Musique Soutien scolaire
Partager

Plutôt Moscovite ou Pétersbourgeois ?

De Yann, publié le 04/07/2017 Blog > Langues > Russe > Vaut-il Mieux Partir à Saint-Pétersbourg ou à Moscou ?

S’il est assez aisé de constater les différences entre les deux villes russes les plus touristiques, il reste difficile de faire son choix entre la capitale du Nord et la capitale actuelle de la Russie.

On part souvent du principe erroné que le coût de la vie est plus élevé dans les grandes villes russes qu’ailleurs en Europe. Coupons court aux idées reçues. Bien qu’effectivement les dépenses sur place à Moscou ou Saint Pétersbourg seront toujours plus coûteuses qu’à Vladivostok, Kazan, Novgorod, Volgograd ou encore Irkoutsk en Sibérie près du lac Baïkal, le coût de la vie en Russie reste très abordable.

Le coût de la vie à Moscou est environ 31 % moins élevé qu’à Bruxelles. Il est 40 % moins élevé qu’à Bruxelles pour Saint Pétersbourg. Nous reviendrons en détail sur ces chiffres dans l’article.

Entre stéréotypes, différences réelles et similitudes, nous vous proposons un tour d’horizon pour bien choisir la destination en fonction de vos attentes ! Pour découvrir la Russie comme vous le rêvez !

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Moscou : la Troisième Rome  

Moscou est comme nous le savons tous, la capitale de la Russie. Cette gigantesque cité est peuplée par plus de 12 millions de Moscovites qui s’étalent sur plus de 2 500 kilomètres carrés, soit environ 15 fois Bruxelles.

Quels monuments visiter à Moscou ou Saint Pétersbourg ? Un voyage à Moscou vous permettra d’admirer la cathédrale Saint Basile.

Préparer son voyage

Moscou n’est qu’à 3h30 d’avion de Bruxelles en vol direct. Il est aussi possible en faisant par exemple une escale à Athènes de dénicher des vols low cost à petit prix pour parfois moins de 120 € l’aller simple et 200 € le billet d’avion pour le vol aller retour.

De nombreuses compagnies aériennes proposent ces tarifs tout au long de l’année.

Utiliser un comparateur de prix est la meilleure solution pour partir découvrir la capitale à moindre coût. Ces prix sont susceptibles d’augmenter assez significativement si l’on prend son billet à la dernière minute.

La partie occidentale européenne du pays est beaucoup plus peuplée et urbanisée que l'est; Environ 77% de la population vit en Russie européenne. La capitale russe, Moscou, est l'une des plus grandes villes du monde; D'autres grands centres urbains incluent Saint-Pétersbourg, Novosibirsk, Ekaterinbourg, Nizhny Novgorod et Kazan. Avec 17 075 200 kilomètres carrés (6 592 800 m²), la Russie est le plus grand pays du monde par surface, couvrant plus d’un huitième de la terre habitée de la Terre et la neuvième population la plus populeuse, Avec plus de 144 millions de personnes à la fin du mois de mars 2016.

Les dépenses sur place

La vie à Moscou n’est pas aussi chère qu’on pourrait le penser.

L’hébergement est le poste qui vous coûtera le plus, sans grever votre budget  (compter environ 70 euros pour deux en moyenne). Pour la restauration, les prix sont semblables à ceux pratiqués en Belgique. Évitez les boissons importées sous peine de faire grimper la note.

Non négligeable si l’on souhaite rester quelques temps dans la capitale ou pour un city trip de 4 ou 5 jours. 

Saint Pétersbourg : la capitale des tsars de Russie

Comment choisir entre Moscou et Saint Pétersbourg ? Le musée de l’Ermitage vaut le détour, même uniquement pour son architecture !

Un peu d’histoire

Depuis 1712 et jusqu’en 1917, la capitale russe n’était pas Moscou mais Saint Pétersbourg.

La ville a été fondée en 1703 par le tsar Pierre le Grand avec de fortes influences européennes. Aujourd’hui, c’est une ville peuplée par 5 millions d’habitants que l’on appelle les Pétersbourgeois.

A l’instar de sa sœur Moscovite, la capitale des tsars est une ville dense (9 fois plus grande que Bruxelles).

Bien qu’architecturalement parlant on puisse trouver quelques similitudes entre Moscou et Saint Pétersbourg comme les ressemblances frappantes entre la gare de Moscou à Saint Pétersbourg et la gare moscovite Leningrad ou encore entre les cathédrales Saint Sauveur et Saint Basile à Moscou, il existe néanmoins de réelles différences entre ces deux villes.

Les principales différences entre Moscou et Saint Pétersbourg

Premièrement, là où les rues de Moscou ont été construites autour des bâtiments, l’urbanisation Pétersbourgeoise a été amorcée par la sortie de terre des rues avant la construction des bâtiments. Il en ressort une architecture plus « froide » et organisée à Saint Pétersbourg qu’à Moscou où on trouvera beaucoup de petites ruelles et d’impasses. 

A Saint Pétersbourg, le coût de la vie est légèrement plus bas qu’à Moscou (environ 5 %) et le prix du billet pour des vols directs est environ le même que pour Moscou (à savoir plus d’une centaine d’euros pour un aller simple et 200 € pour un aller-retour). En utilisant un comparateur de vol (Skyscanner ou Google Flight), il est même parfois possible de réserver un vol à un tarif encore plus avantageux.

Un seul conseil : comparez les prix.

Profitez également de votre voyage pour découvrir l’histoire de la langue russe

Des habitants si différents que cela ?

Pour décrire les habitudes et les comportements des Pétersbourgeois et des Moscovites, l’écrivain russe Nikolai Gogol personnifiait les habitants de Saint Pétersbourg en un « homme bien soigné, l’Allemand parfait », beaucoup plus les pieds sur terre que n’importe qui d’autre et qui regarde avant d’inviter quiconque à diner, ce qu’il a dans sa poche.

A l’inverse, le Moscovite est décrit comme un « noble russe » qui ne se soucie guère de combien il a et qui est un bon vivant soucieux de l’instant présent.

Le Saint Pétersbourg fondé et voulu par Pierre le Grand est resté proche de son héritage européen, tandis que beaucoup voient dans la capitale russe, Moscou, une mégalopole aux influences culturelles asiatiques avec tout ce que cela peut comporter comme l’étalage de sa richesse, de sa réussite et un esprit de compétition exacerbé.

Les Moscovites sont également en général perçus comme plus chaleureux mais aussi plus superficiels que les Pétersbourgeois. De leurs côtés, les habitants de la capitale du Nord sont parfois considérés comme ayant un esprit trop cloisonné mais sont perçus comme plus discrets que leurs acolytes de la capitale.

Bien choisir en fonction de ses attentes   

La culture : Saint Pétersbourg

Ancienne capitale comme nous l’avons dit, la ville de Saint Pétersbourg permet pour beaucoup de russes de capter un peu plus la sensibilité russe qu’à Moscou.

Allez faire un tour dans les nombreuses églises, les musées d’art, du chocolat ou de la torture mais surtout le musée de l’Ermitage, plus grand musée du monde en termes d’objets exposés (ils sont plus de 60 000). On y trouve une collection impressionnante d’œuvres de Léonard de Vinci, Picasso ou encore Rembrandt.

Pour les plus réfractaires à la peinture, sachez que le palais en lui même est une véritable œuvre d’art. 

Enfin, pour ceux s’orientant plus sur un long séjour et cherchant à améliorer leurs compétences en anglais, sachez que Saint Pétersbourg est beaucoup plus anglophone que sa grande sœur Moscou.

La stratégie a été motivée par le statut politique de Leningrad comme l'ancienne capitale de la Russie et la capitale symbolique de la Révolution russe, son importance militaire comme base principale de la flotte soviétique de la Baltique et sa force industrielle, abritant de nombreuses usines d'armes. La capture de Leningrad était l’un des trois objectifs stratégiques de l’opération allemande Barbarossa et la cible principale du groupe d’armée nord.

Le siège de Leningrad, également connu sous le nom de Leningrad Blockade (Russe : блокада Ленинграда) a été un blocage militaire prolongé entrepris principalement par le groupe d’armée allemande nord contre Leningrad, historiquement connu sous le nom de Saint-Pétersbourg, dans le Front oriental (Théâtre de la Seconde Guerre mondiale).

Le siège a commencé le 8 septembre 1941, lorsque la dernière route de la ville a été coupée. Bien que les Soviétiques aient réussi à ouvrir un couloir terrestre étroit à la ville le 18 janvier 1943, le siège n’a été levé que le 27 janvier 1944, 872 jours après son début.

Profitez aussi de votre voyage pour découvrir la littérature russe

Une ville européenne aux influences asiatiques : Moscou

Quelles villes de Russie privilégier ? Si vous voulez faire la fête, choisissez plutôt la capitale russe.

De nombreux arguments peuvent également faire pencher la balance pour la capitale russe. Il est vrai que les monuments les plus connus de Russie comme la place rouge, le Kremlin ou encore le mausolée de Lénine se trouvent à Moscou. Bien que la ville ait l’air d’une mégalopole mondialisée, elle n’en reste pas moins une place forte de la culture en Russie.

Mais qui dit métropole de plus de 10 millions d’habitants dis aussi coins très festifs pour s’amuser. A cet égard, Moscou est une place forte en Europe pour les plus fêtards d’entre nous. Pour de nombreuses personnes qu’elles soient russes ou non, Moscou est souvent reconnue comme plus ouverte et plus chaleureuse que Saint Pétersbourg.

Et pourquoi pas les deux ?

La meilleure façon de se construire son propre avis, si le temps et le portefeuille vous le permettent, est de visiter les deux. De nombreuses agences de voyage ou tours opérateurs proposent des circuits pour combiner et visiter ces deux villes.

Tout d’abord, les deux villes sont distantes de seulement 600 km à vol d’oiseau. De nombreux moyens de transports différents sont proposés pour rallier ces deux géants. L’avion évidemment, la voiture, mais également le train. Vous aurez le choix entre vivre l’expérience du Transsibérien ou prendre le Sapsan qui assure 5 à 10 liaisons par jour pour une durée de trajet d’environ 4 heures.

Vivez l'expérience du Transsibérien. Allez, on visite les deux !

Sachez qu’il est également possible de joindre les deux villes par bateau et que de nombreuses croisières sont proposées sur la Volga et la Néva. Celles-ci permettent également de découvrir de magnifiques villages comme Goritsy ou l’île de Kiji.

Pour les plus pressés, de nombreuses compagnies low cost ou non proposent des vols pas chers pour une trentaine d’euros. En réservant plus longtemps à l’avance il est même possible d’acheter des billets pour une quinzaine d’euros par personne.

En synthèse :

  • Bien entendu, il ne saurait exister de réalité absolue lorsque l’on compare deux villes. Il n’est également nullement question de trancher pour l’une ou l’autre de ces deux villes russes. Néanmoins, certaines idées perdurent et contribuent à distinguer ces deux villes. Le côté fêtard, très mondialisé pour Moscou et le côté ville européanisée mais néanmoins avec quelques traits forts de la Russie pour la capitale du Nord, Saint Pétersbourg.
  • Loin des clichés souvent véhiculés sur le fait de voyager en Russie (coût de la vie), la découverte des deux villes reste la meilleure solution pour trouver midi à sa porte. Là où certains préféreront les quartiers branchés moscovites, d’autres se retrouveront beaucoup plus à l’aise face à l’ambiance plus calme qui règne dans la capitale du Nord.
  • La Russie est également un pays extrêmement bien desservi par les compagnies aériennes avec des vols directs pour Moscou ou Saint Pétersbourg. Les compagnies Lufthansa et Brussels Airlines proposent quant à elle des vols pour la Russie depuis Bruxelles Airport.

A vos valises ! Mais consultez avant nos conseils d’obtention d’un visa pour la Russie

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *