Musique Soutien scolaire
Partager

Bac scientifique : matières, révision bac et débouchés

De Yann, publié le 27/06/2016 Blog > Soutien scolaire > Maths > Tout Savoir sur Les Études Scientifiques

Le baccalauréat scientifique (ou bac scientifique), c’est un ensemble d’épreuves difficiles en terminale : physique chimie, sciences de la vie (ou biologie ou SVT), mathématiques, sciences de l’ingénieur, écologie, agronomie, ainsi que le tronc commun lié au bac général (littérature, histoire géographie, les langues vivantes que sont l’anglais, l’allemand, l’italien ou l’espagnol, l’éducation physique, la philosophie…).

Des épreuves qui diffèrent du BAC technologique, du BAC STL ou d’un BAC pro.

Mais qui, au final, peuvent mener loin après les résultats du baccalauréat : une admission post bac dans l’enseignement supérieur, médecine, école d’ingénieur, de grandes écoles, une classe préparatoire, une admission en école de commerce, une carrière dans le secteur industriel, sciences po (institut d’études politiques)…

Mais avant cela, il faudra évidemment préparer ses études scientifiques comme il se doit, pour ne pas aller au rattrapage.

En révisant des annales de sujet BAC, afin de parfaitement préparer un oral ou une dissertation. Et ce, dès la classe de seconde pour les plus précoces.

En réalisant des quiz de culture générale. Réviser le BAC se fait aussi avec des fiches de révisions !

Bref, la tâche qui vous attend est immense et nécessite un grand sérieux ! Voici comment faire et surtout que faire après votre BAC S…

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Les cours de maths au collège et au lycée

Comment rejoindre une seconde générale ? Apprendre les maths au collège et au lycée, c’est d’abord comprendre les énoncés.

Et si nous opérions ensemble une plongée dans le programme scolaire des mathématiques et les différents objectifs qui l’accompagne de la 6ème à la Terminale ? Du collège au lycée, les maths revêtent une importance capitale pour tous les élèves. Le but étant de tendre, évidemment, vers un Bac S (baccalauréat scientifique) en terminale, avec physique chimie, mathématiques, SVT et sciences de l’ingénieur au programme.

De la 6ème à la 3ème, le but des professeurs de maths est développer le raisonnement de leurs élèves, leur imagination, ainsi que leurs capacités d’analyse.

En classe de 6ème par exemple, le programme scolaire prévoit la révision des nombres décimaux, mais aussi les proportions, la reconnaissance de figures géométriques, les notions de symétrie, mais aussi les angles et autres unités de mesure. En 5ème et en 4ème, disons que le programme de mathématiques est dans une même lignée : nombres relatifs, calcul intégral, pourcentages, volumes, repérage d’une droite sur un plan, de figures sur un plan et de la symétrie. En 3ème, les choses s’accélèrent encore : fonction, statistiques, probabilités, nombres entiers, nombres décimaux, nombres relatifs, proportionnalité, calcul littéral.

Des notions essentielles pour se diriger vers la seconde générale, son tronc commun compliqué, puis la filière S dès la Première, et enfin le Bac S (Bac scientifique) en Terminale S. 3 années durant lesquelles le programme de maths sera de plus en plus dur pour les scientifiques notamment : algorithme, fonction, courbe, algèbre, fonctions linéaires et affines, géométrie, coordonnées, abscisse, dérivée, ordonnée, vecteurs…

Comment réussir son Brevet de maths ?

Premier gros examen imposé aux élèves français : le Brevet, en classe de 3ème.

Un diplôme plus vraiment important sur le marché du travail aujourd’hui, mais qui symbolise toutefois 2 choses :

  • La fin du collège. Une bonne note au Brevet est ainsi une sorte de couronnement de ces 4 belles années d’études au sein du collège.
  • Une première piste quant à l’orientation à choisir en Seconde, un an plus tard…

Surtout, si vous désirez faire des études scientifiques (BAC S) ou économiques et sociales (Bac ES), il s’agit pour vous de bien réussir votre Brevet de Maths. Comment ?

En connaissant bien votre programme de maths de Troisième tout d’abord ! Les règles de proportionnalité, la partie numérique, la géométrie, l’application du théorème de Pythagore et du théorème de Thalès… Des règles fondamentales !

Mais pour bien réviser cela, il faudra trouver la parfaite organisation. Qui pourrait être celle-ci par exemple :

  • Trouver un endroit calme et propice à la productivité. Que cela soit chez vous ou en bibliothèque : un endroit où le « bazar » ne règne pas est indispensable !
  • Digérer les cours. Vous le savez pertinemment : vous avez réalisé des dizaines (centaines ?) d’exercices au cours de l’année, pris des kilomètres de notes et autres définitions… Il va falloir trier tout cela pour n’en garder que la substantifique moelle ! Synthétiser et ne garder que le principal pour apprendre cela par cœur.
  • Booster ses connaissances en faisant travailler sa mémoire régulièrement.

Pour opérer de bonnes révisions, plusieurs supports peuvent vous aider à être efficace. A commencer par les sacro-saintes fiches évidemment. Ne soyez pas faignants et réalisez ainsi une fiche par sujet. Pourquoi pas ? Cela vous permettra de tout structurer et de mieux vous y retrouver.

N’oubliez pas non plus de vous plonger tête la première dans des annales de Brevet. Rien de mieux que de jeter un coup d’œil aux épreuves passées (récentes ou anciennes) pour préparer celle de cette année. Non pas pour faire l’impasse sur certains sujets récemment traités évidemment (surtout pas malheureux !), mais pour mieux intégrer la méthodologie demandée.

Enfin, quiz en ligne et autres professeurs particuliers à domicile seront toujours le petit plus qui vous feront passer d’un 12 probable, à un 14 plus dur à atteindre sans ces derniers !

10 conseils et astuces pour avoir son Bac S

Vous qui n’avez pas osé choisir un Bac L, Bac ES, Bac technologique ou STMG en classe de seconde, maintenant que vous êtes en Terminale S, l’échéance du Bac scientifique approche à grand pas ! Et après elle, l’université, les grandes écoles (Maths Sup, Maths Spé, polytechnique, prépa, école d’ingénieurs, école de commerce) ou l’insertion professionnelle.

Comment réussir son BAC S et avoir une mention très bien ? Suivez nos conseils de révision BAC pour emprunter la route du succès !

Mais avant d’en arriver à ces considérations postbac, Superprof vous propose 10 conseils et astuces pour réussir son Bac S !

Cela commence par le fait de travailler sur ses faiblesses évidemment ! Mettez sur papier les différents points qui vous ont posé problème durant l’année du Bac S et enchaînez les exercices : annales, corrigé, sujet bac, oral, dissertation… N’hésitez pas ensuite à réviser le baccalauréat en groupe. Les révisions en groupe permettent toujours de créer une émulation entre chacun. Tous les membres se « challengent » et se donnent des astuces pour le BAC ou les épreuves anticipées (qui se déroulent parfois en formation continue) : quiz, culture générale, histoire géo, éducation civique, compréhension orale, langues vivantes, culture scientifique, fiches de révision, études politiques, éducation sportive…

Consultez les épreuves passées n’est pas une mauvaise idée non plus (ex : Bac 2014 ou les annales de sujet Bac). En 4ème point : faites-vous des fiches, c’est indispensables pour réviser le Bac scientifique ! En 5 : prenez des cours de maths à domicile avec prof de mathématiques. Découvrez nos 5 derniers conseils en lien ci-dessus pour obtenir un bac scientifique avec mention, sans rattrapage.

Quelles études après un Bac scientifique ?

Votre Bac scientifique en poche (avec mention très bien nous espérons !), vient le temps des études post bac. Que faire de toutes ces connaissances en maths, science physique, chimie, biologie, Science et Vie de la Terre et technologie ? Licence professionnelle, génie biologique, DUT, sciences humaines, étudiant en université, chimiste, géologie, ingénierie, génie civile, médecine, enseignement…

Quelles études suivre après un Bac S en somme ? Si vous manquez d’idées, un test d’orientation est possible avec l’ONISEP, spécialiste de l’orientation professionnelle.

Quelles sont les formations scientifiques post-bac ?

Toutes les voies ou presque vous tendent en tout cas les bras. Pourquoi ne pas rejoindre d’autres étudiants à l’université par exemple ? 50% des bacheliers rentrent dans le système licence, master et doctorat après le baccalauréat. Que cela soit en Droit, en Sciences Humaines, Economie et Gestion, Sciences, Sciences et Technologies Pour l’Ingénieur (STPI), licence SM (Sciences de la Matière), STU (Science de la Terre et de l’Univers), licence MASS (Maths et Sciences Sociales), en Médecine, Ecole d’Ingénieur, Ecole de commerce…

Après les résultats du baccalauréat, un élève scientifique peut donc viser une admission post bac dans ces différentes filières.

15% d’entre eux se dirigent vers des classes prépa. 2 années d’étude très difficiles, dont le but est d’accéder à de grandes écoles. Certains se dirigent également vers un BTS, un DUT, le paramédical et l’architecture.

Quels métiers après des études scientifiques ?

Et oui, faire des études de maths c’est bien beau !

Mais travailler après des études de maths : c’est encore mieux 😉

Qui plus est :

Choisir une voie professionnelle originale après des études de mathématiques, c’est possible !

Pour vous, nous faisons le point sur les débouchés possibles.

En examinant l’étendue des métiers pouvant être exercés après une formation en mathématiques, il est important de souligner que les profils possédant une double compétence (mathématiques et marketing, mathématiques et informatique (réseaux ou systèmes), mathématiques et développement) sont extrêmement recherchés.

Focus sur : Comment devenir mathématicien ?

Que faire après avoir obtenu les résultats du Bac et une mention très bien ? Mathématicien chercheur : l’une des débouchés à viser après les résultats du Bac !

Comment devenir mathématicien après votre Bac S ?

Pour cela, il vous faudra faire au moins un Bac + 5 : soit un Bac, une licence (ou une classe préparatoire) et un master. Voire un doctorat (Bac + 8). Ce parcours du combattant permet, à la fin, aux étudiants de tendre vers plusieurs métiers :

  • Mathématicien chercheur (enseignant chercheur),
  • Mathématicien enseignant,
  • Ou mathématicien en entreprise.

Mais après le Bac, que choisir : université ou école d’ingénieurs ?

Les deux formations proposent une admission postbac sur dossier ou concours après le cursus lycéen. Une école d’ingénieur à cela en plus qu’elle délivre des diplômes d’ingénieurs en fin de parcours et proposent surtout des enseignants hautement qualifiés. L’ancien bachelier devra en revanche payer son année beaucoup plus chère.

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir le GMAT

Le GMAT est un examen servant à mesurer la capacité à étudier le management des candidats. Le test du GMAT est d’origine américaine, qui signifie : Graduate Management Admission Test.

Il dure 3h30 au total et propose 3 sessions : une de 37 questions quantitatives, 41 de vocabulaire et 2 rédactions analytiques (maths appliquées au management). Le GMAT est bien souvent passé par les étudiants en Bac S en France, qui doivent alors obtenir un résultat compris entre 200 et 800.

Pour bien se préparer, 4 conseils sont à mettre en œuvre :

  • Réviser quotidiennement durant 3 à 4 mois,
  • S’entraîner avec les bons outils,
  • Se faire aider d’un coach, professeur particulier ou prof de maths,
  • Et mettre au point une stratégie.

A noter qu’il est aussi possible de participer à des examens blancs du GMAT.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *