Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Les clés pour assimiler l’écriture chinoise

Par Yann le 30/03/2017 Blog > Langues > Chinois > Comment Apprendre les Caractères Chinois ?
Table des matières

Cela n’aura échappé à personne et c’est un euphémisme de dire que l’alphabet mandarin est aux antipodes de l’alphabet latin.

En plus de devoir apprendre un vocabulaire et une grammaire nouvelle, il va aussi falloir se pencher très sérieusement sur l’écriture de la langue.

A cet égard, à l’instar d’autres langues comme le coréen, le russe ou le japonais, l’apprentissage du chinois et de l’écriture chinoise revêt une difficulté supplémentaire.

Le dictionnaire chinois Kangxi fait état de l’existence de plus de 47 000 caractères différents quand un étudiant cultivé n’en connaîtra qu’entre 5 000 et 6 000.

Sachez néanmoins que pour pouvoir lire un journal chinois ou comprendre la quasi totalité des documents de la vie quotidienne, la connaissance de seulement 2 000 caractères est nécessaire.

Bien que des moyens alternatifs comme le pinyin existent, nous allons tâcher de donner quelques outils pour bien apprendre à maîtriser l’écriture et la compréhension des caractères chinois.

Un préalable indispensable : l’apprentissage des clés

Quelles est la meilleure façon d'acquérir les bases en langue chinoise ? Allez un peu de courage ! Avec 2000 caractères à votre actif, vous serez capable de lire le journal !

Avant de se lancer à corps perdu dans l’apprentissage des caractères, il semble indispensable de maîtriser ce que l’on appelle communément les clés.

Dans l’écriture chinoise, les caractères sont écrits grâce à des traits. On dénombre 8 traits fondamentaux qui peuvent avoir plusieurs variantes (29 variantes) que l’on appelle des traits complexes. C’est grâce aux traits fondamentaux et aux traits complexes qu’il est possible d’élaborer des clés.

En chinois mandarin, il existe 214 clés différentes qui serviront de base à l’écriture des fameux caractères chinois. En effet, c’est grâce à la combinaison quasiment infinie de ces clés qu’il est possible de former un ou plusieurs caractères, exprimant un mot, une phrase, une pensée ou une idée.

Ainsi, pour l’élève débutant, commencer par apprendre le mandarin écrit en se focalisant sur les clés constitue une idée judicieuse voire vitale.

Cela permettra d’avoir des bases solides, de reconnaître et de mémoriser les clés qui sont utilisées dans tel ou tel caractère. Commencer l’apprentissage des caractères directement est ainsi beaucoup plus complexe sans la maîtrise des clés dans un premier temps.

Comment faire pour apprendre la calligraphie chinoise ? Voici les différentes « clés » dont vous aurez besoin pour écrire le chinois.

Découvrez aussi comment apprendre à lire en chinois !

Les moyens mnémotechniques pour apprendre les caractères chinois

Le manuel d’apprentissage des caractères chinois « Stick » propose des moyens mnémotechniques de mémorisation pour pas moins de 1 600 caractères différents.

Le sérieux de la méthode est infaillible, cet ouvrage ayant l’intéressante particularité d’avoir été conjointement rédigé par des chinois natifs et des apprenants du chinois, parfois même débutant.

Il est particulièrement judicieux d’avoir intégré des apprenants débutants à la méthode dans le sens où ce sont souvent eux qui se créent des moyens mnémotechniques pouvant servir à d’autres.

Est-ce que la transcription phonétique peut aider à apprendre un caractère ? Un exemple d’expression mnémotechnique pour retenir les caractères !

De ce fait, l’aspect ludique et pratique de la méthode n’est plus à prouver. Ce livre est disponible en version numérique ou physique pour un prix oscillant entre 20 et 25 euros.

Mais, parce que les moyens mnémotechniques ne sont pas toujours une science exacte et ne représentent pas la même vérité pour tout le monde, pourquoi ne pas créer vous même un carnet ou un glossaire des clés ou des caractères chinois ?

Effectivement, les moyens mnémotechniques les plus efficaces sont ceux que l’on se crée nous-même, parce qu’ils sont liés à nos émotions et/ou à des choses que l’on connaît.

Les règles de base pour l’apprentissage des caractères

L’importance de les décomposer pour apprendre

Comme nous le disions plus haut, pour maîtriser les caractères il est primordial de les découper en unités plus réduites, en traits ou en clés.

La maîtrise des clés permet de retrouver l’idée associée à un caractère qui sera parfois un assemblage de plusieurs clés.

Par exemple, pour quelqu’un n’ayant jamais vu le pictogramme chinois pour « médicament »   et connaissant ses clés, il sera possible de reconnaître :

  • La clé de l’herbe en haut, symbole de la médecine chinoise,
  • La clé de la soie à gauche pour envelopper le tout,
  • Ainsi que le symbole de la petite cuillère 勺 pour les poudres médicinales.

En d’autres termes, quelqu’un n’ayant jamais vu le caractère associé aux médicaments sera quand même en mesure de déterminer l’idée globale de ce caractère (et qu’il est lié d’une certaine façon à la médecine) grâce à la maîtrise des clés.

Les règles d’écriture des caractères chinois

Pour écrire en chinois convenablement, il est extrêmement important de respecter certaines règles.

  • Premièrement, il faut commencer l’écriture d’un caractère de la gauche vers la droite mais également du haut vers le bas, 
  • Ensuite, pour les caractères s’inscrivant dans un carré, il est important d’écrire le contenu du carré avant de refermer celui-ci,
  • Pour les caractères ayant des traits horizontaux et verticaux se croisant, il faudra toujours représenter les traits horizontaux avant les verticaux,
  • Pour l’écriture de plusieurs caractères successifs, pensez également à les faire l’un après l’autre en commençant par celui le plus à droite,
  • Enfin, gardez toujours à l’esprit qu’un caractère doit s’écrire dans un « carré imaginaire » et qu’un caractère composé de plusieurs clés, s’il est trop large, peut ne pas être compris par votre interlocuteur.

Par exemple,

Comment apprendre le chinois facilement ? Faites attention quand vous écrivez un signe chinois à bien laisser un écart quand il en faut un !

Quand considérer qu’un caractère est maîtrisé ?

Pour considérer qu’un caractère donné est parfaitement maîtrisé, il faut être capable :

  • De le reconnaître par sa forme,
  • De connaître sa prononciation ce qui inclut les différents tons ou intonations selon le contexte donné,
  • Mais il faudra aussi bien entendu savoir l’écrire en maîtrisant l’ordre des traits qui peuvent être différents pour chaque caractère.

Apprendre les clés est un atout pour la suite. Avant de pouvoir faire de l’art avec l’écriture chinoise, il faut pratiquer !

Les outils les plus efficaces pour apprendre les caractères

Chineasy

Dans l’apprentissage du chinois, l’approche pédagogique retenue par « Chineasy » est extrêmement novatrice et intéressante. La démarche du processus initiée par ShaoLan Hsueh consiste à « combler le fossé existant entre l’Est et l’Ouest » en termes de langage.

Mais alors quelle est la démarche ?

L’idée est très simple et met à contribution des pictogrammes et la mémoire visuelle de l’apprenant.

Comment s'initier à l'art des symboles chinois ? Quelques exemples de dessins pour se souvenir des caractères !

Par exemple, pour l’apprentissage du caractère chinois relatif aux personnes , le pictogramme associé consiste à mettre une tête à l’intersection des deux traits et une chaussure au bout de chacun des deux traits afin de faire un bonhomme. De la même façon, l’idée associée à celle de suivre quelqu’un ou quelque chose se fait par la combinaison de deux « personnes ».

Cette approche fondée totalement sur le visuel est ce qui constitue l’originalité, le génie pour certains ou une faiblesse pour les détracteurs de la méthode qui mettent en avant qu’il est possiblement difficile de remettre les caractères dans leurs contextes une fois qu’ils ne sont plus associés aux éléments visuels que nous connaissons tous. Chacun se fera sa propre opinion sur la question.

La préparation au HSK

D’autres outils ludiques sont extrêmement efficaces dans l’apprentissage des caractères chinois.

C’est notamment le cas de nombreuses plateformes que l’on trouve sur Internet et cherchant à préparer le test d’évaluation en chinois HSK. Ce test formalise des compétences orales mais également écrites des caractères d’un public non natif pour qui le mandarin n’est pas une langue maternelle.

En fonction du niveau (de 1 à 6), les caractères qu’il faut maîtriser diffèrent et sont disponibles sur le site de l’institut chinois en France : chineseinstitute.fr.

Chine.in

D’autres sites comme « Chine.in » proposent une approche très complète des caractères élémentaires à étudier et maîtriser avec une décomposition de l’écriture de chaque caractère, la prononciation, la phonétique, la traduction et plus globalement les différentes idées qui peuvent y être associées.

Même pour quelqu’un ne souhaitant pas passer l’examen HSK, réviser les caractères demandés est quelque chose d’utile étant donné que ce sont les plus fréquemment utilisés.

Enfin, il reste également possible de prendre des cours particuliers ou des cours en ligne pour améliorer ou perfectionner sa connaissance des caractères chinois.

En synthèse :

  • Dire qu’apprendre l’anglais, apprendre l’allemand ou apprendre l’espagnol est radicalement différent de l’apprentissage du chinois serait enfoncer une porte ouverte. Effectivement, en plus de devoir se familiariser avec un vocabulaire chinois et une grammaire nouvelle il va falloir reprendre à zéro l’écriture.
  • Néanmoins, apprendre à écrire ou apprendre à lire les caractères chinois n’est pas aussi complexe que ce qu’il n’y paraît de prime abord. En utilisant intelligemment toutes les facultés de la mémoire et du cerveau ou en utilisant des techniques ayant fait leur preuve dans l’apprentissage des langues en général, il est possible de rendre cet apprentissage plus facile et même d’y prendre plaisir ! Cherchez à trouver des moyens mnémotechniques, peu importe leur sens, pour peu qu’ils en trouvent à vos yeux.
  • Rapidement, chacun constatera qu’il règne une certaine forme de logique dans l’écriture des caractères chinois. Une fois cette logique acquise, il sera d’autant plus facile de se débrouiller, d’apprendre et de progresser rapidement.
  • Enfin, le maître-mot dans l’apprentissage de l’écriture traditionnelle chinois nous semble être la discipline. Toujours chercher à écrire chaque caractère dans le bon ordre, bien connaître l’ordre des traits en fonction des caractères, maîtriser chacun des aspects de celui-ci (reconnaissance de sa calligraphie, de son sens, de sa prononciation, de ses différentes intonations) semblent être la seule façon de les maîtriser petit à petit.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz