Musique Soutien scolaire
Partager

Comment s’améliorer dans la langue russophone ?

De Yann, publié le 12/06/2017 Blog > Langues > Russe > Nos Astuces pour Apprendre le Russe

Utilisée par 280 millions de locuteurs, la langue russe intrigue autant qu’elle fascine !

Méconnue par la plupart des francophones, qui préfèrent des langues romanes comme l’italien ou l’espagnol, la langue russe est pourtant indispensable pour voyager en Russie, un pays qui attire de plus en plus de touristes.

En 2013, le pays slave figurait même à la 9ème place des pays les plus visités au monde !

Alors, pour pouvoir découvrir toutes les richesses du pays le plus grand monde, découvrez comment débuter dans la langue russe !

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Apprendre l’alphabet cyrillique russe

Qu’est-ce-que l’alphabet cyrillique ?

L’un des principaux blocages des jeunes russisants reste l’alphabet cyrillique qui peut rapidement paraître incompréhensible pour le lecteur francophone. Il est pourtant possible d’apprendre l’alphabet russe en seulement quelques séances.

Comment engager un professeur de russe en France ? Laissez-vous bercer par la culture russe !

Calligraphie différente, signes inconnus et prononciation incongrue, l’alphabet cyrillique est pourtant utilisé dans les langues slaves, les langues turques ou les langues ouraliennes. Se plonger dans ces nouvelles lettres de l’alphabet russophone permet donc d’apprendre non seulement le russe, mais aussi de nombreuses langues de l’Europe de l’Est.

En somme, l’alphabet cyrillique russe c’est :

  • Le troisième alphabet officiel de l’Union Européenne,
  • 33 lettres depuis 1917 pour l’alphabet contemporain (le précédent en comptait 37),
  • Un alphabet bicaméral, composé de consonnes et de voyelles,
  • Deux variantes pour l’écriture : capitales et minuscules,
  • Une accentuation tonique des mots russes (comme l’anglais),
  • Une prononciation phonétique distincte pour chaque lettre.

Des règles pas si différentes du français, à condition de bien travailler sa calligraphie et son accent tonique !

Comment réviser son alphabet russophone ?

Pour s’assurer de bien prononcer les lettres russophones, les apprenants doivent s’aider du signe mou ь et du signe dur ъ, non vocalisés, qui indiquent respectivement que la consonne précédente est palatisée ou non.

Il est conseillé de réviser l’alphabet russe dans cet ordre :

  1. Les lettres latines,
  2. Les lettres grecques,
  3. Les lettres russes.

La difficulté sera graduelle : pour les lettres latines, l’important sera de ne pas se tromper entre la prononciation francophone et la prononciation russe. Les lettres grecques, elles, peuvent être facilement assimilées pour les anciens élèves de grec ancien. Enfin, les lettres russes représenteront le plus grand défi, puisque l’élève devra se familiariser avec un tout nouveau système d’écriture.

L’idéal est de réviser l’alphabet quotidiennement : en quelques semaines, il sera facilement assimilé !

Dernier conseil : il est préférable de s’entraîner sur papier plutôt que sur ordinateur afin d’acquérir une bonne calligraphie et faire travailler sa mémoire motrice.

A plusieurs, accompagné d’un professeur de russe ou en autodidacte, l’apprentissage de l’alphabet pourra vous permettre de visiter la Russie sans la barrière de la langue !

Comment apprendre le vocabulaire basique russe ?

Les formules de politesse russes

Pour partir vivre en Russie, il est essentiel de faire la différence entre la politesse française et la politesse russe !

Comment devenir bilingue franco-russe sans professeur ? L’alphabet cyrillique et sa prononciation peuvent être appris par coeur en seulement quelques semaines !

En Russie, il n’est pas forcément nécessaire de faire usage de trop de formules de politesse : par exemple, sourire à un inconnu est assez rare puisque le sourire est avant tout réservé à ses proches. Mieux vaut donc s’armer d’un lexique bien fourni pour s’adapter à toutes les situations.

Comme dans de nombreuses langues, il existe en Russie un « tu » et un « vous » :

  • Le « Вы », version russophone du « vous », est utilisé pour parler d’une façon formelle à un supérieur hiérarchique, à un aîné ou à un inconnu. Une fois la relation développée, le natif pourra vous proposer de passer au tutoiement.
  • Le « Ты », version russophone du « tu », est utilisé pour s’adresser à un ami, à un enfant ou à une personne de son âge. Les aînés peuvent, eux, utiliser le « Ты » pour s’adresser à vous, mais la réciproque n’est pas possible.

Pour être le plus formel possible, dans une lettre de motivation ou lors d’un entretien d’embauche par exemple, il convient d’utiliser « господи´н » (Monsieur) ou « госпожа » suivi du nom de famille de la personne.

Enfin, si votre relation est assez proche, vous pouvez vous permettre d’utiliser le surnom de votre interlocuteur (par exemple, « Masha » au lieu de « Maria »). Le surnom reste réservé aux personnes proches de votre âge, les aînés pouvant ne pas apprécier d’être appelés par leur surnom.

Construire sa fiche de révision du vocabulaire russe

Avant de construire sa fiche de révision, il est indispensable d’identifier ses attentes !

Par exemple, les étudiants souhaitant s’intéresser à l’histoire de la Russie devront étudier le langage formel, tandis que les apprenants souhaitant aller vivre en Russie trouveront plus d’intérêt à étudier le langage courant.

Certains russisants préféreront apprendre le vocabulaire russe par thème (voyage/travail/animaux …) avec des phrases « toutes faites », mais pour devenir réellement bilingue, mieux vaut étudier la linguistique dans sa profondeur et connaître sur le bout des doigts le vocabulaire russe basique.

Répartissez le vocabulaire de la façon suivante :

  • Pronoms personnels russes,
  • Salutations russes,
  • Verbes russes,
  • Adjectifs russes,
  • Prépositions russes,
  • Adverbes russes,
  • Particules russes,
  • Expressions russes,
  • Temps russes…

Ensuite, il convient de se pencher sur les différents champs lexicaux qui pourront être utiles lors d’un voyage à Moscou ou à Saint-Pétersbourg.

La fiche pédagogique restera votre meilleur allié durant vos études de la langue russe !

S’entraîner à écrire le russe

Comment réviser son écriture russe ?

Apprendre une langue slave sans passer par les cours de russe, c’est possible !

Comment apprendre l'alphabet cyrillique en ligne ? Pourquoi ne pas apprendre la langue russe directement avec un natif du pays ?

Pour devenir un expert de la langue de Dostoïevski et de la culture russe, il faudra faire preuve de patience et de motivation. Le tout est d’oublier l’alphabet latin et sa langue maternelle pour éviter de passer par la traduction russe français : il faudra intégrer l’écriture russe naturellement en travaillant quotidiennement.

Pour écrire le russe comme un natif, il faudra, bien évidemment, connaître les lettres russes par cœur, mais pas uniquement !

En effet, il faudra aussi travailler sa calligraphie pour pouvoir être lisible pour un habitant de la Mère Patrie. Commencez pas installer un clavier cyrillique sur votre ordinateur pour être confronté à l’écriture des lettres russes tous les jours.

Pour vérifier si son écriture est correcte, l’apprenant peut passer par les cours particuliers de russe avec un natif du pays slave.

En plus de travailler son écriture, l’élève pourra étudier :

  • La grammaire russe,
  • La conjugaison russe,
  • L’accent russe pour parler russe parfaitement,
  • L’orthographe russe,
  • L’alphabet phonétique,
  • L’expression orale en russe…

Outre les cours de langue, il est tout à fait possible d’apprendre le russe en ligne via les exercices interactifs qui proposent souvent un clavier virtuel intégré au site.

A vos stylos !

Les différents types de russe écrit

Savoir écrire le russe, d’accord, mais lequel ?

Eh oui, pour devenir un vrai russophone, l’élève doit impérativement savoir écrire le russe sous toutes ses formes.

Il existe plusieurs façons d’écrire dans la langue de Pouchkine :

  • L’écriture typographique, utilisée sur l’ordinateur ou dans les manuels scolaires,
  • L’écriture cursive russe, utilisée en calligraphie russe,
  • Les majuscules,
  • Les minuscules.

Attention aux pièges !

Les minuscules de l’alphabet cyrillique peuvent varier de l’alphabet latin : de nombreux élèves tombent dans le piège et se trompent sur la forme minuscule de ces nouvelles lettres.

Avec un suivi régulier, vous pourrez devenir un véritable polyglotte qui sait rédiger un texte russe comme un natif !

Nos conseils pour lire le russe

Discuter avec un natif pour lire le russe

Prendre un cours de russe gratuit avec un natif, ça donne envie non ?

Comment trouver des enseignants de cours particuliers de russe ? En regardant la télévision russe, en plus de vous informer sur l’actualité russe, vous pourrez vous améliorer dans la langue slave !

Que ce soit pour apprendre la lecture russe, mais aussi pour découvrir le langage courant ou la culture russe, la correspondance avec un étranger est l’idéal. Grâce à l’échange linguistique, le francophone pourra être accompagné dans son apprentissage par un véritable russophone qui connaît sa langue comme personne.

La correspondance peut être soit numérique, soit épistolaire : l’élève pourra donc se confronter à l’écriture typographique et à l’écriture cursive.

Pour discuter avec un natif de la Russie, l’élève peut passer par :

  • Penpal tradition,
  • My language exchange,
  • Students of the world,
  • Russe facile,
  • Mosalingua,
  • France world,
  • Reseau étudiant,
  • Study russian…

Avoir un contact à l’étranger peut également permettre d’organiser un séjour linguistique dans la capitale de la Russie !

Apprendre la lecture russe en se divertissant

Il n’y pas forcément besoin de se prendre la tête pour devenir bilingue dans la langue de Tolstoï !

Plusieurs études démontrent que notre cerveau apprend plus facilement dans un contexte léger : voilà pourquoi les professeurs recommandent d’étudier une langue par sa culture. En plus de découvrir la culture slave, les divertissements en langue russe vous permettront de se familiariser avec l’alphabet cyrillique.

Pour ce faire, rien de plus simple : il suffit d’activer les sous-titres d’un film pour pouvoir améliorer sa lecture du russe.

Pour lire le russe d’une façon ludique, l’étudiant peut passer par :

  • Les films russes,
  • Les séries russes,
  • Les journaux russes,
  • Les applications russes,
  • Les paroles de chansons russes,
  • La littérature russe,
  • La télévision russe…

Ces cours gratuits aident les élèves à retenir de nouveaux mots russes naturellement et à mémoriser des expressions idiomatiques russes.

A vous de jouer !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *