Musique Soutien scolaire
Partager

Devenir incollable sur les caractères de la langue chinoise

De Yann, publié le 13/04/2017 Blog > Langues > Chinois > Écrire en Chinois : Nos Conseils Pour Apprendre !

La première barrière de la langue chinoise réside dans son absence totale de point de comparaison avec les langues latines !

Aujourd’hui plus occidentalisé, le chinois mandarin reste un challenge pour tous les novices qui souhaitent s’y mettre, que ce soit dans le cadre d’un voyage en Chine, d’un échange universitaire ou lors d’un choix de carrière professionnel.

En complément des manuels scolaires, la “toile”, propose une quantité astronomique de contenus pour apprendre le chinois mandarin allant de la simple chaîne d’apprentissage sur Youtube au blogueur sinophile en passant par les applications de e-learning.

L’idée commune chez les étudiants est de croire que l’on peut juger du niveau de langue d’un élève aux nombres de caractères chinois qu’il connaît.

Cette représentation de la connaissance de la langue de la Terre du Milieu, s’explique par le fait que les caractères chinois ou hanzi occupent une place prépondérante dans cette idiome millénaire qui ne peut, en aucun cas, être négligé.

Voici pourquoi du pinyin phonétique jusqu’à la calligraphie nous allons analyser l’écosystème de ces caractères millénaires pour mieux les apprendre, mémoriser et écrire…

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Apprendre l’alphabet chinois avec traduction française

C'est durant les premières étapes de l'apprentissage des hanzi qu'il sera demandé à l’élève le plus rigueur. Qu’est-ce qui peut freiner l’acquisition des caractères chinois ?

« Apprendre l’’alphabet chinois » n’existe pas dans le sens où on l’entend en langue française, espagnole ou anglaise…

Nommés sinogrammes, caractères chinois, 汉字hanzi ou encore “caractères Han” ce type d’écriture diffère totalement de l’alphabet latin, russe ou grec.

Datant de plusieurs millénaires – environ  4 000 ans – l’écriture traditionnelle a évolué à travers les âges, les dynasties et l’occidentalisation de la Chine pour en faciliter l’accès aux locuteurs chinois comme aux étrangers.

Aujourd’hui, elle n’est plus utilisée que dans les journaux spécialisés, les magazines et les livres anciens de la littérature chinoise. Réservée à une élite lettrée, savante ou encore linguiste, elle est associée :

  • Au bon goût,
  • Au savoir-vivre,
  • A une pratique mondaine.

Le plus grand changement eut lieu lors de l’uniformisation de langue chinois-mandarin par la République Populaire de Chine qui eut un impact jusqu’au Japon et Singapour.

En effet,  longtemps boudé par les étrangers malgré son nombre de locuteurs important, le chinois mandarin devint attractif dans les années 50 lorsque fut créé le système de « transcription phonétique de la langue chinoise » ou Pinyin.

Créé par le linguiste Zhou Youguang, ce système d’écriture vise à créer un pont linguistique entre les caractères chinois et l’alphabet latin. S’inscrivant dans la lignée d’autres systèmes de transcription plus anciens, il est le plus performant jamais inventé.

Voyant l’accès à sa langue facilité, l’apprentissage du mandarin connut une croissance exponentielle et a donné naissance à la création d’instituts Confucius un peu partout dans le monde !

Grâce au Pinyin, la redoutable intonation chinoise, avec ses tons qui posaient tant de problèmes aux étudiants est désormais facilitée par l’ajout de voyelles – comme en français – sur les caractères.

L’écriture est aussi uniformisée car, excepté à Hong-Kong et dans quelques provinces chinoises – l’écriture du chinois se fait de gauche à droite et sa lecture de manière horizontale.

Alors que ce soit lors d’un voyage en Chine, dans le cadre d’un échange universitaire ou encore dès le début d’une carrière internationale, l’apprentissage du chinois mandarin à travers le Pinyin facilitera l’accès à l’écriture chinoise.

Apprendre à écrire en chinois

Certains professeurs particuliers proposent des cours en ligne, via Skype. Doit-on faire un bilan pédagogique de ses acquis en chinois mandarin avant de faire appel à un professeur particulier ?

Intimidation… Voici un mot qui pourrait décrire l’émotion ressentie par les locuteurs étrangers lors de leur initiation au chinois. Comptant plus de 5000 caractères officiels, sans compter les sinogrammes spéciaux et obsolètes de l’ancien temps, apprendre à écrire en chinois est un parcours du combattant !

Parmi ceux qui ne se sont pas découragés, ils seront amenés à s’impliquer personnellement au travers d’un travail à la maison pour améliorer :

  • La mémorisation des hanzi,
  • Leur prononciation,
  • Ainsi que leur signification.

Pour apprendre à écrire en chinois, il va falloir assimiler rapidement les règles de bases et les appliquer pour chaque trait, chaque caractère et chaque texte.

  1. Tout d’abord, il est requis de se concentrer sur l’assimilation des premiers caractères avant de se lancer dans l’apprentissage de nouveaux caractères. Ce genre de technique permet de consolider ses acquis pour ne pas se mélanger.
  2. Par la suite, il est d’une importance cruciale de multiplier l’association d’une forme de caractère à sa signification. De cette manière, on crée une réflexion mnémotechnique qui permet de ne pas oublier le caractère.
  3. Enfin, l’éternelle prononciation doit rapidement prendre ses quartiers. Chaque caractère doit être associé à une intonation  suivant le contexte dans lequel il se trouve dans une phrase ou un texte.

On notera que pour apprendre à écrire en chinois, toutes les écoles de langues, l’institut Confucius ou encore les associations culturelles, s’accorderont sur le fait que respecter les règles établies et répéter ce processus de manière répétée est un gage de qualité.

Par ailleurs, la kinesthésique tend à se démocratiser dans les écoles lors de l’apprentissage du chinois mandarin, puisqu’on s’aperçoit que cette liaison créée entre le mouvement de chaque écriture et la mémoire porte ses fruits.

Ainsi,  en suivant les listes de caractères classés par difficultés, et en traitant chaque caractère chinois comme une entité indépendante, on peut s’attendre à des résultats impressionnants dans une courte période d’apprentissage.

Écrire Chinois : techniques pour apprendre les caractères chinois

Les élèves en mesure de prononcer toutes les initiales et les finales des caractères chinois sont capable d'utiliser tous les sons chinois. La formation des mots en chinois mandarin s’effectue avec 64 signes maximum.

Les caractères chinois représentent à eux seuls la pierre angulaire de cette langue millénaire et uniformisée pour la dernière fois en 1956 par la République Populaire de Chine.

Pour assimiler l’écriture des caractères chinois il va falloir se conformer à des règles d’ordre général, qui, au travers d’une pratique courante et régulière, permettront de les mémoriser et de les reproduire.

Pour commencer, on évoquera le fait que chaque trait est composé de plusieurs traits allant de 1 jusqu’à plus de 20. Pour comprendre l’ampleur de ces traits dans la langue chinoise mandarin on tiendra compte du fait qu’aucune recherche d’un caractère dans un dictionnaire chinois n’est possible sans connaître le nombre de traits qui les composent.

L’écriture des caractères chinois doit s’inscrire dans un carré invisible dont on doit respecter les limites, puis correspondre aux 8 traits fondamentaux qui définissent le sens de tracé pour chaque hanzi. Que ce soit via un mouvement droit, courbé ou brisé, l’orientation du trait constitue le socle de base sur lequel on doit se reposer.

C’est dans un souci d’aspect et d’équilibre des caractères que la façon dont les caractères se succèdent et suivent une certaine direction a été définie, il y a de ça plusieurs millénaires.

Par la suite, la méthode d’apprentissage de l’écriture des hanzi reposera sur 3 fondements classés via une hiérarchie précise :

  1. Le premier consistera à s’intéresser à l’aspect graphique des caractères chinois. Avec une attention particulière pour ce qu’on nomme les “radicaux”.
  2. Ces éléments clés de la formation d’un signe permettront de mémoriser, localiser et reproduire le caractère chinois dans son ensemble.
  3. A partir de ces clés – qu’on comptabilise au nombre de 200 – il sera aisé pour l’apprenant de former d’autres caractères chinois en les associant à des pictogrammes de la même signification.

Apprendre à écrire chinois grâce à la calligraphie

Les linguistes estiment qu'il est nécessaire d'assimiler 3 000 caractères pour être en mesure de d’intégrer la vie quotidienne en Chine. Rares sont les dictionnaires chinois qui peuvent contenir jusqu’à 56 000 caractères.

A l’instar de Charles Aznavour, souvent il arrivait aux artistes chinois, devant leur chevalet… De passer des nuits blanches à retoucher la courbe d’un caractère hanzi…

En général, c’est en suivant un long couloir, confinés au fond d’une salle de classe que se mettent en place les cours de calligraphie en Europe.

Aussi appelée 书法, la calligraphie est historiquement l’un des arts les plus anciens de l’histoire de l’humanité. De quoi attirer les curieux, les sinophiles comme les amoureux d’art traditionnel.

C’est aussi un moyen parallèle pour apprendre l’écriture chinoise sans s’enfermer dans une spirale de cours magistraux, rébarbatifs et peu interactifs.

Sans rentrer dans les détails concernant l’aspect spirituel, de communion entre le corps et l’esprit voire de philosophie de la vie qui composent la calligraphie, cet outil peut être un excellent moyen de se former à l’écriture chinoise.

En effet, insistant sur la maîtrise du geste, la qualité du trait et l’aspect technique, l’apprentissage de la calligraphie se réalise de manière à intégrer chaque caractère chinois rapidement en vue de perfectionner son style.

Certes, ce noyau dur de la culture chinoise s’appuie depuis l’Antiquité sur plus de caractères qu’il n’en faut pour un néo-locuteur chinois, mais il se construit au travers de règles qui correspondent à celles de l’écriture des hanzi.

Ainsi, on fera usage de la calligraphie en respectant l’ordre des traits, le sens de ceux-ci comme on l’aurait fait lors de l’écriture d’un caractère chinois avec un stylo sur une feuille.

C’est donc en laissant sa trousse au placard que l’on peut apprendre l’écriture chinoise via la calligraphie et pourquoi pas ajouter des cours de chinois en complément pour parler, écrire et comprendre la langue de Confucius.

On dit souvent que toute écriture chinoise est calligraphique, sauf lorsqu’on fait allusion à l’art de la calligraphie.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *