il a commencé très tôt l’étude du piano, puis s’est dirigé vers l’étude du violoncelle, de la guitare, du saxophone et de la basse. Il s’agit réellement d’un musicien multi-instrumentiste qui a composé des 1984 de nombreuses musiques pour le cinéma ;
  • Michel Stockhem est un pianiste, claveciniste et spécialiste en musicologie née en 1964 dans la capitale belge. Il est aussi diplômé de l’université libre de Bruxelles en histoire de l’art et archéologie. Il a été professeur d’histoire de la musique au conservatoire royal de Bruxelles puis directeur du conservatoire royal de Mons ;
  • Florian Noack est un jeune pianiste wallon né en 1990 à Bruxelles. Il a étudié le piano dès l’âge de quatre ans avec un professeur du conservatoire royal de Mons. À 11 ans, il fut l’un des plus jeunes candidats à intégrer la Chapelle musicale Reine Élisabeth. En 2017, il reçoit l’octave « artiste de l’année » et en 2018 celui de musique classique.

L’histoire et l’évolution du piano en Wallonie

Le piano-forte fabriqué en Italie
Le piano-forte, l'ancêtre de nos instruments actuels

De nos jours en Wallonie, de plus en plus de personnes redécouvrent le plaisir de la musique. Ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter apprendre à jouer du piano.

Cet instrument de musique à cordes frappées se décline en deux versions principales, à savoir le piano à queue et le piano droit. Le nom de cet instrument, piano, provient du terme « piano-forte » du 18e siècle qui désigne la possibilité de jouer de manière forte ou plus doucement au piano.

Voici quelques indications importantes sur le monde du piano en Wallonie:

  • Un piano classique est généralement constitué d’un clavier comprenant 88 touches, de deux ou trois pédales ainsi que d’un mécanisme complexe dans la caisse. On considère également qu’un piano classique est constitué d’à peu près 12000 pièces essentiellement en bois et en métal ;
  • Le principe de fonctionnement d’un piano est assez simple : dès qu’un pianiste appuie sur une touche du clavier avec son doigt, un marteau se met en mouvement et vient frapper la corde correspondante qui se met à vibrer. Une petite pièce de bois que l’on appelle l’échappement repousse rapidement le marteau. Quant aux vibrations des cordes, elles sont stoppées par une bande de feutres qui se nomment l’étouffoir ;
  • Généralement, on attribue l’invention du piano à l'Italien Cristofori vers l’an 1698. Son invention fut par la suite améliorée plusieurs fois par l’ajout d’un système de marteau permettant de jouer plus fortement ou plus faiblement. Ensuite, en 1789, un système de pédales fut ajouté pour permettre de soulever les étouffoirs et permettre ainsi aux sons de raisonner comme le pianiste le souhaitait. Dans les années 1860 aux États-Unis, la firme Steinway remplaça le cadre en bois du piano par un cadre en fonte d’une seule pièce pour que l’instrument devienne beaucoup plus puissant et moins sensible aux variations de température et d’humidité ;
  • La première mention d’une fabrique de pianos en Wallonie date de 1761 à Bruxelles. Mais le premier véritable facteur de pianos fut Henri Joseph Van Casteel. Il installa sa fabrique de pianos à Bruxelles et il fut véritablement le premier constructeur de pianos belge qui possédait en réel savoir-faire. À partir de 1770, la ville de Bruxelles comptait déjà une quinzaine de facteurs de pianos pour arriver à une cinquantaine d’entreprises vers les années 1850. Il existait également une production de piano dans la province de Liège.

Si vous souhaitez vous lancer dans l'apprentissage du piano, vous en retirez énormément de bienfaits et avantages. En effet, la pratique d’un instrument de musique comme le piano permet de réduire le stress, de se relaxer, d’améliorer la coordination de ses mouvements. De plus, le piano est un excellent stimulant pour la mémoire et le cerveau.

Besoin d'un professeur de Piano ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.