Un proverbe allemand dit : "Celui qui a le choix a aussi le tourment."

Lorsque l'on a envie d’apprendre une langue étrangère ou lorsque l'on prend des cours de langue, il est normal de se demander à quel moment on pourra interagir avec d’autres locuteurs naturellement.

L'allemand est la langue la plus parlée dans l'Union Européenne, avec près de 100 millions de locuteurs natifs.

Entre l'Allemagne, l'Autriche, le Liechtenstein, la Belgique wallonne, la Suisse, le Tyrol du sud (Italie) et le Luxembourg, 20 % de la population européenne est germanophone.

Pourquoi apprendre l'allemand ? Et en combien de temps ?

Voici quelques éléments de réponse : peut-on apprendre l'allemand rapidement, avoir un niveau de langue courant, et cela en combien de temps ?

Pourquoi vouloir apprendre l'allemand ?

Il serait possible d'énumérer de nombreuses bonnes raisons d'apprendre l'allemand.

Pourquoi devenir germanophone ?
La place de l'Allemagne : au premier rang du choix d'une langue !

La langue allemande possède des règles de grammaire et une prononciation différentes du français, et peut être perçue comme difficile à appréhender.

En effet, suivre des études de langue germanique implique nécessairement de bousculer ses habitudes : la grammaire allemande et ses verbes, la conjugaison et le vocabulaire allemand sont très différents du français.

Selon un article de Deutschland.de, il y aurait 500 000 mots allemands dans le dictionnaire, mais un adulte bilingue n'aurait besoin de que 50 000 à 70 000 mots pour communiquer.

Voilà qui pourrait être rassurant : il ne faudrait apprendre que 10 % du lexique allemand pour avoir un niveau de langue courant.

Bon, certes, apprendre 50 000 mots ne se fait pas en un jour.

Mais le jeu en vaut la chandelle.

Pour quelle raison apprendre l'allemand rapidement ?

Car justement, l'allemand est la langue la plus parlée en Europe après l'anglais.

L'Allemagne est la 4ème économie la plus riche du monde, selon le classement des PIB nominaux, établi par le FMI en 2018.

L'apprentissage des langues germaniques va donc conférer un avantage comparatif majeur, et vous placera en position de force dans le monde professionnel.

En effet, l'anglais, le français et l'espagnol sont souvent plus prisés des polyglottes que l'allemand.

Loi de l'offre et de la demande oblige, on en déduit que les entreprises pourraient manquer de germanistes, et que parler comme un natif permet de trouver plus facilement du travail qu'avec l'anglais ou l'espagnol.

On pense notamment aux métiers de la traduction, aux activités de coopération franco allemande, ou encore aux métiers liés aux échanges internationaux dans l'espace européen commun.

En filigrane, donc, on en déduit des hausses de salaire potentielles.

De plus, l'Allemagne est le pays le plus peuplé d'Europe avec près de 83 millions d'habitants en 2018. Au sein de l'Union Européenne, l'allemand est la langue officielle de quatre pays (Autriche, Suisse, Luxembourg, Liechtenstein).

C'est également la langue maternelle de 100 millions de personnes.

L'Allemagne est un pays influent dans le monde et en Europe : de nombreuses opportunités commerciales s'ouvrent aux apprenants, notamment dans des industries de pointe ou dans les prestations de services.

C'est le plus gros partenaire commercial de la France : l'Hexagone exporte deux fois plus de produits et de services en Allemagne qu'en Espagne ou qu'aux États-Unis.

C'est bien normal, car les pays échangent d'autant plus avec leurs voisins frontaliers, surtout si leur PIB est proche.

La maîtrise de l'allemand est donc un avantage considérable pour pouvoir intégrer certaines entreprises, même en France.

Devenir bilingue en allemand : un long processus d'apprentissage

Avant toute chose, méfions-nous des écoles de langues qui prétendent vous faire devenir bilingues en allemand en prenant des cours en ligne à raison d'une heure de cours collectif par semaine (cours d'allemand bruxelles).

Non, on ne devient pas bilingue en quatre semaines en partant de zéro.

En combien de jours peut-on parler allemand ?
Il est illusoire de croire que l'on aura un bon niveau de langue allemande en quelques jours !

Lorsque les écoles de langue évoquent de telles compétences linguistiques, il s'agit en fait d'un perfectionnement en langue allemande à partir d’un niveau de langue déjà solide.

On ne devient pas non plus bilingue allemand parce qu’on a passé une semaine de vacances à Berlin.

À part avoir demandé un döner kebab et votre entrée pour la tour Radio de la capitale allemande, on parie que vous n’avez pas tant conversé que ça.

Surtout dans les clubs branchés comme le Panorama Bar ou le Watergate.

On ne peut pas non plus maîtriser une langue de A à Z en travaillant uniquement sur la compréhension écrite ou sur la compréhension orale.

Lors de l’apprentissage d’une langue étrangère, les gens ont souvent du mal à dépasser la timidité et la peur de se tromper en parlant, or qui dit langue vivante dit langue parlée !

Enfin, devenir bilingue allemand n’est pas vraiment compatible avec le terme «  en dilettante ».

En clair, pour atteindre votre but, il va falloir accepter de donner de votre personne.

Mais rien ne vous empêche de vous offrir une petite récompense après vos séances de travail, c’est même recommandé.

Alors, en combien de temps accroître son niveau d'allemand ?

Selon l'école de langue GLS Campus Berlin, il faudrait environ 180 heures de cours d'allemand pour passer chaque niveau du cadre européen commun.

Il s'agit des seuils établis par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), de A1 (débutant) à C2 (courant) en passant par le stade B2 (niveau intermédiaire).

Il faudrait un total de 34 semaines, soit 9 mois environ pour passer à un niveau autonome (C1) en allemand.

Mais cela concerne les cours intensifs suivis dans une école, à raison de 20 heures par semaine.

Sans cela, il faudra donc plus d'une année pour apprendre cette nouvelle langue.

Entre les cours avec son prof d'allemand, notre conseil est de pratiquer au moins quelques minutes par jour, ne serait-ce que pour réviser ses notions acquises, puis apprendre de nouveaux mots.

Devenir bilingue allemand en un mois : mission impossible

Le stade dit "bilingue allemand" est le stade qui dépasse l’allemand courant. Cela correspond au niveau C1 du cadre européen commun pour les langues.

Le bilinguisme se traduit par la maîtrise parfaite d’une autre langue que sa langue maternelle.

Combien de jours pour être germanophone ?
"Objectif : à la fin de l'année, je saurai parler allemand !"

C'est donc plutôt complexe à atteindre, malgré les quelques similitudes entre français et allemand.

Quand on est bilingue, on est capable de rêver en allemand, de penser en allemand, parfois même, des mots allemands viennent avant des mots français quand on cherche à expliquer quelque chose.

Vous savez, c’est ce truc très énervant que font souvent les gens qui parlent franglais aussi : lorsque l'on mélange les mots anglais (backpacker, full-time, ASAP, swag, flow, etc.) dans les phrases en français.

Il faut donc avoir assimilé les bases de l’allemand, dans le cadre de l’apprentissage d’une LV2 pendant la scolarité, par exemple, ou lors des études supérieures.

Une fois le socle acquis (vocabulaire de base, compréhension de la structure de la langue, du fonctionnement des déclinaisons, etc.), vous pouvez commencer à envisager de devenir bilingue allemand.

Vous cherchez un programme pour occuper votre temps libre ?

Commencez par envisager d'aller vivre sur place, car il n'y a rien de mieux pour apprendre la langue allemande, que d'aller pratiquer la langue en Allemagne.

Imaginez que vous souhaitiez apprendre l'espagnol : il n'y a rien de mieux que d'aller vivre dans un pays hispanophone pour apprendre l'espagnol.

L'apprentissage de l'allemand suit la même logique, et ce sera d'autant plus facile que vous habitez l'est de la France (région Grand-Est, par exemple).

Mais hélas, au risque de vous décevoir, on ne peut apprendre l'allemand en un mois.

D'ailleurs, devenir bilingue en un mois dans n'importe quelle langue est impossible, même avec une proximité linguistique proche de 90 %.

Certes, les apprenants ayant de grandes prédispositions pour les langues (facilités à prononcer, à retenir la phonétique, réussir les exercices de grammaire, etc.) pourront progresser rapidement.

Mais pour être confirmés, il faut nécessairement s'immerger plusieurs mois dans un milieu germanophone.

Vivre en Allemagne pour apprendre l'allemand est-il efficace ?

On ne va pas dire le contraire, l’immersion totale est bien souvent un passage obligé pour accroître ses compétences linguistiques, quelle que soit la langue cible.

Faire un voyage linguistique : la meilleure façon d'apprendre une langue ?
Pour étudier la langue allemande, quoi de mieux que de vivre dans la capitale allemande ?

Pourtant, cela dépend aussi des profils.

Pour certains, l’immersion linguistique totale rime avec faire la tournée des pubs underground tous les soirs et dormir tout le jour. Mais les résultats escomptés risquent d'être plutôt maigres.

Pour d’autres, l'immersion culturelle et linguistique dans un pays hôte, en l'occurrence l’Allemagne, est vue comme une belle occasion de découvrir la culture allemande, de jour comme de nuit et au quotidien avec des germanophones.

Cela signifie entre autres :

  • Fréquenter des lieux remplis de locaux et non pas en majorité des internationaux qui parlent anglais ou français (trop facile).
  • Faire ses courses en live et non pas sur le web pour entendre l’allemand de la rue : à vous les marchés, les épiciers du coin (s’ils ne parlent pas chinois), les petits hypermarchés.
  • Prendre le temps d’écouter les gens parler. Voilà, vous avez trouvé votre future nouvelle activité favorite dans le métro et les trams berlinois.
  • Vivre avec un Allemand, une allemande ou les deux. Partager le quotidien d’allemands pur jus, que ce soit en colocation avec des jeunes ou des vieux, ou avec votre moitié, c’est la solution magique pour devenir bilingue en allemand.
  • Ne pas hésiter à prendre des cours du soir (plus d’infos sur notre article « Découvrir la langue allemande à Berlin »). Plus vous pratiquerez, plus vous aurez une progression rapide.
  • Forcez-vous à ne plus regarder les sites d’actualité en français, vous pourrez aisément trouver les mêmes infos sur des médias locaux.

Le fait d'habiter à Berlin, Hambourg, Munich, Francfort ou dans une autre ville allemande va vraiment aider à progresser, notamment sur la prononciation et le vocabulaire allemand.

Sans nécessairement payer des cours de langues lors de séjours linguistiques dont le tarif est souvent prohibitif, vivre outre-Rhin permet d'apprendre à son rythme, de mémoriser les spécificités de la langue en parlant avec les natifs.

Après, étudier en Allemagne, vivre dans une famille d'accueil est la meilleure formation linguistique qui soit pour s'initier à l'allemand, se perfectionner et finalement, tenter d'acquérir un niveau avancé de pratique.

Attention : on le répète, pour apprendre le vocabulaire allemand, évitez de passer 90 % de votre temps avec des francophones.

Vos connaissances en allemand vont peut-être aussi se heurter à une stagnation, un sentiment d'avoir atteint son niveau maximum.

Afin de lutter contre l'effet "plafond de verre" dans l'apprentissage des langues (ou de la musique), ce n'est pas la peine de s'enfermer dans sa chambre individuelle pour se plonger dans un monde germanophone (littérature, podcasts, vidéos, etc.).

Seul le temps et la pratique vont briser ce plafond de verre : apprendre à parler une langue requiert du temps et de la pugnacité !

Apprendre l’allemand demande du temps

Il est bien difficile de donner une durée stricte pour passer d’un niveau correct en cours d'allemand à un niveau bilingue, tant l'allemand peut être une langue difficile à apprendre !

Quels idiomes s'apprennent mieux que d'autres ?
L'allemand nécessiterait moins de temps que l'anglais selon une étude... On peut en douter !

C’est un peu comme les modèles de coupes de cheveux, le résultat dépend des gens.

Sait-on par exemple combien de temps faut-il à un débutant pour apprendre à jouer du piano ?

Non, évidemment. Car l'acquisition du savoir dépend des dispositions cognitives et de la motivation de chacun.

Selon un article du site Effective Language Learning, on peut découvrir le temps relatif d’apprentissage d’une langue, selon un rapport américain qui classe les langues du monde en 5 groupes à partir de l’anglais américain.

Ce rapport a été établi par le FSI, l'institut du service extérieur américain).

Il faut interpréter cela avec précaution, car la durée d'assimilation d'un langage a été estimée pour un anglophone natif.

Sur la base de ces estimations, on observe que l’allemand figure au 2ème rang sur 5 des langues pour lesquelles il faut le moins de temps pour les apprendre.

En suivant ce tableau, n’importe quel locuteur peut devenir bilingue en cours allemand en travaillant une année entière à raison de 2 heures par jour, soit un total de 750 heures de travail.

Quand on parle d’endurance et de ténacité, là, on est servi.

Stefan Tanned quant à lui, un célèbre blogueur voyageur en Allemagne, explique avoir mis 4 ans pour apprendre à maîtriser sur le bout de doigts la langue de Goethe.

Pour le plaisir, voici quelques conseils supplémentaires pour devenir bilingue en allemand :

  • Consacrer du temps pour vous améliorer en cours d'allemand. Inutile de vous dire que dédier une heure par semaine à l’apprentissage de l’allemand, dans le cas présent parlons même de perfectionnement, est absolument insuffisant,
  • Apprendre par cœur est un passage obligé (même s’il vous reste un goût amer des poésies du collège). On n’a pas encore trouvé le moyen d’intégrer instantanément et sans effort le vocabulaire usuel. Il faudra passer par la phase répertoire et les sessions de récitation,
  • S’amuser en apprenant : si vous allez à vos cours d’allemand à reculons ou que le moindre exercice vous horripile, vous êtes mal parti. Pour rendre votre perfectionnement en allemand plus fun, il faut chercher des activités à faire en allemand (ciné-club, cours de cuisine en allemand, soirée entre allemands, sortie touristique avec guide qui parle allemand, etc.),
  • Avoir une motivation sans faille : si à un moment vous rencontrez une légère baisse de régime, ne jetez surtout pas l’éponge en cours d'allemand. Faites simplement une pause sur la partie « exercice » et optez pour des activités plaisantes et divertissantes. Parfois, une petite respiration suffit à relancer l'envie et à vous remettre d’aplomb pour atteindre votre objectif de parler allemand.

Allez, on dédramatise !

En linguistique, on estime que le français a quand-même 29 % de similarité lexicale avec le français, soit 1/3 de ressemblances avec la langue française !

Et l'anglais, qui figure parmi les langues les plus apprises et dont on compte le plus de locuteurs en langue seconde, n'aurait que 27 % de similarité lexicale avec le français.

A titre d'exemple, le français a tout de même 75 % de ressemblance avec l'espagnol...

Quelques conseils pour devenir bilingue allemand rapidement

Si vous n’y avez pas déjà pensé, jetez un œil à ces quelques situations ou solutions qui peuvent vous aider à devenir bilingue dans la langue de Goethe, en quelques mois.

Comment discuter avec des natifs ?
L'heure de l'apéro : le meilleur moment pour réviser son allemand au bar !

Rien de tel que de discuter avec un locuteur de naissance pour éviter de prendre de mauvais tics de langages ou de construire vos phrases sur le modèle français. De toute façon avec l’ordre des mots en allemand, ça ne tiendrait pas longtemps.

Sortez dans des endroits fréquentés par des Allemands pour faire la causette à une heure raisonnable et avant les pintes si possible.

Oups, ce ne serait pas un peu cliché ?

Avec le projet de venir bilingue allemand, vous devrez désormais consulter les news en allemand uniquement (ou en premier, c’est-à-dire avant la version française).

Pour apprendre l'allemand, il est conseillé de combiner la lecture de la presse papier ou en ligne et le visionnage de reportages en allemand.

Pour le plaisir, n’hésitez pas à vous faire un petit opéra, on en décrit 2 incontournables dans l’article « Pourquoi apprendre l’allemand ? ».

A la question « En combien de temps devient-on bilingue allemand ? », on ne peut que vous répondre « selon le temps que vous décidez d’y consacrer ». Certaines personnes vont mettre 4 mois, d’autres 6, d’autres encore une petite année.

Tout dépend des circonstances (les activités que vous faites en allemand, si vous vivez sur place, si vous prenez des cours de perfectionnement en langue allemande, etc.).

Prendre des cours particuliers d'allemand avec Superprof

Vous ne pouvez partir vivre en Allemagne pour des raisons financières, professionnelles ou personnelles (familles, amis, etc.) ?

Apprendre avec un natif : peut-on devenir bilingue pour autant ?
Prendre des cours à domicile avec un Berlinois est bon pour le vocabulaire !

Prenez des cours de conversation avec un professeur particulier d’allemand allemand si possible.

Là, on pense à prendre des cours allemand en ligne avec l'un de nos professeurs sur Superprof.

Pour nombre de locuteurs, la grammaire passe après l'acquisition du vocabulaire.

Et on peut comprendre ce point de vue : comment parler intelligiblement avec un Allemand si l'on bute sur tous les mots, malgré une bonne conjugaison des verbes ?

Pour apprendre le vocabulaire, l'avantage de passer par Superprof est que les cours ont lieu à votre domicile, avec un professeur d'allemand qui se déplace chez vous.

La page Google référence 5 571 professeurs d'allemand dans toute la France, dès 9 € de l'heure sur Superprof.

Mais selon la ville où vous habitez et selon les profs, on observe une grand fluctuation des prix.

Rien que Paris et l'Île-de-France concentrent 1 018 profs, soit environ 20 % de l'offre de professeurs disponible sur toute la France.

En combien de temps devenir bilingue avec son professeur particulier ?

Là, c'est encore une fois très difficile à dire. En fait, on ne peut donner aucune durée précise.

D'abord, tout dépend du niveau que vous avez au premier cours : s'il s'agit de vous initier et que vous partez de zéro, que vous ne savez rien des déclinaisons allemandes par exemple, alors le temps pour devenir bilingue promet d'être très long.

Surtout en résidant en France...

En revanche, si vous prenez des cours individuels auprès d'un Allemand natif et que vous avez déjà un bon niveau d'expression orale, l'acquisition du niveau C1 ou C2 sera certainement moins longue.

Un programme d'activités à faire pour devenir bilingue germanophone

Comment progresser tout seul, à la maison et sans prendre de cours de langue ? Il n'y a pas que le podcast ou les sites pour apprendre l'allemand gratuitement.

Que lire en allemand ?
Parler couramment la langue de Goethe : Le Capital de K. Marx, c'est un peu ambitieux !

Nonobstant les obstacles et l'isolement, menant à un sentiment de progression lente, on peut continuer d'apprendre tout seul.

En effet, on pense en premier lieu à la lecture.

Au cours de son histoire, l'Allemagne a fourni une grande quantité d'écrivains et de philosophes, et la littérature allemande figure parmi les plus importantes de la culture européenne.

On pense à Goethe, Marx, Engels, Kant, Hegel, Nietzsche, Sweig (Autrichien)...

Bon, on ne va pas lire les tomes du Capital de K. Marx en allemand, si c'est déjà difficile à comprendre en version française...

Mais une chose est sûre : lire des livres en allemand permettra d'étendre considérablement sa connaissance lexicale.

Autre idée : écouter les chaînes d'information en ligne allemandes.

Par exemple, les programmes télévisés d'Arte, diffusés en français et en allemand.

Vous êtes motivé ? Vous y croyez ? Réservez dès maintenant vos soirées pour voir et revoir les 20 films pour apprendre l’allemand en VOSTFR, un excellent moyen de capter l’essence même de la langue en se faisant plaisir.

Besoin d'un professeur d'Allemand ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.