L'archipel nippon est l'un des pays les plus visités au monde, d'Hokkaido à Kyushu en passant par Honshu et Shikoku !

Évidemment, la capitale nippone, Tokyo, est le lieu le plus visité du pays : c'est dans cette ville qu'il est possible d'avoir une vision d'ensemble de la culture japonaise, qu'il est possible de dépenser un maximum de yens et enfin qui promet un dépaysement total !

Avant de partir au Japon, il est nécessaire de préparer son séjour au Japon à l'avance en se renseignant un minimum sur le pays du Soleil Levant !

Comme toutes les grandes métropoles, Tokyo est une ville du Japon divisée en plusieurs quartiers (ou arrondissements) ayant chacun leur spécificité. Nous vous proposons un petit aperçu de ce qu'il est possible de découvrir si l'on souhaite voyager au Japon dans la plus grande ville de l'archipel !

Voici quelques conseils aux voyageurs qui prévoient un voyage à Tokyo !

Tourisme Japon : Shibuya, le grand croisement japonais

Quelles sont les choses à faire à Tokyo lorsque l'on voyage au Japon ?
Shibuya est sans conteste le lieu le plus connu de la capitale !

Shibuya est le quartier de Tokyo qui a de quoi faire rêver si l'on vient découvrir le Japon !

Très connu pour son carrefour emblématique noir de monde du matin au soir, cet arrondissement est aussi celui qui accueille les passionnés de mode et les visiteurs les plus branchés. Nous pouvons par exemple citer le Shibuya 109, un centre commercial immense qui fait le bonheur de ceux qui aiment le style.

Shibuya est aussi un centre névralgique pour la capitale. De nombreuses personnes s'y croisent, s'y retrouvent et viennent y passer leurs soirées. Pour s'y retrouver, c'est simple : il suffit de se donner rendez-vous devant la statue du chien Hachikō dont on rappelle la mémoire tous les 7 Mars.

Autour de la gare de Shibuya s'étendent des ruelles pleines de boutiques, mais aussi de boîtes de nuits branchées et des izakaya, sortes de bistrots japonais. Mais si le bruit peut étourdir, les parcs ne manquent pas pour se relaxer.

Un quartier très complet et symbole de la folie de Tokyo !

Akihabara, le quartier de l'électronique

Quels sont les différents quartiers de Tokyo ?
Entre mangas, jeux vidéo, goodies, figurines, articles X, loisirs délirants, cafés à thèmes et maid cafés, il est impossible de s'ennuyer à Akihabara, surtout si vous êtes un otaku ! (source : Journal du Coin)

Dans le monde entier, Akihabara est connu sous le nom de Akihabara denki-gai ou la "ville électrique". Il doit son nom aux nombreux magasins d'électronique du quartier. Ce quartier contraste énormément avec le reste de l'arrondissement, centré autour du palais impérial japonais.

Pour le reste, Akihabara est très connu pour ses mangas !

Ainsi, dans cet hyper-centre à la pointe de la technologie, de très grands magasins vendant des appareils électroniques et des jeux vidéo côtoient des petites boutiques spécialisées comme par exemples les Maid Cafés. Le quartier devient de plus en plus un repère d'otaku, pour le plus grand plaisir des fans d'animation japonaise !

Voici une liste non-exhaustive de ce que l'on peut faire à Akihabara :

  • Yodobashi Camera (magasin d'électronique sur 7 étages),
  • Supa Potato (magasins rétro-gaming),
  • Club Sega et Taito Station (salles d'arcades immenses),
  • Yellow Submarine ou Mandarake (magasin de mangas et de goodies),
  • Gundam Café (café sur le thème de l'anime Gundam),
  • Les Maid Cafés.

De quoi passer une bon après-midi, bien qu'il ne soit peut être pas possible de tout voir d'un seul coup !

Quartiers japonais : Ikebukuro, le shopping à la mode japonaise

En plein milieu de l'arrondissement de Toshima, Ikebukuro est un quartier très vivant qui accueille de plus en plus de touristes au nord-ouest de la capitale !

C'est l'endroit idéal pour dépenser ses billets de yen : magasins d'électroménager, librairies mangas et de nombreux restaurants populaires pour déguster les spécialités locales. Il est aussi possible de se rendre à la tour Sunshine City, un complexe qui propose un centre commercial, un aquarium, un parc à thème (dédié à la nourriture) et même un planétarium.

Depuis les années 2000, Ikebukuro constitue également un pendant d'Akihabara en ce qui concerne le monde de l'animation  japonaise, notamment à destination des femmes. Ainsi, il existe la Otome Road, une rue faite pour les otaku féminines !

En bref, Ikebukuro est un endroit de loisir comme il en existe peu dans l'archipel et parle aux addicts du shopping autant qu'aux fins palais, un endroit idéal pour ceux qui désirent visiter le Japon !

Pourquoi ne pas prendre un cours de japonais paris ?

Shinjuku, le coin des affaires nippones

Découvrez notre guide des quartiers japonais à destination des voyageurs dans l'archipel nippon !
Difficile de résister à l'envie de tout découvrir et de tout acheter !

Le quartier de Shinjuku s'étend tout autour de la gare la plus fréquentée du monde !

Le premier visage de Shinjuku est celui des affaires. Tel un poumon économique de Tokyo, on y retrouve tout un tas de gratte-ciels qui forment une skyline très impressionnante. Une forte population y est réunie pour y travailler d'arrache-pied et faire vivre le Japon.

Toutefois, Shinjuku sait aussi s'amuser !

De jour comme de nuit, il est possible de s'y balader. Le jour, les nombreux commerces offrent un spot de shopping sans précédent pour les amateurs. La nuit, le quartier devient le rendez-vous nocturne des japonais. Des bars de nuits offrent des expériences gastronomiques incomparables

Pour terminer, Shinjuku sait aussi se reposer : le jardin de Shinjuku-gyoen, l'un des parcs les plus importants de la capitale. Le quartier est donc pluriel et propose une expérience fascinante qui ne laisse jamais insensible :

"Jusqu’à Shinjuku où tu m’attends
Secouée tout de long La ligne Odakyû
Est ma route de la Soie" - Tawara Machi

Avec ce coin de Tokyo, nous pouvons parler de bonheur urbain, mais il faut quand même faire attention à ne pas trop s'emballer ou le porte-monnaie pourrait en prendre un coup !

Nakano, le paradis des otakus

Lorsque l'on parle de mangas à Tokyo, on ne peut négliger le quartier de Nakano, un véritable temple dédié à l'animation japonaise !

Si Akihabara ne démérite pas pour plaire aux otaku, Nakano est spécialisé dans le genre. Avec son Nakano Broadway, les innombrables boutiques de mangas, figurines et goodies en tous genres réunissent les véritables afficionados, comme par exemple le magasin Mandarake, une véritable institution pour les fans de mangas.

Dragon Ball, Naruto, Bleach, One Piece, Fairy Tail ou encore Fullmetal Alchemist, ils sont tous là !

Nakano, cela veut donc dire Pop Culture, mais pas que ! Les galeries proposent aussi des vêtements, des chaussures ou des restaurants en tous genres afin de satisfaire les plus gourmands. Enfin, s'il y a un trop plein de pirates, ninjas et super saiyens, le parc de Tetsugakudo est parfait pour se promener dans le calme et la philosophie de la nature.

Visiter Tokyo : Roppongi, entre occident et vie nocturne

En plein centre de la capitale japonaise, Roppongi est célèbre pour être un lieu branché où l'on sort la nuit, un endroit très urbanisé et une carrefour cosmopolite comme il en existe peu au Japon.

Dans une atmosphère internationale, on retrouve la nuit les bars, boîtes de nuits, izakaya et autres restaurants pour s'amuser pour s'en mettre plein la panse avec de la cuisine japonaise !

Roppongi propose de très nombreuses activités :

  • De très nombreux commerces,
  • Des musées recelant d'œuvres d'arts, notamment contemporaines,
  • Des parcs comme le Green and Park,
  • Des grands hôtels de luxe pour se reposer,
  • Roppongi Hills, une "ville dans la ville".

Le quartier que l'on surnomme le cœur de la nuit à Tokyo conserve malheureusement une réputation d'être peu sûr en toute fin de soirée, mais c'est bien peu de risque face à l'expérience que Roppongi offre !

Ginza, le luxe total au pays du soleil levant

Quelles sont les activités à faire lors d'un séjour à Tokyo ?
Le théâtre est l'un des loisirs majeurs de Ginza

A Tokyo, lorsque l'on évoque le luxe, on pense directement à Ginza, dans l'arrondissement de Chuo, que l'on surnomme les "Champs Élysées japonais" !

Entre les divers commerces luxueux comme Chanel, Dior, Printemps, Louis Vuitton et bien d'autres, on peut trouver des galeries d'art, des grands restaurants et cafés. De plus, la nuit, on y retrouver des clubs et boîtes de nuits plus chers mais plus haut de gamme, une bonne alternative à Roppongi. Il est aussi possible d'aller voir du théâtre kabuki traditionnel dans l'un des nombreux théâtres du coin.

Enfin, on peut retrouver aussi beaucoup de magasins typiquement japonais comme Wako, Sony, Mikimoto ou encore Tokyu Plaza.

En résumé, il vaut mieux venir à Ginza avec un porte-monnaie bien rempli car il va être difficile de résister au milieu des néons et enseignes lumineuses...

Voici comment trouver un cours japonais.

Quartiers de Tokyo : Ueno, le quartier traditionnel et familial

Que peut-on découvrir en visitant chaque quartier tokyoïte ?
Il est difficile de ne pas aimer Ueno : avec son grand parc idéal pour les pique-niques, son immense marché couvert et son zoo, c'est l'endroit parfait pour une balade entre amis ou en famille ! (source : Couleur Voyage)

Au nord-est de la capitale nippone, Ueno se dresse comme le lieu touristique traditionnel à aller voir lorsque l'on séjourne à Tokyo.

Malgré la différence nette de richesse entre Ueno et le reste de Tokyo, ce quartier offre une expérience très intéressante pour tout ce qui touche à l'art, l'histoire et la religion shintoïste. Il dispose d'un grand parc où un temple shinto se dresse au milieu des cerisiers en fleur, les sakura, de quoi être conquis !

Le parc comprend également un grand zoo et des musées comme le Musée National de Tokyo. On peut aussi faire du pédalo dans l'étang de Shinobazu. Enfin, Ueno possède aussi une rue commerçante célèbre : Ameyoko.

Un bon compromis entre tradition religieuse, modernité et loisirs à gogo si l'on est en visite à Tokyo !

Meguro, une parenthèse de douceur en pleine capitale

Alors que le quartier de Meguro se trouve tout près du centre ville de la capitale, ça ne l'empêche pas d'être un havre de paix loin des excentricités de Shibuya ou de Akihabara. Tranquilité et nature sont les maîtres mots de cet endroit calme, familial et plein de lieux historiques !

Le coin propose de multiples activités passionnantes telles que :

  • Le Shizen-Kyoiku-En, institut de la nature, avec de grands espaces verts,
  • Le Musée d'art métropolitain Teien de Tokyo,
  • Le Meguro Gajo-en, un ancien bâtiment réputé pour ses mariages,
  • Des temples comme le sanctuaire Daien-Jin qui a près de 500 ans,
  • La rivière Meguro, bordée de cerisiers en fleurs au Printemps.

Sous le regard de quelques divinités bouddhiques, Meguro est une pause bien méritée au cœur de la capitale électrique nippone !

Trouvez votre cours de japonais dans le sud de la France.

Tsukishima, l'île artificielle tout près de la folie tokyoïte

Quels sont les quartiers les plus célèbres de la capitale nippone ?
La modernité et la tradition, les maîtres-mots de Tokyo

Construite de toute pièce à la fin du XIXème siècle, Tsukishima est une île artificielle dans la baie de Tokyo qui vaut vraiment le coup d'œil !

Spécialisé dans les poissons et fruits de mer, Tsukishima compte un gigantesque marché dans lequel il est possible de déguster la spécialité culinaire du coin : le monjayaki, sorte de crêpe fourrée et salée délicieuse. De plus, les nombreux restaurants bon marché proposent de venir déguster des recettes typiques.

Pas de shopping à Tsukishima, seulement une bonne balade gastronomique à mi-chemin entre les gratte-ciels et le quartier traditionnel dont les boutiques remonteraient même à l'ère Edo !

Cette île si spéciale, bien loin des îlots naturels japonais comme Miyajima, l'île sacrée près d'Hiroshima, entraîne dans une atmosphère de paix intérieure sans précédent. Tout ça à quelques pattés de maison de la folie de Tokyo !

Ryogoku, le sumo à Tokyo

Si vous faites un séjour à Tokyo, il faut que vous visitiez le quartier de Ryogoku, totalement articulé autour du sumo, le sport national japonais. En effet, le sumo est considéré, au même titre que la cérémonie du thé, comme une composante de la culture nippone à part entière.

C'est dans ce quartier que vivent et s'entraînent les athlètes dans des écuries (appelées heya) juste à côté de la plus grande arène de sumo du pays, le Kokugikan. Chaque année, pendant 15 jours en Septembre, Janvier et Mai sont organisés 3 des 6 tournois nationaux de sumo du pays du levant.

C'est donc le Japon traditionnel que l'on découvre dans cette arène au fil des combats, les meilleurs sumos se battant en dernier. Vous pourrez y découvrir ces athlètes considérés comme des dieux dans la tradition japonaise mais aussi un musée consacré à l'art du sumo au 1er étage du bâtiment.

Il est également possible d'assister aux entraînements le matin dans l'une des écuries. Il faut vous renseigner à l'avance sur les conditions d'accès à ces lieux. C'est également dans ce quartier que vous pourrez déguster le fameux repas des sumos : le chanko-nabe, une soupe de viande/poisson et de légumes, très riche.

On trouve également dans ce quartier le musée d'Edo-Tokyo, le musée Hokusai, le parc Kyu-Yasuda et le temple Eko-in, alors ne ratez pas une visite de ce quartier emblématique !

Harajuku : le quartier des jeunes à Tokyo

Quels sont les quartiers qu'il faut visiter dans la capitale japonaise ?
On vous prévient, vous aurez du mal à vous déplacer dans la rue Takeshita... Mais elle vaut vraiment le coup d'œil et d'y passer une demi-journée ! (source : Japan Rail Pass)

Si vous voyagez à Tokyo, alors il ne faut en aucun cas rater le célèbre quartier d'Harajuku, diversifié et plein de ressources. Il se situe entre Shibuya et Shinjuku et tout près d'Omotesando, les Champs Elysées de Tokyo. Si vous êtes un amateur de photos, vous devriez également y faire un tour.

Le quartier s'articule autour d'une rue principale, la rue Takeshita, dans laquelle on trouve de tout : des restaurants, des boutiques et surtout des magasins de vêtements kawaii ou visual kei (en quelque sorte gothique, mais pas vraiment... bref, c'est compliqué). La rue est toujours bondée, il vous suffit de suivre le flot des visiteurs !

Le week-end, les amateurs de cosplay se réunissent à Harajuku et se laissent photographier !

On trouve aussi dans ce quartier le parc Yoyogi, près de la station de trains de Harajuku. C'est l'un des plus grands de Tokyo et il possède une longue histoire : il fut l'emplacement duquel décolla le premier avion du Japon, mais aussi une base militaire américaine puis un parc en 1967.

Des milliers de japonais traversent ce parc chaque jour et le week-end, vous pourrez venir écouter une multitude de groupes de musique dans la grande rue longeant le parc. C'est aussi au cœur du parc Yoyogi que l'on trouve le Meiji Jingu, un temple shinto exceptionnel qu'il ne faut rater sous aucun prétexte.

Le temple fut construit en 1920 en l'honneur de l'empereur Meiji et de l'impératrice Shoken, puis détruit lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale et enfin restauré en 1958. Vous pourrez y trouve des tas d'amulettes sur lesquelles les gens inscrivent leurs vœux et leurs prières.

Enfin, Harajuku est surtout un endroit où on s'amuse ! Vous pouvez par exemple visiter le Kawaii Monster Café dans lequel les monster girls vous accueilleront dans des ambiances originales et vous pourrez y manger ou assister à des spectacles le soir, sur réservation.

D'autres activités sont possibles comme par exemple le Snake Café, le Laser Trap ou encore visiter la galerie d'art Fiesta Gallery. Des festivals ont également lieu à Harajuku comme le Super Yosakoi (festival de danse) ou le Prixiv Festa (festival d'art du dessin/manga).

L'île artificielle tokyoïte : Odaiba

Même si Odaiba est un peu excentré car très au Sud de Tokyo, le quartier est accessible en métro/train très facilement et il serait dommage de le rater. En effet, une journée complète à Odaiba s'impose dans votre emploi du temps pour visiter ce quartier aux multiples divertissements.

Vous pourrez par exemple y découvrir :

  • L'immeuble Fuji TV (avec boutiques et observatoire),
  • Les centres commerciaux Decks et Aquacity (avec le showroom de Sony, le Muscle Park et le parc Joypolis),
  • Le parc expo Tokyo Big Sight (où a lieu le Comiket 2 fois par an),
  • Le musée des sciences Miraikan,
  • Le musée des sciences maritimes,
  • Le Oedo Onsen Monogatari (un parc dédié aux sources chaudes japonaises),
  • Le centre d'activité Palette Town (avec les showrooms de Toyota et Panasonic, des centres commerciaux comme Venus Fort et la grande roue d'Odaiba).

Si vous observez bien les alentours du quartier d'Odaiba, vous remarquerez plusieurs statues comme le Gundam géant de Diver City ainsi qu'une réplique de la Statue de la Liberté. Vous pourrez également faire la visite du Teamlab Borderless, un musée immersif dans lequel vous pourrez prendre de super photos !

Kamakura, la ville historique tout près de la capitale

Quels sont les districts à découvrir dans la capitale du Japon ?
Kamakura est l'un des centres touristiques les plus importants du pays avec presque 100 temples et sanctuaires ! (source : Japan Guide)

Kamakura est une ville qui compte parmi les destinations touristiques essentielles lors d'un voyage à Tokyo. Elle n'est qu'à 1h15 de train de la capitale et vous propose de découvrir l'histoire du Japon. En effet, du XIIème au XIVème siècle, Kamakura fut la capitale du Japon.

Evidemment, il faut y consacrer une journée entière si l'on veut tout voir (et pour rentabiliser le billet de train) à commencer par le Grand Bouddha, aussi appelé Daibutsu, mais également la forêt de bambous et, dans la montagne, une fontaine dans laquelle, selon la légende, il faut plonger son argent pour qu'il vous apporte la richesse.

A Kamakura, on trouve donc beaucoup de temples que l'on peut visiter gratuitement la journée (sauf le Grand Bouddha qui est payant) et même la nuit, lorsque les lieux sont déserts. Pensez cependant à jeter un œil aux heures d'ouverture pour ne pas arriver trop tard.

Le Grand Bouddha de Kamakura est le deuxième plus grand du Japon !

Dans cette petite ville, on peut également s'amuser à la plage en bronzant ou surfant au gré des vagues, ou faire la fête la nuit. Le plus intéressant à Kamakura, c'est probablement les points de vues que vous pourrez avoir en suivant les sentiers de montagne ou en vous rendant au cimetière de Kamakura.

A une dizaine de kilomètres de Kamakura, vous pourrez aussi visiter l'île d'Enoshima, aussi intéressante à visiter. Si vous prévoyez un voyage à Tokyo, pourquoi ne pas prendre une journée pour visiter ces deux lieux ?

Cela vous a-t-il donné envie de partir en voyage au Japon ou même d'aller vivre au Japon ? Si c'est le cas, prenez des conseils avec Superprof pour bien vous y préparer !

Vous pouvez consulter nos autres articles pour en apprendre plus sur la capitale japonaise ainsi que d'autres villes du Japon comme Kyoto. Vous pouvez également prendre des cours particuliers de japonais avec un professeur sur le site de Superprof !

Besoin d'un professeur de Japonais ?

Vous avez aimé l'article ?

0 vote(s)
Loading...

Yann

Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.