Musique Soutien scolaire
Partager

Le cursus scolaire suffit-il pour devenir prof d’allemand  ?

De Yann, publié le 14/03/2017 Blog > Langues > Allemand > Peut-on Devenir Professeur d’Allemand sans CAPES ?

Quelles sont les diplômes requis pour enseigner la langue de Goethe ?

Comment devenir professeur d’allemand ?

Le CAPES est-il indispensable pour devenir enseignant ?

Dans cet article, nous essayons de vous éclairer !

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Qu’est-ce que le CAPES ?

Dans les Greta certains formateurs sont titulaires, avec le statut de fonctionnaires, et d’autres non. Quel est le concours CAPES le plus simple à obtenir ?

Célèbre concours national, le Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré (CAPES) a pour principal objectif – autre que de faire plaisir à sa chère et tendre mère –  de permettre l’accès aux postes d’enseignants dans le secteur public du second degré.

S’inscrivant ainsi parmi les fonctionnaires de l’État – si la loi le dicte toujours au moment ou vous lisez cet article – l’enseignant ayant réussi son concours peut officier en tant que professeur certifié au collège ou au lycée moyennant une validation de l’année de stage.

Depuis 7 ans maintenant, les candidats à ce concours doivent être en possession d’un Master afin d’espérer voir leur CAPES tamponné par les instances de l’Éducation Nationale.

Mais est-ce que le cursus idéal du prof d’allemand passe obligatoirement par le CAPES ?

Les différents types de CAPES

Bien que tous les deux délivrés par l’état, le CAPES a l'avantage d'offrir le statut de fonctionnaire, contrairement au CAFEP. Le Centre national d’enseignement à distance (Cned) propose un programme de préparation à distance pour certaines sections de l’examen du Capes.

Une question qui revient généralement sur les Forums liés à l’éducation et l’orientation scolaire et universitaire, porte sur la nature du CAPES.

On s’en doute, le concours du CAPES comporte une quinzaine de disciplines, dont l’allemand, pour former les professeurs en mathématiques, français, anglais, espagnol, histoire-géo, arts plastiques, physique-chimie, philosophie… de demain (ou jamais pour ceux qui seraient pas reçus à l’examen)

Là ou ça pose un problème de compréhension administrative, c’est dans le type de concours qu’il faut choisir.

En effet, il y a plusieurs moyens de se présenter au concours du CAPES et sans une bonne assimilation de ces éléments on peut vite se perdre voire se décourager. (Allez… On y croit !)

Pour mieux se repérer voici une petite liste qui les différencie :

Le concours externe du CAPES : pour la licence LLCER et un Master MEEF

Celui-ci est le plus courant, pour les étudiants qui ont suivi un cursus classique universitaire classique avec une licence LLCER (quelle licence pour devenir prof d’allemand ?) et un Master MEEF.  On retrouvera généralement, les étudiants qui évoluent en Master 1 ou Master 2, ceux déjà diplômés d’un master et ceux qui répondent favorablement aux conditions d’inscription en deuxième année de Master.

Il existe d’autres cas particuliers, mais j’invite les personnes dans ce cas de figure à se rendre sur le site de l’Éducation Nationale pour se renseigner.

Le concours interne du CAPES : pour les fonctionnaires

Cette version “interne” du fameux concours de professeurs, concerne essentiellement les fonctionnaires ayant déjà évolué dans la fonction publique – celle tant décriée par nos politiques de tous bords – et qui justifient de trois ans d’activité au sein du service public ainsi que d’une Licence ou d’un diplôme équivalent.

Encore une fois, certains cas particuliers autorisent quelques élèves à se présenter à ce concours sans être en possession d’un diplôme. http://www.education.gouv.fr/cid51271/c … capes.html

Le troisième concours du Capes : pour les experts

Bonne nouvelle, cette troisième façon de postuler au concours du CAPES ne nécessite aucun diplôme ! (J’en vois déjà sortir leur vieille compilation du groupe Kool and the Gang pour célébrer…)

En revanche, les instances en charge du concours exigent une preuve de justification de cinq ans d’expérience professionnelle dans le secteur privé. (J’en vois maintenant certains ranger leur vinyle discrètement en attendant une révision législative).

Enseigner l’allemand en école mais sans CAPES

L’École Supérieure du Professorat et de l’Enseignement, anciennement IUFM, forme au Master MEEF pour devenir enseignant. La validation du master MEEF est la condition sine qua non pour que le professeur soit titularisé.

Enseigner sans CAPES ? Mais … Je croyais que …

Toutes ces heures de cours, la tête qui ne demandait qu’à se reposer sur votre feuille, vos paupières qui se faisaient plus lourdes que lors d’une séance d’hypnose et votre stylo qui marquait votre peau d’encre comme un tatouage… Non, tout cela ne servait pas à rien !

Ces études effectuées, ce niveau de compétences obtenu et ces diplômes encadrés – qui ornent la salle à manger de la maison de vos parents en les rendant fiers à chaque fois qu’ils passent devant – sont bel et bien une réelle valeur ajoutée.

Que ce soit au sein de l’Éducation Nationale, dans une école de langues ou encore en tant que professeur particulier, nombreuses sont les options qui s’offrent à vous pour enseigner. (Un peu comme au Mac Donald… Avec ou sans CAPES ?)

Sans le “saint graal” de l’enseignant – comprenez le CAPES – il est toujours possible de faire son entrée, à pas feutrés, dans l’enseignement en école.

En effet, grâce à un niveau universitaire justifié de Bac +3 dans la matière à enseigner – en l’occurrence d’allemand – un professeur en devenir peut effectuer ses débuts en tant que vacataire ou contractuel.

Sorte de freelance ou auto-entrepreneur (on pourrait appeler ça un “auto-professeur” par exemple), ces statuts permettent aux enseignants non certifiés, de venir en soutien combler le manque de professeurs titulaires suivant les besoins de l’Éducation Nationale.

Portant le nom de suppléants dans le secteur privé, ces “professeurs de secours” participent à l’essor de la formation à la française sous deux formes :

Le vacataire : rémunéré suivant un tarif horaire, il peut exercer jusqu’à 200 h par an.

Le contractuel : recruté via un contrat à durée déterminée (CDD) à temps plein ou à temps partiel, il vient en remplacement d’un professeur en congé maladie, maternité ou autre et peut-être reconduit. Sa particularité : il peut obtenir un Contrat à durée indéterminée (CDI) s’il est toujours en activité après 6 années devant le tableau et qu’aucun titulaire n’a été nommé pour reprendre sa classe.

A la fois une raison et un moyen de se faire les dents (ou les mains à la craie), cet accès à l’enseignement attire toujours les professeurs en herbe.

La notion précaire de ce type de poste – en particulier la rémunération inférieure à un professeur certifié – est néanmoins une source de stress qui pousse à reculer pour mieux sauter dans le grand bain éducatif avec le tampon admis sur le diplôme du CAPES.

Reste à savoir si la saveur de l’expérience ne laisse pas un goût amer, et si l’on souhaite toujours enseigner par passion. Entre le rêve et la réalité, il y a parfois un cauchemar qui sommeille et qui n’attend que de montrer le bout de son cartable et de son cahier de textes.

En école privée (vacataire / contractuel)

Décriées par leur manque de moyens, leur supposé “nivellement par le bas” ou encore leurs problèmes de l’ordre des faits divers, la popularité des écoles de l’Éducation Nationale ont vu leur cote chuter au profit des écoles privées.

Pour être autorisé à donner des cours d’allemand à l’école privée, notre étudiant peut, tout comme dans le public, se passer du Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Enseignement du Privé (CAFEP : équivalent du CAPES pour le privé).

Ainsi, il sera en mesure d’effectuer des remplacements en tant que suppléant dans les écoles – appellation propre au secteur privé – voire même dans certains collèges et lycées qui l’autorisent.

D’un point de vue contractuel, évoluant dans le privé, le professeur d’allemand ne pourra prétendre aux avantages de la fonction publique comme fonctionnaire. De plus, proche de l’intérim, ce statut est, comme son “cousin” dans la version publique, précaire.

En effet, il n’autorise l’intervention de l’enseignant d’allemand que pour des remplacements lors de l’absence du professeur en titre.

Soumis à la direction de l’établissement – ce qui lui laisse une certaine marge de manoeuvre – ce recrutement n’est pas codifié comme dans le public.

Ainsi, les profils de natifs allemands et les élèves qui ont effectué plusieurs séjours en immersion en Allemagne ou en Autriche – au point de devenir bilingue – peuvent susciter un intérêt particulier pour ces organismes de formation privés.

En école de langue

Sans chercher à inciter qui que ce soit à s’abstenir de passer le concours du CAPES, nous voici avec un autre exemple d’enseignement possible sans le diplôme tant convoité.

Comment devenir professeur de langue allemande ? Enseigner l’Allemand dans un établissement secondaire privé.

En effet, les centres de formation continue pour adultes – dans lesquels on retrouve les écoles de langues chères à notre professeur d’allemand sans CAPES – sont en recherche active de nouveaux passionnés qui sauront vulgariser les déclinaisons, la conjugaison et la grammaire allemande réputée si difficile.

Ainsi, tout comme les institutions et cas particuliers que nous avons passés en revue précédemment, des postes permanents et temporaires sont disponibles.

Que ce soient les Groupements d’Établissements pour la formation des Adultes (GRETA) , les universités ou le CNAM tous ces services proposent des postes de contractuels ou de vacataires sans être titulaires.

Dépendant de l’Éducation Nationale, le recrutement est régulé par décret et conditionné par conséquent dans le cadre de la “prestation éducative”.

De la même façon, la rémunération proposée aux contractuels ou vacataires est évaluée selon plusieurs critères comme :

  • L’expérience professionnelle.
  • La qualification de l’enseignant.
  • Les diplômes obtenus.
  • Les missions dont il aura charge.

Enseigner l’allemand sans CAPES, en tant que professeur particulier

Donner des cours particuliers à domicile permet d'enseigner sans avoir à justifier d'un CAPES. Les jurys du CAPES sont composés entres autres d’inspecteurs de l’Éducation Nationale.

Alors que certains lecteurs s’apprêtaient déjà à fermer l’onglet de leur navigateur, voici l’exemple de l’enseignement de l’allemand sans CAPES qui tient le plus à cœur à l’équipe Superprof.

  • Où avait-on la tête ?
  • Comment peut-on discuter d’enseignement sans mentionner les cours particuliers ?

A la fois enrichissante au niveau pédagogique, organisationnel et financier (surtout pour un étudiant !), l’expérience de donner des cours particuliers d’allemand est un moyen réaliste et immédiat de se rapprocher un peu plus de ses rêves.

Aucun diplôme n’est requis et les seuls juges des compétences de l’enseignant seront les parents de l’élève – qui sont en général les payeurs – et l’élève lui-même.

Évidemment, plus le professeur est (passez-moi l’expression) “bardé” de diplômes, notamment s’ils ont un lien étroit avec l’allemand, plus il pourra revoir ses tarifs à la hausse et ainsi proposer des prix très avantageux sur les plateformes de cours à domicile comme Superprof. Soit la possibilité de devenir prof d’allemand grâce à internet !

Ce coup d’essai est aussi une chance pour le professeur en devenir afin de se confronter à la réalité du terrain éducatif en faisant face aux questions de l’élève sur les notions de la langue.

Celles-ci sont en attente d’explications claires, concises et compréhensives rapidement afin d’assimiler les leçons d’allemand. Elles permettront aussi à l’élève de rattraper son retard scolaire ou tout simplement de s’améliorer dans la langue de Goethe.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *