« J’ai été expulsé du lycée pour avoir triché pendant un examen de métaphysique ; je lisais dans les pensées de mon voisin », Woody Allen

Pour de nombreux élèves belges qui terminent leurs études primaires, la fin de la dernière année voit arriver les épreuves du certificat d’études de base ou C.E.B. Ces évaluations externes obligatoires sont autant de stress pour les enfants que pour leurs parents.

L’objectif de ces examens est d’évaluer le niveau de chaque élève dans les branches fondamentales que sont les mathématiques, le français, l’histoire, la géographie et les sciences. La réussite de ces épreuves atteste de la maîtrise de ces compétences nécessaires avant le passage vers la première année de l’enseignement secondaire lors de la rentrée scolaire suivante.

Rien ne sert de stresser et d’angoisser, car finalement, ces examens sont bien moins difficiles que certains le laissent à penser. Avec quelques heures de révision dans chaque matière et un peu de bonne volonté tout se passera bien.

Le certificat d’études de base

Le C.E.B pour les élèves terminant leur cycle primaire
Avec une bonne révision, le certificat d’études de base est à votre portée

Le certificat d’études de base ou C.E.B est donc le document officiel qui atteste de la maitrise des connaissances et compétences acquises au terme des six années de l’enseignement du français, des mathématiques et des cours d’éveil.

L’épreuve est rédigée par un groupe de travail comprenant des instituteurs, des institutrices, des conseillers pédagogiques ainsi que l’inspecteur général de l’enseignement fondamental.

Les épreuves écrites du C.E.B qui se passent durant quatre matinées s’adressent à différentes catégories d’élèves :

  • Ceux qui terminent leurs études primaires ;
  • Ceux qui ont déjà quitté l’enseignement primaire sans C.E.B et qui sont en première ou en deuxième année de l’enseignement secondaire différencié ;
  • Ceux qui suivent l’enseignement à domicile sous la forme d’enseignement à distance.

Pour réussir, l’élève doit obtenir un minimum de 50 % des points dans chacune des branches. Néanmoins, les décisions de réussite sont prises au cas par cas et sont déterminées par le conseil de classe.

Beaucoup d’élèves craignent les épreuves du certificat d’études de base alors que le taux de réussite fluctue d’une année à l’autre entre 85 % et 96 %. De quoi ne pas trop s’inquiéter.

Il existe aussi des épreuves du certificat d’études de base à destination des adultes. Cette épreuve est également organisée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais diffère du C.E.B pour les enfants.

Briller en mathématiques au C.E.B

La bonne solution: s'exercer avec des C.E.B des années précédentes
Se mettre en conditions d’examen et refaire quelques questionnaires du C.E.B des années passées

La terrible épreuve de mathématiques du certificat d’études de base ! Beaucoup d’élèves en âge de la passer la craignent. Certains d’entre eux souffrent de stress et d’angoisse voire même de blocage quand le jour fatidique arrive.

Il s’agit vraiment d’une mauvaise appréciation, car l’épreuve de mathématiques du C.E.B est loin d’être si difficile que cela. D’ailleurs, ils sont nombreux à finalement l’avoir trouvée facile quand l’épreuve est terminée.

Il existe de nombreux sites pour permettre aux élèves de réviser leur cours de mathématiques :

  • La Khan Academy est une ASBL qui met de nombreuses ressources à disposition des élèves ainsi que des cours de soutien et de remédiation ;
  • CEB Malin est un espace d’apprentissage qui permet aux jeunes de s’entrainer sur les C.E.B des années précédentes et d’avoir une idée du genre de questions posées en mathématiques ;
  • Enseignons.be est une autre plateforme qui offre également des ressources pour les jeunes élèves ;
  • Mister Math est une chaine YouTube créée par un professeur de math pour aider les enfants à préparer leur épreuve du C.E.B. Chaque jour, cette chaine gratuite organise aussi une école du devoir.

Ces plateformes de révision sont gratuites. Il faut juste créer un compte avant d’y avoir accès.

Il existe également la formule du professeur particulier de mathématiques. Grâce à ses connaissances et se pédagogie, il permet aux enfants de repérer leurs erreurs et ainsi de s’améliorer en algèbre, en arithmétique et en géométrie.

Bien se préparer à l’épreuve de français du C.E.B

Avec une bonne préparation, le C.E.B est assez facile
Pas de panique, les épreuves du certificat d’études de base ne sont pas si difficiles

L’épreuve de français du certificat d’études de base est le second examen que les élèves de fin de sixième primaire doivent passer et réussir avant leur passage dans les humanités.

Comme toutes les épreuves du C.E.B, c’est surtout les capacités de réflexion et d’analyses de l’élève qui sont évaluées plutôt que son savoir encyclopédique.

Néanmoins, il faut s’y préparer, car il y a certaines règles qu’il faut respecter :

  • En orthographe, il est important de faire attention à certaines erreurs très fréquentes. Par exemple : à/a, son/sont, é/er, tout/tous, plutôt/plus tôt…
  • Attention également à la nature des mots, au sujet et au verbe dans les phrases.

Pour que les élèves puissent revoir leur matière de français dans les meilleures conditions, de nombreuses ressources existent :

  • De nombreuses maisons d’éditions belges publient des cahiers de révision à destination des élèves qui terminent leur école primaire. Ces cahiers contiennent des exercices du même style que ceux du C.E.B et donnent des pistes et des conseils ;
  • Il existe aussi de nombreux sites internet qui proposent aussi matière à s’exercer pour décrocher son certificat d’études de base ;
  • Sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les parents peuvent télécharger les épreuves officielles des années antérieures.

En cas de difficulté pour les parents d’assumer le suivi de leur enfant pour différentes raisons, il existe la solution du professeur particulier. Chez Superprof, il y en a de nombreux prêts à suivre votre enfant pour le guider sur le chemin de la réussite et lui apprendre à gérer son emploi du temps.

Devenir incollable pour l’examen d’éveil du certificat d’études de base

Dernier examen de l’épreuve du certificat d’études de base, l’éveil. À l’école primaire, le cours d’éveil comprend de la géographie, de l’histoire et des sciences. Même si l’épreuve demande un minimum de préparation, elle est avant tout une évaluation du savoir-faire de l’élève dans ses différentes matières.

Avec une bonne préparation et s’il a travaillé correctement durant sa dernière année de primaire, il n’y aucune raison pour que ça se passe mal.

Il existe de nombreuses possibilités de révision pour préparer en toute sérénité cette ultime épreuve du certificat d’études de bases :

  • Les grandes maisons d’éditions belges spécialisées dans l’enseignement publient chaque année des cahiers d’exercices. Ceux-ci sont généralement très bien faits et permettent à l’élève d’avoir une idée du genre de questions posées à l’examen. En répondant à toutes les questions de ces cahiers, ils revoient la matière d’histoire-géographie et de sciences ;
  • Le net regorge également d’initiatives et de plateformes de révision. Après la validation de son inscription, l’élève peut revoir à son rythme les matières d’éveil tout en bénéficiant des correctifs. Ici aussi, le jeune élève se retrouve en conditions d’examen ;
  • Le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles conserve depuis 10 ans toutes les anciennes épreuves des C.E.B. Ces ressources sont téléchargeables et peuvent être imprimées. Pour bien se préparer, votre enfant devrait avoir la possibilité d’en réaliser quelques-uns. Mettez-le en conditions d’examens en respectant le temps des épreuves. Il saura comme cela à quoi s’attendre.

Pour les parents qui manquent de temps, il existe la possibilité de faire appel à un professeur particulier. Chez Superprof, de nombreux professeurs sont disposés à aider votre enfant pour lui faire réviser sa matière d’éveil. Avec un professeur particulier, vous pouvez être certain que votre enfant disposera d’un encadrement personnalisé. Il travaillera sur ses difficultés et il lui soumettra un planning complet de révision.

Quelques bons conseils pour que tout se passe bien

Pour passer le C.E.B, il faut apprendre à gérer son stress
Un professeur particulier peut apprendre à votre enfant à gérer son stress

Voici quelques conseils pour que les épreuves de mathématiques, de français et d’éveil de votre enfant se passent dans les meilleures conditions. Bien se préparer à l’épreuve du C.E.B, c’est réviser sa matière avec sérieux et efficacité, mais c’est aussi préparer, ménager son corps et apprendre à gérer son stress.

Nul besoin de répéter l’importance du sommeil chez des enfants en fin de primaire et aux portes de l’adolescence. Ils doivent dormir beaucoup plus que nous, les adultes. Veillez donc à ce que vos enfants dorment au moins 9 heures par nuit, l’idéal étant de 11 heures.

Le cerveau dont il va avoir besoin pour réfléchir et répondre aux questions des épreuves du certificat d’études de base est un organe qu’il faut entrainer, mais qu’il faut aussi laisser reposer pour en tirer le meilleur.

Et pour terminer sur le sommeil, veillez à ce que votre adolescent éteigne son smartphone, sa tablette et son ordinateur portable quelques heures avant d’aller dormir.

Votre enfant doit manger sainement tout le temps, mais encore plus en période d’examen. En effet, son organisme a besoin de beaucoup d’énergie pour que son cerveau puisse fonctionner comme une « horloge suisse ».

Pour cela, veillez à ce que votre enfant mange léger le soir et privilégiez surtout le repas du matin et celui du midi. Favorisez les sucres lents comme le pain complet, les pâtes ou encore le riz. Ils permettent d’avoir de l’énergie toute la journée et d’éviter les « coups de faim ».

Enfin, en tant que parents, essayez de ne pas montrer votre stress à votre enfant. Il doit l’être déjà suffisamment de son côté. Prenez le temps de parler avec lui et de lui demander ce qui le préoccupe si vous voyez qu’il semble inquiet.

N’hésitez pas à dédramatiser ces épreuves du C.E.B. S’il a travaillé correctement durant l’année et qu’il s’est préparé, tout se passera bien et il décrochera sans problème son diplôme de fin d’études primaires pour entrer en classe de première année dans le premier degré de l’enseignement secondaire.

Rien ne sert donc de paniquer. S’il a besoin d’un peu d’aide pour s’organiser et pour réviser, vous pouvez faire appel par exemple à Superprof et ses professeurs particuliers.

Besoin d'un professeur de Soutien scolaire ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Rédacteur Web SEO, je suis passionné par l’écriture, l’informatique, l’histoire des sciences et l’histoire en général. J’aime composer sur tous les sujets. Il n’y a rien de mieux pour apprendre de nouvelles choses et combler ma soif de savoir.