Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Une aide multi-formes pour lutter contre l’échec scolaire

Par Yann le 03/06/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien scolaire > Le Soutien Scolaire : un Travail d’Equipe entre Elève, Professeur et Parents
Table des matières

Le soutien scolaire n’est pas une simple affaire. Le professeur qui pointe au domicile de l’enfant de ses parents comme on pointe machinalement au travail ne fait pas bien son travail.

Non, donner des cours à domicile, c’est une véritable implication. Et pas uniquement pour l’enseignant. Nous pouvons même parler d’un travail d’équipe entre le prof, les parents et l’élève. Chacun fait confiance à l’autre pour différentes raisons.

Mais l’objectif final reste toujours le même : améliorer une moyenne, des notes, passer un examen, ne pas redoubler ou passer des concours pour grandes écoles.

Analysons ensemble cette relation bien plus complexe qu’il n’y paraît…

Le recours de plus en plus systématique au soutien scolaire chez les parents

Une relation de confiance avant tout

Année après année, les disciplines que sont les cours particuliers et le soutien scolaire connaissent de plus en plus de succès.

Evidemment, chez Superprof, nous sommes parfaitement placés pour constater ce phénomène.

Comment aider mon enfant en échec scolaire ? Très important : faire en sorte que les enfants ne voient pas le soutien à domicile comme une punition !

Les solutions en ligne telle que la nôtre se multiplient. Les professeurs, professionnels ou autodidactes, fleurissent un peu partout en France. Et les heures de cours prodiguées à domicile se rallongent.

Les parents n’hésitent plus à faire confiance à un enseignant et à lui ouvrir les portes de leur domicile pour aider leur enfant.

Car c’est bel et bien une relation de confiance qui s’installe entre les 3 parties dès lors : l’enseignant, les parents et l’élève. Chacun devant faire sa part du travail pour que l’adolescent atteignent ses objectifs à l’école (maternelle, primaire, collège, lycée, université, grandes écoles).

Une question de temps ou de compétences ?

Mais comment peut-on expliquer aujourd’hui l’emploi de plus en plus systématique au soutien scolaire à domicile ?

Pour avoir des réponses précises à cette question importante, nous avons décidé d’interroger un professeur (d’histoire et d’économie) sur la question. Lui qui enseigne au sein de l’Education Nationale depuis plus de 10 ans avance avant tout un changement de société et de rythme de vie chez les parents.

En effet, il y a encore quelques années ou décennies, le soutien scolaire de qualité se voyait principalement concurrencé par les révisions parentales. Papa et maman se chargeaient, en partie, des devoirs des enfants une fois leur « progéniture » rentrée à la maison. Le tableau classique en somme.

Que nous pouvons toujours observer aujourd’hui, mais de moins en moins. Pourquoi ?

Il faut premièrement signaler que la société a changé depuis quelques décennies. Notamment en ce qui concerne les mères. Ces dernières travaillent aujourd’hui plus systématiquement que celles des générations précédentes. Elles occupent des postes à responsabilité, les empêchant bien souvent d’assurer soutien scolaire et aide aux devoirs.

D’ailleurs, c’est l’ensemble du duo parental qui se voit « déposséder » de ce rôle de professeurs à la maison. Grâce à des études supérieures de plus en plus longues, ceux-ci atteignent des postes à responsabilité les éloignant plus longtemps du domicile en journée. Si bien que le temps manque au retour pour s’occuper des révisions.

Il ne s’agit donc pas d’un problème de compétences en cours de maths, commerce international, histoire géo, physique chimie ou en langues étrangères. Au contraire. Mais bel et bien de temps pour assurer le soutien à domicile eux-mêmes.

Soutien scolaire à domicile : quels bénéfices est-on en droit d’attendre ?

Mais après tout, pourquoi faire appel au soutien scolaire, à une aide aux devoirs, voire à un accompagnement scolaire ? Est-ce vraiment utile quand mon enfant suit assidûment ses cours à l’école ?

Ce n’est pas que le programme scolaire du Ministère de l’Éducation Nationale est mauvais.

Il faut simplement reconnaître les bénéfices évidents du soutien scolaire. Disons qu’avec des cours à domicile et en face à face, l’étudiant se sent souvent plus stimulé. La liberté pédagogique du soutien scolaire participe à des exercices interactifs, qu’il se montre curieux et qu’il débatte avec son prof. Autant de choses qu’il ne peut pas toujours faire en cours.

Par ailleurs, là où un enseignant ne peut s’attarder sur les difficultés d’un élève car il en a une trentaine d’autres à suivre son programme, un professeur particulier le pourra. C’est là aussi toute l’utilité de sa présence. Il se penchera sur chaque problème de compréhension pour qu’il finisse par être assimilé.

L'aide aux devoirs est-elle efficace ? Soyons honnêtes : un adolescent ne bondira jamais comme ceci à l’annonce d’un futur soutien scolaire.

L’avantage du soutien scolaire est de proposer une pédagogie plus libre qu’à l’école. Décontractée même pourquoi pas. Tous les professeurs particuliers ne sont d’ailleurs pas diplômés. Enfin, les cours à domicile permettent aussi de dépasser le programme scolaire, avec comme objectif deux cibles : réussite scolaire et grandes écoles !

Tout cela les parents le savent pertinemment. Le professeur particulier aussi. L’enfant peut-être pas encore… Analysons donc ensemble cette relation en triptyque.

Cours de soutien scolaire : décryptage du triptyque parents-élève-enseignant !

Sans la relation de confiance des 3 parties, parents-enfant-professeur, l’objectif du soutien scolaire ne peut pas être atteint. Et cela, peu importe le service demandé par les parents :

  • Aide aux devoirs,
  • Cours de soutien,
  • Appel au secours pour lutter contre un échec scolaire,
  • Remise à niveau,
  • Objectif d’entrer en classe préparatoire, université ou grandes écoles (école de commerce, école d’ingénieur),
  • Préparer des examens (brevet, bac, préparation aux concours),
  • Suivi sur le long terme,
  • Travailler durant les vacances scolaires…

Pour vous aider à y voir plus clair dans cet objectif dans lequel vous souhaitez vous lancer avec votre enfant, Superprof vous propose ici de vous projeter dans ces futurs cours à domicile. Vous y pensez mais n’avez pas encore franchi le pas. Voyons donc ensemble ce que donnera cette relation en 3 parties…

La relation parents-élèves

Comme tous les parents de ce monde (ou presque) vous vous inquiétez naturellement pour la scolarité de votre enfant.

Un sentiment d’autant plus fort si ce dernier se retrouve (en primaire, au collège, au lycée…) en situation d’échec scolaire. Dans ces moments-là, il est vrai que l’on ne sait pas toujours quoi faire. C’est un contexte qui ne se résout pas seulement en encouragements ou même avec quelques remontrances.

L’enfant doit parfois faire face à des blocages psychologiques causés par les cours de matchs, de chimie et autres matières scientifiques.

Les cours particuliers à domicile sont-ils chers ? Le soutien scolaire à domicile, c’est comme ça !

Mais les parents n’optent pas uniquement pour un soutien scolaire à domicile que pour des difficultés. Il arrive aussi qu’ils le fassent pour des ambitions bien plus grandes. Nous parlions tout à l’heure d’intégrer des grandes écoles ou de se préparer à des concours. Pour remonter une moyenne aussi.

Tout cela pour dire qu’à la base, et dans 99% des cas, ce sont bel et bien les parents qui se trouvent à l’initiative des cours à domicile. Pas l’enfant ou adolescent. Dans cette relation « scolaire-parentale » que vous entretenez donc avec lui, vous devrez donc faire attention à lui présenter ces cours supplémentaires sous un jour encourageant. A vous de faire en sorte qu’il ne les voit pas comme LA punition absolue.

De son côté, votre enfant devra être conscient que vous déboursez une certaine somme pour ces cours particuliers. Un véritable sacrifice financier pour certains parents. L’enfant doit donc prendre au sérieux les leçons de son professeur. Pour que l’investissement soit payant.

La relation parents-professeur

Là aussi, il est intéressant de parler de confiance. Et quelle confiance !

Pour une remise à niveau, contrer un échec scolaire de plus en plus inquiétant ou l’entrée dans une grande école, vous avez décidé de confier votre enfant à un professeur particulier. Ce n’est pas rien.

Mieux, cet enseignant avec qui vous avez simplement discuté sur internet, viendra (dans la plupart des cas) jusqu’à votre domicile pour y prodiguer ses conseils. La confiance que vous lui accordez est donc totale. Par conséquent, il faudra auparavant vous assurer que vous choisissez le bon professeur pour ces séances de soutien scolaire.

A vous de poser les bonnes questions à tous les professeurs à domicile que vous rencontrerez. Il est extrêmement important de savoir s’il/elle est la personne de la situation. S’il/elle est en capacité d’assurer des cours de soutien sur mesure à votre enfant.

Toute cette confiance, le professeur en est parfaitement confiant bien sûr. Ce sont des professionnels rompus à cet exercice si spécial qu’est le soutien scolaire. D’ailleurs, le but de leurs leçons n’est jamais de terminer un programme au plus vite, mais bel et bien d’obtenir des résultats concrets : moyennes et notes en augmentation.

A signaler enfin que la relation entre ces deux parties est professionnelle et salariale également. Renforcée par un détail qui a son importance en France : salarier une personne à son domicile octroie à chacun une réduction d’impôt aux parents, sous la forme d’un crédit d’impôt.

La relation professeur et élève

Comment se déroule un cours particulier ? Le tableau idyllique d’un climat de confiance entre élèves et professeur particulier.

La relation entre professeur et élève est la pierre angulaire de cette entreprise dans laquelle se sont lancées les trois parties. Si elle ne fonctionne pas sur les plans scolaires et affectifs même, le soutien scolaire ne sera pas efficace.

Si une proximité s’installe entre les deux et qu’ils se comprennent parfaitement, les résultats peuvent alors dépasser les espérances.

Mais l’enseignant doit d’abord se faire adopter par son nouvel élève. Apprendre à lui parler. Entrevoir ses besoins concrets et ne pas perdre de temps. En outre, si l’élève présente des blocages psychologiques sérieux vis-à-vis des disciplines de soutien scolaire, le professeur aura pour lourde de tâche de les identifier et de les résoudre.

C’est dans ce genre de cas que le travail de professeur particulier et que la profession de soutien scolaire à domicile deviennent plus psychologies que théoriques. L’école provoque parfois de réels blocages chez les étudiants, qui ne peuvent partir d’un claquement de doigts. Mais plutôt avec du doigté et un peu de subtilité.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz