Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Astuces pour Être Prêt avant la Première de Langue Italienne

Par Yann le 27/02/2017 Blog > Langues > Italien > Comment Bien Préparer un Cours d’Italien à Domicile ?
Table des matières

Lorsque le rendez-vous pour le premier cours d’italien à domicile est pris, on aurait tendance à penser qu’il n’y a rien à préparer, hormis à la rigueur un cahier et un dictionnaire franco-italien.

Pourtant, effectuer une véritable préparation avant de débuter l’apprentissage d’une langue étrangère n’a rien de saugrenu, bien au contraire.

Quand on s’apprête à partir en voyage en Italie (exemple totalement pris au hasard), on ne monte pas dans l’avion sans avoir effectuer un minimum de préparatifs : un passeport, les bagages, la réservation des hébergements…

Où améliorer son niveau en langue italienne ? Comment pour un voyage, les cours d’italien nécessitent de préparer ses bagages !

Sans cette préparation, le voyage sera, de fait, plus improvisé.

Il en est de même pour les cours particuliers d’italien ! Avant même de rencontrer son professeur d’italien, quelques préparatifs en amont peuvent véritablement tout changer.

Pour tous ceux qui veulent apprendre l’italien rapidement et observer des véritables progrès dès le premier cours, Superprof a élaboré une véritable stratégie pré-enseignement.

Fixer ses Objectifs avant le Premier Cours d’Italien

La première chose à faire, lorsque l’on envisage de suivre des cours de langue italienne, est de définir les raisons qui nous poussent à apprendre la langue de Dante.

Ces raisons représentent en réalité les objectifs à atteindre avec le professeur particulier, et il est impératif de les lister avant même le premier cours d’italien.

On peut en outre vouloir devenir bilingue en italien pour plusieurs raisons :

  • Développer sa carrière professionnelle en choisissant l’une des cinq langues les plus plébiscitées par les recruteurs français, selon le journal Les Echos Start,
  • Se perfectionner avant un voyage en Italie, voire même un déménagement,
  • Préparer l’épreuve d’italien du baccalauréat et se perfectionner en expression orale ou expression écrite,
  • Acquérir des nouvelles compétences simplement pour le plaisir et pour la beauté de la langue italienne,
  • Ou même apprendre l’italien par amour, ce que 94 % des français seraient d’ailleurs prêts à faire selon une étude menée par Babbel.

L’objectif principal (professionnel, personnel…) est connu, en toute logique, avant même de rentrer en contact avant le prof à domicile.

Néanmoins, il est judicieux de développer précisément cet objectif avant le premier cours de d’italien, afin que l’enseignant puisse déterminer l’approche pédagogique à adopter avec son élève.

Comment bénéficier d'une remise à niveau en langue italienne avec des cours du soir ? Vous apprenez l’italien pour des raisons professionnelles ? Le prof particulier saura s’adapter à vos attentes.

Prenons l’exemple d’un chef cuisinier qui souhaite apprendre l’italien car il part exercer en Italie.

Les connaissances à acquérir et la méthodologie à adopter ne seront pas les mêmes que pour un étudiant en psychologie s’apprêtant à faire six mois de séjour linguistique en Erasmus à Rome.

La précision et le développement de cet objectif est donc extrêmement important. Cela permet à la fois au professeur d’italien de mieux connaître son élève, et à l’élève de garder à l’esprit ce pourquoi il désire améliorer son niveau à l’italien.

Dès deux côtés, la motivation sera ainsi optimale : elle est d’ailleurs un pilier de la réussite de l’apprentissage d’une langue vivante.

Déterminer son Niveau en Italien

Le deuxième élément à déterminer avant la première rencontre avec son prof d’italien est le niveau d’italien que l’on a.

Ici, mieux vaut éviter les mensonges et les surenchères : la progression s’en verrait ralentie.

Bien sûr, pour un élève qui n’a jamais fait d’italien, cette étape est relativement simple. Mais pour celui qui a pratiqué pendant deux ou trois ans au lycée, qui a vécu six mois à Rome ou qui va régulièrement voir sa famille en Italie, cela sera moins aisé.

En effet, comment se situer si l’on n’est ni débutant en italien, ni parfaitement bilingue ?

Bien sûr, le professeur particulier d’italien saura déterminer assez rapidement le niveau de son élève. Mais pour gagner du temps (et par conséquent, de l’argent) et progresser plus vite, un cadre de référence de niveau en langues étrangères a été déterminé au niveau européen.

Comment apprendre l'italien en ligne ? Avant même le premier cours d’italien, il faut savoir déterminer son niveau de langue.

Allant de A1 à C1, ce cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) permet de savoir exactement où l’on se situe en langue italienne :

  • A1, le niveau italien découverte,
  • A2, le niveau intermédiaire,
  • B1, le niveau « compétence opérationnelle limitée » élémentaire,
  • B2, le niveau « compétence opérationnelle limitée » avancé,
  • C1, le niveau expérimenté autonome,
  • C2, le niveau expérimenté maîtrise.

Plusieurs tests d’italien en ligne, au degré de fiabilité relativement varié, permettent de connaître son niveau. Sinon, on peut aussi passer un test d’italien dans une école de langue afin de se situer.

Le CILS est un test de niveau en langue italienne, reconnu et certifié dans le monde professionnel mais aussi par les universités italiennes.  Il est divisé en quatre niveaux, et permet donc parfaitement de savoir où l’on se place.

Réviser les Notions d’Italien déjà Acquises

Parfois, malgré plusieurs années d’enseignement d’une langue étrangère, on peut avoir l’impression que les notions apprises ont complètement disparu, surtout sans pratique régulière.

Et c’est normal : la mémoire se décline avec l’âge, comme l’ont récemment prouvé des chercheurs de l’université Colombia à New York.

Mais pas de panique : la mémoire se travaille comme un muscle et les éléments acquis reviennent vite, pour peu que l’on prenne le temps de les réviser.

Ainsi, un des conseils à suivre absolument avant le premier cours d’italien à domicile est de reprendre ce que l’on sait déjà afin de gagner du temps et de favoriser sa progression.

Ceux qui ont déjà eu un prof d’italien, au collège, au lycée ou à l’université par exemple, ont la possibilité de revoir les bases de l’italien pas à pas afin de se les réapproprier avant les cours de remise à niveau :

  • Les mots de vocabulaire italien de base, pour se présenter ou pour exprimer une émotion par exemple,
  • Les verbes les plus utilisés en italien comme andare, essere, avere,….
  • Les conjugaisons des temps simples à l’instar du présent ou du futur,
  • Les règles de bases de la grammaire italienne,
  • Le féminin/masculin en italien ainsi que le singulier/pluriel,
  • L’accent tonique sur l’avant-dernière syllabe…

Cette liste est bien sûr non-exhaustive et peut être raccourcie ou allongée selon le niveau d’italien de l’élève.

Comment améliorer son niveau en langue italienne ? Revoir ses anciennes leçons d’italien est une excellente manière de préparer ses cours particuliers à domicile.

Que ceux qui, à l’inverse, n’ont jamais pris de cours d’italien ne paniquent pas : le prof particulier est là pour les initier à toutes ces règles de la langue italienne, et saura parfaitement s’adapter à un niveau d’italien débutant.

Cependant, ils ont aussi la possibilité de se familiariser avec certains mots italiens de base, tout d’abord pour gagner du temps mais aussi pour montrer à son futur professeur son réel désir d’apprendre.

Certaines expressions italiennes peuvent être apprivoisées avant même la première leçon :

  • Bonjour : buongiorno,
  • Au revoir : arrivederci,
  • Enchanté : piacere,
  • Je m’appelle : mi chiamo,
  • Je suis français : sono francese,

Se Familiariser avec la Culture Italienne

Langue et culture sont indissociables. En décidant d’apprendre l’italien, on entre en réalité dans la culture italienne et dans tout ce qu’elle a de plus fascinant : son histoire, ses traditions, sa gastronomie, ses croyances…

Il ne faut pas croire qu’apprendre une langue autre que sa langue maternelle se résume à connaître par cœur les règles de grammaire et de conjugaison.

Pour apprendre une langue de manière efficace, il est nécessaire de s’imprégner de l’ambiance du pays dont elle est la langue officielle. En l’occurrence ici, l’Italie !

Et c’est une chance, car en termes de culture et d’histoire, l’Italie a beaucoup à offrir.

Ainsi, avant votre premier cours de langue italienne, n’hésitez surtout pas à vous renseigner sur la riche histoire, notamment linguistique, de l’Italie.

Vous épaterez ainsi votre professeur, et serez en condition pour développer rapidement vos compétences en Italien.

En se penchant sur la linguistique italienne, on apprend notamment que :

  • L’œuvre de Dante, La Divine Comédie, est considérée comme fondatrice de la langue italienne en rassemblant magnifiquement les dialectes existants,
  • Le dialecte toscan est celui qui s’est imposé parmi les autres en étant choisi en 1861 lors de l’unification de l’Italie,
  • Les chaînes de télévision locales sont pour la plupart tournées en dialectes, à l’instar de nombreux films du cinéma italien,
  • L’Italien est la troisième langue européenne, selon un rapport Eurobaromètre spécial,
  • La langue italienne est considérée comme facile à apprendre car elle s’écrit comme elle se prononce,
  • 600 professeurs et intellectuels italiens ont récemment lancé un appel au gouvernement pour réapprendre la langue italienne aux étudiants, qui auraient des lacunes sévères,
  • 12 dialectes italiens sont reconnus officiellement par la loi italienne.

Ces informations peuvent paraître anodines au premier abord, mais en réalité, elles permettent d’appréhender toutes les spécificités de la langue italienne.

En envisageant un apprentissage global et en commençant ce genre de recherches avant même le premier cours d’Italien à domicile, on se met déjà dans une démarche de progrès rapides.

En résumé, pour bien préparer vos leçons d’italien, il faut :

  • Connaître ses objectifs et les définir de manière précise,
  • Déterminer son niveau,
  • Réviser les notions d’italien que l’on connait déjà,
  • Découvrir la culture italienne et notamment sa linguistique.

Dès lors, le professeur particulier saura comment déterminer son approche pédagogique et connaîtra votre motivation : la sienne n’en sera que plus grande aussi.

Et votre apprentissage, plus réussi !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz