Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Comment exercer le métier de professeur d’espagnol en autodidacte ?

Par Yann le 25/05/2017 Blog > Langues > Espagnol > Peut-on Enseigner la Langue Espagnole et Devenir Prof sans Diplôme ?
Table des matières

Vous n’avez pas le CAP ou le CAPAES ?

Vous n’êtes peut-être même pas diplômé du secondaire (humanités) pour pouvoir accéder au concours qui vous permettra de devenir professeur certifié ?

Autodidacte ou étudiant, vous êtes passionné par la langue de Cervantès et rêvez de partager et transmettre vos connaissances ?

Des solutions existent pour vous permettre d’enseigner l’espagnol. La plus simple : devenir professeur particulier !

Le professeur particulier d’espagnol est-il forcément diplômé ?

Pour exercer comme professeur particulier d’espagnol, la seule obligation légale est d’avoir au moins 15 ans si on travaille avec le statut d’étudiant.

Bien évidemment, cela ne suffira pas à répondre aux besoins de vos élèves. Il vous faut impérativement maîtriser la langue à l’écrit comme à l’oral et avoir de bonnes notions de pédagogie pour permettre à vos étudiants d’apprendre efficacement grâce à un projet éducatif personnalisé.

En tant qu'hispanique, vous pouvez proposer des cours particuliers. Pas besoin de diplôme pour devenir professeur à domicile !

Selon votre parcours, vous pouvez facilement déterminer quel type d’élèves vous êtes à même d’aider dans leur apprentissage de l‘espagnol en fonction de leur niveau (débutant, intermédiaire…). Vous pouvez ainsi organiser :

  • Des cours d’initiation pour les jeunes enfants,
  • Des cours particuliers d’espagnol pour des élèves de secondaire,
  • Des stages de préparation à un examen comme les humanités,
  • Des cours d’espagnol débutant pour adultes,
  • Des cours thématiques : améliorer son expression orale, apprendre à écrire une lettre en espagnol, initiation à la traduction…

Les possibilités sont nombreuses !

Dans tous les cas il vous faudra faire preuve de discipline dans la préparation de vos cours et prendre en compte le contexte global de l’élève.

Définir des objectifs précis (vocabulaire, grammaire, prononciation…) est une étape essentielle pour l’aider à progresser et le mener vers la réussite.

Cela vaut évidemment pour d’autres cours de langue : chinois, anglais, allemand, français langue étrangère (FLE, portugais, italien, russe, japonais, arabe, turc…

Mais pour éviter l’incertitude de donner des cours sans diplôme, découvrez le parcours scolaire idéal du prof d’espagnol

Devenir formateur indépendant en entreprise

Avez-vous envisagé de devenir formateur freelance ? C’est une profession en plein essor.

Il est indispensable d’être expert dans votre domaine, en l’occurrence l’espagnol, pour développer cette activité, mais aucun diplôme ou formation n’est requis pour se lancer. Il est possible de réussir à enseigner l’espagnol quel que soit votre cursus.

Vous pouvez ainsi créer votre entreprise de formation ou proposer vos services en freelance. Pour cela, il est nécessaire de développer des formations adaptées et personnalisées en fonction d’une cible que vous aurez préalablement définie.

Les entreprises ont besoin de former leurs employés aux langues étrangères. Vous pouvez ainsi développer une offre de formation pour enseigner l’espagnol à des professionnels.

Comment devenir bilingue dans la langue de Cervantès ? Bilingue ou né en Espagne, vous pouvez envisager de proposer vos services pour des formations professionnelles.

Dans ce cas, il vous faudra vous adapter et comprendre les besoins de l’entreprise pour permettre aux salariés de monter en compétences par rapport à des besoins précis, exprimés par l’entreprise.

Vous étiez responsable commercial dans une entreprise espagnole pendant plusieurs années et souhaitez-vous reconvertir dans l’enseignement en Belgique ?

Puisque vous êtes bilingue en espagnol, vous pourrez proposer des cours de langue espagnole en entreprise pour enseigner l’espagnol commercial, les techniques de vente ou encore les connaissances culturelles essentielles pour mener à bien les négociations face à des ibériques !

D’ailleurs, pour vous former à ce futur métier, vous pouvez vous servir des cours d’espagnol en ligne !

Sous quel statut le prof d’espagnol belge non diplômé peut-il exercer ?

Quels sont les différents statuts à envisager pour devenir professeur d’espagnol et dispenser des cours sans diplôme ? Là encore, vous disposez de nombreuses possibilités plus ou moins contraignantes.

Indépendant, SPRL, …

Le statut d’indépendant constitue la solution la plus souvent choisie pour se lancer. Des formalités simplifiées, peu de contraintes administratives : bref, un statut à la portée de tous. Pas de mise de fond obligatoire, et une certaine autonomie dans l’organisation.

L’avantage ? Vous êtes totalement autonome et fixez les tarifs de vos cours d’espagnol vous-même. Vous pouvez ainsi développer votre activité à votre rythme et proposer un enseignement personnalisé en toute liberté.

Selon votre projet, vous pouvez également créer une SPRL (Société Privée à Responsabilité Limitée) si vous donnez naissance votre entreprise avec un associé.

Salarié d’un organisme de formation

Vous avez également la possibilité de postuler dans les centres de formation qui proposent des cours d’espagnol.

C’est une solution sécurisante puisque vous n’avez pas à prospecter vous-même pour trouver des élèves !

Vous bénéficiez d’un contrat de travail et en plus, ce type d’établissement vous proposera certainement une formation interne pour développer vos compétences pédagogiques.

Les pratiques varient dans ce domaine… Avant de vous engager, pensez à prendre connaissance des conditions et des commissions prélevées par l’organisme de soutien scolaire ou de services à domicile qui vous emploie. Elles peuvent parfois représenter une part importante  du tarif facturé au client.

Etre salarié en centre de formation pour enseigner l'espagnol. Devenir prof de langues en centre de formation… Une piste à explorer.

Vous retrouverez au sein de ces entreprises des enseignants liés au Ministère de l’Education belge (instituteur, professeur certifié, professeur certifié) ou des autodidactes comme vous !

Quels sont les profils des profs d’espagnol non diplômés ?

Etre professeur d’espagnol non diplômé ne veut pas dire que l’on manque de compétences

Au contraire, au-delà de l’enseignement de la langue, vous pouvez apporter une expérience supplémentaire à vos élèves. Des qualités de prof d’espagnol que d’autres n’ont peut-être pas…

Que ce soit en cours particuliers à domicile ou dans un centre de formation pour adultes, chaque professeur possède un parcours propre, des expériences à valoriser et à partager, avec un point commun : la maîtrise parfaite de l’espagnol.

Etudiants en langues étrangères

Les étudiants en langues issus de l’enseignement supérieur ont une très bonne maîtrise de la langue espagnole qui leur permet d’offrir des cours intéressants. Une partie de ces jeunes cerveaux se destine d’ailleurs à l‘enseignement.

Suivre des cours particuliers avec des étudiants est donc une expérience bénéfique pour chacun. L’élève profite des connaissances poussées de l’étudiant en langue qui lui se familiarise à l’enseignement et développe son côté didactique, psychologique et pédagogique.

Passionnés par les langues, ils savent impliquer leur élève et le faire voyager à travers leurs cours d’espagnol.

Etudiants en enseignement

Les étudiants, futurs professeurs, pas encore certifiés, sont nombreux à enseigner en parallèle de leurs études

Animés par l’envie de transmettre, ils ont des aptitudes très utiles pour donner des cours :

  • sens de l’écoute,
  • patience,
  • pédagogie…

Un atout pour créer une relation de confiance avec leur élève.

Ils savent prendre en compte les difficultés des étudiants pour leur proposer une approche pédagogique qui leur correspond pour un meilleur apprentissage de la langue vivante à l’oral comme à l’écrit.

Les Natifs

Quoi de mieux que d’apprendre l’espagnol avec un Madrilène ? Non seulement c’est sa langue maternelle et langue officielle, mais en plus il a l’accent qui va avec…

Un professeur de langue espagnole pourra non seulement enseigner sa langue, mais aussi transmettre sa passion pour son pays, sa culture, son histoire… L’occasion de profiter d’un regard nouveau sur l’Espagne ou tout autre pays hispanophone.

Les élèves qui souhaitent apprendre à mener une conversation en espagnol avant de partir en voyage, profiteront également de vos nombreux conseils pratiques et auront la sensation de prolonger le voyage !

Suivre des études universitaires et enseigner en même temps, c'est possible. De nombreux étudiants en langues proposent du soutien scolaire en dehors des cours.

Le fait d’être natif espagnol peut bien souvent vous dispenser d’avoir le CAP ou le CAPAES pour enseigner l’espagnol en tant que professeur particulier…

Les Bilingues franco-espagnol

Vous avez parfaitement acquis la maîtrise de la langue espagnole en séjournant dans des pays hispanophones ?

Cette expérience à l’étranger couplée à vos compétences professionnelles peuvent se transformer en véritable atout pour vous démarquer dans les cours que vous dispenserez.

Au-delà des compétences linguistiques, vous pouvez développer une expertise dans un autre domaine professionnel autour de la langue espagnole.

Savoir valoriser ses compétences pour devenir prof d’espagnol indépendant

Si vous n’avez pas les diplômes exigés par le ministère de l’Education belge pour enseigner l’espagnol, cela ne vous empêchera pas de donner des cours. Il va toutefois être nécessaire de trouver vos futurs élèves.

Pour convaincre les parents ou les entreprises de vos aptitudes, apprenez à mettre en valeur vos compétences. Différentes démarches vous permettront d’acquérir une légitimité pour enseigner l’espagnol :

  • Certification du niveau d’espagnol (Licence, maîtrise, DELE…),
  • Valorisation de vos expériences professionnelles ou personnelles,
  • Un séjour linguistique hispanophone longue durée,
  • Expérience dans l’enseignement…

Chaque détail compte. Si vous avez développé une méthode pédagogique spécifique, présentez-la !

Pensez aussi à expliquer les raisons pour lesquelles vous vous tournez vers l’enseignement de l’espagnol et vos qualités d’enseignant (écoute, pédagogie, connaissances didactiques, capacité d’adaptation, patience…).

Vous pouvez enfin trouver des formations courtes pour développer vos compétences pédagogiques et ainsi améliorer constamment vos cours.

Internet, un moyen simple de développer votre activité

Vous souhaitez proposer vos services de professeur d’espagnol indépendant ?

Il est important de communiquer pour trouver des élèves !

Augmentez votre visibilité grâce à internet. De nombreux sites web comme Superprof.be permettent aux professeurs non diplômés de trouver des élèves qui recherchent des cours particuliers.

Quand on n’est pas diplômé, il est bien-sûr nécessaire d’adapter ses tarifs en conséquence, mais cela vous permettra d’être plus compétitif. Le prix des cours est souvent un critère de sélection important des professeurs particuliers. Le bouche à oreille pourra ensuite faire le reste !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz