Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment le web pour vous aider à enseigner la langue de Goethe ?

De Yann, publié le 27/03/2019 Blog > Langues > Allemand > Se Servir d’Internet pour Devenir Prof d’Allemand

T’as voulu voir Hambourg… Et on a vu Hambourg…

Plus besoin, comme Jacques Brel, de se rendre à Hambourg pour découvrir les vertus de la langue de Goethe !

Certes, un séjour en immersion au pays de la bonne bière et de la saucisse (cliché quand tu nous tiens) est un enrichissement linguistique indéniable, mais il n’est pas ou plus l’unique complément de cours pour un jour devenir professeur d’allemand !

Ainsi, alors que le nombre de professeurs d’allemand admis aux concours n’a trouvé que 149 enseignants sur 345 postes ouverts en 2016 – un chiffre inquiétant comparé à 2015 avec 264 admis pour 340 postes possibles – internet s’impose de plus en plus comme un complément de cursus…

  • Où chercher ?
  • Par où commencer pour étudier l’allemand en ligne ?
  • Quels sont les cours d’allemand fiables sur internet ?

C’est à ce genre de questions qu’il est temps de répondre avec parcimonie en distillant quelques outils, sites web et conseils avisés. Guten tag !

Le recours à la vidéo pour les profs d’allemand en devenir

Avec les cours de vidéos en ligne, le web étend encore ses possibilités de démocratisation du savoir. Les nouvelles manières de se former – avec des cours vidéos par exemple – permettent ainsi d’apprendre tout en étant nomade.

On a de nos jours l’habitude de trouver notre bonheur sur la toile. En effet, rares sont les questions qui restent sans réponses de nos moteurs de recherche (On dit merci qui ? Google bien sûr, qu’aviez-vous en tête ?).

Au niveau de l’apprentissage des langues, il en est de même… Sauf pour l’Allemand.

Épargnés ou délaissés (Je vous laisse juger), les cours d’allemand en ligne sont aussi rares que les pénuries de saucisses à Francfort.

A ce sujet, j’invite les Youtubers, écoles de langues, écoles d’allemand et autres organismes linguistiques à se lancer dans le grand bain ludo-éducatif pour combler ce vide numérique !

Sans pouvoir fournir une explication claire à ce manque de professeurs, professeurs particuliers et enseignants délivrant des cours d’allemand en ligne (Je planche tout de même sur la question !),  je propose une petite sélection, qui j’espère, permettra aux étudiants les plus férus de la langue de Goethe de patienter et d’apprendre à parler allemand petit à petit.

Quelques chaînes YouTube gratuites d’apprentissage de l’allemand en vidéo

La pénurie en langue française est d’autant plus importante qu’il vous faudra parler anglais ou maîtriser un minimum les bases de la langue de Shakespeare pour pouvoir suivre des vidéos d’allemand sur YouTube. Apprendre l’anglais pour pouvoir apprendre l’allemand ? Mouais…

Digischool

Une chaîne d’apprentissage en ligne qui n’est plus à présenter, Digischool propose une playlist avec son professeur natif, Elena Nef, qui revient sur la conjugaison en allemand comme le passage de l’actif au passif, l’utilisation du futur antérieur et les chiffres et les nombres.

20 vidéos sont disponibles pour progresser en allemand petit à petit. La chaîne a au moins l’avantage d’avoir une professeure parlant français !

La Youtubeuse Sonja Hubmann

Polyglotte et Youtubeuse amusante, Sonja propose des leçons sous-titrées en allemand dans plusieurs langues tels que l’arabe, le français et l’anglais.

Impressionnants par leur niveau linguistique, ces contenus vidéos sont riches culturellement – avec de l’art et de la world musique – mais aussi ludiques pour apprendre l’allemand en ligne tout en s’amusant.

Deutsch Online Lernen

Une chaîne Youtube d’apprentissage de l’allemand sans prétention. Les 21 leçons qu’elle délivre sont assez simples bien qu’elles datent et manquent cruellement d’interaction.

Notez tout de même pour celles et ceux qui souhaiteraient enseigner, il est tout à fait possible de devenir prof d’allemand sans CAPES !

Goethe Institut

Les vidéos sont courtes et vous n’y apprendrez pas à conjuguer ou à vous servir des déclinaisons. Il s’agit plutôt d’une immersion d’un étranger dans la culture allemande et la manière de vivre des Allemands.

Vous y trouverez des gens parlant allemand avec différents accents, idéal pour un élève de niveau intermédiaire pouvant comprendre les nuances de l’allemand et souhaitant s’entraîner à l’oral. Un public débutant aura cependant peu d’intérêt à regarder la chaîne.

Comment s'immerger totalement pour apprendre l'allemand ? Le foot est une véritable religion en Allemagne ! (source : Yahoo)

Easy German

A chaque épisode d’une dizaine de minutes, Cari descend dans les rues de Berlin pour poser des questions aux passants.

Les vidéos sont sous-titrées en allemand et en anglais (encore !) et vous y trouverez des épisodes se concentrant sur la grammaire ou la conjugaison allemande.

Plusieurs accents sont disponibles puisque Cari entame la conversation avec des Allemands mais aussi avec des personnes apprenant elles-mêmes l’allemand. Une bonne occasion d’essayer de reconnaître les différents accents.

S’abonner à Yabla pour apprendre l’allemand

Mais pour améliorer sa compréhension orale et espérer devenir germanophone pour de bon, mieux vaut suivre les cours en vidéo de Yabla.

Les vidéos peuvent être visionnées avec des sous-titres interactifs : une ligne en allemand et une ligne en français. Une nouvelle vidéo est postée chaque semaine, uniquement avec des locuteurs natifs. Il peut s’agir de séries télévisées, de clips, d’interviews ou encore d’actualités.

Le but est de vous plonger dans la véritable culture germanique : ce sont de vraies vidéos diffusées pour les Allemands.

Les avantages de Yabla ?

  • D’abord les sous-titres mais aussi le fait de pouvoir cliquer sur un mot pour obtenir sa définition qui apparaît alors à droite de la vidéo,
  • Il est aussi possible de masquer les sous-titres lorsque vous avez un niveau plus avancé : vous pouvez masque uniquement le sous-titre en allemand, uniquement celui en français ou les deux !
  • Vous pouvez également ralentir le débit de parole de la vidéo. Le ton est conservé, seul le rythme ralentit. Ou au contraire, vous pouvez aussi l’accélérer, soyons fou !
  • Vous pouvez aussi vous entraîner grâce aux jeux Yabla : sur des extraits vidéos, il faut replacer les mots manquants soit en ayant des propositions, soit sans les propositions. A vous de jouer ! Un autre jeu est en cours de développement, il s’agit de la dictée pour progresser rapidement.

Plus de 1650 vidéos sont déjà disponibles sur la plateforme qui est sans cesse enrichie. Vous pouvez faire un essai gratuit sur six vidéos sélectionnées, puis il faudra payer un abonnement pour avoir un accès illimité à la plateforme. La plateforme coûte 8,95 € par mois, 49,95 € pour 6 mois ou 89,95 € pour un an et vous pouvez stopper votre abonnement à tout moment.

Essayez l’extension Netflix sur Google Chrome

Qui a dit que Netflix ne servait qu’à « Netflix & Chill » ?

Depuis le début de l’année 2019, vous pouvez profiter d’une série ou d’un film Netflix pour enrichir votre vocabulaire et votre connaissance des mots allemands.

Des chercheurs américains ont développé une extension à ajouter à Google Chrome, s’appelant Language Learning with Netflix.

Une fois le plugin installé, il vous suffit de consulter le catalogue en ligne et de sélectionner votre programme : il y a actuellement 34 films ou séries allemandes disponibles, l’extension étant encore en développement.

Comment ça marche ? 

Au lieu de n’avoir que le sous-titre dans votre langue maternelle, vous disposez de deux lignes de sous-titres, la première en langue française et la deuxième en langue allemande. Un dictionnaire est également mis à disposition lorsque vous cliquez sur un mot que vous ne comprenez pas.

Comme le catalogue fonctionne sur les programmes du Netflix américain, il est possible que tous ne soient pas disponibles en France. Mais si l’extension rencontre le succès escompté, l’extension devrait proposer des résumés de films et séries en français et uniquement les programmes disponibles dans notre pays.

Bien sûr, l’objectif est petit à petit de retirer les sous-titres français pour ne garder que les sous-titres allemands, puis de les supprimer totalement pour simplement écouter en langue cible 😉

Les applications pour apprendre l’allemand

De nombreux dictionnaires et traducteurs d’allemand sont disponibles gratuitement en ligne pour l’apprentissage de la langue. Apprendre via une vidéo est vraiment idéal pour s’améliorer parce qu’on a la possibilité de lire les sous-titres, de trouver la traduction des mots qu’on ne comprend pas, de revoir une scène et régler la vitesse de la langue parlée.

Encore une fois, malgré l’essor de son économie, l’aura de sa langue – qui est l’idiome ayant le plus de locuteurs en Europe – rares sont les applications mobiles natives allemandes.

En effet, hormis les éternels leaders du marché du e-learning et de l’apprentissage des langues en lignes, peu d’acteurs purement ”Deutsch” tirent leur application vers le haut sur les plateformes de téléchargement Google Play et Apple Store.

La plupart des applications proposent l’apprentissage de 3000 mots. Un Français moyen connaît entre 3000 et 5000 mots mais n’en utilise que 500 environ dans sa vie quotidienne. Alors, avec 3000 mots d’allemand, vous devriez vous en sortir largement !

L’application MosaLingua Allemand

Avec ces 5 millions d’utilisateurs, l’application MosaLingua se penche sur la mémorisation du vocabulaire allemand. Grâce à la méthode MosaLearning, vous retiendrez du vocabulaire sur le long terme, même en ne travaillant que 10 minutes par jour.

L’application est disponible même sans connexion internet.

Voici ce que vous trouverez dans l’application MosaLingua :

  • Plus de 3000 mots de vocabulaire, organisés en catégories (les bases, se nourrir, le logement…),
  • Un programme d’apprentissage personnalisé en fonction de vos objectifs,
  • Des conseils d’apprentissage,
  • Des enregistrements audios pour progresser en compréhension orale,
  • L’essentiel de la grammaire allemande,
  • La possibilité de créer vos propres cartes de vocabulaire avec vos mots entendus dans des films,
  • 10 niveaux de difficulté.

Pour nous, c’est vraiment la meilleure application pour apprendre une langue. Basée sur la courbe de l’oubli et d’autres principes de science cognitive, c’est la plus efficace pour apprendre du vocabulaire sur le long terme. 

DeutschAkademie

Totalement gratuite, cette application disponible sur toutes les plateformes, ainsi que sur smartphone et tablette, a pour vocation d’aider l’étudiant à réviser son vocabulaire allemand et à revoir sa grammaire.

Pour cela, rien n’est laissé au hasard…

Au programme, DeutschAkademie propose plus de 20 000 exercices de grammaire pour se perfectionner à cette langue communément reconnue comme difficile.

Enfin, pour ne pas que l’utilisateur perde la trace de sa progression linguistique, tous ses efforts sont comptabilisés via des statistiques personnalisées.

La particularité de cette app réside dans le fait qu’elle propose de s’entretenir avec un professeur en ligne qui se charge de répondre aux incompréhensions linguistiques que peuvent faire émerger les exercices.

L’appli Duolingo

L’un des mastodontes de l’apprentissage des langues sur mobiles et tablettes, Duolingo, propose un vrai programme d’enseignement professionnel pour apprendre les langues et l’allemand entre autres.

En effet, comprenant l’acquisition de connaissances linguistiques comme :

  • Le vocabulaire,
  • La grammaire,
  • Les expressions de la vie quotidienne,
  • Et des exercices d’expression orale pour améliorer sa prononciation, tout est fait pour stimuler les sens de l’utilisateur.

Disponible pour les élèves de niveau débutant, niveau intermédiaire et niveau avancé, cette “app” porte une attention particulière sur l’aspect ludique et la communauté. C’est pourquoi vous trouverez des leçons établies en petites unités qui ont tout l’air d’un jeu, un forum de discussion et l’option phare d’étudier ou de se défier en collaboration.

L’appli Busuu

Recommandée par les écoles de langue et encensée par les géants tech, Busuu compte sur une communauté de plus de 50 millions d’étudiants.

Là encore, on retrouve les éléments qui font le succès de “l’appli” précédemment citée avec :

  • Plus de 150 sujets d’apprentissage,
  • Plus de 3 000 mots de vocabulaire allemand,
  • Des leçons de grammaire allemande,
  • Des exercices, tests et quiz interactifs et audio pour améliorer respectivement son expression écrite et orale,
  • Étudier en collaboration avec le partage de son travail à des locuteurs natifs.

Sa particularité : Busuu mise sur la personnalisation de l’apprentissage – car on n’assimile pas tous une langue à la même vitesse – avec la possibilité de se fixer un objectif d’apprentissage sur-mesure.

Au passage, on peut mentionner l’initiative du gouvernement autrichien avec la création d’une application gratuite pour smartphones destinée à faciliter l’apprentissage de l’allemand pour les enfants de migrants qui viennent s’installer en Autriche.

Découvrez également le cursus idéal du prof d’allemand !

Quels sites web pour apprendre à enseigner l’allemand ?

Où doivent se rendre les apprenants pour s'initier à la langue de Goethe ? Quels sont les principaux sites proposant des services de cours d’allemands en ligne ?

Bien sûr, les sites internet ne remplaceront pas un professeur d’allemand et ne vous apprendront pas non plus la pédagogie à mettre en place pour enseigner l’allemand. Mais pour commencer, s’y remettre ou progresser un peu davantage dans la langue, ils font le travail !

Deutsche Welle

Le portail officiel de la Deutsche Welle propose un apprentissage de la langue allemande ciblé par niveau (A1 , A2, A3, B1, B2, C) du cadre européen de référence linguistique.

Avec ses leçons écrites et audio liées à l’actualité allemande, cette méthode permet de s’imprégner rapidement de la culture du pays d’Angela Merkel tout en améliorant son allemand.

Pour trouver un cours allemand ou un test d’évaluation, rien de compliqué, tant ce site est facile d’utilisation.

Deutsch.info

Moyennant inscription au préalable, ce projet – financé grâce au soutien de la Commission Européenne – propose une méthode moderne pour apprendre l’allemand et se renseigner, via des informations pratiques, sur l’expatriation en Allemagne et en Autriche.

Totalement gratuite, cette plateforme est destinée aux étudiants en Erasmus, aux habitants francophones des régions voisines (Suisse, Belgique, France) et aux professionnels qui ont besoin d’assimiler l’allemand dans le cadre de leur travail.

Au menu, on trouvera les éternels classiques :

  • Des cours, leçons et exercices,
  • De la grammaire et des règles importantes,
  • Une médiathèque composée de textes, vidéos, sons,
  • Des informations pratiques sur l’Allemagne,
  • Un forum de discussions pour poser ses questions et partager son point de vue.

Loecsen

Adaptée aux débutants, cette méthode de l’apprentissage de l’allemand mise sur le visuel et l’audio pour que la mémoire de l’utilisateur se familiarise avec la langue.

Les mots et expressions pratiques en allemand sont passés en revue au travers d’un tableau animé qui met en scène toutes les formules de communication et vous habitue aux sonorités d’une langue.

Idéal pour un séjour en Allemagne, ce site vise à donner la priorité au langage de la vie quotidienne pour inciter à l’interaction avec les locaux autrement qu’à l’Oktoberfest.

Les MOOCs de langue allemande

Google a d’ailleurs lancé son site de référence en matière de MOOCs en 2014. Quels sont les MOOCs qui couvrent le primaire et le secondaire en langue allemande ?

Déjà bouleversée par l’essor du numérique, la formation traditionnelle a vu son hégémonie s’effriter avec l’arrivée des Massive Open Online Course (MOOC) disponibles partout et sur n’importe quel support connecté (ordinateur, tablette, smartphone).

S’imposant rapidement, dès 2010, aux Etats-Unis parmi les outils de e-learning – comprenez d’apprentissage en ligne – ces cours ont été plébiscités par les internautes toujours plus nombreux, toujours plus avides de savoir gratuit et toujours plus soumis à la compétition des connaissances.

Constatant la proportion de grandes universités américaines ou institutions de recherche américaines, tels que Yale, Princeton et le MIT, proposant ses propres MOOC, l’éducation francophone s’en est vite approprié les vertus pour mettre à disposition des élèves internationaux ses Cours en Ligne Ouverts et Massifs (CLOM).

L’anglicisme sortant souvent vainqueur face au français dans le monde digital, cette expression est rarement utilisée au profit de MOOC. Par ailleurs, l’offre anglophone est bien supérieure en nombre et provient des plus grandes universités.

Gratuits en principe, les MOOCs ne sont pas diplômants, bien que certains de ces tous nouveaux dispositifs de formation délivrent un “certificat” qui rendra l’étudiant légitime pour justifier son niveau linguistique en allemand.

Idéal pour améliorer son niveau de langue, se perfectionner en conjugaison ou réviser sa prononciation allemande en parallèle de ses cours d’allemand intensif paris, ces MOOCs peuvent aussi venir compléter son cursus, son domaine de compétence, voire son expérience professionnelle.

En matière d’enseignement de la langue allemande, les MOOCs ne “courent pas les rues de la toile” et il faut être un fin chercheur pour trouver des cours qui correspondent à son niveau de langue, à son emploi du temps et à son rythme d’acquisition des connaissances.

Mooc-list.com vous aidera à trouver le Saint Graal. Cette plateforme est une sorte de moteur de recherche de MOOC. Simplement en entrant l’objet de votre recherche plusieurs cours seront proposés.

Parmi les sites qui recensent les MOOC ou CLOM de langue française on retrouve, entre autres :

  • Fun-mooc.fr : une des plateformes les plus récentes créées par France Télévision,
  • Mooc-francophone.com : une plateforme qui recense tous les MOOCs francophones, quel que soit le cours, l’université ou l’enseignant,
  • Coursera.org : cette plateforme agglomère les offres de MOOCs de toutes les grandes universités réputées au niveau international. Les cours sont plus souvent dispensés dans la langue de Shakespeare que dans la langue de Molière (To learn or not to learn ?),
  • « MOOC et langues » : Pour les “hurluberlus”, qui utilisent encore le réseau social Google + – aujourd’hui considéré comme un réseau fantôme – vous pouvez rejoindre la communauté « MOOC et langues » pour garder un œil sur les prochains cours de langue allemande et ceux déjà disponibles.

Enfin, pour celles et ceux qui voudraient passer par les études, Superprof répond pour vous à la question : LEA ou LLCER pour devenir prof d’allemand ?

Apprendre à enseigner l’allemand

Comment devenir un bon prof de langue allemande ? Être pédagogue demande de l’expérimentation !

La pédagogie ne s’apprend pas sur internet et si vous en apprendrez beaucoup dans les livres, le mieux est encore de pratiquer pour améliorer ses techniques.

Enseigner est un exercice très difficile (c’est pour cette raison qu’il faut faire des études et être qualifié) pour trois raisons principales :

  • Une fois que vous avez compris quelque chose, cela devient évident : il faut alors se souvenir du moment où vous ne saviez pas pour pouvoir comprendre la situation dans laquelle se trouve  l’apprenant,
  • Il est contre-intuitif de se mettre à la place de quelqu’un : avoir de l’empathie est la première qualité d’un prof,
  • A chaque élève sa façon d’expliquer : transmettre demande de répéter continuellement les choses mais de manière différente selon les apprenants. Etre enseignant, c’est savoir s’adapter et personnaliser son cours à chaque élève.

Si vous avez appris l’allemand, c’est que vous êtes passionné par cette langue. N’oubliez jamais que ce n’est pas forcément le cas de votre élève. Il peut être forcé d’améliorer ses notes pour obtenir une meilleure moyenne ou commencer par curiosité et finalement ne pas aimer du tout.

Voici quelques techniques pour enseigner avec pédagogie :

  • Demandez à vos élèves de reformuler afin de savoir s’ils ont bien compris et ne vous contentez pas d’un « oui » à la question « tu as compris ? »,
  • Rappelez-vous les difficultés de la langue : anticipez les difficultés que pourraient avoir votre élève en ralentissant le rythme et en attirant l’attention de l’élève sur les points compliqués,
  • Quand vous expliquez quelque chose pour la première fois, allez à l’essentiel : prenons l’exemple en anglais du modal « will ». La première chose qu’on nous apprend, c’est qu’il sert à exprimer le futur mais il sert à bien d’autres choses. Un élève au début ne doit entrevoir que la surface et c’est une fois qu’il a bien compris un élément que vous pouvez en rajouter, au risque de l’embrouiller avant,
  • Si une explication ne fonctionne pas, changez-la : parfois, vous expliquerez un élément de la langue à votre élève et il ne comprendra pas. Il faudra alors réfléchir à une autre formulation afin qu’il puisse percevoir ce dont vous parlez.

Le mieux est encore de prendre des cours d’allemand couplés à des cours de pédagogie et de méthodologie pour pouvoir devenir un professeur d’allemand hors pair ! 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 1,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
avatar