Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Une sélection d’ouvrages pour étudier la langue de Cervantes

Par Yann le 06/01/2017 Blog > Langues > Espagnol > Quels Sont les Meilleurs Livres Pour Apprendre l’Espagnol ?
Table des matières

Pour apprendre une langue, que ce soit l’allemand, cole portugais, l’italien ou ici l’espagnol, la théorie a son importance ! En effet, sans les bases, il vous sera difficile de progresser.

Le saviez-vous ? Le castillan serait la langue la plus étudiée au monde et parlée par 400 millions de personnes à travers la planète bleue, surtout en Amérique du Sud. alors à vous de vous y mettre !

Vous pouvez bien entendu prendre des cours particuliers ou collectifs pour vous initier à la langue de Cervantes, mais il y a fort à parier que votre professeur vous conseille quelques ouvrages pour améliorer vos connaissances.

Et si vous préférez être autodidacte, vous ne pourrez évidemment pas vous passer des livres dans l’apprentissage de l’espagnol !

Que ce soit pour partir à Madrid ou à Barcelone, découvrir l’Amérique du Sud, ou simplement pour le plaisir de parler une langue étrangère, Superprof vous a concocté une sélection des meilleurs livres pour apprendre l’espagnol.

Les grands classiques

Comment devenir bilingue en espagnol ? Quand on dit classique, on ne parle pas de Don Quichote, qui n’est pas si facile que cela à lire en espagnol !

Commençons d’abord par des livres on ne peut plus classiques qui vous apporteront les bases de l’alphabet, de la grammaire, de l’orthographe, de la conjugaison et du vocabulaire espagnol. Cela vous permettra de préparer un séjour linguistique, de perfectionner votre accent ou encore d’apprendre à prononcer correctement des mots compliqués !

La méthode Assimil ou son livre de 600 pages pour apprendre à parler espagnol

L’auteur, Francisco Javier Anton Martinez, propose une méthode solide et efficace, qui se fonde sur :

  • le travail,
  • la répétition
  • et l’assimilation intuitive

Le pack se constitue d’un ouvrage de 612 pages et d’un CD / MP3 pour moins de 60 euros. Cette méthode se compose de 100 leçons qui abordent les points essentiels de grammaire espagnole, le vocabulaire dit usuel (celui qu’il faut pour communiquer dans la vie de tous les jours) et des exercices.

Vous assimilerez la langue en deux temps :

  • la phase passive : comme son nom l’indique, il s’agit dans cette première phase d’être totalement passif. Traduction : laissez vous porter par ce qui vous est demandé. Ecoutez, lisez, répétez mais ne cherchez pas à former vos propres phrases.
  • la phase active : accrochez-vous, en général, on ne peut passer à la phase active qu’après une cinquantaine de leçons de 20 à 30 minutes par jour ! Il s’agit durant cette phase de reprendre les leçons passives une à une en ajoutant une leçon active. Vous aurez donc deux leçons par jour.

A la fin, le niveau final, appelé « sans peine » vous demandera de dialoguer dans une conversation courante pour vérifier que vous connaissiez suffisamment la grammaire espagnole et le vocabulaire. Ayez un locuteur natif sous la main pour cela !

A raison d’une demi-heure par jour pour expérimenter des dialogues vivants, des rappels de cours d’espagnol et des exercices faciles. En quelques mois, vous pourrez dialoguer avec des amis ou des inconnus sans difficultés. Il est admis qu’un adulte maîtrise et utilise couramment 1500 mots après l’utilisation de cette méthode.

Si vous avez envie de rejoindre cette grande famille, ce gros livre pour apprendre l’espagnol semble une bonne piste !

La méthode Assimil, qui compte déjà 85 printemps, a réussi à ouvrir les portes des langues étrangères à des millions de personnes. Reste à savoir si elle vous convient, à vous !

Ne perdez pas de vue qu’apprendre une langue demande rigueur, discipline et une grande implication surtout lorsqu’on le fait tout seul.

On aime : 

  • la méthode basée sur l’assimilation intuitive
  • le temps consacré quotidiennement : 20-30 minutes
  • les preuves des résultats depuis l’utilisation de la méthode

On aime moins : 

  • le prix, un certain investissement

Hablando… se aprende a hablar

Anne-Marie Jolivet, qui enseigne l’espagnol à l’Ecole Polytechnique (tout de même !), a développé une méthode audio Hablando pour apprendre à parler espagnol.

La méthode est principalement destinée à des étudiants débutants venant des universités et des grandes écoles mais à vous de voir si elle vous convient si vous n’êtes pas dans ce cas de figure !

Elle comprend 11 dialogues avec des unités explicatives qui renvoient à la « langue modèle » pour lier l’espagnol classique à la réalité de la langue parlée. Approche intéressante, non ?

L’idée est d’apprendre en écoutant et de fixer les connaissances par des exercices écrits dans le livre d’exercices en espagnol compris.

Une soirée sur les ramblas de Barcelone à parler avec des locaux en dégustant des tapas, ça vaut bien de se confronter joyeusement à 276 pages d’un manuel d’espagnol, non ?

On aime :

  • le prix : moins de 30 €
  • l’alliance de l’oral et de l’écrit, deux éléments essentiels pour apprendre une langue vivante
  • les objectifs clairs fixés avant chaque leçon

15 minutes par jour pour se mettre à l’espagnol

Qu'appelle-t-on la langue de Cervantès ? Hé oui, 15 minutes par jour sont suffisantes pour acquérir les bases de la langue espagnole !

Larousse propose un ouvrage accompagné d’un CD pour apprendre à parler espagnol en consacrant seulement un quart d’heure par jour. La formule est séduisante, pas vrai ?

Pour toutes les personnes qui se sentent overbookées, vous pourrez profiter du temps de cuisson de votre paella ou tout simplement d’une partie de votre pause déjeuner, pour vous consacrer à l’apprentissage d’un point de grammaire (il y en a 100 au total), à des questions de compréhension, ou encore à un petit jeu de conjugaison.

Cette méthode comprend :

  • des dialogues,
  • des exercices de compréhension et d’expression écrites,
  • des exercices de compréhension et d’expression orales,
  • des activités variées et originales,
  • des points de grammaire et de vocabulaire,
  • des informations culturelles, car on n’apprend pas une langue sans la remettre dans son contexte,
  • des astuces pour améliorer sa prononciation,
  • ainsi que des auto-évaluations pour faire le point sur les progrès.

Pour moins 15 euros, ça se tente ! Si vous n’êtes pas satisfait, vous pourrez toujours consacrer ses 15 minutes pour rédiger un mail à son auteur Emmanuelle Sourimant…

On aime :

  • son prix
  • la formule : 15 minutes par jour, ce n’est vraiment pas beaucoup, tout le monde peut se dégager ce temps !
  • son exhaustivité

Méthode Harrap’s de Michel Thomas

Cette nouvelle méthode éditée par Harrap’s a été mise au point par Michel Thomas, célèbre linguiste américain qui a étudié pendant 25 ans les processus d’apprentissage des langues étrangères.

On triche un peu parce que si cette méthode est proposée par un éditeur, elle n’est pas à proprement parler ouvrage ! C’est une méthode 100% audio en 7 CD : aucun livre, aucune prise de note, aucune mémorisation demandée (elle se fait sans même que vous vous en rendiez compte).

Le but de Michel Thomas est de vous faire apprendre une langue aussi facilement que si c’était votre langue maternelle !

On vous met d’abord en confiance en vous expliquant et en vous pointant les similitudes de l’espagnol avec le français. C’est vrai après tout : ce sont deux langues latines, donc étymologiquement proches l’une de l’autre ! Vous verrez aussi rapidement que la grammaire espagnole est tout aussi complexe que la nôtre !

En seulement quelques heures d’écoute active, vous pourrez ainsi acquérir des bases solides en grammaire et en structure de la langue pour former vos propres phrases !

Mais comment ?

Les CD sont en fait un cours particulier avec un professeur et deux élèves. Vous vous glissez dans la peau du troisième élève et répondez aux questions du professeur en mettant pause, avant que les élèves du cours particulier ne répondent et vous donnent la correction !

Très utile pour vous apprendre les bases de la langue espagnole en quelques heures et vous permettre de prendre de l’assurance pour vos futurs voyages et échanges avec des locuteurs natifs !

En revanche, cette méthode révolutionnaire n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses  : 60 € !

On aime :

  • l’approche originale de la méthode
  • l’exhaustivité des leçons proposées

On aime moins : 

  • le prix
  • l’audio unique : si vous avez besoin de voir ou d’écrire pour assimiler, cette méthode n’est clairement pas pour vous !

L’espagnol pour les nuls !

Vous avez un niveau débutant et vous êtes perdus dès qu’on vous demande « ¿ Cómo te llamas ? », « ¿ Qué tal ? » ou encore « ¿ Cuántos años tienes ? » ? 

L’objectif de cet ouvrage de conversation en espagnol pour apprendre l’espagnol est de permettre à l’élève d’intégrer l’espagnol courant, tel qu’il est parlé aujourd’hui, vite et bien.

La formule est séduisante et plutôt amusante mais elle s’adresse aux personnes motivées et autonomes qui n’ont pas peur de potasser des bouquins sur leur temps libre. Niveau interactions, on est proche de zéro, il faut le savoir !

Mais pour moins de 8 €, les promesses sont tenues et les résultats sont là si vous vous y tenez, à vous de voir !

Sinon, pour ceux qui veulent un peu plus d’audio, Les Nuls proposent le « méga kit audio » d’espagnol pour les nuls avec un livre, 5 CD audio, des exercices en ligne et un mini lexique offert.

Cet ouvrage, développé par le professeur d’espagnol Jessica Langemeier, est assez bien structuré en chapitres (au bureau, tenir une conversation, à la banque, au restaurant, dans les magasins, etc.) et il vous permet en deux temps, trois mouvements d’apprendre la base dans toutes les situations de la vie quotidienne. Comptez cependant une quarantaine d’euros pour vous l’offrir.

On aime :

  • la diversité de prix dans les formules proposées pour convenir à toutes les bourses
  • le fait que ce soit de l’espagnol courant proposé pour permettre de converser rapidement avec des espagnols

On aime moins :

  • la méthode classique ne convenant peut-être pas à tout le monde

Les plus amusants

De quoi est composée la gastronomie espagnole ? C’est bien de s’imprégner de la culture du pays, mais on ne vous conseille pas le verre de sangria entre deux lectures !

Si l’idée d’apprendre une langue vivante dans un livre vous rebute, il va falloir trouver un moyen plus amusant de vous convaincre d’ouvrir un bouquin ! Voici notre sélection de livres plus funs pour se (re)mettre à l’eespagnol de manière ludique !

Apprendre l’espagnol avec un livre amusant

Apprendre l’espagnol, El Nuevo Compañero de Cuarto, propose une méthode inédite pour apprendre les bases de la langue espagnole et développer son vocabulaire en un temps record. Il permet aussi d’affiner sa compréhension de la grammaire espagnole en lisant des histoires en français et en espagnol.

Il est fait pour vous si :

  • vous avez des restes d’espagnol que vous voulez réactiver
  • vous aimez les histoires et que ça vous intéresse d’apprendre l’espagnol en lisant des histoires
  • vous souhaitez élargir votre vocabulaire en lisant des histoire dans deux langues en même temps
  • vous aimez comparer les structures de phrases en français et en espagnol pour les comprendre
  • vous adorez relever des défis
  • vous voulez acquérir un niveau intermédiaire en espagnol (B1/B2)

Ce livre pour apprendre l’espagnol est un véritable jeu : saurez-vous reconnaitre toutes les paires d’antonymes dans l’histoire ? Qu’est-ce que des antonymes ? Des adjectifs ayant des sens opposés : par exemple vrai et faux, poli et grossier, ou encore beau et laid.

Il s’agit de trouver les 100 paires d’antonymes dans le texte et de les lister en espagnol bien sûr ! De quoi améliorer votre vocabulaire rapidement et de manière ludique !

Il faudra ensuite laisser le livre quelques jours puis le reprendre afin de réactiver la mémoire et tester ce que vous avez pu retenir.

Deux maîtres mots : fun et amour ! Et ce pour moins de 3 euros, oui, vous avez bien lu !

On aime :

  • son prix
  • son côté ludique
  • son approche originale

On aime moins : 

  • il demande des bases en espagnol

300 chistes españoles e hispanoamericanos

Comme vous n’allez pas faire venir des carambars spécialement d’Espagne pour cela, on vous recommande le petit recueil amusant 300 chistes españoles e hispanoamericanos (300 blagues espagnoles et hispano-américaines) pour moins de 6 euros.

Pour comprendre quelques blagues, il peut être utile de connaître quelques expressions comme :

  • Esta chupado, littéralement « c’est sucé » mais l’équivalent français de l’expression « les doigts dans le nez »
  • Merterse en camisas de once varas, littéralement « s’introduire dans des chemises onze tailles trop grandes », ce qui est plutôt amusant puisqu’en français cela correspond à l’expression « mettre son grain de sel »
  • Cuando las ranas crien pelos, littéralement « quand les grenouilles auront des poils » ou en français « quand les poules auront des dents »
  • Pegársele a uno las sabanas, littéralement « être collé aux draps » et en français « faire la grasse matinée »
  • Pájaros en la cabeza, littéralement « des oiseaux dans la tête » et en français « avoir une araignée au plafond »
  • etc.

Le plus de ce genre de livre dans le cadre de votre cours espagnol ?

  • Apprendre un espagnol contemporain et parlé (et non un espagnol figé de livre scolaire)
  • Rencontrer des expressions idiomatiques
  • Détendre l’atmosphère dans n’importe quelle situation (voire draguer si les blagues s’y prêtent)
  • Des notes pour comprendre les subtilités de la langue

Le moins :

  • encore une fois, mieux vaut avoir un certain niveau en espagnol, au risque de ne pas comprendre les blagues !

Alors, à quand votre prochain fou rire ? Au fait, avoir un fou rire en espagnol se dit « tener un ataque de risa », autant commencer tôt.
Et si vous riez en espagnol et que vous voulez le retranscrire à l’écrit, sachez qu’on ne dit pas « ahahah » mais « jajaja » (avec la prononciation gutturale de la jota espagnol) !

Aborder la littérature espagnole pour dompter la langue

Quel livre espagnol lire pour apprendre à parler la langue ? Allez farfouiller dans la bibliothèque de votre ville ! Il y a forcément un rayonnage de littérature en langue originales, vous trouverez votre bonheur à moindre coût !

Les meilleurs livres pour apprendre l’espagnol ne sont pas seulement des livres de cours d’espagnol et d’exercices !

En effet, vous pouvez approcher la langue hispanique en vous faisant plaisir par le biais de romans. Tout comme on ne commence pas par lire Shakespeare en anglais du XVIe siècle, il vous faudra préférer de la littérature accessible type roman de gare.

Voici quelques idées pour commencer en douceur :

  • GARCÍA MÁRQUEZ, Gabriel, El relato de un náufrago (Récit d’un naufragé) : c’est un oeuvre non fictionnelle qui relate une série d’interviews de l’auteur avec le seul survivant de 8 marins colombiens tombés à la mer d’un navire de guerre, Luis Alejandro Velasquez. Si vous aimez les polémiques, le livre en est entourée : le gouvernement a expliqué que les hommes seront tombés à l’eau lors d’une forte tempête alors que Velasco soutient qu’ils se sont noyés à cause d’un chargement illégal mal arrimé et qui s’est détaché, entraînant dans sa chute les marins…
  • JOSEPH JOFFO, Un saco de canicas (Un sac de billes) : c’est un récit autobiographique que vous avez peut-être lu en français, ce qui vous facilitera la tâche pour le lire en espagnol. Si vous aimez les récits de guerre, vous serez comblé. L’histoire se passe entre 1941 et 1944 et deux jeunes frères juifs doivent fuir à travers la France sous l’occupation allemande.
  • ARMANDO PALACIO VALDES, La hermana San Sulpicio (La soeur Saint-Sulpice) : un grand classique du réalisme espagnol ! Le livre raconte les amours impossibles d’une nonne et d’un médecin galicien. Si vous aimez les histoires romantiques, vous aimerez cette ouvrage !
  • CARMEN MARTÍN GAITE, Caperucita en Manhattan : tirée de l’histoire du conte Le petit chaperon rouge, cette histoire raconte comment Sara Allen qui vit à Manhattan apprend à lire, écrire et penser de manière originale grâce au dernier petit ami de sa grand-mère.
  • CARLOS RUIZ ZAFON, La sombra del viento (L’ombre du vent) : dans le Barcelone d’après-guerre, ce roman mêle suspense, amour et littérature autour de son personnage principal Daniel Sempere. Sa vie change du tout au tout après la découverte d’un nouvel auteur, Julian Carax. C’est un best-seller de la littérature espagnole qui a été traduit dans pas moins de trente-six langues !

Les éditions bilingues sont aussi une bonne option pour commencer à lire en espagnol car elles permettent d’étudier la structure des phrases en miroir. N’hésitez pas à rechercher les livres que nous vous présentons ou d’autres qui pourraient vous plaire en édition bilingue.

Si vous achetez vos livres en librairie, demandez conseil aux vendeurs. Ils sont souvent spécialisés dans leur rayon et sauront vous guider vers un livre plutôt qu’un autre selon vos goûts et pas seulement selon la place de l’auteur dans les meilleures ventes.

Le format court des contes apparait également comme un bon compromis, voici 3 exemples à moins de 7 euros :

  • COLLECTIF DIRIGE PAR HENRI YVINE, Cuentos fantasticos de America : pour découvrir ou redécouvrir le plaisir de lire les oeuvres des plus grands auteurs contemporains dans leur langue d’origine.
  • ISABEL ALLENDE, Cuentos de Eva Luna : entre rêve et réalité, les personnages se croisent, se rencontrent, s’aiment et se séparent.
  • MANUEL VASQUEZ MONTALBAN, Nouvelles (La soledad acompañada del pavo asado, El Exhibicion, Tal como éramos et El coleccionista) : véritable coup de cœur pour la dernière nouvelle du célèbre auteur catalan décédé en 2003 qui raconte la surveillance de Marilyn Monroe par un agent de la CIA …

Le format court présente plusieurs avantages : déjà vous lisez une histoire assez vite, et ressentez-donc une satisfaction rapide, ensuite vous pouvez lire sans perdre le fil.

C’est sans conteste un format à privilégier pour commencer à lire en espagnol sans se décourager !

Les livres audio en espagnol : une idée géniale

Où prendre des cours de langue espagnole en ligne ? Avec les livres audios, vous pourrez écouter vos histoires préférées partout, même en faisant du vélo !

Eh oui, ne laissez pas de côté les livres audio en espagnol ! C’est un excellent moyen d’apprendre la prononciation, le rythme des phrases, l’accentuation, et de se laisser charmer par la musicalité du pays du Flamenco !

Il existe de nombreux sites internet qui mettent à disposition des livres audio espagnols en téléchargement gratuit :

  • Librivox.org : une mine d’or qui contient la littérature espagnole tombée dans le domaine public.
  • Ivoox.com : livres audio et podcasts à gogo. On se sent bilingue dès la page d’accueil avec une magnifique phrase claire comme de l’eau de roche : « Escucha lo que te interesa, cuando quieras, donde quieras. » (écoute ce qui t’intéresse, quand tu le souhaites et où tu veux.).
  • Albalearning.com : le design ne fait pas rêver mais le site contient de nombreux textes à dévorer en espagnol, pour découvrir les contes populaires, c’est par ici !

Maintenant que vous savez quels ouvrages consulter pour apprendre l’espagnol, ne vous privez pas des sites gratuit pour apprendre l’espagnol pour mieux maîtriser la langue de Cervantès ! Alors, par quel livre vous laisserez-vous tenter afin de briller en cours d’espagnol ?

En synthèse :

  • Il y a de nombreuses manières d’apprendre l’espagnol dans les livres. Ne pensez pas que cela doit forcément être barbant !
  • Il est important d’apprendre les bases théoriques dans des livres « classiques » avant de s’attaquer à des livres plus amusants et à la littérature espagnole à proprement parler !
  • Soyez persévérant et motivé ! Et si vous n’arrivez pas à être rigoureux tout seul, vous pourrez toujours prendre des cours particuliers. Vous trouverez de nombreux profs d’espagnol sur notre site qui enseignent partout en France et même à distance !

Les meilleurs livres de la littérature espagnole pour améliorer son niveau

Lire des bandes dessinées est une bonne manière d'améliorer son niveau d'espagnol. Lire des livres pour enfants est une bonne manière d’améliorer son niveau d’espagnol.

Que l’on soit en pleine initiation en école de langue, durant des cours du soir ou des cours d’été, rien ne vaut un livre pour améliorer son vocabulaire, sa grammaire et sa conjugaison !

Moins populaire que la littérature française, la littérature espagnole regorge pourtant d’auteurs et d’écrivains qui ont amélioré, perfectionné ou encore changé la langue de Cervantès.

Les romans, les contes et les poèmes permettent d’en savoir plus sur la culture espagnole, sur l’histoire de l’Espagne tout en enrichissant son vocabulaire de nouveaux mots espagnols.

La beauté des ruelles de Séville, le charme des monuments d’Andalousie ou encore les différentes populations qui ont participé à l’essor d’un pays reconnu aujourd’hui pour la beauté de ses paysages, la richesse de sa langue et de sa culture.

Pour les débutants on se tournera vers des ouvrages de la littérature espagnole plus faciles d’accès comme :

  • Los ojos de mi princesa, un roman écrit par l’auteur mexicain Carlos Cuauhtémoc Sánchez et publié en 2004.
  • Pedro Páramo – El llano en Llamas (1959) : un conte de l’écrivain, scénariste et photographe mexicain.  Traduit dans plus de 30 langues, c’est un best-seller aux Etats-Unis avec plus d’un million de ventes.
  • Juan Rulfo Cartas a Chepita :  série de lettres qu’on peut assimiler à de la poésie de l’auteur et poète mexicain contemporain Jaime Sabines.

Plus accessible pour les étudiants de niveaux intermédiaires et avancés, les classiques de la littérature hispanique sont à portée de main :

  • El Quijote ou Don Quijote de la Mancha : de son auteur Miguel de Cervantès, ce livre est probablement le plus populaire de la littérature espagnole.
  • Lazarillo de Tormes : écrit en 1554, l’auteur de ce livre reste encore inconnu à ce jour.
  • La Regenta : adapté au cinéma, à la télévision et au théâtre, ce livre est un classique de la littérature espagnol comme les Fourberies de Scapin peuvent l’être à la littérature française.
  • La Celestina : écrit par Fernando de Rojas, ce livre est l’une des plus belles œuvres de la littérature espagnole ; on le lit dès le plus jeune âge dans les écoles, comme on peut le faire en France avec les ouvrages de Molière.
  • La vida es sueño : ce roman n’est pas des plus aisés à lire, il est préférable d’avoir un niveau supérieur à B1 pour se lancer dans sa lecture.
  • Chanson du Cid : écrit il y un millénaire, ce livre permettra aux amoureux de la langue de découvrir la poésie.
  • Le Livre de buen amor : considéré comme “LE LIVRE” le plus important de l’époque médiévale espagnole, il a été écrit par celui qui porte le surnom de « l’archiprêtre de Hita » ou Juan Ruiz.
  • El alcalde de Zalamea : de l’auteur Pedro Calderon de la Barca, ce livre est encore, à l’heure actuelle, considéré comme un chef-d’œuvre du Siècle d’Or espagnol qui n’a rien à envier à notre siècle des lumières.
  • Cañas y Barro :  si l’occasion se présente d’effectuer un voyage en Espagne, à Valence, c’est le livre le plus adéquat pour découvrir la ville à travers un de ses auteurs les plus respectés : Vicente Blasco Ibanez.
  • Fortunata et Jacinta : écrit au XIXe siècle par Benito Perez Galdos ce livre fait partie des classiques du genre réaliste espagnol.

Découvrir l’espagnol à travers les BD ou les comics

Apprendre une langue en lisant des BD est une bonne manière de progresser. Que peut-on lire lorsqu’on est débutant en espagnol ?

Pour s’initier à l’espagnol, améliorer son niveau de langue ou encore maîtriser cette langue latine, on peut aussi avoir recours aux bandes dessinées. Familières, faciles d’accès et peu coûteuses – comparées aux livres de la littérature espagnole – elles procurent à l’apprenant un sentiment de confort idéal à l’apprentissage de l’espagnol.

Nos petites mains qui ouvraient ce grand livre, nos yeux fuyants qui ne faisaient que passer le long des bulles, et les émotions que chaque bande dessinée laissait croître en nous… Ah la belle époque !

Pour ceux qui ont grandi dans les années 90, ce sont des souvenirs impérissables et bien que les mangas suscitent désormais plus d’intérêt chez les jeunes générations, on ne se priverait pas d’un retour aux BD, mais cette fois dans une langue étrangère !

Allergique à la lecture, fatigué (cansado) des manuels scolaires ou encore curieux de redécouvrir le monde de la BD, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux d’espagnol et tous les styles.

Pour les francophones, on peut déjà se tourner vers les bandes dessinées qui ont égayé notre enfance et qui sont aujourd’hui traduites dans plusieurs langues, dont l’espagnol, comme :

  • Tintin
  • Black & Mortimer
  • Largo Winch
  • XII
  • Enki Bilal
  • Manu Larcenet
  • XIII
  • Lanfeust
  • Corto Maltese
  • Lucky Luke
  • Asterix
  • Los Pitufos (les Schtroumpfs en français).
  • Le Journal de Mickey
  • Lupo Alberto (le Loup Alberto en français)
  • Mafalda
  • Peanuts

Désormais lisibles sur tablettes, iPad et PC, on peut en trouver sur toutes les plateformes de téléchargement légales comme l’iTunes Store et le Google play.

Pour les plus “old school” d’entre-nous, on peut toujours se rendre chez son libraire ou tout simplement se faire livrer des BD version papier directement chez soi après commande sur amazon.fr.

Les livres de formation ou de développement personnel en espagnol

Quel est le livre le plus connu de la littérature espagnole ? Quel est le genre de livre que l’on peut lire lorsqu’on a un niveau B1-B2 en espagnol.

Hormis l’apprentissage de l’espagnol, un bon nombre d’entre nous aspire à améliorer ses qualités intrinsèques, ses compétences et son niveau de compréhension dans ses domaines respectifs.

Ainsi, un agriculteur sera intéressé par des ouvrages portant sur l’évolution de l’écologie, un professeur sur les nouvelles formes de pédagogie et un traducteur sur les nouvelles techniques pour perfectionner sa productivité par exemple…

Pour les apprenants de la langue de Cervantès, c’est une manière de joindre l’utile à l’agréable puisqu’il peuvent à la fois progresser en langue espagnole tout en améliorant leur qualité, leur travail ou encore leur vie quotidienne.

Ces livres de formation étant particuliers pour chacun d’entre nous, j’ai préféré couvrir une thématique qui plaira au plus grand nombre : le développement personnel.

En effet, les livres de développement personnel ayant le vent en poupe, je me suis dit qu’il serait intéressant de découvrir quelques ouvrages en espagnol qui permettent d’avoir une influence positive sur une vie.

Par ailleurs, pour ceux dont l’espagnol est plus proche du niveau A1 que du niveau B1, ces livres ont – à l’instar des leçons d’espagnol sur Internet – l’avantage d’être plus faciles d’accès. Ici on ne trouvera pas de langage châtié, issu de l’espagnol médiéval ou des structures de phrases plus proches de l’espagnol d’Amérique Latine que de celui d’Espagne.

Voici une petite liste non exhaustive des livres de développement personnel incontournable lorsqu’on apprend l’espagnol :

  • Amar es liberarse del miedo. Jampolsky.
  • Aprendiz de sabio. Bernabé Tierno
  • Brújula para navegantes emocionales. Elsa Punset.
  • Buena crisis: Hacia un mundo postmaterialista. Jordi Pigem.
  • Coaching para el éxito. Talane Miedaner.
  • Conversaciones con Dios. Donald Wash.
  • Curso de psicología de la autorrealización. Antonio Blay.
  • De la codependencia a la libertad. Krishnananda.
  • ¿Dónde están las monedas? Joan Garriga.
  • Ecología mental. Jorge Lomar.
  • Vivir El Perdón en Amazon
  • El alquimista. Paulo Coelho.
  • El camino más fácil. Mabel Katz.
  • El camino que no conducía a ninguna parte. Giani Rodari.
  • El faquir. Ramiro Calle.

Les meilleurs livres qui ont été adaptés au cinéma

Découvrir un beau roman en espagnol. Doit-on passer par les classiques de la littérature espagnole pour apprendre cette langue latine.

On a l’habitude de se plaindre du cinéma contemporain, de son incapacité à produire des films de bonne qualité et de son focus sur le “box-office”.

Néanmoins, l’industrie du cinéma peut parfois, dans ses beaux jours, sublimer une oeuvre littéraire pour lui donner un caractère plus réel, visuel et éternel.

Plusieurs œuvres de la littérature mondiale ont déjà été revisitées pour le grand écran sans pour autant en détruire leur nature comme :

  • La saga “Harry Potter” de J.K Rowling.
  • La saga “Le seigneur des anneaux” de Tolkien.
  • La saga “La planète des singes” de Pierre Boulle.

Ces exemples littéraires dont le succès hollywoodien n’est pas à démontrer sont les plus connus. Néanmoins, dans le confort de son indépendance et de film à succès moins exposés mondialement – hormis dans les pays hispanophones – on trouve des adaptations cinématographiques d’ouvrages hispaniques à succès.

Encore une fois, c’est une manière pour les néo-locuteurs espagnols d’apprivoiser la littérature et la culture espagnole de la plus contemporaine des manières.

Ainsi, en streaming, en dvd ou en vidéo à la demande, on peut se cultiver autrement que par l’apprentissage de l’espagnol en ligne avec les cours en ligne, les podcasts, ou encore les méthodes :

  • Tristana : nominée aux oscars du meilleur film en langue étrangère en 1970, cette adaptation de l’oeuvre de Benito Pérez Galdós par Luis Buñuel connut un vrai succès de la part de la critique et du public.
  • La Colmena : publiée à Buenos Aires, en Argentine, en 1951 par Camilo José Cela, cet ouvrage fut adapté au cinéma en 1982 avec dans les rôles principaux José Sacristán et notre bien aimée Victoria Abril.
  • Los santos inocentes : réalisée par Mario Camus, l’adaptation de l’oeuvre de cette légende de la littérature post-guerre, Miguel Delibes, permit à Alfredo Landa et Francisco Rabal de gagner le prix de l’interprétation masculine au festival de Cannes en 1984.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz