Musique Soutien scolaire
Partager

Faut-il suivre une formation aux métiers de l’enseignement pour être prof de maths ?

De Yann, publié le 22/06/2016 Blog > Soutien scolaire > Maths > Quels Diplômes pour Donner des Cours de Maths ?

Devenir prof de maths, c’est tout un parcours. Un parcours du combattant même, tant les études post bac sont sélectives et plutôt longues même.

Mais il faut bien cela pour pouvoir enseigner au sein de l’Education Nationale…

Qu’en est-il en revanche pour les professeurs indépendants ? Faut-il obligatoirement posséder les mêmes diplômes pour donner des cours de maths au domicile de ses élèves ?

Comme vous pourrez le constater, la réponse est non. Il existe aujourd’hui différents profils de prof de mathématiques à domicile, dont de nombreux autodidactes n’ayant pas suivi les mêmes formations des métiers de l’enseignement.

C’est aussi cela l’avantage d’être prof de maths dans le petit monde du soutien scolaire et des cours particuliers : une profession peu réglementée.

Mais pour celles et ceux qui souhaiteraient tout de même passer leurs diplômes, quels sont les avantages à choisir cette voie ? Et surtout, quels sont les diplômes pour donner des cours de maths ? En existe-t-il plusieurs ?

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Faut-il obligatoirement avoir un diplôme pour donner des cours de maths ?

En septembre 2015, Superprof publiait son rapport annuel relatif aux cours particuliers. A cette occasion, plusieurs chiffres et autres infographies étaient révélés aux utilisateurs du site : professeurs et élèves.

Combien coûtent les cours particuliers de maths ? Passionnés des mathématiques ? Pouvez-vous enseigner sans diplôme ?

Parmi eux, un statistique très intéressante : toutes matières et professeurs confondus, la moyenne du cours particuliers était de 21,60€ de l’heure. De son côté, Radins.com annonçait en décembre 2011 qu’un cours de maths se chiffrait en moyenne entre 18 et 25€/heure pour un élève de 6ème et 26 et 36€/heure pour un lycéen.

Des chiffres considérables à bien y réfléchir qui peuvent apporter un salaire plus qu’intéressant à un professeur particulier de maths ayant son emploi du temps bien rempli. On peut aisément comprendre donc que nombre de candidats à l’enseignement des mathématiques poussent un peu partout en France.

L’apport financier étant peu négligeable. Mais après tout, qui peut vraiment prétendre à donner des cours de math aujourd’hui ? Faut-il des diplômes pour prodiguer des cours de mathématiques ?

Deux questions que vous vous posiez peut-être jusque-là. La réponse ? Non. D’un point de vue légal, une personne est autorisée à enseigner une matière à partir de 14 ans ! Et, comme vous pouvez le deviner, ce n’est pas à 14 ans que l’on peut se revendiquer professeur diplômé et certifié…

Avoir moins de 18 ans et vouloir enseigner les maths en cours particulier ou en soutien scolaire demande toutefois une autorisation des parents et de l’inspection du travail. Il n’est donc pas rare, au contraire d’ailleurs, que des élèves en difficulté en mathématiques aient affaire à des professeurs dits autodidactes en la matière. Des professeurs particuliers particulièrement doués en calcul, équation, théorème, algèbre, trigonométrie, géométrie, nombres…

Les parents eux-mêmes n’hésitent plus à engager ce type d’enseignants pour apporter à leur enfant une méthodologie et une pédagogie différente. Des cours de maths plus décontractés qui passent parfois mieux chez les collégiens ou lycéens.

Sachez enfin que la plupart des sites spécialisés, dont Superprof, acceptent bien évidemment les candidatures des profs de maths non-diplômés. Conscients qu’ils peuvent apporter leur pâte à des élèves en difficulté dans les matières scientifiques : les maths, mais aussi la physique chimie, Science et Vie de la Terre, technologie ou les sciences de l’ingénieur.

Donner des cours de maths lorsque l’on est étudiant

Parmi tous ces professeurs de maths improvisés, vous trouverez régulièrement des étudiants. Ceux-ci sont particulièrement doués pour les mathématiques et se trouvent la plupart du temps en études post Bac.

Ils sont en école d’ingénieurs, école de commerce, université d’économie, école polytechnique, IUFM, MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation), veulent devenir enseignant professionnel ou pas, et souhaitent surtout payer une partie de leurs études avec ces cours particuliers !

Comment financer mes études en donnant des cours de maths ? Être étudiant et professeur de maths à la fois : un beau tour de force !

Bien sûr, ces étudiants choisissent d’enseigner principalement ce qu’ils maîtrisent parfaitement. N’ayant pas la formation, ni les diplômes pour enseigner de nombreux points de mathématiques, il est vivement souhaité d’indiquer ses domaines de prédilections aux futurs clients.

Sachez que si certains parents seront inquiets à l’idée de confier l’apprentissage des maths à des étudiants, ce n’est pas toujours le cas. Premièrement parce qu’un prof de maths étudiant est moins cher qu’un professeur diplômé. Mais aussi parce que la faible limite d’âge peut servir à adoucir les difficultés. Et ça, les parents en ont conscience.

Ingénieur et prof de maths ?

Des profils plus expérimentés peuvent aussi se proposer en professeur de maths. Devenir prof de maths est aussi ouvert à des métiers hautement qualifiés. Et nous pensons ici notamment aux ingénieurs.

