Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les meilleurs astuces pour apprendre la langue chinoise

Par Yann le 07/04/2017 Blog > Langues > Chinois > Les Bases de l’Apprentissage du Chinois
Table des matières

Plus de 30 000 personnes en France apprennent le chinois et elles seraient 30 millions à travers le monde. 

La chinois mandarin est la première langue maternelle parlée au monde, pas étonnant qu’elle suscite autant d’engouement !

Êtes-vous le prochain à commencer à apprendre le chinois ?

Superprof donne des conseils à tous les débutants en chinois pour réussir leur apprentissage au mieux !

Comment apprendre les caractères chinois ?

Apprendre le chinois, c’est avant toute chose apprendre l’alphabet chinois, ce qui rend l’apprentissage du mandarin plus compliqué pour un apprenant dont la langue maternelle est d’origine latine ou germanique.

Rassurez-vous ! Pour se débrouiller couramment en chinois, il suffit de connaître « seulement » 2 000 caractères sur les 47 000 recensés par le dictionnaire chinois Kangxi.

Alors bien sûr, il y a une alternative pour les moins courageux : le Pinyin !

Il s’agit de la transcription en caractères latins des caractères chinois. Mais quand on se targue de vouloir écrire chinois, le minimum est d’apprendre les vrais caractères non ?

Apprendre les clés

Comment apprendre les caractères chinois ? Allez, il n’y a plus qu’à trouver les clés pour déverrouiller toutes ces connaissances !

Pour réussir à progresser rapidement dans l’apprentissage des caractères chinois, il faut déjà savoir comment ils se composent et apprendre les fondamentaux :

8 traits (avec 29 variantes possibles) forment 214 clés qui servent à la formation des 47 000 caractères.

La connaissance et la maîtrise des clés est la base pour apprendre à reconnaître et à former les caractères chinois. Sans cela, l’étudiant risque d’éprouver des difficultés pour mémoriser les différents caractères et pour les comprendre.

Les règles d’écriture

Après avoir bien compris le fonctionnement des clés, il faut maintenant s’attaquer au cœur !

Le chinois répond à quelques règles d’écriture simples mais qu’il faut à tout prix respecter sous peine de ne pas se faire comprendre :

  • L’écriture d’un caractère se fait de la gauche vers la droite et du haut vers le bas,
  • Les traits horizontaux doivent être représentés avant les traits verticaux,
  • Pour l’écriture de plusieurs caractères, il faut commencer par le caractère le plus à droite,
  • Un caractère doit s’inscrire dans un carré imaginaire.

Pour bien apprendre les caractères, pensez à les décomposer. Grâce à votre maîtrise des clés et des traits, il sera plus simple de comprendre un caractère complexe.

Par exemple, un apprenant n’ayant jamais vu le pictogramme chinois 药 pour « médicament » saura reconnaître :

  • La clé de l’herbe en haut, symbole de la médecine chinoise (艹),
  • La clé de la soie à gauche (纟 ) pour envelopper le tout,
  • Ainsi que le symbole de la petite cuillère pour les poudres médicinales.

Donc, selon toute vraisemblance, l’étudiant en déduira que le caractère est lié à l’univers médical et aux plantes médicinales.

Les techniques de mémorisation et les meilleurs outils

Comme pour beaucoup de choses, les moyens mnémotechniques peuvent vous aider à mémoriser plus efficacement les caractères.

Le manuel Stick peut vous être utile avec pas moins de 1 600 caractères recensés et des moyens mnémotechniques pour les apprendre. Comptez 20 à 25 € pour vous le procurer.

Mais on sait tous que nos logiques diffèrent selon notre personnalité et notre vécu, ainsi, le meilleur moyen de mémoriser plus efficacement les caractères est de vous créer vous-même vos propres moyens mnémotechniques.

Par exemple, moi ce caractère  (défendre, protéger) me fait penser à un bonhomme qui tient un sabre. A vous de vous créer vos propres raccourcis pour vous souvenir des caractères.

Et si vraiment, aucun caractère ne vous fait penser à rien, Chineasy les a représentés sous forme de dessins pour vous faciliter la tâche. Le caractère du feu devient vraiment un feu, le caractère de la personne est représenté avec des chaussures et une tête.

Ainsi, votre mémoire visuelle est mise à contribution et vous permet de mieux retenir les différents caractères.

Le site Chine.in peut s’avérer utile pour apprendre le mandarin ! L’approche est très complète et propose de décomposer l’écriture, la prononciation, la phonétique et la traduction des caractères les plus usuels.

Quand un caractère est maîtrisé ?

Tout dépend de vous ! Il est difficile de dire en combien de temps maîtriser les caractères chinois est possible (pas tout bien évidemment !).

Dans tous les cas, on peut considérer qu’on maîtrise un caractère en particulier quand on est capable :

  • De le reconnaître par sa forme,
  • De le prononcer correctement rien qu’en le voyant,
  • De l’écrire bien sûr !

Une langue implique d’être connu à l’écrit mais également à l’oral. Il faut connaître les aspects de la phonétique, de l’écriture chinoise et connaître les différentes intonations d’un signe chinois donné pour dire qu’on parle chinois !

Comment apprendre à écrire le chinois ?

Quelle est la meilleure méthode pour savoir lire le mandarin ? Comme en maternelle, on recommence de zéro avec le chinois !

Avant bien sûr de se lancer dans l’écriture, vous vous en doutez, comme on apprend l’alphabet au CP, on apprend les différents caractères !

Un apprenant en chinois digne de ce nom ne devrait pas se contenter de l’apprentissage du Pinyin mais de l’apprentissage de toute la complexité du chinois, ses caractères, sa conjugaison et sa grammaire.

La maîtrise des caractères est essentielle !

Comme on l’a vu dans la partie précédente, sans connaissance approfondie des caractères, il est difficile de dire que l’on maîtrise le chinois !

C’est comme si une personne disait qu’elle sait monter à cheval, sans cheval… C’est impossible ! Il manque la base de l’équitation ! C’est la même chose pour le chinois ! Sans les caractères, cette langue serait bien peu de choses.

Gardez bien en tête les conseils que nous vous avons donné pour progresser plus rapidement dans l’apprentissage des caractères et n’hésitez pas à utiliser tous les outils à votre disposition !

Apprendre le vocabulaire de base

Pour se motiver et éviter de se dégoûter d’une langue, il est conseillé d’apprendre des mots de vocabulaire basiques comme :

  • Bonjour : 你好
  • Au revoir : 再见
  • Merci : 谢谢
  • S’il vous plaît :

Il y en a bien d’autres et si vous avez des envies particulières en termes de vocabulaire, rapprochez-vous du Larousse en ligne !

Pour continuer dans la progression, on peut ensuite apprendre des phrases et questions usuelles :

  • Comment ça va ? 你怎么去?
  • Je vais bien : 很好
  • Comment tu t’appelles ? 你叫什么名字 ?
  • Je m’appelle : 我叫
  • Quel âge as-tu ? 你几岁了?
  • J’ai … ans : 我+ nombre + 岁了
  • De quelle nationalité es-tu ? 你是哪国人 ?
  • Je suis français : 我是法国人

Le site Chine.in propose ainsi 500 phrases utilisées dans la vie de tous les jours. Alors au boulot !

La grammaire !

Comment devenir bilingue en chinois ? Les joies des règles de grammaire françaises !

Ah la grammaire ! Si en français, elle vous a sûrement donné du fil à retordre, ce ne sera pas le cas en chinois. Elle est bien moins compliquée :

  • Comme en anglais, il n’y a pas de féminin ou masculin,
  • Il n’y a pas non plus de singulier et pluriel (oui, un peu difficile à imaginer pour nous français, mais imaginez l’inverse pour un chinois qui apprend notre langue ! Alors estimez-vous heureux !),
  • Il n’y a pas de conjugaison non plus : le caractère了 suffit à exprimer le passé par exemple,
  • La structure d’une phrase suit la logique française (pour l’instant) : sujet / verbe / complément.

Quelques exceptions quand même pour compliquer un peu tout ça :

  • Les compléments circonstanciels et les compléments d’objet indirects se trouvent avant le verbe, tandis que les COD se trouvent après le verbe,
  • L’existence de spécificatif : « zhi » 支 désigne une branche mais est utilisé pour former le mot « cigarette » (香烟) et « stylo » (这笔). Il désigne ici l’aspect fin des objets en question,
  • Le mot le plus important se trouve à la fin de la phrase.

Quelques astuces pour apprendre le chinois

Pour apprendre plus efficacement à écrire le chinois, plusieurs astuces :

  • S’abonner à des blogs en chinois, selon nos centres d’intérêt (cuisine, sport, histoire…). Cela permet de lire du chinois contemporain et de progresser sans en avoir l’air,
  • Ecrire sur des feuilles à grands carreaux : un caractère doit être écrit dans un carré imaginaire, pour débuter, autant écrire dans de vrais carrés,
  • S’immerger dans la culture chinoise : calligraphie, films, séries, musique… Tous les prétextes sont bons pour progresser dans cette langue,
  • Ne pas se limiter à l’écriture : même si l’accent est mis sur l’écriture dans cette partie, quand on apprend une langue, on apprend la totalité de ces facettes ! L’oral est aussi important que l’écrit et les deux sont complémentaires,
  • Pratiquer quotidiennement : 20 minutes par jour, c’est beaucoup plus efficace qu’une heure de cours de chinois par semaine. Votre cerveau peut assimiler les nouveautés petit à petit et lors des révisions, il se réactive plus rapidement,
  • Ne pas avoir peur des erreurs : à condition de s’en servir pour progresser bien sûr ! On apprend mieux en faisant des erreurs qu’en en faisant pas ! On apprend à comprendre pourquoi on a fait l’erreur afin de ne plus la reproduire ensuite,
  • N’hésitez pas à prendre des cours de chinois : notre plateforme regorge de superprofs en chinois prêts à vous aider !

Le chinois est une langue qui permet de booster les capacités de son cerveau et sa capacité d’analyse. Apprendre une langue permet d’ailleurs de diminuer les risques de développer la maladie d’Alzheimer grâce aux techniques de mémorisation !

De même, un apprenant dyslexique aura plus de facilité avec une langue comme le chinois ou le japonais. Elles font appel à un signe pour une idée contrairement aux langues latines qui utilisent des lettres séparées pour former un mot.

Si à ce stade vous n’êtes pas convaincu que le chinois est LA langue à apprendre, je ne sais plus quoi faire !

Comment apprendre à lire le chinois ?

Quand on apprend à écrire le chinois, on apprend par extension à le lire ! En effet, comme lorsque l’on a appris au CP à lire et à écrire dans le même temps, c’est la même chose pour une langue comme le russe, le japonais ou le chinois !

Le Pinyin

Alors bien sûr, si vous ne souhaitez pas lire ou écrire chinois mais simplement communiquer en langue chinoise, vous pourrez vous contenter du Pinyin, qui littéralement veut dire « épeler les sons ». C’est la transcription latine de la prononciation des caractères. Si vous avez seulement prévu un voyage en Chine, cela peut suffire.

En revanche, si vous souhaitez partir travailler en Chine, faire un stage ou vos études, il y a fort à parier que vous aurez besoin de savoir lire le chinois et écrire les caractères.

Dans tous les cas, un apprentissage du Pinyin et des caractères en chinois en parallèle peut s’avérer utile pour la prononciation et une meilleure mémorisation.

Les ouvrages pour apprendre à lire le chinois

Nous conseillons deux ouvrages aux apprenants débutants en chinois :

  • Lire et écrire le chinois : disponible sur Amazon pour moins de 10 €, ce livre propose de nombreux cours de chinois et l’apprentissage de 800 caractères en 6 semaines. Un bon moyen de commencer à maîtriser la lecture !
  • Chinois pour débutant : également disponible sur Amazon pour environ 3 €, ce manuel met l’accent sur le double apprentissage caractères chinois-Pinyin. Il permet aussi d’acquérir du vocabulaire et quelques points de culture.

Et pourquoi ne pas lire des livres pour enfants en chinois ? C’est quand même le meilleur moyen pour un débutant d’apprendre à lire ! Le vocabulaire est simple, les histoires sont courtes et enfantines, quoi de plus facile pour commencer ?

Voici quelques exemples de titres :

  • L’imagerie français-chinois : pour enrichir son vocabulaire simplement !
  • Li et sa grand-mère : conte bilingue chinois-français qui ravira petits et grands !
  • Tintin : et notamment Tintin au Tibet et Coke en Stock. Un bon moyen de retomber en enfance en relisant des classiques dans une autre langue,
  • Les yeux du dragon : petits poèmes chinois, en édition bilingue français-chinois. Une lecture un peu plus difficile mais toujours à portée de main des débutants.

Et pourquoi ne pas initier vos enfants, petits-enfants, neveux, nièces, cousins ou cousines à la lecture du chinois en même temps que vous ? Il y a fort à parier qu’ils apprendront par contre bien plus vite 😉

Les applications utiles pour apprendre le chinois

Plusieurs applications pour smartphone s’avèrent également très utiles pour l’apprentissage des caractères :

  • Pleco : disponible gratuitement sur iOS et Android, l’application offre de dessiner soi-même un caractère rencontré que l’on ne connaît pas. Cela permet de progresser rapidement !
  • Skritter : cette application aide à l’apprentissage de la lecture via des flashcards, ce qui la rend très ludique,
  • Hello HSK : l’appli permet de préparer le diplôme HSK, mais est très utile pour apprendre du vocabulaire et apprendre à lire rapidement.

Quelques astuces supplémentaires

Etudier via un cours de langue est souvent plus aisée ! Pourquoi ne pas revoir tous les films de kung-fu en langue chinoise sous-titrée chinois ?

Comme pour toute langue, pour s’améliorer, il faut étudier régulièrement et multiplier les supports différents :

  • Utiliser des contenus connus dans un premier temps : regarder un film ou une série que vous connaissez quasiment par cœur en version chinoise et sous-titré en chinois,
  • Lire un journal chinois : quand le niveau de l’étudiant est suffisamment élevé, le mieux pour progresser reste encore les écrits en chinois, à commencer par les journaux et pourquoi pas des livres bientôt ?
  • Se créer une routine d’apprentissage : pour apprendre efficacement, rien de mieux que de mettre en place un rituel. Cela dépend uniquement de vous, de vos habitudes et de votre emploi du temps. Certains préfèrent travailler le matin, d’autres à la pause déjeuner, d’autres encore au coucher où la capacité de mémorisation est souvent fixée par le sommeil.

Bien sûr, pour progresser dans une langue, il est absolument nécessaire d’apprendre du vocabulaire chinois. La lecture en sera d’autant plus facilitée !

Comment apprendre le vocabulaire chinois ?

Que serait une langue sans son vocabulaire ? Très peu de choses ! Mais alors comment faire pour bien apprendre les mots chinois ?

Et la mémoire dans tout ça ?

Prendre des cours en ligne est-il efficace pour apprendre le mandarin ? S’initier à une langue étrangère permettrait de lutter contre l’apparition de la maladie d’Alzheimer !

Souvent, on pense à tort que certains sont plus doués que d’autres pour mémoriser. C’est faux ! C’est simplement une question d’entraînement et de connaissances de ses points forts et de ses points faibles.

Il faut avant tout savoir quelle est la meilleure méthode pour soi :

  • Mémoire visuelle,
  • Mémoire auditive,
  • Ou mémoire kinesthésique (liée aux mouvements) ?

Les neurones passent leur temps à se connecter et se déconnecter entre eux. Si on ne fait pas fonctionner ses méninges régulièrement, il est de plus en plus compliqué de refaire les connexions !

Allez connectons nos neurones pour qu’ils fonctionnent de plus en plus rapidement ! En plus, apprendre une langue et entraîner son cerveau est très bon contre le vieillissement et les problèmes… de mémoire bien sûr !

Quelles sont les méthodes les plus efficaces pour apprendre une langue rapidement ?

Maintenant que l’étudiant a pu cibler ses point forts et faibles, il existe quand même plusieurs méthodes ayant fait leurs preuves :

  • L’association d’idées : par exemple, cheveux en chinois se dit : « tóu fà ». L’association d’idée est toute trouvée avec le mot « touffe » en français. A l’apprenant de faire preuve d’imagination et d’humour pour retenir plus efficacement certains mots de vocabulaires !
  • La répétition : hé oui ! Pas de secrets pour retenir quelque chose, il faut le répéter ! Mais pas bêtement ! Sachez que la répétition la plus efficace doit être espacée dans le temps. Par exemple, apprenez un mot le matin, essayez de vous en souvenir 1 heure après, puis 3 heures après, puis le soir, puis deux jours après… pour ancrer le mot dans votre mémoire à long terme,
  • Les images mentales : de même que l’association d’idées, les images mentales ne sont propres qu’à vous. Quatre règles pour que cela fonctionne : l’image doit être exagérée, en mouvement, liée à une émotion et être inhabituelle.

Parlez chinois pour apprendre à se présenter ! Pour apprendre efficacement, il va falloir laisser de la place pour « lecture », « écriture » et « vocabulaire » en chinois !

Les meilleurs supports pour apprendre du vocabulaire

Plusieurs logiciels proposent du vocabulaire chinois sur internet. Trois ont retenu notre attention :

  • Han Pro Trainer : disponible en téléchargement gratuit sur le site, ce logiciel propose de nombreuses fonctionnalités comme des grilles de vocabulaire spécifiques, un assistant de révision, une aide à la prononciation ou encore une initiation au Pinyin. Il s’adresse à un public très large, ce qui en fait un outil particulièrement intéressant,
  • Mosa Lingua : nous parlions de l’importance de la répétition dans la partie précédente, Mosa Lingua se base sur la courbe de l’oubli pour élaborer des emplois du temps de révision. L’outil est ultra-personnalisable et très pratique pour l’apprentissage d’une expression, d’une notion ou d’une idée,
  • Chine Nouvelle : ce site propose une segmentation du vocabulaire selon des thèmes bien précis (amour, apparence, nourriture…) permettant ainsi de cibler ses besoins en vocabulaire et de n’apprendre que ce dont nous avons besoin.

Sachez enfin que le meilleur moyen d’apprendre une langue et son vocabulaire est bien sûr l’immersion !

Et si vous n’avez pas les moyens d’aller en Chine tous les quatre matins, ce que l’on peut comprendre, sachez qu’il existe des sites mettant en relation apprenants chinois et natifs chinois. Les deux parties apprennent chacune la langue de l’autre, dans un rapport gagnant-gagnant.

Suivre un cours de chinois en tête à tête avec un professeur ou en groupe est une excellente solution pour qui souhaite acquérir du vocabulaire, à condition bien sûr de mettre l’accent dessus lors du choix du professeur.

En synthèse :  

  • Apprendre les traits et les clés est la base pour savoir écrire les caractères chinois : il faut commencer par là.
  • Une fois cet aspect maîtrisé, l’apprenant doit se souvenir qu’un caractère ou un ensemble de caractères doit être écrit dans un carré imaginaire.
  • Niveau grammaire, peu de choses à savoir (par rapport à la grammaire française) : pas de féminin-masculin, ni de singulier-pluriel, pas de conjugaison, et le mot le plus important d’une phrase chinoise est à la fin.
  • Apprendre à lire va de pair avec apprendre à écrire les caractères : utilisez tous les supports possibles : journaux, livres, films, séries…
  • Le vocabulaire est enfin le dernier aspect important dans l’apprentissage d’une langue : apprenez à bien vous connaître avant de vous lancer dans la meilleure méthode pour vous !
  • Les sites les plus utiles sont sans aucun doute possible Chine.in et Chine Nouvelle. En plus d’aider l’élève dans son apprentissage des caractères, du vocabulaire et de la prononciation, les sites proposent une immersion dans la culture chinoise.
  • L’application Pleco est certainement la plus efficace et la plus utile au quotidien lorsque l’on croise un nouveau caractère, lorsqu’on souhaite s’exercer à l’écriture ou encore lorsqu’on a besoin d’une précision de vocabulaire grâce au dictionnaire français chinois.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz