Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Comment les cours à domicile peuvent vous aider à devenir bilingue facilement ?

Par Yann le 16/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Apprendre le Japonais Avec un Professeur Particulier
Table des matières

Les cours particuliers intéressent de plus en plus de personnes à la recherche d’un enseignement particulier.

Deux raisons à cela : le tarif compétitif (comparé aux autres offres) et le suivi individualisé qui vous aide à progresser à votre rythme.

Nous connaissons les cours à domicile pour le soutien scolaire, mais savez-vous que vous pouvez aussi faire appel à un pédagogue pour vous perfectionner dans de nombreuses matières ?

Le japonais en fait évidemment partie.

Cette langue rare n’étant pas proposée dans tous les établissements éducatifs (collège, lycée ou étude supérieure), pourquoi ne pas demander de l’aide à un spécialiste de la langue japonaise ?

  • Comment faire ?
  • Combien ça coûte ?
  • Quels sont les profils de ces profs ?

Nous vous disons tout pour apprendre le japonais avec efficacité !

Les organismes proposant des cours particuliers de japonais

Avant toutes choses, pour prendre des cours de japonais au collège et apprendre à parler japonais au lycée, vous devez vous rapprocher d’un organisme spécialisé.

Il en existe plusieurs sortes qui peuvent vous accompagner dans votre volonté d’étudier la langue du pays du soleil levant.

Les organismes mandataires et prestataires

À savoir : la différence entre les organismes prestataires et mandataires se situe au niveau du statut de la personne qui fait appel à eux.

Dans le cas d’un organisme prestataire en cours de langue, l’établissement embauche des professeurs français japonais. Ils sont donc salariés de l’entreprise et vous êtes client.

Les organismes mandataires, quant à eux, n’embauchent pas de pédagogues. Ils vous fournissent un employé à domicile, qui devient alors votre salarié. Vous êtes donc l’employeur de votre professeur particulier. Ainsi, ce type d’organisme joue le rôle d’un acteur tiers qui s’occupe de toute la partie administrative. En cas de soucis avec l’expert de votre cours de langue, c’est à vous de vous en occuper.

Les organismes mandataires sont plus fréquents dans le secteur des cours particuliers.

Parmi les organismes qui vous proposent des cours liés au Japon (langue ou histoire), vous trouvez :

  • Acadomia : différentes formules pour tous les niveaux vous sont proposées dont des cours particuliers, des cours en petit groupe ou des cours par visioconférence (moyenne des tarifs : 35€ par heure) ;
  • Maxicours : le site propose différents cours liés à l’histoire et la géographie du Japon. Le tarif des formules débute à 35€ par mois pour accéder aux ressources ;
  • Institut japonais (à Paris) : à partir de 59€ par mois, particuliers et entreprises peuvent assister à des cours de japonais en petit groupe.

Des organismes qui vous permettront d’étudier le japonais après le Bac !

Les plateformes de mises en relation

Avec l’émergence d’internet, de nombreux sites dédiés à l’apprentissage de la culture japonaise ont vu le jour.

En plus de l’offre pour apprendre le japonais gratuitement en ligne (grâce à la vidéo, entre autres), il existe des sites qui vous permettent de trouver facilement un prof de japonais. Superprof en fait partie.

Ainsi, nous concernant, nous demandons aux professeurs de remplir une fiche. Cela vous permet de connaitre leurs diplômes, leur expérience, leur tarif et leur méthode d’apprentissage.

Vous choisissez l’enseignant qui vous intéresse, vous le rencontrez et s’il vous convient, vous nous payez le montant correspondant à la mise en relation. Puis, vous n’entendez plus parler de nous (à moins de vouloir un autre prof bien évidemment).

Notre objectif : aider les élèves qui cherchent à s’améliorer en écriture japonaise, en prononciation, en culture japonaise ou en compréhension de la langue à trouver le pédagogue qui répond à leurs attentes.

Les associations

Finalement, dernière possibilité : rentrer en contact avec une association d’amitié franco-japonaise.

Pour en savoir plus sur le pays du soleil levant sans vous ruiner, pensez à intégrer une communauté japonaise. Un comité d’amitié franco-japonais est un bon moyen d’en apprendre plus sur la culture nippone.

Vous en trouvez deux types : des associations payantes et des associations gratuites (totalement ou demandant le paiement d’une adhésion annuelle).

Il en existe sur toute la France.

Par exemple :

  • Association Culturelle Franco-Japonaise de Tenri à Paris ;
  • Japon et Culture à Lille ;
  • Association Franco-Japonaise de Nancy-Loraine à Nancy ;
  • Normandie Japon « Minato » au Havre ;
  • Association Bretagne-Japon à Rennes ;
  • Atlantique-Japon à Nantes ;
  • Association pour l’enseignement du japonais en Touraine à Tours ;
  • Association franco-japonaise de Franche-Comté à Besançon ;
  • Shiosai – Association franco-japonaise de La Rochelle ;
  • Association franco-japonaise de Grenoble et de l’Isère ;
  • Ikebana de Toulouse ;
  • Association France-Japon à Nice.

Toutes les régions possèdent un centre qui peut vous accueillir.

Vous y trouvez des cours pour experts ou débutants qui vous aident à :

  • Apprendre les katakana, hiragana et kanji (caractères chinois) ;
  • Maîtriser la grammaire japonaise ;
  • Mémoriser de nouveaux mots de vocabulaire japonais ;
  • Vous intéresser à l’histoire du Japon ;
  • Vous exprimer dans la langue en facilitant la conversation entre participants ;
  • Programmer un séjour linguistique au Japon !

Quelques conseils pour bien choisir votre professeur de japonais.

Devant le nombre impressionnant de professeurs de japonais, il peut sembler difficile de choisir.

À l’inverse, si vous avez malheureusement une offre restreinte près de chez vous, comment être sûr de ne pas gaspiller de l’argent pour apprendre une langue ?

Nous vous donnons quelques critères importants pour bien choisir votre pédagogue.

Quel est votre objectif ?

La première question à vous poser : pourquoi faire appel à un spécialiste de la linguistique japonaise ?

Est-ce parce que vous voulez en apprendre plus sur ce pays qui vous passionne ? Est-ce que vous voulez vivre là-bas ? Est-ce pour le travail ?

Dans tous les cas, il est nécessaire de vous interroger sur vos motivations et le temps que vous avez devant vous.

Car, évidemment, apprendre le japonais en 6 mois imposera un rythme plus soutenu que si vous n’êtes pas pressé pour l’apprentissage de la langue nippone.

Renseignez-vous sur ses diplômes et expériences

Après avoir défini précisément vos motivations, intéressez-vous au professionnel.

La première chose à connaitre : ses diplômes et ses anciennes expériences.

Car, évidemment, un étudiant en japonais sera moins efficace qu’un spécialiste en linguistique enseignant en école de langue depuis longtemps.

De plus, est-ce que le prof est japonais de langue maternelle ou bilingue japonais français ?

S’il n’est ni l’un ni l’autre, interrogez-vous sur ses capacités à vous donner des cours.

Quel tarif ?

Votre budget est aussi un critère à prendre en compte avant de vous lancer dans l’apprentissage de la langue de Kyoto et Tokyo.

Pour apprendre une langue, cela demande du travail et un investissement quotidien qui se révèle particulièrement long.

Ainsi, prévoyez un budget qui s’étale sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Dans le cas contraire, vous ne pourrez espérer progresser sur le long terme.

Que ce soit pour apprendre à lire et écrire, pour assimiler chaque cas grammatical complexe, pour connaitre chaque verbe important et savoir écrire tous les types de phrases convenablement : cela demande du temps.

Définissez donc votre budget et voyez quel genre de professeur vous pouvez vous payer.

Quelle est sa méthode d’enseignement ?

Pour finir, si vous le pouvez, prenez un peu de temps pour discuter avec l’expert quant à sa méthode d’enseignement.

Savez-vous que nous apprenons mieux en prenant du plaisir ?

C’est pourquoi il est important de faire appel à un professeur qui sait écouter les besoins et les envies de ses élèves.

Par exemple, si vous êtes fan de manga ou de jeux vidéo japonais, faire appel à un enseignant qui utilise ce type de support dans l’apprentissage de la langue peut vous donner envie de progresser.

Si vous êtes amateur de musique, de cinéma, de littérature ou d’histoire, c’est la même chose.

Ce n’est pas pour rien que les instituteurs utilisent les jeux pour nous aider à assimiler certains concepts depuis notre enfance (nous retrouvons aussi cela dans les entreprises avec le Serious Gaming). Il est prouvé qu’un apprentissage ludique nous permet de mémoriser une information plus facilement.

Peut-on progresser en japonais avec les jeux vidéo et les mangas ? Vous êtes fan de BD ? Faites-en part à votre professeur particulier.

Bien que nous pensons aux jeux, le simple fait d’employer un support qui nous intéresse nous donne envie d’en savoir plus.

Par chance : pour les langues, un large choix s’offre à vous.

Quelques exemples de professeurs de japonais

Pour terminer notre article et vous donner envie de tester, vous aussi, la possibilité qui vous est offerte de choisir un prof particulier, nous avons choisi différents profils d’enseignants que vous pouvez trouver sur notre site.

Tous prêts à vous enseigner la difficile langue japonaise !

La France possède de nombreux pédagogues heureux de partager leur savoir. Nul besoin de vous rendre au Japon pour trouver un enseignant expert en langue nippone.

Commençons par Tomomi-sensei qui donne des cours aux Parisiens. En plus d’être traductrice de manga et interprète français japonais, Tomomi donne des cours particuliers depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui, elle enseigne le japonais en face à face ou sur Skype à des élèves de tous niveaux.

A Bordeaux, vous avez la possibilité de faire appel à Sayaka-san, une professeure native du Japon, arrivée en France en 2013. Travaillant auparavant à l’institut Français à Kyoto, elle y était interprète et traductrice. Aujourd’hui, ses élèves apprécient ses qualités de pédagogue, sa patience et sa bonne humeur.

Vous habitez sur Rennes ?

Pourquoi ne pas contacter Yuko-san ? Ce professeur de japonais vous propose des cours individuels ou en groupe pour tous les niveaux. Ancienne enseignante de japonais dans une association (pendant 7 ans), Yuko possède les capacités pour s’adapter à ses étudiants.

Voyageons encore un peu vers le sud pour nous rendre vers Nice. Fumihiro-sensei vous y attend. Diplômé d’enseignement de japonais et ancien professeur en institut, aujourd’hui de nombreux étudiants (débutants ou non) font appel à ce Superprof pour progresser. Il répond aux besoins des élèves qui souhaitent en apprendre plus sur cette culture passionnante, réviser pour un examen ou travailler avec le Japon.

Dans tous les cas, en choisissant un prof particulier, vous faites le choix de la liberté.

Que ce soit lors de séances individuelles, en petit groupe ou sur internet, l’enseignant sera capable de vous suivre dans votre progression tous les jours.

Pourquoi il est moins cher de faire appel à un prof de japonais particulier plutôt qu'à un organisme ? Ecrire le japonais est un art qui demande du temps et du doigté.

Ainsi, entres autres, il pourra vous aider à :

  • Compter en japonais ;
  • Apprendre à écrire en japonais ;
  • Vous initier à la construction de phrase en japonais ;
  • Réviser une leçon précise étudiée à l’école (soutien scolaire) ;
  • Prononcer un mot japonais précis, un verbe, un adjectif, une voyelle ou un pronom (par exemple) ;
  • Mieux connaitre la vie au Japon.

Sans oublier que vous récupérez 50 % de la somme engagée en réduction ou crédit d’impôt lorsque vous payez l’enseignant.

C’est une bonne raison de vous laisser tenter !

Saviez-vous aussi que vous pouviez apprendre le japonais grâce aux jeux vidéos ?

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz