« L’art, c’est l’élément que l’on ne peut pas apprendre. Il faut le vivre, sinon il existe pas. » Markus Lüpertz

Qui n'a jamais pris un crayon et une feuille de papier lorsqu'il/elle était enfant, et a produit un dessin ? Et oui, même si beaucoup s'en détache à l'âge adulte, le dessin est un loisir que l'on a tous et toutes pratiqués, que l'on peut considérer comme réellement universel. Et mieux, il peut devenir une vocation, et, pourquoi pas, un métier ! 

Dans le milieu professionnel, on estime que près de 95 % des artistes et designers sont formés par une école. Mais plus que le diplôme, la formation artistique est la base de l’apprentissage du métier de dessinateur. Alors que certains choisissent la voie autodidacte, beaucoup d’apprentis illustrateurs préfèrent passer par des écoles d’art.

Illustrateur, graphiste, ou encore auteur/rice de bande dessinée, le dessin mène à bon nombre de professions, que les études et les diplômes peuvent appuyer avec engouement et professionnalisme.

Vous découvrirez dans cet article, tous les diplômes proposés dans l’hexagone.

Le diplôme est-il nécessaire pour devenir dessinateur ?

Le dessin est un domaine qui attire toujours de plus en plus de jeunes ou de personnes en reconversion professionnelle. Devenir illustrateur jeunesse, dessinateur de BD, créateur de dessin animé, de nombreux métiers font fantasmer petits et grands. Mais le diplôme est-il obligatoire pour accéder à ce type de métier ?

La réponse est non, bien sûr, car la société  est assez riche pour permettre à (presque) tout un chacun d'arriver à ses fins quoiqu'il arrive au cours de sa vie. 

De plus, de nombreux illustrateurs et dessinateurs se lancent dans le domaine artistique sans être passés par des formations et des études supérieures. De bon modèles, qui permettent à tout un chacun de penser leur rêve de dessin avec la possibilité de les réaliser.

Le dessin est un loisir pour bon nombre d'entre nous. Mais il peut rapidement devenir une passion, voire une vocation que l'on souhaiterait professionnelle. Et pourquoi ne pas entamer une formation diplomante ?

Le dessin est une activité que les enfants apprennent dès le plus jeune âge. Ils l'apprécient, si bien que certains d'entre eux poussent la passion jusqu'à vouloir en faire leur métier. C'est à cet instant que les diplômes de dessin peuvent vous intéresser.En effet, on l'a compris, le dessin est une activité artistique qui peut s’apprendre de manière autodidacte dès le plus jeune âge. Ainsi, une grande partie des dessinateurs professionnels se sont formés petit à petit et se sont lancés sans avoir de diplôme en poche.

Si ces derniers sont des sésames qui facilitent parfois la vie, ils sont aussi une belle source de dépense et d'énergie. Tout le monde ne souhaite donc pas se former au dessin par les diplômes.

Ces cas sont d’autant plus fréquents chez les freelances. En tant que dessinateur indépendant, inutile de montrer le CV et de potentiels diplômes aux clients. Dans cette situation, c’est essentiellement un book de dessinateur qui fera office de présentation de l’artiste.

Une pièce à conviction de taille, qui pourra vous éviter bien des écueils et des déceptions, car ne l'oublions pas : le monde du dessin est un monde danse, et rempli de concurrence. 

En revanche, cela ne veut évidemment pas dire que les diplômes sont inutiles. Loin s'en faut ! Une bonne formation artistique permet d’acquérir les bases du dessin et toutes les techniques artistiques indispensables au métier.

Ce qui n'est pas le cas lorsqu'on est dessinateur indépendant. De plus, on peut être tenté(e) de croire que l'on est une bon dessinateur ou une bonne dessinatrice, alors que... c'est tout l'inverse.

Un diplôme en présentiel ou à distance permet également de se donner un cadre pour travailler et progresser, et de profiter de l’accompagnement de professeurs de dessin et professionnels pour s’améliorer. Voire pour débuter !

Les diplômes peuvent aussi être nécessaires ou utiles pour postuler à des offres de dessinateurs dans des entreprises dans le concept art ou l’animation. Mais encore une fois, il existe des exceptions.

Il est tout à fait possible de prétendre à un poste en CDI avec de la motivation et de bonnes bases techniques, sans forcément avoir à montrer le diplôme. C'est aussi là que l'on reconnait la force de persuasion de tout un chacun, ou encore les contacts, pour les plus chanceux d'entre nous !

Le diplôme reste toutefois une excellente porte d’entrée pour obtenir des stages et s’intégrer plus facilement dans le milieu. Milieu qui est concurrentiel, mais qui, rappelons le, vaut vraiment le coup lorsqu'il s'agit de sa passion au plus haut point.

Vous cherchez un cours de dessin ?

Diplômes de dessinateur : de nombreuses filières

Comment devenir dessinateur professionnel ?
Et oui, dessiner aujourd'hui n'a jamais été aussi simple... et s'y former non plus !

Les diplômes de dessin sont assez nombreux et peuvent toucher à de nombreux domaines. C'est la richesse de ce milieu ! Et parmi les filières que le dessin (et ses diplômes) peut encadrer, on retrouve :

  • L’illustration jeunesse,
  • L'illustration scientifique,
  • La bande dessinée,
  • Le dessin animé,
  • Le dessin industriel,
  • Le design graphique,
  • La communication visuelle,
  • Et bien d'autres encore !

On le comprend vite, les passionnés de dessin ne qu’ont l’embarras du choix face à tous les diplômes disponibles. Encore faut-il savoir comment être guidé !

Du bac STD2A au master en illustration, l’enseignement artistique est très large.

Les étudiants peuvent ainsi commencer une formation générale pour toucher un peu à tout avant de se spécialiser dans un domaine bien précis. Car on le sait, lorsqu'on entame des études, on est souvent bien jeune, et parfois, notre vocation ou notre avis sur cette dernière peut se modifier.

C'est à ce moment que la formation générale peut s'imposer comme étant une bonne solution, pour, bien évidemment, se laisser le choix de poursuivre dans une voie plus précise du dessin.

Création graphique, motion design, maquettiste, illustration, chaque domaine peut faire l’objet d’options de diplômes. Les apprentis dessinateurs choisissent alors leurs écoles supérieures selon les spécialités d’enseignement. Ce sont elles qui vont définir le profil que va prendre son métier futur. Même si rien n'est figé !

Pour obtenir des diplômes, les élèves ont le choix entre les écoles publiques comme les Beaux Arts ou la très réputée école Estienne à Paris, et les écoles privées comme par exemple les écoles de Condé. La principale différence est le coût de formation qui sera plus élevé en écoles privées.

En ce qui concerne le diplôme, l’important est de regarder si celui-ci est inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Il s’agit de la garantie que le diplôme vous enseignera les connaissances et techniques nécessaires pour l’exercice du métier visé. Ce titre peut être attribué à des diplômes d’écoles publiques comme privées.

À vous de voir ce qui vous intéresse le plus !

Le diplôme permet d'apprendre les bases professionnelles du dessin, mais permet aussi de concilier ses rêves d'enfant, avec un métier, un vrai, qui permet de donner libre court à ses passions et à ses inspirations les plus folles !

Devenir dessinateur : les diplômes du CAP à BAC + 2

Vous avez votre bac en poche ? C'est très bien, félicitations, mais sachez que tout n'est pas perdu si vous ne l'avez pas. En effet, le dessin est accessible à tous et à toutes, quel que soit son niveau (ou presque !).

Et oui, les diplômes pour devenir dessinateur sont accessibles dès le collège, notamment avec le CAP Dessinateur d'exécution en communication graphique. Ce CAP prépare les élèves à l’exécution artistique dans les domaines de la publicité, de la communication, de l’édition en maison d’édition, etc.

On le retrouve un peu partout en France, alors n'hésitez pas à regardez autour de chez vous. Il est assez courant de continuer les études après l’obtention du CAP, particulièrement en Bac technologique ou professionnel.

Le bac STD2A (Baccalauréat technologique sciences et technologies du design et des arts appliqués), qui se passe sur deux ans, est l’une des voies les plus connues et choisies des profils artistiques.

Mêlant matières générales et technologiques, ce bac permet d’approfondir les bases du dessin et de la création artistique de manière générale. Une bonne approche pour ceux et celles qui souhaitent s'initier en douceur à la discipline professionnalisante.

Deux autres baccalauréats enseignent les matières artistiques :

  • Baccalauréat professionnel artisanat et métiers d’art,
  • Baccalauréat professionnel réalisation de produits imprimés et plurimédia.

Ces diplômes permettent de ne pas se fermer de portes puisqu’il est tout à fait possible d’entrer à l’Université par la suite, mais aussi, et surtout, d’intégrer une école d’art supérieure pour continuer l’apprentissage des domaines artistiques.

Une belle ouverture vers ce que le dessin a de meilleur dans une perspective professionnelle, donc.

Par quelle formation accéder au métier de dessinateur ?
Depuis tout(e) petit(e), vous rêvez de faire de votre passion du dessin votre métier ? C'est possible, avec un bon diplôme !

Avec ces diplômes, il est également possible de continuer son cursus avec les nombreux BTS proposés dans le domaine artistique :

  • BTS concepteur en art et industrie céramique,
  • BTS design de communication espace et volume,
  • BTS design de produits,
  • BTS design d’espace,
  • BTS design de mode, textile et environnement,
  • BTS design graphique, option communication et médias imprimés,
  • BTS design graphique, option communication et médias numériques,
  • BTS étude et réalisation d'agencement,
  • BTS études de réalisation d'un projet de communication, option études de réalisation de produits imprimés,
  • BTS études de réalisation d'un projet de communication, option études de réalisation de produits plurimédia,
  • BTS CV, Communication visuelle.

Les BTS (Brevet de Technicien Supérieur) se prépare en deux ans après le bac et permet d’obtenir des stages afin de gagner en expérience professionnelle durant la formation.

Ceci est un point non négligeable, qui permet donc d'acquérir de l'expérience concrète et des astuces techniques sur le terrain, mais aussi d'étoffer (voire de créer) son carnet d'adresses dans le milieu, qui pourra vous être cher à l'avenir.

Certains élèves décident ensuite de continuer vers une licence professionnelle, d’autres choisissent d’entrer dans la vie active dans les arts graphiques. Chacun sa voie !

Et si vous commenciez par des cours de dessin ?

Devenir dessinateur : les diplômes BAC + 3

Le dessin est la base de tout - Alberto Giacometti

Certains diplômes offrent un niveau BAC + 3 aux étudiants. C’est notamment le cas du Diplôme des Métiers d’Art (DMA), remplacé en 2018 par le DNMADE (diplôme national des métiers d'art et du design).

Ce diplôme se prépare en trois ans après le bac et devrait, à termes, aussi remplacer les BTS en arts appliqués. La première année de cette formation permet aux élèves de découvrir tous les domaines. Une année généraliste qui continue avec une seconde année de spécialisation.

La dernière et troisième année est ensuite dédié à l’approfondissement des connaissances et à la préparation d’un projet professionnel. Et oui, devenir dessinateur, c'est aussi avoir un projet que l'on porte avec soi. Un projet qui, lorsqu'on passe une diplôme, sera même jugé par des gens dont le niveau est plus avancé que vous.

Les techniques de dessin doivent être maîtrisées pour le graphisme.

Les élèves peuvent aussi décider de continuer leurs études pour obtenir le DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués) délivré dans les écoles d’art. C'est une bonne alternative, qui permet d'initier l'élève au dessin, mais pas seulement. Il ouvre le champ des possibles.

Du côté des diplômes délivrant un grade de licence, il est aussi possible de s’orienter vers les Beaux-Arts pour préparer un DNA (Diplôme National d’Art) en trois ans. Diplôme prestigieux par réputation, il est bien souvent tenté par les apprentis dessinateurs. Le diplôme propose trois options :

  • Art (peinture, sculpture, photographie),
  • Design (design industriel, textile, graphisme, design d'espace),
  • Communication (infographie, illustration, webdesign).

De la richesse dans le programme, des techniques professionnelles, il n'en fallait pas plus pour nous convaincre à apprendre le dessin.

Il est possible de préparer ce diplôme dans les écoles nationales supérieures d’art :

  • ENSA Bourges,
  • ENSA Nancy,
  • ENSA Paris-Cergy,
  • ENSA Dijon,
  • ENSA Limoges,
  • Nice-Villa Arson,
  • l’ISDAT (Institut Supérieur des Arts de Toulouse).

Faites bien attention à choisir l’établissement en fonction des options qui y sont proposées. Car oui, toutes ne proposent pas les mêmes diplômes, les mêmes parcours. Il serait dommage de vous inscrire dans la mauvaise filière !

Le formations en trois ans sont aussi possibles dans les écoles privées. Seulement, chaque école organise ces diplômes de façon spécifique et il convient de se rapprocher de chaque école pour découvrir leurs offres de formation.

L’école supérieure technique privée d’arts appliquées appelée école Pivaut, à Nantes délivre par exemple le Certificat d’école en bande dessinée.

Vous l'aurez compris, les diplômes de dessin sont nombreux et souvent très riches, il est donc important de se pencher sérieusement sur la question selon son budget, son envie, ou encore son lieu de vie. 

Si vous avez trouvé une formation, et que vous avez votre diplôme en poche, tout d'abord félicitations, mais vous pouvez aller encore plus loin. 

Devenir dessinateur : les diplômes BAC + 4

Comment faire du dessin son métier ?
Savoir se former au dessin est capital pour réussir à s'insérer dans la voie professionnelle.

Les diplômes BAC + 4 sont assez peu nombreux puisque le système actuel de formation en France se cale de plus en plus sur le système LMD (Licence, Master, Doctorat). Dans cette optique, il est plus facile de trouver des diplômes de niveau BAC + 3 ou BAC + 5. Le BAC +4 est ce que l'on appelle la maîtrise. 

Cependant, il est tout à fait possible de préparer le DSAA, le Diplôme supérieur des arts appliqués. Que cela soit dans une école publique ou privée, le DSAA propose différentes mentions. Les étudiants peuvent choisir entre espace, graphisme, produit et mode. C'est aussi la richesse du dessin : pouvoir s'ouvrir à tous les profils, à toutes les envies.

Il permet aux élèves de se spécialiser dans un domaine bien précis comme avec le DSAA Design d’Illustration scientifique proposé par l’école Estienne de Paris. Ici, tout est dans le titre, bienvenue aux futurs illustrateurs en herbe !

L’école Emile Cohl, très réputée dans le domaine, propose aussi son diplôme BAC + 4 intitulé « Dessinateur-concepteur option bande dessinée ». Une formation à suivre pour qui souhaitent devenir le nouveau René Goscinny.

Ainsi, peu de diplômes de dessin sont proposés en quatre ans, mais si certains existent bel et bien, le plus avantageux reste de se pencher sur les formations en cinq ans, de type master.

Devenir dessinateur : les diplômes BAC + 5

Un dessin réussi prête à rire. Quand il est vraiment réussi, il prête à penser. S’il prête à rire et à penser, alors c’est un excellent dessin - Tignous

Chaque école privée d’arts appliqués proposent son diplôme de niveau BAC+5. C’est également le cas des écoles publiques qui, elles, proposent aux étudiants le Diplôme national supérieur d’expression plastique avec différentes mentions selon votre projet professionnel :

  • Mention illustration,
  • Mention éditions,
  • Mention arts numériques,
  • Mention design graphique et multimédia,
  • Mention intermédias,
  • Mention communication graphique,
  • Mention didactique visuelle.

Les étudiants peuvent retrouver ces formations et diplômes aux seins de ces établissements :

  • École nationale supérieure d’art de Nancy,
  • École supérieure d’art de Lorraine,
  • École européenne supérieure d’art de Bretagne,
  • École supérieure d’art de Cambrai,
  • Institut supérieur des arts de Toulouse,
  • Haute école des arts du Rhin à Strasbourg,
  • Institut Supérieur des Beaux-arts de Besançon,
  • École supérieure d’arts et médias de Caen.

Besoin de cours de dessin en ligne ?

Rien ne pourrait nous faire penser que le diplôme de dessin peut nous élargi le champ des possibles quand on entre dans la vie professionnelle. Et pourtant, chaque pans de l'art graphique est concerné à son échelle. Le dessin peut alors aussi mener vers une formation en architecture, par exemple !

Les diplômes pour devenir dessinateur industriel

Si la profession est riche et fascinante, le métier de dessinateur peut aussi se retrouver dans le monde industriel, oui oui ! Une branche bien plus terre à terre que la création de scénarii de BD, qui attire tout autant de personnes. En quoi ce la peut bien consister ? Voici la réponse !

Dans un bureau d’étude, pour de la conception de produits industriels, au sein des travaux publics, dans un cabinet d'architecture, dans le génie civil, l’aéronautique, salarié d’une entreprise BTP, le métier de dessinateur consiste à faire des schémas et trouver des solutions techniques grâce au dessin. 

Décidément, nos crayons ont plus d'un tour dans leur sac !

Les bureaux d’études recrutent énormément dans ce domaine d’activité. Et pour devenir concepteur, dessinateur-projeteur, chef de projet d’un bureau d’études ou autre, les étudiants doivent se former non seulement aux techniques de dessin traditionnelles mais aussi aux outils informatiques comme les logiciels de CAO (Conception assistée par ordinateur) et DAO (Autocad, etc).

Pour se former au dessin industriel, il est possible de préparer un brevet professionnel (BP) et de continuer en bacs pros « technicien du bâtiment, études et économie » ou bien « technicien du bâtiment ». Pour des diplômes supérieurs, les élèves peuvent se diriger vers des études en génie civil en IUT ou bien suivre la voie du BTS « géomètre-topographe ». Quoi qu’il en soit, ces études sont très éloignées des formations et diplômes professionnels de l’illustration et du design.

Les diplômes pour devenir graphiste

Quelle est la meilleure voie pour devenir dessinateur ?
Désormais, le dessin s'insère partout, et plus seulement sur le papier ! Ainsi, les diplômes d'y adaptent.

Car le dessin est aussi directement lié aux nouveaux métiers actuels, le graphisme en est la parfaite incarnation. Munie de vous plus beaux accessoires (bien souvent informatiques), vous voici prêt(e) à créer des logos, des animations, ou des bannières d'illustrations. Tout ceci, grâce au dessin et à des diplômes bien ciblés.

Si certains graphistes sont indépendants (donc formés pas nécessairement par des diplômes, mais aussi par leur expérience et leur verve), certaines formations sont à privilégier pour acquérir l'expérience et la technique nécessaire à la profession. Car il ne s'agit pas seulement de dessin, mais bien de dessin avec quelques subtilités !

Voici donc certains diplômes essentiels pour devenir dessinateur graphiste :

  • Le bac pro artisanat et métiers d'art, option communication visuelle plurimédias,
  • BTS expression visuelle, en choisissant les options adaptées, tels que le graphisme, naturellement ! (bac +2),
  • Le BTS design d'espace,
  • Le BTS communication visuelle,
  • Le BTS ERPC (études et réalisation d'un projet de communication),
  • Le DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l'Internet),
  • Le DNAT (diplôme national d'art et technique (bac +3),
  • La licence pro arts (bac +3),
  • La licence pro communication visuelle,
  • Le DN Made, ou diplôme national des métiers d'art et du design (bac +3),
  • La licence pro CREAVI (créations visuelles pour support numérique) (bac +3),
  • La licence graphiste multimédia,
  • Le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique) (bac +5),
  • Le Master pro sciences et technologies (bac +5),
  • Les mastères des écoles d'art,
  • Le DNSEP Diplôme national supérieur d'expression plastique, options communication (bac +5),
  • Et bien d'autres encore !

On l'aura compris, les formations pour devenir dessinateur sont aussi riches que variées, mais même si ces derniers ne sont pas toujours nécessaires, ils s'imposent comme des supports essentiels pour se former en toute détente.

À vous de faire votre choix !

Besoin d'un professeur de Dessin ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.