Les ingénieurs suivent des études post bac extrêmement poussées. D’abord en classe de prépa, durant 2 ou 3 années. Puis en école d’ingénieurs, où ils apprennent les rudiments de leurs métiers et notamment ce que l’on appelle les MPSI : Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur.

Bref, un bagage très solide, consolidé lors de leur carrière professionnelle, sur de multiples chantiers et autres constructions.

C’est pour cela aussi que l’on retrouve de nombreux « ingé’ » parmi les profs de maths en soutien scolaire ou cours particuliers maths. Des enseignants provenant du privé, ayant appliqué des notions de mathématiques avancées depuis des années.

Pour eux non plus, nul besoin de présenter un diplôme. Un CV suffit amplement pour rassurer les parents.

Les diplômes pour devenir professeur de mathématiques

Voici donc pour l’alternative « sans diplôme » du professeur de mathématiques.

Et si celle-ci aura peut-être votre préférence, car elle n’exige pas de vous de longues études, sachez que les professeurs de maths diplômés sont mieux payés à l’heure. Ce qui est normal.

Comment obtenir son CAPES ? CAPES, CAPEP, CAPLP… 3 formations vous donnant accès à votre objectif : devenir prof de maths.

Pour devenir prof, il est d’abord nécessaire d’obtenir son baccalauréat évidemment. La suite est un peu plus libre et doit coller avec la matière choisie par le futur enseignant : une licence de maths, d’anglais, d’histoire, de psychologie… Une fois la licence en poche (Bac + 3), il est nécessaire de s’attaquer à un master ayant une mention ou une spécialité dans l’enseignement (un master MEEF par exemple). Notez toutefois qu’il n’est pas obligatoire de suivre les 2 années du master : dès la 1ère, l’étudiant prof de maths peut se présenter aux différents concours de l’enseignement et de l’Education Nationale. Lesquels sont :

  • Le CAPES (CAPES interne et CAPES externe) : Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré,
  • Le CAPEP : Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Enseignement du Privé,
  • Ou pourquoi pas le CAPLP : Certificat d’Aptitude au Professorat de Lycée Professionnel.

Une autre voie est également possible : rester au sein du système universitaire et aller jusqu’au bout de son master dans l’enseignement (dont nous parlions au-dessus). Il faut alors aller au bout du master, soit un Bac + 5, et passer le concours de l’agrégation. Attention : cette voie est encore plus difficile et sélective que le CAPES.

Voici donc ce qui pourrait vous ouvrir les métiers de l’enseignement dans le public et dans le privé. Avec, par ailleurs, un salaire supérieur aux professeurs de maths non-diplômés. Le soutien scolaire et les cours de maths à domicile ouvrent de nouvelles voies pour de nouvelles « espèces » d’enseignants. Ceux-ci n’ont plus besoin de rentrer dans la fonction publique et devenir fonctionnaire pour enseigner la matière qui les passionne.

Avec une formation similaire, des profs de maths peuvent tout à fait dédier leur carrière aux cours de maths à domicile. En prenant en charge des élèves du primaire, du collège, du lycée et même de jeunes étudiants post bac.

Peut-on profiter du CESU quand on n’a pas de diplômes ?

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que les parents peuvent aussi rémunérer les professeurs particuliers en chèques CESU (Chèque Emploi Service Universel). Les moyens de rémunération d’un prof de maths sont variés.

Mais saviez-vous que le CESU était également accessible aux professeurs non-diplômés ? Les profs de maths indépendants tels que vous peuvent en effet profiter des Chèques Emploi Service Universel. S

urtout, avec eux, ils peuvent créer une structure, en autoentrepreneur, salarié CESU ou entreprise individuelle. Ils fixent ensuite le tarif des cours particuliers de maths librement.

Qu'est-ce que le CESU pour professeur particulier ? Good news : nul besoin d’avoir un diplôme des métiers de l’enseignement pour percevoir le CESU.

Tout ce qu’il faut donc pour mettre en place une structure légale et organisée, sérieuse aux yeux des parents, malgré votre absence de diplômes !

Il faut savoir que les appellations « professeur » et « enseignant » ne font l’objet d’aucune protection. Ce qui explique qu’un prof certifié ou particulier a 100% le droit de se faire appeler comme tel.

On peut ainsi dire que la profession de professeur indépendant n’est pas vraiment réglementée à l’heure actuelle.

Pour bénéficier du CESU, voici les quelques conditions à réunir :

  • Il faut être salarié par la famille, qui verse un salaire net au prof de maths,
  • Les cours doivent impérativement avoir lieu au domicile de la famille, pas ailleurs,

En retour, la famille peut bénéficier d’une réduction d’impôt et d’un crédit d’impôt sur ces cours, au titre du service à la personne.

Pour vous, professeur sans diplômes de l’Education Nationale, cette structure CESU + autoentreprise ou autres, c’est ce qu’il y a de plus simple à mettre en place. Les parents vous versent un salaire net et vous n’avez plus qu’à faire vos propres déclarations (simplifiées) sans l’aide d’un expert-comptable.

Bref, devenir professeur de maths, c’est deux voies qui s’offrent à vous : faire de longues études pour un meilleur salaire ou s’improviser professeur indépendant, au sein d’une structure simple. A vous de choisir !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *