Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Progresser en langue espagnole, étape par étape

De Yann, publié le 18/09/2018 Blog > Langues > Espagnol > Par quoi Commencer pour Apprendre l’Espagnol ?

Vous souhaitez vous mettre à l’espagnol, mais vous ne savez pas vraiment comment commencer votre apprentissage ?

En effet, cela peut sembler un exercice difficile d’apprendre l’espagnol en partant de 0…

Quelles que soient vos raisons pour débuter ce périple à travers le pays de Dali, vous devez impérativement vous préparer, avant de vous lancer dans vos révisions.

Grâce à cette phase de préparation, vous pourrez identifier votre niveau et, par ce biais, créer un programme adapté à votre connaissance de la langue de Cervantès et à l’objectif que vous vous êtes fixé.

Pour vous aider à vous sentir à l’aise en espagnol, voici quelques méthodes made in Superprof pour débuter l’espagnol en douceur, mais avec efficacité !

Connaître son niveau pour bien commencer les cours d’espagnol

Apprendre l’espagnol est un atout considérable afin de développer ses compétences linguistiques et booster son CV, mais par quoi commencer pour être sûr de suivre des cours d’espagnol efficaces ?

Beaucoup de personnes se lancent tête baissée dans l’apprentissage de l’espagnol. Cependant, n’importe quelle école de langue ou bien n’importe quel professeur particulier commencera par évaluer le niveau de l’élève et posera des questions sur ses objectifs.

Comment débuter l'espagnol ? Commencez par évaluer vos compétences !

Commencez alors par vous demander pourquoi vous apprenez l’espagnol. Pour un voyage linguistique, discuter avec un correspondant, une expatriation, un examen, un travail, toutes les raisons sont bonnes pour apprendre la langue de Cervantès.

Une fois l’objectif en tête, il sera beaucoup plus simple de rester concentré et de travailler régulièrement.

Ensuite, tentez d’évaluer votre niveau en langue. Avez-vous déjà suivi des cours d’espagnol à l’école ? En LV1 ? En LV2 ? En LV3 ? Êtes-vous un grand débutant ou parlez-vous déjà couramment ?

Du niveau A1 à C2, il existe de nombreuses compétences à acquérir. Le niveau C1 est le niveau demandé pour votre langue maternelle (le C2 est lui demandé si vous souhaitez enseigner votre langue).

Il est important de réaliser un bilan de compétences et faire le point sur les chapitres que vous maîtrisez déjà.

Afin de vous aider, vous pouvez partager vos compétences en plusieurs domaines. Il s’agit de catégories utilisées dans l’apprentissage des langues à l’école :

  • L’expression écrite afin de pouvoir écrire un texte,
  • La compréhension écrite pour comprendre un texte,
  • L’expression orale afin de réussir à s’exprimer,
  • La compréhension orale pour comprendre une conversation.

Pour savoir quel est votre niveau vous pouvez consulter un manuel d’espagnol ou bien vous rendre dans un centre de langues spécialisés. Ceux-ci proposent des tests pour vous évaluer et vous donner votre niveau en espagnol.

Vous pouvez également demander à un professeur particulier de vous aider ou bien à une association donnant des cours d’espagnol.

Commencer l’espagnol sereinement : niveau débutant

Vous ne connaissez pas grand-chose à l’espagnol ?

Ne vous inquiétez pas, toutes les personnes bilingues en espagnol se sont retrouvées un jour dans votre situation. Il en faut des obstacles à franchir avant de pouvoir rêver en espagnol !

Combien coûte un cours particulier ? Apprendre les fondamentaux de la langue passe forcément par l’apprentissage douloureux de la difficile conjugaison espagnole !

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous souhaitez changer cela. Et c’est déjà un bon début…

Commencer l’espagnol au niveau débutant : les bases à connaître

Si vous êtes débutant, la première étape de votre apprentissage sera de maîtriser parfaitement les concepts de base.

Parmi ceux-ci, vous retrouvez :

  • L’alphabet ;
  • La prononciation en espagnol et la connaissance de l’accent tonique ;
  • Les différents genres en espagnol ;
  • Les articles et adjectifs ;
  • Le vocabulaire de base (présentation, couleur, chiffres, temps ou encore vêtements) ;
  • La construction de phrases simples déclaratives, interrogatives ou exclamatives ;
  • La négation ;
  • Les auxiliaires : ser (être), haber (avoir) et estar ;
  • La conjugaison au présent, au passé composé, au passé simple et au futur ;
  • Les pronoms ;
  • Le conditionnel ;
  • L’impératif et le subjonctif présent et imparfait ;
  • Les différents types d’adjectifs, d’adverbes et de prépositions.

Le genre de programme qui vous occupera quelques semaines, voire quelques mois donc !

Après avoir maîtrisé tous ces concepts, vous êtes prêt pour le niveau supérieur…

Savez-vous toutefois à partir de quel âge on peut commencer l’apprentissage de l’espagnol ?

Apprendre les verbes et temps de base

Quand on débute en espagnol, cela aide beaucoup d’apprendre les verbes espagnols de base. C’est à partir de ces verbes que vous pourrez commencer à construire des phrases, même simples. Cependant, n’importe quel débutant risque de s’arracher les cheveux sur les premiers verbes : « ser » et « estar ».

Ces deux verbes sont très compliqués à maîtriser puisque les deux traduisent le verbe « être ». Alors quelle différence entre les deux ?

Chacun des deux verbes s’emploient dans des situations particulières :

  • Le verbe ser : pour se présenter, l’origine, la nationalité, pour décrire, construire une phrase avec un nombre, pour dire l’heure, pour traduire « c’est », pour exprimer la finalité et la destination,
  • Le verbe estar : pour situer ou se situer dans le temps et dans l’espace, pour exprimer un état.

Les débutants doivent se concentrer sur ces deux verbes. Même si cela prend du temps à maîtriser, il faut s’y prendre le plus vite possible en réalisant des exercices régulièrement.

Pour les employer, il est aussi nécessaire d’apprendre à utiliser le présent. Les difficultés du présent se trouve dans les verbes irréguliers comme le verbe « ser » ou les verbes à diphtongue. Mais rien d’insurmontable ! Pensez aussi à apprendre le gérondif pour exprimer une action qui est en train de se passer.

Comment travailler la langue espagnole ? Faîtes des listes de vocabulaire espagnol !

Commencer l’espagnol au niveau débutant : les méthodes d’apprentissage à privilégier

Devant la liste de révision que nous vous avons préparée, vous devez commencer par imaginer le travail qui vous attend…

N’ayez crainte : avec les bons outils, vous avez toutes les clés en main pour apprendre l’espagnol sereinement !

En premier lieu, si vous le pouvez, nous vous recommandons de prendre des cours.

Cours collectifs ou cours particuliers : à vous de voir en fonction de votre budget (les cours particuliers sont plus chers que les cours en groupe), mais aussi de votre envie de rencontrer du monde ou non.

Si besoin, nous vous proposons un grand choix de professeurs d’espagnol près de chez vous sur notre site : près de 3800 profs d’espagnol vous attendent sur le site !

Et avec des leçons d’espagnol à 19,50€ / heure en moyenne !

Aussi, n’oubliez pas de vous procurer des livres d’espagnol pour débutant. Ce genre d’ouvrage est spécialement destiné aux personnes de tout âge qui souhaitent se mettre à l’espagnol. Ainsi, il en existe pour tous les niveaux.

Finalement, ne négligez pas les vidéos, les podcasts et les sites et applications d’espagnol. D’autant plus s’il s’agit d’apprendre l’espagnol à un enfant.

Ces types de médias sont excellents pour exercer votre écoute et apprendre en vous amusant. Par exemple, vous pouvez très bien regarder des séries et films en espagnol (sous-titrés en espagnol de préférence, ou en français si besoin) ou décortiquer les chansons de vos chanteurs et chanteuses espagnols préférés.

Quand on débute une langue, mieux vaut avoir du soutien et de la motivation. Les cours d’espagnol doivent aussi être attractifs, pédagogiques et ludiques afin que les élèves ne s’ennuient pas et n’abandonnent pas l’apprentissage.

Pour un tel accompagnement, les débutants qui souhaitent devenir bilingue peuvent se tourner vers des associations.

Dans chaque ville, des associations pour l’apprentissage des langues étrangères ou bien pour la diffusion de la culture espagnole ou autre pays hispanique (Argentine, Cuba, Colombie, Nicaragua, etc) permettent de suivre des cours de langue et atteindre un niveau correct en espagnol.

Mais au-delà des cours d’espagnol, c’est une véritable communauté qui se forme au sein des associations. Découvertes culturelles, ateliers cuisine, échange linguistique, café polyglotte, les associations font plus que de simples cours de grammaire, d’orthographe, de conjugaison ou de syntaxe.

Quand on débute l’apprentissage de la langue de Cervantès, être accompagné par des personnes déjà bilingues ou bien des natifs dont l’espagnol est la langue maternelle ne peut qu’être bénéfique.

Vous pouvez vous renseignez dans votre ville afin de connaître toutes les associations qui existent et utiliser le bouche à oreille afin de trouver des avis sur celles-ci.

Commencer l’espagnol : passage au niveau intermédiaire

Où prendre des cours de langue espagnole en ligne ? Au fur et à mesure, il vous faudra sortir la tête des bouquins et communiquer !

Maintenant que vous avez acquis les bases de l’espagnol, il est temps de passer au niveau supérieur. Bienvenue au niveau intermédiaire !

Poursuivre l’apprentissage de l’espagnol au niveau intermédiaire : les notions à maîtriser

Au niveau débutant, nous avons survolé de nombreux points. Maintenant, il est temps de vous perfectionner dans ces derniers. Voici quelques pistes pour vos cours de niveaux intermédiaires :

  • S’exercer à une meilleure prononciation ;
  • S’entraîner à construire des phrases plus complexes ;
  • Réviser un vocabulaire par thématique (verbes, noms, adjectifs) ;
  • S’entraîner encore à la conjugaison des temps de l’indicatif des verbes réguliers (présent, passé simple, passé composé, futur simple, futur antérieur, imparfait et plus-que-parfait) ;
  • Faire la connaissance des verbes irréguliers ;
  • S’entraîner aux temps du subjonctif (présent et imparfait), au conditionnel et à l’impératif ;
  • S’initier au bon emploi des temps et à leur concordance.

À ce niveau, vous devez être capable de discuter avec une personne qui parle espagnol et de la comprendre !

Mais y’a-t-il un âge limite pour débuter l’espagnol ?

Enrichir sa liste de verbes

Une fois que les verbes « ser » et « estar » sont plus ou moins maîtrisés, il faut passer à l’étape supérieure car ces verbes, bien que très utiles, limitent votre expression orale.

Discuter avec des hispanophones, les comprendre et s’exprimer, demande d’acquérir un certain vocabulaire et de nouveaux verbes. Il peut s’agit de verbe encore assez simple à utiliser.

Comer, tener, hacer, ir, poder, saber, querer, dar, ver, quedar, tomar, sacar, salir, llevar, sont des verbes qui m’ont paru être la base des conversations espagnoles lors de mon année d’échange en Argentine.

Les cours au collège ne m’en avait appris que très peu. Et surtout, je n’en avais pas encore compris les différentes utilisations.

Car en effet, les verbes peuvent être employés dans différentes situations comme le verbe « llevar » qui peut s’employer pour parler d’un vêtement qu’on porte mais aussi qui est utilisé dans l’expression « s’entendre bien avec quelqu’un ».

Ces quelques verbes, une fois appris, m’ont changé la vie.

Mais au-delà des simples verbes, il est aussi important d’apprendre leur conjugaison. Car le présent c’est sympa, mais on ne va pas très loin tout de même.

L’imparfait, le passé composé et le futur sont les temps à acquérir pour réussir à tenir une conversation et s’exprimer sans trop de difficultés. Vous pourrez alors exprimer vos idées et les placer dans le temps.

Attention : en Amérique latine, le passé simple est beaucoup plus utilisé que le passé composé.

Commencer l’espagnol au niveau intermédiaire : les méthodes d’apprentissage à privilégier

Bien sûr, au niveau intermédiaire, vous avez toujours la possibilité de vous plonger dans des livres d’espagnol adaptés et de prendre des cour d espagnol.

Mais, maintenant que vous avez acquis les bases de l’espagnol, il vous faut passer à la pratique de la langue au quotidien. Pour cela, vous devez tout miser sur la compréhension et l’utilisation de l’espagnol.

Ainsi, continuez à regarder des films, séries et vidéos en espagnol. Si vous le pouvez, retirez les sous-titres ou aidez-vous de sous-titres espagnols. Évitez le français à tout prix ! Commencez aussi à lire des livres et romans en espagnol. C’est un excellent moyen d’enrichir votre vocabulaire et d’en apprendre plus sur la grammaire, l’orthographe et la conjugaison espagnole.

Qui sont les plus grands réalisateurs en Espagne ? Les films de Pedro Almodovar : parfaits pour rêver et progresser en langue espagnole !

Et surtout : nous vous conseillons, à ce niveau, de chercher un correspondant ou encore de vous rendre dans le pays, par le biais de séjours linguistiques.

En fait, une langue étant un outil de communication, vous allez vite comprendre que pour progresser, il vous faudra vous mettre en situation en échangeant avec des Espagnols !

Par ailleurs, ce qui est bien avec un correspondant, c’est que vous en trouvez assez facilement, sans être obligé de sortir de chez vous. Ainsi, vous pouvez très bien commencer à vous envoyer des mails, des lettres ou à utiliser des outils de chat pour échanger instantanément. Puis, dès que l’occasion se présente et que vous vous sentez plus à l’aise, n’hésitez pas à lui proposer de vous retrouver sur Skype ou de vous appeler. Ainsi, vous vous habituerez rapidement à écrire et à parler espagnol.

Les cafés polyglottes se répandent de plus en plus dans les grandes villes de France. Café spéciale ou café réquisitionné pour l’occasion, les cafés polyglottes permettent de profiter de soirées multiculturelles à discuter dans la langue de votre choix.

Certaines soirées sont réservées à l’apprentissage et la discussion espagnole, mais dans certains cafés, toutes les langues se confondent. Cela est l’occasion d’apprendre une nouvelle langue vivante (apprendre le chinois, apprendre le portugais, apprendre l’italien, apprendre le russe, apprendre le japonais, apprendre l’anglais, apprendre l’arabe, apprendre le turc, etc).

La pratique est importante pour progresser et perfectionner ses compétences linguistiques. Participer à ce genre de café permet de se faire l’oreille et donc de travailler la compréhension et l’expression orale. Beaucoup de personnes ont le déclic en allant dans ce genre de café. Car l’apprentissage de la langue devient beaucoup plus réel quand on a besoin de discuter avec quelqu’un.

Non seulement on apprend la langue et on progresse, mais on découvre aussi une culture et cela facilite souvent l’apprentissage de la langue.

N’hésitez donc pas à vous faire de nouveaux amis ! Il sera d’autant plus facile ensuite de pratiquer régulièrement.

Commencer l’espagnol : les niveaux avancés

Arrivé à cette étape, vous devez déjà vous sentir plus à l’aise dans la langue de Cervantès !

En effet, vous avez maintenant les bases en espagnol ainsi que quelques connaissances importantes. Ce qui vous permet d’échanger relativement facilement avec des personnes au quotidien !

Vous avez encore envie de progresser ?

C’est une très bonne chose. Passons alors aux niveaux avancés.

Comment progresser en langues vivantes ? Parler avec des hispanophones, quoi de mieux ?

L’apprentissage de l’espagnol aux niveaux avancés : ce qu’il vous faut pour être à l’aise en toutes circonstances

Les niveaux avancés de l’apprentissage de l’espagnol mélangent révision de vos connaissances acquises jusqu’à présent et apprentissage de nouvelles notions.

Ainsi, reprenez les listes des niveaux intermédiaires et débutants et révisez encore et encore !

Cela jusqu’à ce que vous maîtrisiez toutes ces notions parfaitement (surtout les temps de conjugaison qui sont aussi complexes que les nôtres…). Aussi, profitez-en pour vous entraîner à parler espagnol avec l’accent en prononçant parfaitement chaque mot et syllabe.

N’oubliez pas non plus d’enrichir votre vocabulaire quotidiennement. Par exemple, en instaurant un rituel quotidien qui vous incite à apprendre une courte liste d’une dizaine de mots. Ainsi, vous deviendrez rapidement aussi à l’aise en français qu’en espagnol.

Apprendre les verbes et les temps complexes

La langue espagnole n’est pas la plus complexe des langues vivantes, surtout pour des francophones. Les deux langues se ressemblent ce qui facilite l’apprentissage. Grammaire espagnole, conjugaison espagnole, beaucoup de règles sont semblables.

Mais il faut tout de même faire quelques efforts pour mettre ses pensées en mode espagnol et réussir à utiliser les temps, même les plus complexes.

Pour atteindre un niveau satisfaisant devenir presque bilingue, vous devrez savoir utiliser le subjonctif, le conditionnel, et autres formes de conjugaison parfois compliquées à insérer dans une phrase.

C’est pourtant cela qui fera la différence entre un élève de niveau intermédiaire et un élève confirmé.

De plus, il faudra enrichir sa liste de vocabulaire espagnol et de verbes. Pour cela, discuter avec des hispanophones est le meilleur moyen de découvrir les verbes qui s’emploient. Vous pouvez aussi vous mettre à la lecture. Cela vous donne le temps de relever les verbes que vous ne connaissez pas et de les chercher dans le dictionnaire.

L’apprentissage de l’espagnol aux niveaux avancés : les méthodes à privilégier

Aux niveaux avancés, laissez tomber les livres et les cours espagnol. Ils ne vous seront plus d’aucune utilité. En effet, vous n’avez plus besoin de la théorie pour progresser.

À partir de maintenant, misez tout sur la pratique !

De ce fait, si vous avez un correspondant espagnol, continuez à lui écrire ou à lui parler aussi régulièrement que possible.

De plus, si vous résidez dans une grande ville, renseignez-vous sur les événements dédiés à la culture espagnole. Vous aurez l’occasion d’y rencontrer des personnes parlant la langue.

Sans oublier les sites de rencontres amicales ou amoureuses (en fonction de vos envies). En résumé : créez-vous des opportunités de parler espagnol aussi souvent que possible !

De plus, si vous le pouvez, nous vous invitons à vous rendre en Espagne ou dans un pays hispanophone.

Que visiter en Amérique du Sud ? Apprendre la langue, c’est quand même dans ces conditions, non ?

Pour les personnes qui savent déjà bien parler espagnol, le meilleur moyen de progresser encore plus est de se rendre en immersion dans un pays hispanique. Cela permet d’apprendre l’espagnol gratuitement en discutant avec les habitants et progresser rapidement, comme des cours intensifs.

En effet, il faut se débrouiller par soi-même et trouver les bons mots pour s’exprimer. Au bout d’un certain temps passé dans le pays vous vous surprendrez à penser en espagnol. Vous pourrez vous dire que vous êtes proche du but.

Pour être sûr d’apprendre correctement la langue vous pouvez continuer à prendre des cours avec un professeur d’espagnol mais l’essentiel se passe dans la rue. Séjour linguistique, expatriation, étudiant d’échange, toutes les formules sont bonnes pour apprendre à parler espagnol comme un espagnol !

Pérou, République dominicaine, Cuba, Costa Rica, Argentine, Colombie, Chili : il existe de nombreux lieux pour découvrir l’espagnol !

Coup de chance pour vous, ce sont tous des paradis sur Terre que vous devez découvrir au moins une fois dans votre vie.

Le mieux : pouvoir carrément séjourner pendant quelques mois sur place. En faisant cela, vous vous immergerez complètement dans la culture hispanique du pays. Évidemment, oubliez le français et évitez à tout prix de rencontrer des Français, sur place. Même le soir, à votre domicile, privilégiez les programmes espagnols et les livres en espagnol. C’est le meilleur moyen de progresser.

Si vous en êtes à votre niveau, vous êtes presque bilingue espagnol. Félicitation !

Maintenant que vous avez votre programme pour apprendre l’espagnol, mettez-vous au travail sans attendre. Quelques astuces pour apprendre l’espagnol rapidement et facilement : amusez-vous et privilégiez des sessions courtes de révision.

Mémorisation, cours de conversation, voyage en Espagne, famille d’accueil, littérature espagnole cours individuels, couchsurfing, cours gratuits, espagnol en ligne, choisissez la méthode qui vous convient.

Apprendre l'espagnol en immersion Un petit séjour au Costa Rica ?

En effet, il ne sert à rien de vous obliger à travailler 1 h tous les jours ou 2 h un soir dans la semaine et/ou le week-end. Il suffit de vous tenir à 15/20min de révision par jour. Cela pour vous donner le temps d’assimiler les nombreuses notions que vous ne connaissez pas encore. Ainsi, en progressant lentement mais sûrement, vous serez plus motivé à poursuivre votre apprentissage. Et surtout, n’oubliez pas que la meilleure méthode pour apprendre une langue reste l’échange…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar