Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Profs particuliers et cours particuliers : comment faire sa déclaration ?

Par Yann le 01/07/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien scolaire > Comment Déclarer ses Revenus Liés au Soutien Scolaire en tant que Professeur ?
Table des matières

Vous avez envie de vous lancer dans l’activité de professeur de soutien scolaire ? Vous souhaitez tout savoir sur le soutien scolaire ?

Que ce soit sous la forme de cours de soutien scolaire en organisme ou de cours à domicile, donner des cours particuliers de langues étrangères, d’histoire géographie, de mathématiques ou de physique chimie est une activité particulièrement en vogue.

Idéal si vous aimez transmettre un savoir à des personnes de tout âge qui ont (normalement) envie d’apprendre, de se perfectionner dans la matière qui fait défaut et de s’investir dans leur réussite scolaire, sans passer par les Grandes Écoles et le système de l’Éducation Nationale.

Pourtant, avant toutes choses, il convient de vous renseigner sur les obligations fiscales liées à l’accompagnement scolaire, aux cours particuliers à domicile ou à l’aide aux devoirs.

Les cours de soutien scolaire, pour un enseignant peuvent être une très bonne source de revenu, notamment si l’élève est en échec scolaire, en période de révisons.

Si vous proposez en plus une réduction d’impôt aux parents, ceux-ci seront d’autant plus motivés pour vous contacter, afin que leur enfant progresse au plus vite avant la rentrée, et tout au long de l’année.

Les vacances scolaires peuvent être un bon moment pour commencer du soutien scolaire à domicile.

En effet, ce moment plus calme permet de se lancer sur un rythme intensif pour faire perfectionner ses connaissances  et les faire passer de notions à acquis.

Ainsi, l’élève aura de plus en plus de motivation, en comprenant ses cours, et vous pourrez constater avec satisfaction que votre pédagogie porte ses fruits.

Comment déclarer vos revenus liés au soutien scolaire en tant qu’enseignant ? Nous vous disons tout.

Déclaration de revenus pour un professeur salarié

Premier cas de figure : vous êtes professeur salarié au sein d’un organisme de soutien scolaire (Acadomia, Bordas, etc.) ou employé à domicile par le biais du système CESU préfinancé (Chèque Emploi Service Universel) ou CESU déclaratif.

Pour un professeur salarié au sein d’un organisme de soutien scolaire

Pour cela, plusieurs choix :

  • Soit vous êtes complètement affilié à cet organisme et vous donnez vos cours de soutien dans des locaux prévus à cet effet ;
  • Soit cet organisme est prestataire (vous êtes donc salarié de celui-ci et il sera votre employeur) ;
  • Soit cet organisme est mandataire (dans ce cas précis, vous n’êtes pas salarié de l’organisme puisqu’il vous embauche en tant que travailleur indépendant). A ce propos, est-il préférable d’être payé par un organisme de soutien scolaire ou indépendant ?
  • Soit vous êtes salarié à domicile d’une famille qui sera alors votre employeur. Dans ce cas, la famille vous règle en chèque emploi service universel CESU afin de bénéficier d’avantage fiscal dont une réduction d’impôt.

Savez-vous par ailleurs quel organisme de cours particuliers paye le mieux ?

Dans tous les cas, si vous êtes professeur particulier salarié (donc embauché par un organisme prestataire ou par des particuliers dans le cadre d’emplois familiaux), vous déclarez vos revenus comme tous les salariés français.

Un professeur doit noter ses frais au fur et à mesure. Comment s’y prendre avec son avis d’imposition ?

Si vous connaissez le système, c’est facile. Il vous suffit de réaliser votre déclaration d’impôt, comme avant.

Pour un employé à domicile par le biais du système CESU

Concernant le CESU déclaratif, c’est la personne à qui appartient le chéquier CESU (le parent qui a décidé de vous embaucher pour faire progresser son enfant en cours d’anglais, cours de maths ou en cours de français) qui doit s’inscrire sur le site du Centre National CESU.

Ainsi, en tant qu’employeur, il vous délivre une attestation d’emploi, un salaire net correspondant à vos heures de travail et heures supplémentaires, des congés payés, ainsi qu’une indemnité de licenciement (si nécessaire).

De ce fait, un professeur de soutien scolaire au collège ou de soutien scolaire en primaire se trouve à la même enseigne qu’un employé de maison spécialiste en assistance à la personne, en petit bricolage, travaux de jardinage, garde d’enfants à domicile ou garde malade.

À noter : pour un contribuable, une aide à domicile réglée en CESU génère des avantages fiscaux intéressants.

Si vous venez juste d’être embauché et que vous souhaitez plus d’informations, voici quelques trucs à savoir qui vont vous éviter des déboires avec la Direction Générale des Finances Publiques.

Faire la différence entre frais réel et abattement forfaitaire.

Avant de déclarer votre revenu imposable, deux choix s’offrent à vous : vous avez la possibilité de laisser l’administration fiscale appliquer un abattement forfaitaire de 10 % ou vous mettre en frais réel.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Une entreprise prend en charge certaines dépenses liées à votre activité. Par exemple, nous pensons au remboursement de la carte de transport ou encore à la mise à disposition de tickets restaurants.

Comment trouver la meilleure solution pour sa déclaration fiscale ? Pour aider vos élèves sans pression budgétaire, choisissez l’imposition qui vous convient le mieux.

Pourtant, puisqu’elle ne peut pas prendre en charge tous vos frais professionnels, vous obtenez automatiquement une déduction forfaitaire de 10 % sur vos salaires déclarés.

À savoir : cette déduction est plafonnée et ne peut être inférieure à 424 € (931 € si vous êtes inscrit à Pole Emploi).

Si vous pensez que cet abattement ne couvre pas totalement vos dépenses, vous avez la possibilité de vous mettre en frais réel.

Ainsi, en fournissant les justificatifs de ces frais réellement engagés liés à votre activité, vous demandez à l’administration fiscale un remboursement complet de ces derniers.

Vous comprenez bien sûr que ce deuxième cas est plus intéressant si l’abattement forfaitaire ne couvre pas vos dépenses liées à votre activité (que vous soyez avec un particulier employeur ou que vous passiez par un organisme pour donner des cours de soutien en maths ou un soutien scolaire en français).

Dans ce cas, il vous suffit d’indiquer vos frais réels dans la ligne « Frais réel » sur votre déclaration.

N’oubliez pas de joindre le détail des frais.

Vous n’êtes pas obligé de joindre les justificatifs (mais gardez-les au cas où le fisc vous le demande).

Découvrez aussi comment définir le tarif de vos cours de soutien !

Déclaration papier ou déclaration en ligne ?

Depuis quelques années, il est possible de choisir de déclarer vos revenus en ligne (télédéclaration), au lieu de le faire sur papier.

Les deux solutions se valent.

Cela dit, la déclaration en ligne est tout de même plus rapide.

De plus, en choisissant d’indiquer votre revenu net imposable sur le site des impôts (mis en place depuis quelques années par le Ministère des Finances), il est possible de bénéficier d’un délai supplémentaire pour faire votre déclaration d’impôt.

Si vous n’avez pas encore franchi le pas, nous vous recommandons d’essayer de déclarer vos impôts sur internet.

Déclaration de revenus pour un professeur auto entrepreneur

Passons maintenant au statut d’auto entrepreneur en emploi à domicile qui fait le bonheur de nombreux professeurs particuliers souhaitant se lancer à leur propre compte.

Ces experts de la pédagogie peuvent ainsi développer leurs propres exercices interactifs, formule pédagogique et méthode d’enseignement pour aider leurs élèves en soutien scolaire de primaire ou en soutien scolaire de collège/lycée à réviser.

Ce qui est particulièrement intéressant avec le statut de prof de soutien scolaire en auto entrepreneur, c’est la simplicité pour créer votre entreprise, pour identifier le montant imposable et pour votre déclaration de revenus en ligne.

En effet, deux choix s’offrent à vous en tant qu’auto entrepreneur :

  • Vous inscrire sur le site autoentrepreneur.fr afin d’y déclarer vos recettes (ou revenu brut) tous les mois ou tous les trimestres.
  • Remplir la feuille de déclaration de recettes envoyée par l’URSSAF et la renvoyer.

Le règlement en chèque emploi service arrange souvent les parents d'élève. Un professeur peut proposer un paiement en CESU.

Tout comme la déclaration de revenus en tant que professeur particulier salarié, il est bien plus pratique de faire votre déclaration fiscale sur internet.

À savoir : un auto entrepreneur est déclaré comme un professionnel libéral relevant du RSI (Régime Social des Indépendants) ou de la CIPAV (Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse).

Dans les deux cas, vous êtes soumis à un taux d’imposition et de cotisation de 25 % environ.

Par rapport au professeur particulier salarié, un auto entrepreneur demandeur d’emploi bénéficie d’une déduction de ses charges sociales les trois premières années de son activité.

Cette aide s’appelle l’ACCRE (Aide au Chomeur Créateur ou Repreneur d’Entreprise).

Pour l’obtenir, renseignez-vous auprès de votre Pôle Emploi qui vous fournira tous les documents (attestation Pôle Emploi par exemple).

Si vous appréciez la facilité, optez pour un statut de professeur particulier auto entrepreneur.

Vous n’aurez pas à vous prendre la tête avec la déclaration de vos revenus.

De plus, à noter que certains organismes choisissent de faire appel à des professeurs de remise à niveau auto entrepreneurs.

Cela pour s’éviter des cotisations patronales ou encore l’édification d’un bulletin de salaire.

De plus, en cas de désaccord, pas de procédure de licenciement ni solde de tout compte.

Cela dit, attention au salariat déguisé. Plus d’informations ici.

Déclaration de revenus pour un professeur en société

Dernier cas de figure : être professeur de soutien scolaire à domicile ou de soutien scolaire en ligne en société.

On ne va pas vous le cacher : être professeur particulier en société vous occasionnera de nombreux maux de tête quand vous devrez remplir votre déclaration de revenus.

C’est d’ailleurs pour cette raison que peu de professeurs particuliers choisissent ce statut.

Si c’est votre cas, vous pouvez choisir une entreprise individuelle ou une société (SASU, SARL, etc.).

En fonction de votre choix, le régime fiscal diffère. Ainsi, une société pourra opter pour un régime d’impôt sur les sociétés (IS) ou d’impôt sur le revenu (IR).

Une entreprise individuelle, quant à elle, aura le choix entre un régime de microentreprise, un régime réel ou un régime réel simplifié.

Évidemment, tous ces choix doivent se faire en connaissance de cause puisqu’aucun n’est meilleur qu’un autre et que votre sélection se fait en fonction de votre situation personnelle et professionnelle (tout en prenant en compte le développement de votre activité).

Peut-on faire sa comptabilité soi-même ou est-il nécessaire d’opter pour un expert-comptable ?

Évidemment, il est tout à fait envisageable de réaliser votre comptabilité vous-même.

Surtout si vous avez des notions de comptabilité. Avec un bon logiciel de comptabilité, vous enregistrez facilement toutes vos pièces comptables au quotidien.

Cela dit, l’exercice se révèle fastidieux et consommateur en temps.

De plus, vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur de comptabilité qui peut se révéler dangereuse pour votre activité.

Les professeurs indépendants ont souvent besoin d'aide pour tenir leur comptabilité. Quel régime de déclaration de revenu choisir ?

Ainsi, la plupart des entreprises embauchent un expert-comptable afin de faire leur comptabilité ou, au minimum, la vérifier.

Cela pour se concentrer sur leur activité, la préparation de leurs cours et pour proposer une méthode d’apprentissage et un suivi adaptés.

Quand vous avez affaire à un étudiant en échec scolaire connaissant de grandes difficultés scolaires, vous vous devez d’être à 100 % avec lui afin de lui redonner la motivation et la confiance en lui qui lui permettra de réussir sa scolarité et ses études, sans penser à votre activité.

Évidemment, cette solution a un coût qu’il convient de prendre en compte.

Ceci étant dit, avec un expert-comptable, la déclaration de revenus de votre entreprise se révèle triviale puisque c’est ce dernier qui s’occupe de tout.

Ainsi, en cas d’accroissement de votre activité (pendant les vacances scolaires par exemple, avant la rentrée, tout au long de l’année scolaire, à l’approche du brevet des collèges ou en terminale ES, S ou L, dans les mois précédant le bac), il vous permettra de vous concentrer pleinement sur vos cours.

Quelques conseils pour déclarer vos revenus de gérant.

Si vous souhaitez déclarer vos revenus par vous-même, voici les différentes informations à mentionner dans votre déclaration :

  • Votre revenu fiscal net perçu durant l’année qui vient de s’écouler.
  • Votre rémunération (dont avantage en nature, remboursement de frais, allocations et indemnités).
  • Les dividendes reçus par la société.
  • Les bénéfices et les revenus du compte courant d’associé.
  • Les cotisations sociales personnelles obligatoires (assurance vieillesse, assurance maladie, allocations familiales, etc.).
  • Les frais professionnels (dont le calcul n’est pas forfaitaire).
  • Les cotisations sociales facultatives.
  • Pensez à la CRDS et la CSG.

Si besoin, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel lors de votre première déclaration de revenus.

De plus, en vous renseignant auprès de votre Chambre de Commerce et d’Industrie, vous pouvez aussi trouver des formations ou un interlocuteur qui vous apportera un accompagnement personnalisé et répondra à vos questions tout en considérant la meilleure solution pour votre foyer fiscal et un.

Dans tous les cas, si vous êtes allergique à tout ce qui concerne l’administratif, nous vous recommandons d’opter pour un statut d’auto entrepreneur.

C’est ce qu’il y’a de plus simple pour votre déclaration de revenus.

Un professeur particulier salarié sera dans la même situation qu’une grande majorité de la population tandis qu’un professeur particulier en société devra sans doute opter pour un expert-comptable qui vérifiera que sa déclaration de revenu est exacte.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz