Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment reproduire les morceaux de vos guitaristes préférés ?

De Yann, publié le 22/07/2019 Blog > Musique > Guitare > Les Techniques de Jeu à la Guitare Électrique

Que vous ayez une Stratocaster, une Telecaster, une Jumbo, une Yamaha, une Ibanez, une Cort, une Epiphone, une Fender ou une Gibson les Paul…apprendre la guitare n’est pas toujours évident !

Il faut pouvoir suivre le métronome et apprendre les techniques de base en cours guitare tout en s’accordant sur le diapason.

Et la rythmique est parfois quelque peu abstraite pour les débutants. Pourtant elle est essentielle dans l’apprentissage de la guitare comme dans tout autre instrument de musique (basse, piano, flûte,…).

Alors prenez votre accordeur, votre guitare électrique et votre ampli et retroussez-vous les manches !

Jouer de la guitare (folk, acoustique, basse, classique, électro-acoustique ou électrique) demande de la motivation et de la régularité. Une fois que vous aurez acquis votre nouveau pack guitare, son ampli et tous ses accessoires (médiator, cordes, sangle, housse,…) il vous faudra commencer l’apprentissage.

De nombreuses techniques permettent de différencier les morceaux afin que cela ne soit pas toujours la même chose. Et les instruments à cordes ont chacun de nombreuses techniques à vous proposer que vous souhaitiez jouer du heavy metal, du blues, du jazz, du rock, de la pop ou même de la variété française.

Explorez les pages de vos méthodes de guitare à la recherche de tablatures ou de partitions qui vous enseigneront ces techniques de la meilleure façon.

Ne vous découragez pas !

Prenez votre temps. Rien ne sert de se presser. À force de pratiquer vous finirez par acquérir les automatismes des techniques rythmiques. Vous n’aurez alors plus besoin de réfléchir pour contrôler vos mains.

Vous serez prêt à jouer comme vos plus grandes idoles et enregistrer votre son dans un home studio. Et pourquoi pas, jouer un jour sur la guitare de Bob Dylan.

De quoi en faire rêver plus d’un !

La technique de l’aller-retour pour commencer

Comment apprendre l'aller retour ? Pour cette technique, la main droite a le rôle le plus important.

En commençant les cours de guitare, il est essentiel de savoir utiliser la technique de l’aller-retour. Pour réaliser cette technique et toutes les autres, il est nécessaire de savoir quels accessoires utiliser.

Et cela commence par l’instrument.

Choisir sa guitare est une étape importante dans la vie d’un musicien. Il faudra alors choisir parmi les types de guitares, les marques, mais aussi le bois utilisé pour la fabriquer. Il peut s’agir de palissandre, épicéa, ébène, acajou, cyprès, chêne, érable, et même de bambou. Une première mondiale réalisée en France !

Toute la lutherie de la guitare que vous aurez choisi d’acheter aura un rôle considérable sur sa sonorité et sur les cordes. Celles-ci seront majoritairement en acier sur les guitares électriques, contrairement aux cordes en nylon des guitares classiques.

Si vous êtes débutant, essayer d’acquérir des médiators. Ces petits morceaux de plastiques, généralement triangulaires, vous aideront à frotter les cordes correctement.

Ainsi vous pourrez commencer à apprendre la première technique, et la plus courante.

Pour cela, prenez dans votre main droite (si vous êtes droitier) le médiator. Il s’agira ensuite de frotter chacune des cordes pincées par votre main gauche sur le manche. Une fois vers le bas et une fois vers le haut pour chacune des notes. Cette technique n’est pas très difficile à exécuter mais prenez bien votre temps. Vous prendrez rapidement le reflex.

Elle fait en tout cas définitivement partie de l’histoire de la guitare électrique !

Pour vous faire une idée de ce que cela peut rendre, n’hésitez pas à regarder des tutoriels sur Youtube. Ils vous permettront d’enregistrer dans votre tête le rythme à exécuter et de savoir à quoi doivent ressembler les morceaux qui utilisent cette technique.

Le mouvement doit bien venir de votre poignet, et non pas de votre coude ou de vos doigts. Cela vous paraîtra peut-être un peu compliqué au début mais votre poignet s’habituera et se détendra au fur et à mesure.

Cependant, ne vous acharnez pas pendant des heures sur cette technique. Il est plus efficace de la travailler quelques minutes chaque jour. Cela vous évitera les tendinites !

Pour exécuter cette technique ne choisissez pas un médiator trop épais. Il vous en faudra un de moins d’un millimètre d’épaisseur. Il vous sera plus facile de frotter les cordes (qui font partie des éléments de la guitare électrique), sans que votre mouvement soit trop sec.

Vous pouvez également utiliser un métronome pour vous aider à garder le rythme si cela n’est pas trop votre fort.

Comment aider le jeu du guitariste ? Besoin d’un métronome ?

Le finger picking : jeu de base pour guitariste

Le finger picking est plutôt utilisé sur les guitares acoustiques, mais il s’agit d’une technique de base qui peut s’employer sur n’importe quelle guitare. Il convient donc de maîtriser cette technique quand on commence à apprendre à jouer de la guitare.

Inventée au début du XXe siècle aux États-Unis, le finger pincking est largement utilisé dans les morceaux de blues et de country, mais peut aussi s’infiltrer dans quelques morceaux de rock.

Cette technique de jeu à la guitare permet de jouer les arpèges dans un morceau. Autrement dit, chaque son joue la note de l’accord de guitare. L’accord est en quelque sorte décortiqué. Le musicien utilise alors les doigts de sa main droite pour jouer une à une les cordes correspondantes à l’accord. La technique du finger picking peut paraître simple, mais il est tout de même essentiel de s’entraîner régulièrement pour améliorer la dextérité des doigts et habituer le cerveau à ce jeu.

Pour jouer, sachez que le pousse joue la corde vers le bas, pendant que les doigts jouent chaque corde vers le haut.

Le finger picking est une technique de la grande famille du fingerstyle qui regroupe toutes les techniques de guitare dont l’utilisation des doigts est à la base du jeu.

Pour vous entraîner à cette technique, il faudra essayer de travaille la souplesse des doigts. Ne travaillez pas trop longtemps d’un coup, au risque de vous crisper. Il vaut mieux pratiquer un peu chaque jour, le temps fera le reste.

Les techniques pour progresser : le legato

Maintenant que vous êtes équipés en médiators et que vous maîtrisez la technique de l’aller-retour parfaitement, il est temps de passer à une nouvelle technique en cours de guitare !

Le legato, cela vous parle ?

Rassurez-vous, celle-ci est normalement plus facile à apprendre que la précédente. En effet, la technique de l’aller-retour est la première que vous apprenez, il est donc difficile de décoincer le poignet. Une fois que cette étape est passée, il est plus simple d’acquérir de nouvelles méthodes.

À quoi servent le legato ? Le legato permet de jouer tous les styles.

Avec cette technique vous pourrez jouer n’importe quel style. Pour cela, jouez une première note avec votre médiator, et laissez sonner les autres notes grâce à votre main gauche. Vous avez alors deux possibilités, le hammer ou le pull-off.

Le hammer on et pull off

Le hammer-on est une technique de jeu qui permet de gagner en rapidité et de ne pas être en retard sur le tempo lorsque vous jouez un morceau de musique.

Pour réaliser le hammer-on, il faut venir frapper la corde avec un doigt de la main gauche. Au lieu de rester sur la corde comme on le fait normalement, puis gratter cette même corde avec la main droit, la technique du hammer-on consiste à juste appuyer sur la corde au niveau de la bonne frette, puis relâchez. Les vibrations feront sonner la note.

Le hammer-on peut être joué pour une seule note isolée mais peut aussi être utilisé pour enchaîner les notes. Dans ce cas, la première note sera joué normalement (en grattant la corde de la main droite) alors que la seconde note, elle, sera « tapée » par un doigt de la main gauche sur le manche. La main droite ne doit pas revenir gratter pour la seconde note. Cette technique donne alors un effet de continuité entre la première note et la seconde.

Les hammer-on sont notés par un petit « h » sur les tablatures.

Pour effectuer le pull-off, il faut aussi utiliser la main gauche. Mais relâchez la corde pincée par votre main vers le haut ou vers le bas.

Faites attention à ce que toutes les notes aient la même durée et la même intensité. Pour obtenir un bon son, bloquez les notes qui ne sont pas à jouer avec la paume de votre main proche du chevalet.

Les slides

Les slides sont très populaires dans le milieu du rock. Ils permettent de faire glisser une note sur toute la corde (d’où le nom slide en anglais, qui signifie « glisser »).

Pour réaliser un slide, il faut tout simplement commencer par jouer une note. Vous pincez alors une corde sur le manche, vous la grattez avec votre main droite, puis, pour faire glisser la note, il suffit de déplacer son doigt de la main gauche vers le haut ou le bas du manche tout en restant appuyé dessus. La résonance de la corde grattée change alors de note en fonction du nombre de cases que vous passez avec votre main gauche.

Il faut savoir que cette technique peut être un peu compliquée pour les débutants car la peau ne s’est pas encore formée et est encore trop souple pour pouvoir supporter le glissement. Il faut alors y aller en douceur pour tester les premières fois.

Comment progresser à la guitare ? Faites attention à vos doigts si votre peau n’est pas encore bien protégée.

Cette technique du slide permet de donner une effet de liaison entre plusieurs notes, et d’éviter d’avoir à laisser sonner sa guitare dans le vide lorsque vous changez de note. Certaines guitaristes utilisent même cet effet en dehors des solos de guitare et pour des accords.

Le slide d’accords est alors plus compliqué car il faut être capable de faire glisser tous ses doigts de la main gauche en même temps et dans la bonne position. Une technique qui demande donc beaucoup de pratique.

Dans la technique du slide, vous pouvez décider de vous déplacer en haut du manche ou en bas, en fonction de si vous souhaitez obtenir un son plus aigu ou plus grave. Si la note tient assez longtemps, vous pouvez faire des aller-retour pour encore plus d’effets.

Très utilisé dans les solos, les groupes de rock et de métal sont les musiciens utilisant le plus fréquemment les slides.

Découvrez les sons et effets de la guitare électrique !

La technique pour joueur confirmé : le sweeping

Que vous souhaitiez jouer du métal, du jazz ou de la fusion, la technique du sweeping peut vous être utile. Cependant, il faut déjà avoir l’habitude d’utiliser son médiator pour ne pas trop se prendre la tête durant l’apprentissage.

La technique du sweeping est souvent utilisée pour jouer des arpèges. Il faut jouer plusieurs cordes en balayant celles-ci avec votre médiator. Votre mouvement sera alors descendant ou ascendant.

Pour effectuer cette technique, plusieurs qualités de guitaristes confirmés sont nécessaires. Il faut en effet pouvoir jouer de manière coordonnée et en évitant de créer trop de bruits parasites. Utilisez votre paume de main pour étouffer les cordes une fois jouées. Cela vous évitera trop de vibrations non désirées.

Comment apprendre la rythmique ? Il est important de pratiquer pour acquérir une technique.

Chaque corde doit être jouée une par une par votre médiator. Pour connaître l’angle d’inclinaison de ce dernier, regardez des tutoriels sur internet.

En tant que musicien confirmé, travaillez cette technique un peu chaque jour ne devrait pas vous poser trop de problèmes. Vos mains possèdent déjà de bons réflexes. Vous devriez acquérir la technique rapidement. En cour de guitare pourquoi pas !

Le tapping : une technique pour guitaristes confirmés

La technique du tapping, popularisée par Eddie Van Halen dans les années 80, est une vieille technique inventée à la base sur une guitare classique. Petit à petit, le tapping est devenu une technique indispensable à tout bon guitariste professionnel.

Le but est simple en théorie : il s’agit de taper le manche de la guitare à l’aide de la main droite afin de produire un son. Contrairement à beaucoup d’autres techniques de guitare, il ne faut donc pas gratter les cordes. N’y allez pas non plus violemment ! Votre main droite doit tapoter le manche et les cordes. Par vibration, celles-ci vont donc résonner.
Pendant ce temps, la main gauche tient les notes.

Le tapping peut ainsi être employé avec d’autres techniques comme le hammer-on et pull-off.

La complexité de cette technique est qu’il faut être extrêmement régulier dans le fait de taper les cordes afin que le son reste mélodieux.

Si vous ne venez pas de commencer la guitare électrique et que vous maîtrisez déjà le legato, le tapping ne vous demandera pas beaucoup plus d’efforts. Vous comprendrez très vite l’effet recherché et la technique pour y arriver.

Le tapping permet de jouer à grande vitesse. Pour progresser dans son jeu de guitariste, prenez des exercices de base puis augmentez la vitesse au fur et à mesure. Vous pouvez également envisager de faire du tapping avec un autre ami guitariste pour plus d’intensité dans le son.

Comment faire le tapping ? Tapez puis relâchez les cordes.

Les renversements : changer les accords de guitare

Utilisés dans presque tous les styles de musique, les renversements permettent de donner une nouvelle couleur à des morceaux déjà entendus de nombreuses fois. Il s’agit alors de jouer les mêmes accords tout en les transformant pour passer du majeur au mineur par exemples.

Ces techniques de renversements sont utilisées par les musiciens professionnels pour varier le jeu de guitare et ainsi renouveler le répertoire tout en gardant la base des morceaux à succès. Cela permet de ne pas trop les dénaturer.

Musique classique, blues, funk, jazz, rock, flamenco, les renversements sont utiles à tous !

Mais comment réaliser un renversement ?

Faire un renversement demande quelques bases en solfège. En effet, pour créer le renversement, il faut prendre la note la plus basse de l’accord (la fondamentale) et la remplacer par une autre note de l’accord. Ainsi toute la suite de notes qui forme l’accord se renverse.

Le nombre de renversements est équivalent au nombre de notes qu’il y a dans l’accord que vous souhaitez jouer.

Réaliser des accords renversés est extrêmement enrichissant pour les musiciens qui aiment composer. On découvre alors des accords qu’on aurait pas utilisé autrement. De plus, cela permet de mieux comprendre la composition des accords et comment utiliser les intervalles.

Le bend : les effets de demi ton en guitare

La technique du bend est très amusante et très utilisée par toutes sortes de guitaristes. Cette technique consiste à tirer sur une corde avec la main gauche pour modifier une note et obtenir une note plus haute ou plus basse. Le changement peut se faire d’un quart de ton jusqu’à deux tons en dessous ou au dessus.

Pour réaliser un bend, il existe plusieurs positions de doigts. Le bend le plus simple, celui d’un demi-ton, demande moins de précision. Il peut donc s’effectuer avec l’index, le majeur ou l’annulaire. En revanche, le bend d’un ton et demi et de deux tons doit se faire avec l’annulaire, lui-même soutenu par l’index et le majeur afin d’éviter de déraper.

Il est aussi possible de varier dans le bend, en choisissant par exemple de revenir à la note initiale : il s’agit du reverse bend. Vous pouvez également réaliser des bends sur des petits accords comme des accords avec deux notes par exemple.

Le bend vous aidera à créer de l’effet dans vos compositions sans trop d’efforts techniques (quand il s’agit du bend simple). Les bends sont souvent utilisés en solo de concerts de rock car ils accentuent les notes prolongées afin que celles-ci ne soient pas trop monotones sur la durée.

Quel jeu de guitare apprendre ? S’entraîner est le meilleur moyen de progresser à la guitare.

Reproduire les techniques des grands joueurs

Les techniques de base ne vous suffisent plus ?

Vous êtes plus confirmé que confirmé ?

Vous pouvez alors avoir envie de reproduire les morceaux de vos idoles et donc leurs techniques.

La première étape avant de vous lancer dans cette aventure est qu’il faut écouter et observer. Avant toute chose, profitez des ressources que vous offre Internet pour regarder comment jouent vos idoles. Les gros plans sur les mains de vos guitaristes préférés pendant les lives seront vos meilleurs atouts. Vous pourrez alors étudier attentivement leurs doigts.

Une fois que vous avez en tête ce que vous souhaitez reproduire vous pourrez facilement trouver un tuto sur Youtube où tous les détails de la technique vous seront expliqués point par point.

Prenez votre temps et ne vous énervez surtout pas si vous ne comprenez pas dès le départ.

Il vous faudra pratiquer tous les jours pour réussir à prendre le pli et pouvoir jouer automatiquement comme les plus grands guitaristes. Faites-vous un planning et réservez-vous quelques minutes à la pratique de cette technique.

Sachez aussi que chaque technique est très personnelle et qu’il est très difficile de copier exactement la technique d’un autre guitariste.

Jimi Hendrix avait par exemple une manière de jouer le trémolo (ou vibrato) très personnelle. En effet, le célèbre musicien était gaucher mais jouait sur des guitares de droitiers. Il lui fallait donc inventer ses propres techniques.

Connaissez-vous les différents types de guitares électriques ?

Inventer sa propre technique

Jouer comme les plus grands guitaristes au monde c’est bien. Jouer sa propre technique, c’est encore mieux !

Comme expliqué précédemment, il est très difficile de recopier exactement la technique d’un autre joueur. Même avec beaucoup de patience et de motivation, vous ne pourrez jamais acquérir la technique exacte de quelqu’un d’autre, bien que vous puissiez vous en rapprocher grandement.

Pensez donc à jouer de votre manière et de votre style. Créez votre propre univers et développez les techniques que vous connaissez déjà. En les modifiant à votre sauce, il vous sera plus facile de vous démarquer parmi d’autres musiciens.

Comment construire sa propre technique ? Inventez votre propre technique et démarquez-vous.

Et pour inventer son propre style grâce à la technique, commencez par vous inspirer de vos idoles. Même si vous ne pourrez pas les copier, ils vous aideront à comprendre comment faire évoluer une technique. Cela pourra vous inspirer.

De plus, il est essentiel de pratiquer souvent. Il n’y a que de cette manière là que vous vous améliorerez et commencerez à faire évoluer votre jeu.

Il est aussi très important de bien se connaître.

Ne commencez pas à partir dans tous les sens. Choisissez ce qui vous correspond le mieux. Soyez également honnête avec vous-même en ne vous surévaluant pas ou au contraire, en vous rabaissant. Soyez conscient du niveau que vous avez en tant que musicien.

Créez alors vos improvisations musicales, composez vos morceaux et créez de nouvelles mélodies au feeling. Quand les bases sont acquises il est alors plus facile de s’en défaire. L’amplificateur et les micros de votre guitare électrique feront le reste.

Mais surtout, amusez-vous !

C’est comme ça que sortent les meilleurs sons d’une guitare.

Découvrez enfin ici nos cours de guitare !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
avatar