Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Faire baisser son niveau de stress pour avoir un bébé

Par Yann le 12/02/2017 Blog > Sport > Yoga > Faire du Yoga pour Tomber Enceinte : Bonne Idée ?
Table des matières

Dans un tiers des cas, la femme est « responsable » du problème de conception de grossesse.

Période d’ovulation, courbe de température, calcul du cycle menstruel, surveillance de l’apparence de la glaire cervicale… Toutes ces méthodes ne fonctionnent pas ?

L’impression d’avoir un problème peut rapidement envahir un couple qui essaie de faire un bébé.

Comment tomber enceinte alors si on est angoissé sur sa santé ? 

Le désir de grossesse prend parfois le pas sur le désir tout court et peut rapidement devenir une obsession peu saine pour la femme et son couple.

Pour concevoir un bébé naturellement et sans stress, le yoga a fait ses preuves ! Ce n’est pas une méthode miraculeuse, mais il peut fortement aider les femmes à se détendre et à moins s’inquiéter quant à leur grossesse qui n’arrive pas.

Devenir maman ne s’improvise pas et le yoga vous aide à mettre toutes les chances de votre côté.

Tour d’horizon !

Quelques chiffres sur les problèmes de grossesse

Quels sont les meilleurs conseils pour tomber enceinte ? Ce n’est pas toujours si facile de concevoir un bébé !

D’abord, des chiffres pour rassurer tout le monde ! Ce n’est pas parce qu’on ne tombe pas enceinte dès l’arrêt de sa contraception ou même dans les 3 mois qui suivent qu’on a un problème de fertilité !

L’existence possible de problèmes de fécondité est envisagée lorsqu’un couple a des relations sexuelles régulières pendant 2 ans sans qu’aucune grossesse ne débute.

Pour 9 couples sur 10, la femme tombe enceinte dans l’année qui suit l’arrêt de la pilule ou autre méthode contraceptive. Pour la moitié des couples restants, cela arrive dans la 2ème année. Autrement dit, sur 100 couples, 5 seulement ne verront aucune grossesse débuter dans les deux ans qui suivent l’arrêt de la contraception, donc pas de stress !

Cependant, les spécialistes ont l’impression qu’il y a de plus en plus de cas d’infertilité :

« Même si l’on ne dispose pas de statistiques précises, les spécialistes ont le net sentiment qu’il y a de plus en plus de cas d’infertilité », affirme le Dr Joëlle Belaïsch-Allart , responsable clinique d’un centre d’assistance médicale à la procréation.

Pour quelles raisons ? Les facteurs sont multiples :

  • L’âge : la fécondité des femmes est à son maximum entre 20 et 25 ans et diminue progressivement à partir de 35 ans,
  • Le poids : si la femme est trop maigre ou en surpoids, cela peut jouer sur sa fertilité et suspendre son ovulation,
  • Le mode de vie : le stress, la fatigue liée au manque de sommeil… Tout cela joue non seulement sur l’humeur mais également sur la fécondité !
  • L’activité physique trop intense,
  • Les médicaments et notamment les antidépresseurs et les antimigraineux.

En avril 2014, une étude américaine basée sur 370 femmes a démontré qu’il existait un lien entre stress et problèmes de fertilité.
Une autre étude, menée par des scientifiques américains et présentée à la conférence de l’American Society for Reproductive Medicine, a démontré que 45 minutes de yoga par semaine diminuerait le stress d’une femme de 20 % augmentant ainsi ces chances de procréation.

La patience est le maître mot pour concevoir un enfant ! Il y a bien plus de couples impatients que de couples infertiles !

Le yoga pour augmenter la fertilité

Avant toute chose, rappelons que le corps d’une femme doit être prêt aussi bien physiquement que mentalement à accueillir un bébé pendant neuf mois.

La principale cause d’infertilité féminine viendrait d’un dysfonctionnement de l’ovulation. Le stress peut être un facteur aggravant.

« Or, quand l’organisme est stressé, il relâche une hormone, le cortisol, qui peut interférer avec les hormones reproductrices responsables de l’ovulation », explique Nathalie Engler, pratiquant le yoga réparateur (relaxant et sans effort).

Le stress accélère l’horloge biologique, or le yoga permet de réduire ce stress et prévient un vieillissement prématuré. Le yoga invite à ralentir et rééquilibre le corps et l’esprit pour être parfaitement à même de concevoir un enfant.

Le yoga hormonal

Avant d'envisager la fécondation in vitro, essayez le yoga ! Dinah Rodrigues en plein cours de relaxation pour aider les femmes à tomber enceinte !

On connaît les cours de yoga prénatal pour préparer sereinement la future maman à l’accouchement mais quid du yoga hormonal ?

Créé en 1991, par Dinah Rodrigues avec l’aval et l’aide de son gynécologue, il est destiné principalement aux femmes ayant le syndrome des ovaires polykystiques, qui souffrent de tensions pré-menstruels, celles ayant un taux hormonal trop bas et celles souffrant d’hypothyroïdie ou d’ostéoporose.

Pour qu’il soit efficace, le yoga hormonal, encore peu connu en France mais très pratiqué outre-Atlantique, doit être pratiqué 3 à 4 fois par semaine pendant 4 mois. Ces chiffres peuvent varier en fonction des personnes et un bilan doit être réalisé avec le professeur de yoga qui estimera le rythme le plus adapté.

Il s’agit d’enchaîner des postures dynamiques et des techniques de respiration inspirées du Hatha Yoga mais aussi des techniques tibétaines basées sur la circulation des énergies. Une manière de réactiver l’hypophyse, la thyroïde, les surrénales et les ovaires.

Le yoga peut fortement favorisé les couples à lâcher prise et à se détendre pour concevoir sans stress.

Quelques postures de yoga favorisant la grossesse

Le yoga permet de s’assouplir, de se relaxer et de relâcher toute contraction musculaire. Certaines postures et des exercices de respiration agissent ainsi sur le périnée et permettent de stimuler la circulation sanguine vers les organes reproducteurs.

Voici quelques postures faciles à réaliser pour accroître ses chances de tomber enceinte.

L’angle ouvert (Upavistha Konasana)

Le yoga permet également de limiter le risque de fausse couche. Hé oui, les hommes aussi y trouvent leur compte !

Cette posture sert à améliorer la circulation sanguine dans l’appareil reproducteur féminin et à assouplir le bassin.

  • S’asseoir sur le sol et écarter les jambes pour former un angle d’environ 90°,
  • Pointer les orteils vers le haut et poser les mains entre les jambes,
  • Avancer les mains jusqu’à sentir un étirement dans le dos et les jambes,
  • Maintenir cette position sans se crisper pendant trois respirations complètes puis relâcher.

Le papillon (Supta Baddha Konasana)

Le yoga est une méthode douce qui convient à tout le monde. Idéale en cas de règles douloureuses également !

Cette posture est préconisée pour les problèmes de menstruations et les douleurs lombaires.

  • S’allonger sur le sol avec un oreiller calé sous les lombaires,
  • Sur l’expiration, rassembler les pieds en écartant les genoux de chaque côté,
  • Rester dans cette posture 10 respirations complètes puis relâcher.

Le pont (Setu Bandha Sarvangasana)

Comment lutter contre le stress d'une grossesse qui ne vient pas ? Les bienfaits du yoga se font ressentir de suite à défaut de tomber enceinte rapidement !

Cette posture stimule les hormones et l’afflux sanguin vers l’utérus et les ovaires.

  • Se coucher sur le dos et plier les genoux pour rapprocher le plus possible les pieds des fesses,
  • Inspirer profondément et sur l’expiration, soulever les fesses,
  • Les cuisses et les pieds doivent être à peu près parallèles,
  • Placer les bras sur le côté pour s’aider,
  • Garder la position 3 respirations complètes avant de revenir dans la position initiale.

Jambes au mur (Vicariat Karani)

Cette posture est à réaliser après un acte sexuel, la gravité aidant les spermatozoïdes à rejoindre l’ovule pour le féconder.

  • S’asseoir face à un mur, s’allonger sur le dos et étendre les jambes vers le haut contre le mur,
  • Etendre les bras sur le côté, paumes vers le haut,
  • Fermer les yeux et rester 10 respirations complètes en relâchant toutes les tensions et en visualisant votre fécondation.

Le cadavre (Savasana)

Sous son nom un tantinet barbare, cette posture est celle qui clôture généralement chaque séance de yoga. Elle permet de se détendre et d’instaurer un climat de relaxation propice pour faire un bébé.

  • S’allonger sur le dos,
  • Ecarter les jambes de la largeur du bassin,
  • Poser les mains de chaque côté du corps, paumes vers le plafond,
  • Se concentrer uniquement sur la respiration en faisant le vide à l’intérieur de soi, ne penser à rien.

Des vidéos en ligne pour faire un cours de yoga pour tomber enceinte

 

Marie-Daphnés Roy propose une courte vidéo de postures pour favoriser la fertilité et améliorer sa sexualité.

Pour aller plus loin, un abonnement à Mon Yoga Virtuel est possible pour recevoir des cours personnalisés. L’instigatrice de ce programme virtuel est Annie Langlois, enseignante certifiée 600 heures en Hatha-Vinyasa-Kundalini Yoga.

Attention cependant avant de vous lancer seul(e) dans la pratique du yoga, demandez conseil à votre médecin et préférez suivre quelques cours avec un professeur de yoga au préalable pour avoir les bons réflexes et réaliser correctement les postures.

 

Pour celles souhaitent tester le yoga hormonal popularisé par Dinah Rodrigues, cette vidéo d’une vingtaine de minutes est idéale !

En plus de stimuler le système nerveux et les hormones, les postures proposées boostent la libido et la possibilité de procréer 😉

En synthèse : 

  • L’infertilité touche de plus en plus de couples, celle-ci étant principalement liée à l’environnement et à l’âge de procréation qui recule avec l’entrée plus tardif dans la vie active.
  • Cependant, on décompte bien plus de couples impatients qu’infertiles ! Le stress de la vie moderne a des influences néfastes sur la fécondité d’une femme et l’ovulation peut être irrégulière.
  • Le yoga est connu pour sa forte action relaxante et déstressante, pourquoi ne permettrait-il pas de faciliter une grossesse ?
  • Des études ont été menées et ont prouvé que le stress impactait négativement la fécondité d’une femme. Or, le yoga diminue le stress, augmentant ainsi les chances de procréer !
  • Si besoin, nos superprofs de yoga sont disponibles partout en France et seront ravis de contribuer à votre bonheur de devenir parents !

Le yoga :

  1. Réduit le stress

Comme mentionné précédemment, le stress joue un rôle majeur dans le ralentissement de votre fertilité.

Le yoga est une excellente façon de vaincre le stress et d’atteindre la paix d’esprit.

Yoga n’est pas seulement corporel, c’est aussi sur la façon dont vous respirez.

Les techniques de respiration associées au yoga peuvent aider à réduire l’hormone du stress cortisol dans le corps.

  1. Détoxifie le corps

Certaines postures de yoga peuvent aider à détoxifier le corps et aider à stimuler votre fertilité.

Le yoga peut également aider à détendre les muscles tendues et les tissus conjonctifs.

  1. Augmente la circulation

Beaucoup de problèmes d’infertilité se posent en raison de blocages.

Avec le yoga, vous pouvez améliorer votre circulation sanguine et s’assurer qu’il atteint les organes reproducteurs.

Cela peut aider à créer un environnement  véritablement positif pour une grossesse!

  1. Influe sur votre système immunitaire

Le yoga est une excellente façon de stimuler votre système immunitaire.

Pratiquer le yoga vous aide à trouver votre calme intérieur, qui à son tour peut aider à augmenter le nombre de globules blancs dans le corps.

  1. Aide à garder les ovaires en bonne santé

Certaines postures de yoga permettent de rediriger le flux sanguin pour atteindre les ovaires.

Cela aide à fournir à ces organes spécifiques plus d’oxygène, ce qui les rend plus sains.

  1. Aide à mieux supporter les traitements hormonaux

Avec toutes ces hormones dans le corps, il est facile de tomber dans les profondeurs de la détresse physique et mentale.

Cette énergie négative dans le corps peut réduire vos chances de concevoir.

Avec le yoga, vous pouvez minimiser ces effets secondaires et augmenter vos chances de devenir enceinte. D

Quels types de yoga sont bénéfiques pour la conception?

Le Hatha yoga est considéré comme idéal pour la fertilité car il implique des mouvements plus lents et fluides.

La respiration profonde et lente de ce yoga calment votre esprit.

Les diverses postures appelées Asanas vous aideront à améliorer la circulation sanguine.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz