Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Trouver des Leçons de Langue Anglaise dans la Capitale Belge

Par Christiane le 23/05/2017 Blog > Langues > Anglais > Où Prendre des Cours d’Anglais à Bruxelles ?
Table des matières

Expression orale, conversation en anglais, grammaire, vocabulaire anglais, verbes irréguliers… Découvrez où prendre des cours d’anglais à Bruxelles.

Haut lieu du tourisme et des affaires, Bruxelles ne laisse pas indifférent. C’est une ville cosmopolite qui vit au rythme de quartiers où se mêlent couleurs, parfums, et une foultitude de dialectes locaux, aux accents venus d’ailleurs. Entre la zwanze façon « echte Brusseleir », et les tonalités africaines de Matombé, le nouveau venu ou le touriste égaré risque facilement d’y perdre son latin. Rien que dans la ville de Bruxelles, vous êtes susceptibles de croiser plus de 150 nationalités différentes, dont la plupart connaissent l’anglais.

Sans parler d’un remède miracle, l’anglais, langue internationale, peut vous sortir de situations inconfortables sans trop de stress. Pour les demandeurs d’emploi, c’est s’assurer un réel avantage compétitif sur le marché du travail dans la capitale européenne.

Très souvent, quand vous vous adressez à une personne qui parle une langue étrangère, que vous ne maîtrisez pas, s’il ne vous comprend pas, vous tentez : « Do you speak English ? ». Quel soulagement d’entendre en retour un simple: « Yes, I do ! ». En maîtrisant la langue de Shakespeare, vous serez à même d’échanger avec 1,5 milliard d’anglophones quel que soit le lieu où vous vous trouvez.

Sans parler de l’influence des nombreuses institutions internationales (Union européenne, OTAN, OMD – Organisation Mondiale des Douanes -, Eurocontrol, OMS, …) situées sur le territoire de Bruxelles-Capitale, et qui utilisent l’anglais comme langue véhiculaire.

Prendre des cours d’anglais à Bruxelles

Comment progresser en anglais ? Vous parviendrez bien à trouver un prof de langue anglaise dans cette foule !

Un des premiers réflexes pour trouver des bons plans, consiste généralement en une recherche sur internet. Le nombre de résultats est impressionnant : plus de 1.700.000 sur la requête « Prendre des cours d’anglais à Bruxelles ».

Mais comment faire le tri parmi toutes ces possibilités pour apprendre l’anglais ?

En suivant ces quelques étapes simples :

  • Connaître votre niveau d’anglais : à l’oral et à l’écrit. Pour éviter les malentendus, référez-vous au CECR (Cadre Européen Commun de Référence) qui distingue 6 niveaux de connaissance des langues : A1, A2, B1, B2, C1, C2. Un test d’anglais existe sur le site « Cambridge English », les résultats obtenus sont donnés à titre informatif.
  • Définir votre objectif : trouver du travail, améliorer votre connaissance de l’anglais (expressions, vocabulaire anglais, accent, prononciation…), développer votre anglais dans un domaine spécifique (médical, anglais des affaires, finance…) afin d’obtenir une promotion par exemple.
  • Faire le point sur vos disponibilités, en les notant sur un calendrier par exemple. Quels jours ? Quel horaire ? Le week-end ou pendant la semaine ? Cours du soir ?
  • Quel budget ? Les tarifs du cours d’anglais peuvent être très différents d’une solution à l’autre. C’est le moment de vous renseigner sur les aides financières existantes pour vous soutenir dans votre projet d’apprentissage de l’anglais. Posez la question aux organismes officiels ou auprès de votre employeur. L’apprentissage de la langue anglaise pour les travailleurs de la capitale de l’Europe est encouragé, ne vous en privez pas.
  • Seul ou cours en groupe ? Il vous reste à définir si vous préférez un accompagnement personnel avec un professeur d’anglais particulier, la force de groupe d’un cours collectif, ou une formation d’anglais diplômante qui renforcera non seulement vos compétences, mais aussi votre curriculum vitae.

Le professeur d’anglais particulier : un choix de roi

Faire le choix d'un professeur particulier pour apprendre l'anglais, c'est très confortable. Faire le choix d’un professeur particulier pour apprendre l’anglais, c’est très confortable.

Vous avez fait le choix d’apprendre l’anglais à votre rythme avec un professeur d’anglais particulier. Un choix excellent si vous souhaitez un accompagnement spécifique et que votre objectif est très précis, avec un calendrier serré.

Prendre des leçons d’anglais via webcam

De plus en plus de plateformes d’apprentissage en ligne existent pour prendre des cours d’anglais via internet. Un des avantages est l’utilisation de Skype pour les leçons.

Ainsi, il est tout à fait possible de prendre ses cours d’anglais, au soleil, attablé à une terrasse sur la Grand Place ou sur un banc au bord des étangs d’Uccle.

Un professeur particulier pour des leçons d’anglais sur mesure

Au-delà de nos conseils pour trouver « votre » bon plan, le choix d’un professeur pour des leçons particulières d’anglais, implique de trouver une personne qui, non seulement possède les qualités nécessaires à votre objectif, mais aussi – et c’est très important – avec laquelle vous avez des affinités. Il faut que « le courant passe », et que la communication se déroule sans heurt.

Un premier contact par téléphone devrait vous aider sur ce point, un peu délicat…

Quels critères pour faire mon choix ? On pense assez facilement aux critères de prix, de proximité, d’âge. Ce sont des critères de sélection qui existent sur presque tous les sites internet qui proposent des cours d’anglais. Sur Superprof.be, vous pouvez ainsi entrer en contact avec 288 professeurs d’anglais dans une zone de 10 km autour de Bruxelles-Capitale, ou via webcam, avec un prix moyen affiché de 19 euros/heure.

Vient alors le moment d’un contact téléphonique, ou d’un email, pour peaufiner votre sélection selon vos critères d’exigences :

  • Le prof d’anglais est-il un « natif » (l’anglais est-il sa langue maternelle) ?
  • Quel est son diplôme ?
  • Peut-il vous donner des contacts référents à qui il a déjà donné cours d’anglais?
  • Enseigne-t-il dans un établissement scolaire ? Si oui, lequel ?
  • Quelle est sa méthodologie, ou sa pédagogie d’apprentissage ?
  • Si les réseaux sociaux sont souvent d’une aide appréciable dans votre recherche, n’hésitez pas à faire fonctionner le bouche à oreille, en faisant savoir autour de vous que vous souhaitez apprendre l’anglais ou améliorer votre niveau d’anglais.

Suivre des cours d’anglais en groupe

Si vous avez des enfants scolarisés, renseignez-vous auprès du professeur d’anglais. Si vous travaillez, le service RH pourra certainement aiguiller vos recherches, voire organiser une formation intra-entreprise si vous parvenez à former un groupe motivé avec d’autres collègues.

Retourner sur les bancs de l’école pour prendre des leçons d’anglais

Comment faire un séjour linguistique à Londres ? Lorsque le climat se fait beau, élèves et prof de langue anglaise peuvent se retrouver dans les parcs de la ville !

Pas envie d’apprendre l’anglais tout seul ? Pourquoi pas retourner à l’école ? L’ambiance d’un groupe peut être super motivante et le challenge encore plus amusant.

L’English Academy, située près du Cinquantenaire, au cœur de Bruxelles, est convaincue que l’anglais, comme les autres langues, s’apprend en parlant et en écoutant des échanges en anglais au quotidien. Les professeurs qui vous entourent sont des « natives », formés à une approche personnalisée de chaque apprenant. L’école propose un catalogue fort étoffé, et peut vous préparer aux examens officiels d’anglais de l’Université de Cambridge. Ce certificat d’anglais est une référence pour beaucoup de grandes entreprises internationales.

Pour ses formations en anglais, le catalogue « Semantics » va du cours d’anglais débutant, au cours d’anglais (UK ou US) des affaires, en passant par les cours d’anglais en immersion. Semantics s’adresse aux professionnels, et les leçons d’anglais sont dispensées au choix en groupe, en semi-individuel ou en individuel. L’originalité de cette école de langues, ce sont ses cours d’anglais « thématiques », par secteur d’activité professionnelle :

  • anglais commercial,
  • anglais médical,
  • anglais juridique.

Située sur la très sélect Avenue Louise, l’école de langues « F9 Languages in Brussels », ex-Fondation 9, a été créée conjointement par l’ULB (Université Libre de Bruxelles), la BECI (Chambre de Commerce et d’Industrie) et la Ville de Bruxelles.

Les cours sont accessibles tant aux entreprises qu’aux privés, et aux étudiants de l’ULB. De plus, F9 est reconnue centre de formations par Actiris (Office Régional Bruxellois de l’Emploi), et les chercheurs d’emploi de Bruxelles-Capitale peuvent ainsi suivre une formation gratuite en anglais grâce aux chèques langues ou les chèques « matching actiris ».

Également situé dans le quartier Louise, le CPAB (Centre de Phonétique Appliquée de Bruxelles), vante ses cours d’anglais en petits groupes. Le CPAB est reconnu par le Ministère de L’Éducation de Fédération Wallonie-Bruxelles, ce qui lui permet de délivrer des certifications officielles. Au menu :

  • cours d’anglais du jour,
  • cours d’anglais du soir,
  • tables de conversation en anglais.

Toujours au cœur de la capitale européenne, le CLL Bruxelles, près de la station de métro Arts-Loi, à portée du quartier européen, dispense des cours d’anglais pour adultes et pour étudiants. Le CLL est également partenaire Actiris pour les chèques-langues. De plus, il vous prépare aux examens pour obtenir le très convoité certificat « Cambridge English », une valeur sûre sur un CV.

Comment parler anglais ? Au Parlement de l’UE, la langue officielle reste celle de Shakespeare !

Les tables de conversation bruxelloises

C’est bien connu : pour ne pas oublier une langue étrangère, même aussi répandue que l’anglais, il faut la pratiquer.

C’est dans cet esprit que les tables de conversation ont vu le jour. Il existe des sessions organisées par les centres de langues, ou les écoles de langue. Mais toute personne qui est motivée par l’apprentissage de l’anglais et qui peut rassembler un petit groupe, est libre de créer sa table de conversation en anglais.

L’idéal est de se retrouver régulièrement pour pratiquer la langue de Shakespeare sur un thème donné. Pour chaque groupe, il faut un animateur, qui soit un professeur d’anglais ou anglophone. Il est également conseillé de laisser sa timidité au vestiaire, on est là pour enrichir son vocabulaire en anglais, automatiser ses tournures de phrases, ou encore améliorer ses intonations dans la langue de Shakespeare et sa diction de façon à être compris par des anglophones.

Souvent appréciées pour l’ambiance décontractée et l’interactivité des sessions, les tables de conversation permettent également :

  • de faire de nouvelles rencontres,
  • de découvrir des expressions typiques,
  • des dictions en anglais,
  • d’entendre tous les accents.

Un avantage indéniable par rapport à l’anglais scolaire.

L’ULB organise des tables de conversation en anglais, animées par des natives pendant la journée. Elles sont cependant réservées aux étudiants et au personnel de l’université. La plupart des écoles de langues et des centres d’apprentissage affichent également cette option. Soit en soirée, soit en journée.

Si vous êtes disponible le mercredi soir, le Cercle Royal Polyglotte vous accueille pour échanger en anglais avec des étudiants, des interprètes, des professeurs de langues, ou tout qui souhaite participer à des conversations conviviales en anglais. La cotisation annuelle est symbolique et la séance d’essai vous coûtera 1 euro.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Christiane

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz